rocbo menu


MegaUpload fermé
Sarkozy salue l’action du FBI

vendredi 20 janvier 2012, par rocbo

Dans la même rubrique


Qui gagne quoi avec Hadopi ?
Quand Orange vire aux Bleus
Hadopi ? il n’y a qu’e-mail qui m’aille
Hadopi : Bruxelles ouvre une brèche
Le traité secret ACTA
Les allemands sont là, on les laisse
Hadopi sanctionné
Hadopi, partout
HADOPI, mon amie, qui es-tu ?
Réseau des Pirates
Loi Hadopi : Rideau !!!
Hadopi vire à l’Orange
Contourner Hadopi ?
Leur “Culture” n’existerait pas sans la nôtre
Albanel surfe sur les hot spots !!!
Pas peur d’Hadopi parce que ...
Lettre ouverte aux spectateurs citoyens

Thèmes connexes :
Digital rights management
eDonkey.com ferme
DRM, mon amour VII
DRM, mon amour XII
DRM, mon amour IX
Airtist
Super Dadvsi au Sénat
Le premier CD illisible
Le V.O.D interdit
DRM, mon amour XIII
DRM, mon amour IV
Hadopi
Fredric Wertham et les « Crime comic-books »
Ajouter des DRM au HTML ?
Scott Ross vs Glenn Gould ?
Hadopi et les droits d’auteur
"Le droit à la paresse" au domaine public !

Articles récents
lundi 20 février
Intelligence Artificielle & Robotique
Nous avons toujours rêvé de construire des machines intelligentes,
mardi 14 février
+ de 100 nouveaux tweets en ligne
Les images de mes tweets sont en copyleft
samedi 21 janvier
Actualisation du site de mes tweets
Plus de 500 tweets illustrés archivés.
mardi 3 janvier
Site des rubriques de mes tweets
Mise en ligne de mes tweets classés par rubriques
mercredi 23 novembre
Fillon, bien plus à droite que vous ne pensez
Primaire de la droite
mercredi 9 novembre
La France troublée par l’incertitude Trump
Élections américaines
samedi 8 octobre
Le jargon informe à tiques des politiques
Disque dur, logiciel, algorithme... on regrette le mulot
jeudi 16 juin
Le prix de la vie
Médecins du monde dénonce le prix exorbitant des médicaments
samedi 28 mai
Pour Cellou Diallo, contre son expulsion
Décision d’obligation de quitter la France (OQTF)
jeudi 12 mai
49-3 ? Quel gros calibre... Chapeau !
Article 49, alinéa 3


Megaupload Fermeture de MegaUpload.com, une des plus importantes plateformes de partage de fichiers sur internet, sur décision de la justice américaine. Sarkozy salue l’action du FBI

La mise à disposition illégale, par ce service, d’oeuvres protégées par le droit d’auteur, permettait à ses promoteurs de réaliser des profits criminels sous la forme de recettes publicitaires ou d’abonnements de ses usagers, a expliqué l’Elysée. Sarkozy soulignant que la lutte contre les sites de téléchargement direct ou de streaming illégaux, qui fondent leur modèle commercial sur le piratage des oeuvres, constitue une impérieuse nécessité pour la préservation de la diversité culturelle et le renouvellement de la création. C’est le financement des industries culturelles dans leur ensemble qui est mis en cause par ce type d’opérateurs, Le moment est donc venu d’une collaboration judiciaire et policière active entre Etats pour porter un coup d’arrêt à leur développement. Sarkozy invite les ministres concernés ainsi que la Hadopi, à étudier rapidement l’utilité de compléter notre législation par de nouvelles dispositions.

Le Parti Pirate tient à exprimer sa stupeur face à une telle décision, qui intervient alors que l’entreprise avait mis en place et utilisait activement une procédure de retrait de liens d’œuvres couvertes par le droit d’auteur.

Coup d’épée dans l’eau ?
Les alternatives à Megaupload sont nombreuses : Mirorii, Rapidshare, Filesonic, Fileserve etc. proposent exactement les mêmes services de téléchargement.

Des représailles signées Anonymous
Plusieurs sites officiels se sont retrouvés attaqués par déni de service (DoS) grâce au logiciel LOIC. Les sites du FBI et du ministère de la Justice américain ont notamment été bloqués, tout comme ceux de la maison de disque Universal Music et de l’association professionnelle du disque RIAA. Ces attaques ont été revendiqué par le collectif de hackers Anonymous. D’autres collectifs européens pourraient prendre le relais, une fois les hackers américains couchés. Cette vaste opération à déjà un nom : "OpMegaupload".

SOPA et PIPA
Aux USA, le web est secoué par un violent débat tournant autour de la liberté d’internet. En cause : les projets de lois SOPA (Stop Online Piracy Act) et PIPA (Protect IP Act), petits frères de la loi Hadopi.

"Blackout" et actions symboliques
50.000 sites et blogs auraient participé à l’action. Google, qui avait mis en ligne un argumentaire ainsi qu’une pétition, affirme avoir obtenu 4,5 millions de signatures. Wikipedia a reçu la visite de 4 millions d’internautes, venus pour trouver les contacts de leurs élus, que le site avait mis en ligne. Enfin, le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg a posté sur sa page personnelle un texte expliquant son opposition.

Action contre SOPA et PIPA

Durant toute la journée, les membres du Sénat et de la Chambre des représentants ont été assaillis d’emails et d’appels téléphoniques. Cette mobilisation a amené un nombre conséquent d’élus à retirer leur soutien aux deux textes. Le premier revirement est venu du sénateur de Floride, Marco Rubio (un des plus fervents défenseurs de PIPA). Il a reconnu la nécessité de trouver "un meilleur moyen de combattre" les violations de droits d’auteur et a appelé le leader de la majorité au Sénat à repousser le vote sur le projet de loi PIPA. Cette défection a été suivie par celles du sénateur du Texas John Cornyn et du sénateur de Caroline du Sud, Jim DeMint, deux autres ardents défenseurs de PIPA et celle du sénateur de l’Iowa, Charles E. Grassley, membre du comité judiciaire du Sénat, et qui avait pourtant participé à la rédaction du projet de loi PIPA.

---ooo000OOO000ooo---

Quant à Nicolas Sarkozy, notre Zorro de la défense du droit d’auteur, il est allé plus loin que la loi Hadopi en dénonçant les plates-formes de streaming.

 

Liens
- Megaupload
- LOIC
- Stop Online Piracy Act
- PROTECT IP Act

 



Les rubriques
7ieme art
Actualité & Société
Arts & Cultures
Arts graphiques
Comités de grève
Détente & Sorties
Droits
Économie Solidaire
Écrits & Textes rocboratifs
essai
Gestion des Droits Numériques DRM
Hadopi
Handicaps
Histoire
Histoire de la pédagogie
Histoire des techniques
Hoaxes, Spams, Virus & Cie
HTML & Cie
Hum[o/e]urs
Illustrateurs & auteurs de BD
Infonie
Informatique Alternative
L’Internet non marchand
Les Berçeaux de l’Histoire
Libertés immuables
Logiciels libres et/ou gratuits
LP Léonard de Vinci
Lutte
Macmania
Musique
Poleis
Productique
Réforme de l’orthographe
Requiescat in pace
Santé & Société
Sciences
Tester et utiliser Spip
Twitter
Typographie
Vie du Net

Hors Spip 
Astronomie, P.Bézier, L.Carroll 
Cinéma, Clio, Dessin de la lettre 
A.Gaudì, Graff à Marseille 
Géométrie secrète des peintres 
Hoaxes, HTML, Illustrateurs 
Le jeu de Marseille 
Joseph peintre, King-Kong 
Littératures, MacOs X 
Le musée de Rocbo 
Norton Commando W.M 
Science-Fiction, Sade, Siné 
Textes/Revues/Écrits politiques 
Typographie 

Vous avez dit blog ?
Ce site sous SPIP
n'est pas forcément  l'outil idéal
pour réagir à chaud 
à l'actualité. Un blog le permet. 
Héméralope phocomèle 
dites-vous ? en est le titre. 
C'est [ ICI


rocbo
Toc of Rocbo

Ex-enseignant déformateur


Flux RSS



414 visiteur(s).
2 contribution(s).

MegaUpload fermé, par pjd




MegaUpload fermé
22 janvier 2012, par pjd   [retour au début des forums]

Quoiqu’il en soit, d’après Wikipédia, ce site partageur, "avait" aussi une politique commerciale plus ou moins lisible.
Donc un site comme un autre en POINT COM, fait par des petits (ou gros) requins,...
protégeons l’esprit du partage, mais pas les requins ! Non ?

  • MegaUpload fermé
    23 janvier 2012, par
    rocbo   [retour au début des forums]

    Il est bien évident qu’il n’est pas question ici de valider la "politique" d’un Kim Schmitz. Nos politiciens ne font rien pour mettre en place les outils qui permettraient de valider l’esprit de partage, (voir la risible tentative de licence globale). Tant que cette politique de soutien aux Majors sera maintenue, le "détournement" crypto-mafieux de nos Utopies sera la règle.

    @+

LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442