">

rocbo menu


Rosa Luxemburg
Journée Internationale des Femmes ... de quelles femmes ?

samedi 10 mars 2012, par rocbo

Dans la même rubrique


Gilles de Rais, Barbe Bleue
Victor Hugo, le bicentenaire
The DreamTime
Commémoration du 8 mai 1945
Les 5 martyrs du lycée Buffon
Moi, mon colon, celle que je préfère ...
Histoire du Monde, l’homme & l’histoire
Fusillés pour l’exemple
La bande de Gaza
Les caporaux de Souain
Hommage à Heinrich Rudolf Hertz
Histoire des Techniques
Maudite soit la guerre
Rue du moulin de beurre, suite.
L’Épopée de Gilgamesh, texte fondateur
Gilgamesh, Enkidu, Ishtar et Cie
Rue du Moulin de beurre, Paris 14e
Rodrigo Diaz de Vivar
Déchéance de la nationalité française

Thèmes connexes :
poleis
Quand le fond de l’Ère ... On fraye
Enragez-vous !
Le Testament du curé Meslier
Le sabotage d’Émile Pouget
Louise Michel
Debord ? C’est tout BeNeF !
La désobéissance civile
Irlande du Nord, Potemkine & G8
Une révolution biologique qui avorta
Mai 68 relifté (canard dixit)

Articles récents
lundi 20 février
Intelligence Artificielle & Robotique
Nous avons toujours rêvé de construire des machines intelligentes,
mardi 14 février
+ de 100 nouveaux tweets en ligne
Les images de mes tweets sont en copyleft
samedi 21 janvier
Actualisation du site de mes tweets
Plus de 500 tweets illustrés archivés.
mardi 3 janvier
Site des rubriques de mes tweets
Mise en ligne de mes tweets classés par rubriques
mercredi 23 novembre
Fillon, bien plus à droite que vous ne pensez
Primaire de la droite
mercredi 9 novembre
La France troublée par l’incertitude Trump
Élections américaines
samedi 8 octobre
Le jargon informe à tiques des politiques
Disque dur, logiciel, algorithme... on regrette le mulot
jeudi 16 juin
Le prix de la vie
Médecins du monde dénonce le prix exorbitant des médicaments
samedi 28 mai
Pour Cellou Diallo, contre son expulsion
Décision d’obligation de quitter la France (OQTF)
jeudi 12 mai
49-3 ? Quel gros calibre... Chapeau !
Article 49, alinéa 3


Officialisée par les Nations Unies en 1977, la "Journée Internationale des Femmes" trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.
Cette commémoration annuelle (sic) nous a valu de jolis portraits de femmes dont celle de notre Carlita nationale.

Pourrais-je me permettre de proposer quelques femmes qui n’auraient pas à rougir de la comparaison ? : Christiane Desroches Noblecourt, Aung San Suu Kyi, Martha Canary, Catherine de Médicis, Marie Laurencin, Laura et Jenny Marx, Marie Bonaparte, Hélène Boucher, Olympe de Gouges, Suzanne Valadon, Jeanne d’Arc, Aliénor d’Aquitaine, Ida Lupino, Louise Michel, Camillle Claudel, Françoise d’Eaubonne, Maria Montessori, Levina Teerlinc, George Sand, Simone Veil, Ada Lovelace, Françoise Dolto, Evita Perón, Cléopâtre, Anne Frank, Rosa Bonheur, Hypatie d’Alexandrie, Désirée Clary, Frida Kahlo, Isadora Duncan, Jeanne Hachette, Mary Shelley, Mère Teresa, Berthe Morisot, Anne Bonny, Agatha Christie, Marie Curie, Hatchepsout …
Allez, vous n’y couperez pas, voici Rosa Luxemburg.

Rosa Luxemburg est une militante et théoricienne marxiste, socialiste, communiste et révolutionnaire allemande, née à Zamość en Pologne le 5 mars 1871 et morte assassinée à Berlin le 15 janvier 1919 pendant la Révolution allemande, lors de la répression de la révolte spartakiste de Berlin. Cinquième enfant d’une famille juive vivant en Pologne, elle était physiquement petite et eut toute sa vie des difficultés à marcher.


- 1880, installée à Varsovie, elle y fréquente le deuxième lycée de jeunes filles.
- 1886, encore à l’école, elle s’engage dans le parti ouvrier polonais « Prolétariat » (fondé en 1882), qui avait été le premier des partis ouvriers européens à organiser une grève générale.
- 1888, elle réussit son Abitur (examen en Allemagne qui conclut les études secondaires) avec mention.
- 1889, affiliée au parti Prolétariat interdit elle est menacée d’arrestation. Elle s’enfuit à Zurich où se retrouvent en exil intellectuels russes et polonais. À l’université, elle étudie la philosophie, les sciences historiques, la politique, l’économie, les mathématiques et s’intéresse particulièrement aux sciences politiques, au Moyen-Âge, aux crises économiques et aux crises boursières.
- 1893, elle fonde avec Leo Jogiches et Julian Balthasar Marchlewski, la social-démocratie du royaume de Pologne (SDKP) comme une solution alternative révolutionnaire au parti socialiste polonais existant. Ce parti aspirant à l’indépendance de la Pologne, Rosa s’y oppose soutenant que la priorité doit être accordée à la lutte contre la monarchie et le capitalisme dans toute l’Europe ; ce n’est qu’après leur défaite que le droit des peuples à disposer librement d’eux-mêmes pourrait se réaliser. Cette conviction constitua par la suite une partie de sa querelle avec Lénine.
- 1897, Rosa Luxemburg est reçue docteur à Zurich magna cum laude (avec grande louange), avec comme sujet de thèse le développement industriel de la Pologne.
- 1898, après son mariage blanc avec Gustav Lübeck, elle acquiert la nationalité allemande et milite au sein du Parti social-démocrate (SPD) et de la Deuxième Internationale. Elle y anime l’aile gauche, se faisant héritière des théories de Karl Marx. Elle travaille comme journaliste pour la presse socialiste, comme traductrice (elle parle yiddish, polonais, russe, allemand et français), et comme enseignante à l’école du SPD. Elle y donne des cours d’économie, d’histoire de l’économie, d’histoire du socialisme.
- 1905, la révolution éclate en Russie le 22 janvier à Saint-Pétersbourg,. Rosa Luxemburg regagne Varsovie en décembre et participe au mouvement insurrectionnel qui suit en Pologne. Arrêtée, frôlant l’exécution, elle est assignée à résidence en Finlande. Dans les années qui suivent, elle se retrouve marginalisée au sein de son parti, qui opte pour l’intégration de la classe ouvrière au sein de la société capitaliste. Cette évolution aboutit au vote des crédits de guerre en août 1914.
- 1914, Rosa Luxemburg, aux côtés de Karl Liebknecht, déclare : « Les guerres sont un phénomène barbare, profondément immoral, réactionnaire et contraire aux intérêts du peuple ».
- 1915, elle est arrêtée et emprisonnée en février. Elle écrit en prison la brochure La Crise de la social-démocratie, publiée clandestinement sous le pseudonyme Junius.
- 1916, Libérée en février, elle est de nouveau arrêtée en juillet et reste en prison jusqu’au 8 novembre 1918, date à laquelle elle est libérée par le déclenchement de la Révolution allemande. Pendant cette période d’emprisonnement, elle est exclue du SPD et organise de façon clandestine le mouvement révolutionnaire spartakiste (Ligue Spartakus), ancêtre du Parti communiste d’Allemagne (KPD). Elle rédige le programme et précise la tactique de ce Parti, fondé en décembre 1918. Rosa Luxemburg dirige le journal de sa formation politique : Die Rote Fahne (Le Drapeau rouge).
- 1917, Rosa écrit une série de textes sur la Révolution russe, le « fait le plus considérable de la guerre mondiale » à propos desquels les interprétations divergent. Elle dénonce violemment « l’opportunisme » des mencheviks russes et leur politique de soutien à l’impérialisme. Elle salue le parti bolchevik en tant que « force motrice ». La critique de la politique poursuivie par ce dernier apparaît d’autant plus nécessaire pour Rosa Luxemburg. Elle rejette l’adoption par le parti bolchevik de : la distribution des terres aux paysans et l’application du droit des nations à disposer d’elles-mêmes. Ces mesures menacent d’aboutir à la constitution d’une couche de petits propriétaires fonciers hostiles au socialisme d’une part et au dépècement de la Russie d’autre part. Elle critique enfin la dissolution de l’Assemblée constituante et l’étouffement de la démocratie politique par les bolcheviques : « La liberté seulement pour les partisans du gouvernement, pour les membres d’un parti, aussi nombreux soient-ils, ce n’est pas la liberté. La liberté, c’est toujours la liberté de celui qui pense autrement. » Elle estime que le pouvoir léniniste est « une dictature, d’une poignée de politiciens. Elle préconise « la démocratie la plus large et la plus illimitée », et rappelle que « c’est un fait absolument incontestable que, sans une liberté illimitée de la presse, sans une liberté absolue de réunion et d’association, la domination des masses populaires est inconcevable ».
- 1919, le 5 janvier, l’insurrection spartakiste se déclenche. Rosa Luxemburg est arrêtée avec Karl Liebknecht le soir du 15 janvier puis assassinée dans la nuit sur ordre de Gustav Noske. Rosa Luxemburg est frappée à la tête d’un coup de crosse, puis achevée d’une balle dans la tête à bout portant. Le corps de Rosa est jeté dans un canal de la Spree. Son corps ne fut retrouvé que plusieurs semaines plus tard.

Œuvres inspirées par sa vie
- 1985, un film sort intitulé Rosa Luxemburg, (Die Geduld der Rosa Luxemburg), réalisé par Margarethe von Trotta. Rosa est joué par Barbara Sukowa. Otto Sander jouant Karl Liebknecht.
- 1992, Riopelle réalise une fresque longue de 40 mètres intitulée Hommage à Rosa Luxemburg. Exposée au musée national des beaux-arts du Québec.
- 2006, Anouk Grinberg lit des lettres de Rosa Luxemburg écrites à ses amies (Luise Kautsky, Sonia Liebknecht...) pendant ses détentions.
- 2009, le groupe de rock Rosa Luxemburg sort son album, dont le "Chapitre I : Révolutions" raconte en musique la vie de Rosa Luxemburg.
- 2010, Claire Diterzi, auteure-compositrice-interprète, crée avec Marcial Di Fonzo Bo un spectacle musical intitulé Rosa la Rouge, présentant la vie de Rosa Luxemburg.

 

Liens
- Rosa Luxemburg sur Wikipédia
- Oeuvres en ligne
- Oeuvres de Rosa chez Solny

 



Les rubriques
7ieme art
Actualité & Société
Arts & Cultures
Arts graphiques
Comités de grève
Détente & Sorties
Droits
Économie Solidaire
Écrits & Textes rocboratifs
essai
Gestion des Droits Numériques DRM
Hadopi
Handicaps
Histoire
Histoire de la pédagogie
Histoire des techniques
Hoaxes, Spams, Virus & Cie
HTML & Cie
Hum[o/e]urs
Illustrateurs & auteurs de BD
Infonie
Informatique Alternative
L’Internet non marchand
Les Berçeaux de l’Histoire
Libertés immuables
Logiciels libres et/ou gratuits
LP Léonard de Vinci
Lutte
Macmania
Musique
Poleis
Productique
Réforme de l’orthographe
Requiescat in pace
Santé & Société
Sciences
Tester et utiliser Spip
Twitter
Typographie
Vie du Net

Hors Spip 
Astronomie, P.Bézier, L.Carroll 
Cinéma, Clio, Dessin de la lettre 
A.Gaudì, Graff à Marseille 
Géométrie secrète des peintres 
Hoaxes, HTML, Illustrateurs 
Le jeu de Marseille 
Joseph peintre, King-Kong 
Littératures, MacOs X 
Le musée de Rocbo 
Norton Commando W.M 
Science-Fiction, Sade, Siné 
Textes/Revues/Écrits politiques 
Typographie 

Vous avez dit blog ?
Ce site sous SPIP
n'est pas forcément  l'outil idéal
pour réagir à chaud 
à l'actualité. Un blog le permet. 
Héméralope phocomèle 
dites-vous ? en est le titre. 
C'est [ ICI


rocbo
Toc of Rocbo

Ex-enseignant déformateur


Flux RSS



533 visiteur(s).
0 contribution(s).





LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442