rocbo menu







R. Matheson 1926 - 2013
L’auteur de I Am Legend est décédé

mercredi 26 juin 2013, par rocbo


Dans la même rubrique


Fred, mars 1931 - avril 2013
Monsieur Maurice Sendak
Henri Alleg 1921 - 2013
Ray Bradbury
Nous sommes CHARLIE.
JJ Cale, dec 1938 - juil 2013
Stuart Freeborn (5 sept 1914 – 5 fev 2013)
Ray Harryhausen 29 juin 1920 - 7 mai 2013
Doug Engelbart 1925 - 2013
Gir, Giraud, Mœbius
L’Unix et sa propriété
Pete Seeger (1919 - 2014)
Cavanna (1923-2014)
Ronald Searle
Paco de Lucía ( 1947-2014 )

Thèmes connexes :
cine-bis
Europa Film Treasures
Hugo Cabret, Martin Scorsese & Brian Selznick
La monstrueuse parade
Michael est de retour
7ième art
BD : Humour d’hier et d’aujourd’hui
Les années 68 au cinéma
Moi, Moche et Méchant ...
Lettre ouverte aux spectateurs citoyens
Prometheus
cinéma
Innocence
Cinéma
The Web’s Worst Page
L’Age d’or du cinéma de genre italien
La Stratégie Ender (Ender’s Game)
Philip K. Dick et le cinéma
King-Kong 1933
Yo, también
King Kong dans un iPod
Bobines Rebelles
Hommage
Quand Jacques Tardi, la promo tordi
Hayao Miyazaki
Litterature
Ortografie Française
Lewis Carroll
Enragé et situationnistes
Victor Hugo, le bicentenaire
Eduard Douwes Dekker, dit Multatuli
Observations sur l’orthographe
Stefan Wul + Brantonne + la BD
Alice au pays des merveilles
Le sabotage d’Émile Pouget
Vuillaume, Mes Cahiers rouges
Science-Fiction

Articles récents
vendredi 24 août
Twitter : Rocbo se décarcasse !
Mise à jour du site
lundi 11 juin
Ursula, Calimero ? Joker !
Mise à jour de mes tweets en ligne.
lundi 16 avril
Le 5 Mai, faisons la fête à Macron
Francois Ruffin et les journaux CQFD et Fakir_
mercredi 11 avril
BHL, le botulisme et Nobel
Mise à jour de l’oiseau
lundi 19 février
Blanquer et Ferry sont dans un bateau
Pourquoi les Bac Pro n’ont-ils pas Philo ?


L’écrivain américain de science-fiction et de fantastique Richard Matheson est mort ce dimanche 23 juin 2013 à l’âge de 87 ans. Il est né en 1926 dans le New Jersey, à Allendale. Il publie en 1950 sa première nouvelle, Le Journal d’un monstre (Born of Man and Woman) qui raconte comment un enfant monstrueux en vient à haïr profondément ses parents. Matheson cherchera souvent à donner des explications scientifiques aux phénomènes qu’il décrit. Il réussira à nous mener dans les mondes du surnaturel et de l’angoisse.

Richard Matheson

Son œuvre a navigué aux confins de la science-fiction, du cinéma, de la télévision et de l’épouvante. Richard Matheson aura marqué la littérature d’angoisse et de science-fiction. Appartenant à la génération des Bradbury, Asimov ou Philip K.Dick, il sera resté un homme de l’ombre, mis à part son chef d’œuvre Je suis une légende (1954) adapté par trois fois au cinéma entre 1964 et 2007. Tout le monde a lu sans le savoir une nouvelle de lui, un de ses romans, ou vu un des films tirés de ses scénarios : L’homme qui rétrécit, adapté au cinéma par Jack Arnold en 1957, Duel qui sera adapté par un certain Spielberg en 1971, plusieurs épisodes de Twilight Zone, de Star Trek. Sans oublier Les Seins de glace (1974) de Georges Lautner, un thriller tiré de Someone is Bleeding ! (1955). Quant à son roman-culte Je suis une légende ( I Am Legend 1954), il a été adapté trois fois au cinéma : The Last Man on Earth avec Vincent Price (1964), The Omega Man réalisé par Boris Segal avec Charlton Heston, et en 2007 I Am Legend par Francis Lawrence, avec Will Smith.

L’auteur de Au-delà de nos rêves restera sans doute l’un des plus grands nouvellistes de la science-fiction. « Son imaginaire ironique et culte a fourni des histoires de science-fiction novatrices », a indiqué Steven Spielberg qui adapta un script de Matheson pour son premier film Duel.

 

Liens
- Article du Figaro
- Richard Matheson sur Wikipédia
- Richard Matheson sur l’Internet Movie Database

 

Écrire un message


rocbo
Toc of Rocbo

Ex-enseignant déformateur


Flux RSS



 

LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442