rocbo menu

Prometheus
Prequel d’Alien par Ridley Scott

dimanche 3 juin 2012, par rocbo

Dans la même rubrique


Les Monty Python & YouTube
Saartjie Baartman, la « Vénus Hottentote »
La monstrueuse parade
King-Kong 1933
Yo, también
Moi, Moche et Méchant ...
The Web’s Worst Page
La soif du mal (Touch of Evil) sur Arte
L’Age d’or du cinéma de genre italien
Mammuth
Alice au pays des merveilles
L’Imaginarium du Docteur Parnassus
Louise Michel
Séraphine Louis de Senlis
MOURIR ? PLUTÔT CREVER !
7ième art
La Stratégie Ender (Ender’s Game)
Bobines Rebelles
Michael est de retour
Les années 68 au cinéma
Green
Hugo Cabret, Martin Scorsese & Brian Selznick
Europa Film Treasures
Sita Sings the Blues
Innocence
Auteurs de SF et films d’anticipation
Génériques de films
John Carter
Philip K. Dick et le cinéma
Hayao Miyazaki

Thèmes connexes :
cine-bis
Lettre ouverte aux spectateurs citoyens
R. Matheson 1926 - 2013
Stuart Freeborn (5 sept 1914 – 5 fev 2013)
King Kong dans un iPod
Cinéma
Ray Harryhausen 29 juin 1920 - 7 mai 2013
Ray Bradbury
Quand le clash me méduse
BD : Humour d’hier et d’aujourd’hui
cinéma

Articles récents
dimanche 30 avril
Obsolescence d’un métier et de sa culture
Je suis tout juste bon à m’exhiber au cirque Pinder
dimanche 16 avril
Quand je ne tweet pas, je pouet !
Twitter et Mastodon sont dans un bateau ...
vendredi 24 mars
Twitter : Actualisation de mes tweets
Tous mes tweets sont accompagés d’images en copyleft
lundi 20 février
Intelligence Artificielle & Robotique
Nous avons toujours rêvé de construire des machines intelligentes,
mardi 14 février
+ de 100 nouveaux tweets en ligne
Les images de mes tweets sont en copyleft
samedi 21 janvier
Actualisation du site de mes tweets
Plus de 500 tweets illustrés archivés.
mardi 3 janvier
Site des rubriques de mes tweets
Mise en ligne de mes tweets classés par rubriques
mercredi 23 novembre
Fillon, bien plus à droite que vous ne pensez
Primaire de la droite
mercredi 9 novembre
La France troublée par l’incertitude Trump
Élections américaines
samedi 8 octobre
Le jargon informe à tiques des politiques
Disque dur, logiciel, algorithme... on regrette le mulot


Ridley Scott, Prometheus
Prometheus (2012)
- Réalisation : Ridley Scott
- Scénario : Damon Lindelof, John Spaihts
- Genre science-fiction horrifique
- Durée 123 minutes
- Acteurs principaux : Noomi Rapace, Michael Fassbender, Guy Pearce, Idris Elba, Logan Marshall-Green, Charlize Theron

En 2089, les archéologues Elizabeth Shaw et son compagnon Charlie Holloway découvrent une peinture préhistorique en Écosse, représentant un humanoïde pointant vers six étoiles, peinture quasi-identique à des représentations picturales découvertes chez d’autres civilisations du monde. Très vite, une expédition scientifique est organisée par la compagnie Weyland, envoyant dix-sept membres à bord du vaisseau Prometheus jusqu’au système planétaire de Zeta Reticuli, sur la planète LV-223

Ce film est présenté comme un prequel, antépisode de la saga Alien. Je vous propose donc, outre la présentation des quatre films de la saga, hors les crossovers, de découvrir quels sont les œuvres qui peuvent en être à l’origine.

---ooo000OOO000ooo---

Alien, le huitième passager
- Titre original : Alien (1979)
- Réalisation : Ridley Scott
- Scénario : Dan O’Bannon, Walter Hill
- Genre : science-fiction
- Durée 117 min
- Acteurs principaux : Sigourney Weaver, Tom Skerritt, Veronica Cartwright, Harry Dean Stanton, John Hurt, Ian Holm, Yaphet Kotto, Bolaji Badejo

Alien, le huitième passager est considéré comme un classique. En 2002, il a été sélectionné par la National Film Registry de la Bibliothèque du Congrès américain pour être conservé comme étant « culturellement, historiquement ou esthétiquement important ».

Récompenses et nominations
- Oscar des meilleurs effets visuels 1980.
- Prix Hugo 1980 du meilleur film.
- Saturn Awards 1980 : meilleur réalisateur, meilleure actrice dans un second rôle, meilleur film de SF.

Synopsis : En 2122, le vaisseau de commerce Nostromo retourne vers la Terre pour y rapporter des minerais lorsqu’un signal venant d’un planétoïde inconnu du système de Zeta Reticuli interrompt sa course. Réveillés de leur biostase par l’ordinateur de bord, l’équipage apprend qu’il est tenu par la société qui l’emploie d’enquêter sur toute possibilité de vie extraterrestre. Ils atterrissent alors sur la petite planète, endommageant leur vaisseau. Le capitaine Dallas, le second officier Kane et la pilote Lambert s’aventurent à pied vers la source du signal alors que le lieutenant Ripley, l’officier scientifique Ash, et les ingénieurs Brett et Parker restent dans le vaisseau pour guider leurs coéquipiers et pour faire des réparations.
Dallas, Kane et Lambert découvrent que le signal provient d’une épave de vaisseau extraterrestre. En l’explorant, ils tombent sur une créature humanoïde fossilisée. Continuant l’exploration du vaisseau, Kane se retrouve dans une grande salle contenant une quantité importante d’œufs. Alors qu’il en examine un, l’œuf éclot et éjecte une créature qui s’agrippe à son visage.

---ooo000OOO000ooo---

Aliens, le retour (1986)
- Titre original : Aliens
- Réalisation : James Cameron
- Scénario : James Cameron, David Giler, Walter Hill
- Genre : science-fiction
- Durée : 137 minutes, 154 minutes (version longue )
- Acteurs principaux : Sigourney Weaver, Lance Henriksen, Michael Biehn, Bill Paxton

C’est la suite du film de 1979 Alien : Le Huitième Passager. Le film remporte l’Oscar du meilleur montage son et des meilleurs effets visuels. Aliens domine largement les Saturn Awards, remportant huit prix.

Synopsis : 2179. Après avoir dérivé 57 ans en biostase dans l’espace, Ellen Ripley est secourue et rapatriée sur une station spatiale. La compagnie Weyland-Yutani lui demande de justifier la perte du Nostromo, de son équipage et de sa cargaison. Ripley raconte alors la lutte qu’elle a menée avec l’équipage contre une entité extraterrestre, mais personne ne la croit, la planète LV-426 sur laquelle ils sont entrés en contact avec l’Alien a été colonisée depuis plusieurs années. Ripley voit sa licence de vol annulée. Peu après, la compagnie la recontacte car les liaisons avec les colons de LV-426 ont été mystérieusement interrompues. La compagnie décide d’envoyer sur place un bataillon de Marines coloniaux pour enquêter, et souhaite que Ripley les accompagne comme consultante.

---ooo000OOO000ooo---

Alien 3 (1992)
- Réalisation : David Fincher
- Scénario : David Giler, Walter Hill, Lary Ferguson
- d’après une histoire de Vincent Ward
- d’après les personnages de Dan O’Bannon, Ronald Shusett
- Genre : Science-fiction
- Durée : 114 minutes, 145 minutes (version longue)
- Acteurs principaux : Sigourney Weaver, Lance Henriksen, Charles Dance, Charles S. Dutton
Pete Postlethwaite

Synopsis : Alors qu’ils sont en hypersommeil à bord de l’USS Sulaco, Ellen Ripley et ses compagnons rescapés sont éjectés dans une capsule de secours, l’« EEV », à la suite d’un incendie. La capsule vient s’écraser sur Fiorina 161, une planète-prison peuplée par des criminels ayant le syndrome XYY qui ont succombé à leurs pires instincts masculins. Ripley est réveillée par Clemens, le docteur de la prison, qui lui apprend qu’elle est la seule survivante du vaisseau. Les détenus accueillent froidement la rescapée qui constitue pour eux une tentation. Mais Ripley a un doute : se pourrait-il que l’incendie à bord du Sulaco ait été provoqué par un Alien ? Le directeur de la colonie s’énerve du comportement étrange de Ripley qui agite les prisonniers. Au même moment, dans la « boucherie », un bœuf (version longue) ou un rottweiler, présent lors de la découverte de l’EEV est pris de convulsions et un xénomorphe jaillit de son corps. L’Alien attaque alors les membres de la colonie, et en tue plusieurs. Afin d’obtenir des réponses, Ripley se doit de retrouver l’androïde Bishop et de le reconnecter.

---ooo000OOO000ooo---

Alien, la résurrection (1997)
- Titre original : Alien Resurrection
- Réalisation : Jean-Pierre Jeunet
- Scénario : Dan O’Bannon, Ronald Shusett
- Adaptation : Joss Whedon
- Genre : Science-fiction
- Durée : 109 min., Édition spéciale 2003 116 min.
- Acteurs principaux : Sigourney Weaver ; Winona Ryder, Ron Perlman, Dominique Pinon, Gary Dourdan, Michael Wincott, Brad Dourif, Leland Orser, Dan Hedaya, J.E. Freeman, Kim Flowers, Raymond Cruz

Synopsis : Deux cents ans après le suicide de l’officier Ellen Ripley, une équipe de scientifiques sous les ordres du général Perez clone la jeune femme afin de récupérer l’alien vivant en elle, qui n’est autre qu’une reine. À leur grande surprise, le clone de Ripley a hérité de certaines caractéristiques génétiques des aliens et cette dernière possède en partie la mémoire de Ripley. Puisque la Reine va pondre, les scientifiques ont fait appel à des pirates de l’espace qui leur vendent douze « cobayes humains » en hyper-sommeil qui serviront d’« hôtes » et qui donnent ainsi naissance à douze aliens. Les scientifiques arriveront-ils à étudier ces « bébés » ?

---ooo000OOO000ooo---

Alien le 8ie passager Aliens le retour
Alien 3 Alien la résurrection

---ooo000OOO000ooo---

John Carpenter, Dan O'Bannon : Dark Star

Dark Star (1974)
- Titre français : Dark Star - L’étoile noire
- Réalisation : John Carpenter
- Scénario : John Carpenter et Dan O’Bannon
- Production : John Carpenter
- Budget : 60 000 dollars
- Musique : John Carpenter
- Montage : Dan O’Bannon
- Décors : Dan O’Bannon
- Photo : Douglas Knapp
- Son : Nina Kleinberg
- Genre : Science-fiction, comédie, fantastique
- Durée : 83 minutes
- Distribution : Brian Narelle, Dre Pahich, Cal Cuniholm, Dan O’Bannon, Joe Saunders, Miles Watkins, Nick Castle

Synopsis : Le Dark Star est un vaisseau spatial dont les membres d’équipage ont pour mission de détruire des planètes lointaines instables dont l’orbite risque de dévier vers leur étoile et déclencher des supernovae. Exerçant cette activité depuis vingt ans, l’équipage a basculé lentement dans l’ennui. Une avarie se produit alors…

John Carpenter, pour sa dernière année d’études, tourna un court-métrage de quarante-cinq minutes. Une fois obtenu son diplôme, il trouva un distributeur qui accepta de lui donner un peu d’argent afin d’achever son film. Comédie de science-fiction écrite sur un scénario co-écrit avec Dan O’Bannon (qui joue également dans le film) d’après leur histoire originale. Il s’agit du premier long-métrage de John Carpenter, alors âgé de vingt-cinq ans à cette époque.
Plus tard, le réalisateur décrira son film comme « En attendant Godot dans l’espace »

Dan O’Bannon, co-scénariste, reprît cinq ans plus tard quelques idées pour Alien, le huitième passager de Ridley Scott

Voir aussi Dark Star sur cinetrange.com

---ooo000OOO000ooo---

Mario Bava, Terror Nello SpazioAlien, le huitième passager reprend les grandes lignes de l’intrigue de Terrore nello spazio de Mario Bava.

La Planète des vampires (1965)
- Titre original : Terrore nello spazio
- Réalisation : Mario Bava
- Scénario : Mario Bava ...
- Genre : Science-fiction
- Durée 88 min
- Acteurs principaux, Barry Sullivan, Norma Bengell, Angel Aranda, Evi Marandi

Synopsis : Dans un proche futur, les vaisseaux spatiaux Argos et Galliot sont envoyés en mission d’exploration sur la mystérieuse planète Aura. Premier arrivé, l’Argos ne donne plus signe de vie. À l’atterrissage, les membres de l’équipage du Galliot deviennent fous et commencent se massacrer entre eux... soit, comme ils l’apprennent rapidement, exactement ce qui est arrivé à l’Argos. Les explorateurs se rendent bientôt compte que la planète est habitée par des extra-terrestres dénués de corps qui sont prêts à tout pour s’échapper de leur planète à l’agonie.


---ooo000OOO000ooo---

It Terror From Beyond Space

It ! The Terror from Beyond Space (1958)
- Réalisation : Edward L. Cahn
- Produit par Robert Kent
- Écrit par Jerome Bixby
- Musique : Paul Sawtell
- Durée 68 min
- Acteurs principaux : Marshall Thompson, Shawn Smith, Kim Spalding

Synopsis : 1973. Sans nouvelle d’un premier vol d’exploration dirigé par le capitaine Carruthers, la Terre envoie sur Mars une expédition de secours. Arrivés sur les lieux, les astronautes découvrent que le seul survivant est l’officier commandant la première fusée. Soupçonné de meurtre, Carruthers embarque sur le vaisseau, qui prend illico le chemin du retour. L’équipage est loin de se douter que le naufragé de Mars n’est pas le seul passager supplémentaire…

le scénario de It ! The Terror From Beyond Space est assez similaire à celui d’Alien. Une expédition de secours ramène involontairement à bord de son vaisseau un organisme extra-terrestre belliqueux, lequel va éliminer, un à un, les membres de l’équipage. L’on a même droit à la séquence des conduits d’aération, de la lutte au lance-flamme (ici, il s’agit d’un fer à souder) et l’élimination de l’alien par une ouverture du sas extérieur de la fusée (le monstre n’est pas expulsé de l’astronef mais meurt asphyxié). Bref, on a un peu l’impression de se retrouver devant une version vintage et fauchée du chef d’œuvre absolu de la science fiction horrifique.
Nicolas Lamberti

Voir son excellente page sur le film

---ooo000OOO000ooo---

Van Vogt, La faune de l'espaceLa Faune de l’espace
(The voyage of the space beagle)
A. E. Van Vogt
Bien au-delà du système solaire, un vaisseau cosmique, parti de la Terre, se livre depuis des années à une randonnée d’exploration interplanétaire. Il transporte dans ses flancs plusieurs équipes de savants qui disposent des laboratoires nécessaires à la recherche. Parmi eux, des psychologues chargés de comprendre la nature des civilisations extra-terrestres.
Soudain, au coeur d’un désert d’étoiles, I’astronef rencontre l’être fabuleux qui se nomme lui-même Ixtl. Il flotte depuis des milliers d’années dans la nuit sans limite, cherchant obstinément la source d’énergie qui lui rendra ses terribles pouvoirs. Pour son malheur, le vaisseau spatial va la lui apporter...

Nota : L’Ixtl est un être de couleur rouge vif, doté de quatre jambes et de quatre bras terminés par huit doigts. Son corps cylindrique est quasi immortel et il en maîtrise intégralement la structure moléculaire. La race des Ixtls a forcé son évolution biomoléculaire jusqu’à être capable de résister à des charges énergétiques de très forte puissance. Pour se reproduire, un Ixtl a besoin de guuls, c’est-à-dire d’hôtes vivants dans lesquels il dépose ses œufs. Les œufs n’ont besoin que de quelques heures pour éclore et se nourrissent ensuite de leur hôte vivant. Ixtl aurait inspiré la créature du film Alien

Le roman est un recueil de quatre nouvelles publiées à l’origine dans Astounding Stories entre 1939 et 1950, puis regroupées en un seul volume. Les quatre nouvelles qui composent le roman sont : Black Destroyer (1939) ; Discord in Scarlet (1939) ; M33 in Andromeda (1943) ; War of Nerves (1950).

Van Vogt, La faune de l'espace

---ooo000OOO000ooo---

The Thing from another worldThe Thing from Another World (1951)
- Réalisation : Christian Nyby, Howard Hawks
- Scénario : Charles Lederer, Howard Hawks, Ben Hecht
- Basé sur : Who Goes There ? John W. Campbell, Jr.
- Durée : 87 minutes
- Acteurs principaux : Margaret Sheridan, Kenneth Tobey, Douglas Spencer, Robert O. Cornthwaite, James Arness

Synopsis : Des scientifiques découvrent un vaisseau spatial prisonnier de la banquise arctique. En tentant de l’en extraire à l’aide de bombes thermiques, ils le détruisent. Néanmoins, ils décèlent sous la glace un corps extraterrestre. Ils ramènent le spécimen, figé dans un bloc de glace, à leur base. Lorsque ce dernier fond accidentellement, libérant du même coup « la chose », toute la population de la base est menacée.

Astounding 1938-08En 1934, John W. Campbell, éditeur de la revue Astounding Stories, écrit Who Goes There ?, chef-d’œuvre de la science-fiction qui donnera lieu à deux adaptations cinématographiques. Une première, en 1951, que l’on doit à Howard Hawks et Christian Nyby The Thing from Another World, et The Thing de John Carpenteren 1982. La version de Carpenter est l’adaptation fidèle de la nouvelle de Campbell.

Un petit lien bien sympathique :
- Pulps et magazines américains

John Carpenter, The ThingThe Thing (1982)
- Réalisation : John Carpenter
- Scénario : Bill Lancaster
- Genre : Horreur
- Durée : 109 minutes
- Acteurs principaux : Kurt Russell, Wilford Brimley, Keith David, David Clennon, Donald Moffat, Thomas G. Waites, Joel Polis, Peter Maloney, Charles Hallahan, Thomas Kent Carter, Richard A. Dysart, Richard Masur

The Thing est le premier volet de ce que Carpenter nomme sa « Trilogie de l’Apocalypse », les deux autres volets étant Prince des ténèbres et L’Antre de la folie
Synopsis : Hiver 1982 au cœur de l’Antarctique. Une équipe de recherche composée de 12 hommes découvre un corps enfoui dans la neige près d’une base norvégienne. Décongelée, la créature retourne à la vie en imitant la forme de n’importe quelle entité organique. Dès lors, le soupçon s’installe entre les hommes de l’équipe. L’un d’entre eux, MacReady, est prêt à tout pour empêcher la créature de se propager parmi les membres de l’équipe, qui commencent à perdre confiance en eux…

---ooo000OOO000ooo---

Attendant ma fille pour aller zieuter la dernière merveille du Monde, je ne peux, ce jour, vous dire si toute mon admiration pour Ridley est toujours pertinente. Pour l’encensement, faites confiance à votre distributeur de nouvelles habituel. Mais, afin de nous éviter un embourbement cérébral, je nous propose deux liens :
- Prometheus, premières impressions par Alexis Hyaumet
- Prosécogénie du mystère à deux balles par André Gunthert

Bottes à nénés :
- Prosécogénie” : néologisme créé par André Gunthert pour définir la “qualité de ce qui suscite l’attention”. Ce terme a été réemployé à plusieurs reprises sur la plate-forme Culture Visuelle.

 

Liens
- prometheus-lefilm.com
- Prometheus sur Wikipedia
- Alien sur Wikipedia
- rocbo : site sur la SF

 



Les rubriques
7ieme art
Actualité & Société
Arts & Cultures
Arts graphiques
Comités de grève
Détente & Sorties
Droits
Économie Solidaire
Écrits & Textes rocboratifs
essai
Gestion des Droits Numériques DRM
Hadopi
Handicaps
Histoire
Histoire de la pédagogie
Histoire des techniques
Hoaxes, Spams, Virus & Cie
HTML & Cie
Hum[o/e]urs
Illustrateurs & auteurs de BD
Infonie
Informatique Alternative
L’Internet non marchand
Les Berçeaux de l’Histoire
Libertés immuables
Logiciels libres et/ou gratuits
LP Léonard de Vinci
Lutte
Macmania
Musique
Poleis
Productique
Réforme de l’orthographe
Requiescat in pace
Santé & Société
Sciences
Tester et utiliser Spip
Twitter
Typographie
Vie du Net

Hors Spip 
Astronomie, P.Bézier, L.Carroll 
Cinéma, Clio, Dessin de la lettre 
A.Gaudì, Graff à Marseille 
Géométrie secrète des peintres 
Hoaxes, HTML, Illustrateurs 
Le jeu de Marseille 
Joseph peintre, King-Kong 
Littératures, MacOs X 
Le musée de Rocbo 
Norton Commando W.M 
Science-Fiction, Sade, Siné 
Textes/Revues/Écrits politiques 
Typographie 

Vous avez dit blog ?
Ce site sous SPIP
n'est pas forcément  l'outil idéal
pour réagir à chaud 
à l'actualité. Un blog le permet. 
Héméralope phocomèle 
dites-vous ? en est le titre. 
C'est [ ICI


rocbo
Toc of Rocbo

Ex-enseignant déformateur


Flux RSS



1331 visiteur(s).
0 contribution(s).





LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442