rocbo menu







Ray Harryhausen 29 juin 1920 - 7 mai 2013
L’homme qui parlait à l’oreille des squelettes

lundi 13 mai 2013, par rocbo


Dans la même rubrique


Doug Engelbart 1925 - 2013
Stuart Freeborn (5 sept 1914 – 5 fev 2013)
Paco de Lucía ( 1947-2014 )
L’Unix et sa propriété
Ray Bradbury
Cavanna (1923-2014)
R. Matheson 1926 - 2013
Gir, Giraud, Mœbius
Nous sommes CHARLIE.
Fred, mars 1931 - avril 2013
Pete Seeger (1919 - 2014)
Ronald Searle
Henri Alleg 1921 - 2013
JJ Cale, dec 1938 - juil 2013
Monsieur Maurice Sendak

Thèmes connexes :
animation
Innocence
Sita Sings the Blues
King-Kong 1933
Les te(u)tons de la Wachkyrie
Quand le clash me méduse
Hugo Cabret, Martin Scorsese & Brian Selznick
Moi, Moche et Méchant ...
cine-bis
La Stratégie Ender (Ender’s Game)
John Carter
King Kong dans un iPod
La monstrueuse parade
Les années 68 au cinéma
Génériques de films
Michael est de retour
BD : Humour d’hier et d’aujourd’hui
Europa Film Treasures
L’Age d’or du cinéma de genre italien
cinéma
Cinéma
Prometheus
Yo, también
Lettre ouverte aux spectateurs citoyens
7ième art
The Web’s Worst Page
Philip K. Dick et le cinéma
Bobines Rebelles
Hommage
Quand Jacques Tardi, la promo tordi
Hayao Miyazaki

Articles récents
vendredi 24 mars
Twitter : Actualisation de mes tweets
Tous mes tweets sont accompagés d’images en copyleft
lundi 20 février
Intelligence Artificielle & Robotique
Nous avons toujours rêvé de construire des machines intelligentes,
mardi 14 février
+ de 100 nouveaux tweets en ligne
Les images de mes tweets sont en copyleft
samedi 21 janvier
Actualisation du site de mes tweets
Plus de 500 tweets illustrés archivés.
mardi 3 janvier
Site des rubriques de mes tweets
Mise en ligne de mes tweets classés par rubriques


Ray Harryhausen est mort mardi 7 mai à Londres. Magicien des effets spéciaux, auteur de moments d’anthologie comme la bataille des squelettes de Jason et les Argonautes, ou le vol du ptérodactyle d’Un million d’années avant J.-C. À la sortie de King Kong, de Cooper et Schoedsak, Ray Harryhausen est envoûté par le grand singe, l’adolescent soumet alors ses premiers travaux à O’Brien qui l’encourage à prendre des cours de sculpture. Dans les années 1940, Ray fait ses débuts en collaborant aux Puppetoons, courts-métrages d’animation image par image produits pour la Paramount par George Pal. En 1945, il réalise des épisodes pour une série de contes de fées, Mother Goose Stories, qui trouveront un débouché dans les milieux scolaires et éducatifs. En 1947, Willis O’Brien l’engage pour être l’un de ses assistants sur le tournage de Mighty Joe Young et lui laisse l’essentiel de l’animation du gorille.

Ray Harryhausen, animateur de génie

Le procédé dynamation
L’apport le plus significatif de Ray au domaine du trucage est l’élaboration d’une technique de combinaison des prises de vue réelle et de miniatures. Le principe est de renforcer l’effet d’intégration en donnant la possibilité à l’animateur de faire passer l’élément animé devant ou derrière des éléments choisis de la prise de vue réelle.
La technique traditionnelle filmait la miniature devant une rétro-projection de la prise de vue réelle. Cette technique poussait la miniature en premier plan. Pour atténuer cet effet, on employait en premier plan l’ajout de miniatures ou l’emploi d’une peinture sur verre, techniques employées par Willis O’Brien dans le King Kong de Cooper et Schoedsak. L’idée de Ray fut de simplifier la prise de vue en exploitant l’ancestrale technique de la double exposition avec cache (déjà utilisée par Méliès !). Le film est exposé deux fois, les portions de l’image déjà exposées étant masquées par un cache noir placé entre le sujet et l’objectif. Ce qui donne dans la pratique pour la dynamation, l’exécution de l’animation devant la rétro-projection avec un cache masquant toutes les portions de la prise de vue réelle que l’on désire ramener en premier plan. Puis, une seconde exposition du film obtenu devant la rétro-projection seule avec cette fois-ci pour cache le complémentaire du cache précédent afin d’imprimer sur la pellicule le premier plan. Ray avait régulièrement recours a des expositions complémentaire pour l’ajout d’effets de lumière ou atmosphériques.

La vidéo ci-dessous présente ses personnages les plus emblématiques.

 

Liens
- Ray Harryhausen sur Wikipedia
- Ray Harryhausen, The Official Website
- Ray Harryhausen, animateur de génie
Voir aussi
- Willis O’Brien
- Ernest B. Schoedsack

 

Écrire un message


rocbo
Toc of Rocbo

Ex-enseignant déformateur


Flux RSS



 

LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442