rocbo menu


Liste des culs aristocratiques
Miscellanées (miscellanea : choses mêlées, miscere : mêler)

jeudi 1er décembre 2011, par rocbo

Dans la même rubrique


BHL et le Kant à soi
A la dame qui demande des histoires gaies
Conseils aux ouvriers
Textes en accès libre
Enragez-vous !
Fredric Wertham et les « Crime comic-books »
Umberto Eco et SYLVIE
Lewis Carroll
Le rêve de Bismarck
Eduard Douwes Dekker, dit Multatuli
Y a pas qu’Siné Hebdo ...
Écrits politiques, Textes, Revues
D’Aldiss à Zelazny

Thèmes connexes :
Litterature
R. Matheson 1926 - 2013
Abbregé de l’Art Poëtique François
John Carter
Observations sur l’orthographe
Stefan Wul + Brantonne + la BD
Cavanna (1923-2014)
Ray Bradbury
Monsieur Maurice Sendak
Où est le bec ? Gallaire !!!
Le sabotage d’Émile Pouget

Articles récents
vendredi 24 août
Twitter : Rocbo se décarcasse !
Mise à jour du site
lundi 11 juin
Ursula, Calimero ? Joker !
Mise à jour de mes tweets en ligne.
lundi 16 avril
Le 5 Mai, faisons la fête à Macron
Francois Ruffin et les journaux CQFD et Fakir_
mercredi 11 avril
BHL, le botulisme et Nobel
Mise à jour de l’oiseau
lundi 19 février
Blanquer et Ferry sont dans un bateau
Pourquoi les Bac Pro n’ont-ils pas Philo ?
mardi 16 janvier
Quand l’tweet ère, tout n’est pas perdu.
Quand l’étron bine en scope
dimanche 31 décembre
Bonne année 2018
C’n’est pas parce que not’ président se prend pour Midas que…
jeudi 21 septembre
Mes tweets font un tabac. Waarf, une fois.
1114 illustrations en copyleft
lundi 21 août
Vous niaisiez, j’en suis fort aise. Et bien twittez maintenant.
D’la mise à jour à l’appel
mardi 20 juin
Come on let’s tweet again
To hits, mise à jour au coup par coup


Anonyme

Liste

des culs aristocratiques
et
anti-constitutionnels
qui ont été fouettés hier au soir
à tour de bras, par les dames
de la Halle, et du fauxbourg
Saint-Antoine.

( De l’Imprimerie patriotique -1791)

Observations


JUSQU’ICI on n’avoit encore vu que les TÊTES
jouer un rôle dans la Révolution, & tout le monde alors se
rendant justice, personne n’avoit envié leur élévation soudaine ; qui
auroit pu s’imaginer que des êtres destinés par leur nature à la plus
profonde obscurité, s’aviseroient de paroître au grand jour, &
de rivaliser avec elles ? Oui, qui auroit jamais pensé que les CULS
osassent se mettre de la partie, & voulussent à leur tour
figurer dans l’histoire ? Certes, dans des gens d’aussi bas lieu cette
ambition est bien extraordinaire : rien pourtant n’est plus vrai,
& qui plus est, c’est que cette ambition a été couronnée du
succès, et les culs contre-révolutionnaires, à jamais immortels, vont
passer à la postérité, escortés de plus de deux mille claques. Ainsi
soit-il.


L’ARISTOCRATIE au teint blême, aux yeux
hagards, par-tout vaincue, ne sachant où se fourer, s’est avisée
d’aller chercher un asyle sous les juppes des Nones, & dans les
pots des Soeurs grises ; car de quoi ne s’avise-t-elle pas ? Amour du
Roi, ordre, tranquilité, religion, tout lui sert de prétexte. Mais
toutes ses toutes ses ruses ne tournent qu’à sa honte, & après
avoir montré le dos aux Tuileries, elle finit ici par montrer le cul.

Depuis quelques jours les environs du Monastère de la Visitation
Sainte-Marie, rue Saint-Antoine, étoient obstrués par une quantité de
voitures, de ces lourdes masses, appartenantes à ces vieilles
Comtesses, Marquises, &c, qui, après avoir servi le Diable
toute leur vie, recourent au bon Dieu sur le déclin de leurs jours. Ces
visites nombreuses avoient pour but de recevoir les instructions
honnêtes des Prêtres réfractaires. Des conciliabules, baptisés du nom
de conférence, se tenoient, tous les jours, avec le plus grand mistère.
Là, l’Assemblée-Nationale étoit traitée d’antre-christ ; les Jacobins
de démons, & la Garde-Nationale de satellites du diable. Mais
le Patriotisme éveillé vient de faire le dénouement de cette Comédie
aristocratique, qui s’est répétée dans tous les quartiers de Paris,
ainsi qu’on va le voir.

Les Dames-Citoyennes de la Halle & du Fauxbourg Saint-Antoine,
instruites de ces petites menées, ont cru que le jugement & la
punition du délit étoient de leur ressort ; en conséquence elles se
sont réunies en grand nombre, & après s’être armées d’un ballet
 ; ces Héroïnes de la Révolution sont allées mettre le siège devant le
Couvent. La résistance des assiégés n’a pas été de longue durée,
& les vainqueurs sont entrés tout bonnement par la porte. -
Vous eussiez vu alors les calootes & les soutannes fuir,
épouvantées, se culbutant les uns les autres ; l’Abbé tomber sur la
Marquise, & la Comtesse sur l’Abbé, & la Présidente se
pâmant. - Alors une des Dames-Citoyennes, prenant la parole, a dit : « 
sacré pigrièches que vous êtes, vous osez cabaler contre nous,
& vous choisissez la maison de Dieu pour votre repaire !
abominables, vous serez fouettées, & je commence aussi-tôt » :
empoignant d’un bras vigoureux la Supèrieure, elle fait voir, aux yeux
des spectateurs surpris, un postérieur d’une aune de large, &
frappant à coups redoublés, elle donne le signal du carnage. soudain
les Soeurs Sainte-Aldégonde, Sainte-Euphrosine, Dupui, Saint-Maurice,
éprouvent le même sort, ainsi que toutes les bigotes titrées &
autres, & vingt culs qui, depuis vingt ans, n’avoient pas vus
la lumière, se trouvent tout d’un coup exposés au grand air.

On compte parmi les postérieurs fouettés dans le Couvent, ceux des
Dames Binjamin, Saint-Ouën, Josse, Gossec, dévotes du quartier.
Le Père Thomas, le Chapelain, les Abbés Michel, Perrot, Bonardel
& consorts, se sont prêtés de bonne grace, mais quoiqu’ils
fissent beau cul, ils ont eu plus de cinquante coups de ballet chacun.
Les Miramionnes étoient inconsolable, & ne vouloient point se
prêter à la plaisanterie, mais malgré leur pudeur intéressée, trente
culs, en un clin-d’oeil, ont été mis en ligne ; c’étoit vraiment une
belle perspective....
Les Récolettes de la rue du Bac ont présente soixante culs déchessés
& jaunâtres ; on a cru voir des CITROUILLES
MOÉSIES
.
Aux Filles du Précieux-Sang s’étoit tout autre choses : des culs blancs
comme neige, bien arondis........ Un Concitoyen qui s’est trouvé dans
la mêlée assure qu’on y a fouetté les plus jolis culs de la Capitale.
Les Soeurs grises des Paroisses Saint-Sulpice, Saint-Laurent,
Sainte-Marguerite, le Magdelaine, Saint-Germain-l’Auxerrois, n’ont
point été épargnées, avec d’autant plus de raison que ces bénignes ont
eu la maladresse de ne faire voir que des culs d’une laideur amère,
noirs comme des taupes ; on assure même qu’il en avoit de crottés.
Quant aux Filles du Calvaire, elles ont montré au grand jour des culs
bruns & rebondis, qu’on auroit réellement pris pour des culs
Patriotes, s’ils n’avoient été couverts d’une cotte noire......

D’après un relevé exact il s’est trouvé 621 fesses de fouettées ;
total, 310 culs & demi, attendu que la Trésorière des
Miramionnes n’avoit qu’une seule fesse.

 

 

Liens
- miscellanees.com
- Les Miscellanées de Mr Schott

 



Les rubriques
7ieme art
Actualité & Société
Arts & Cultures
Arts graphiques
Comités de grève
Détente & Sorties
Droits
Économie Solidaire
Écrits & Textes rocboratifs
essai
Gestion des Droits Numériques DRM
Hadopi
Handicaps
Histoire
Histoire de la pédagogie
Histoire des techniques
Hoaxes, Spams, Virus & Cie
HTML & Cie
Hum[o/e]urs
Illustrateurs & auteurs de BD
Infonie
Informatique Alternative
L’Internet non marchand
Les Berçeaux de l’Histoire
Libertés immuables
Logiciels libres et/ou gratuits
LP Léonard de Vinci
Lutte
Macmania
Musique
Poleis
Productique
Réforme de l’orthographe
Requiescat in pace
Santé & Société
Sciences
Tester et utiliser Spip
Twitter
Typographie
Vie du Net

Hors Spip 
Astronomie, P.Bézier, L.Carroll 
Cinéma, Clio, Dessin de la lettre 
A.Gaudì, Graff à Marseille 
Géométrie secrète des peintres 
Hoaxes, HTML, Illustrateurs 
Le jeu de Marseille 
Joseph peintre, King-Kong 
Littératures, MacOs X 
Le musée de Rocbo 
Norton Commando W.M 
Science-Fiction, Sade, Siné 
Textes/Revues/Écrits politiques 
Typographie 

Vous avez dit blog ?
Ce site sous SPIP
n'est pas forcément  l'outil idéal
pour réagir à chaud 
à l'actualité. Un blog le permet. 
Héméralope phocomèle 
dites-vous ? en est le titre. 
C'est [ ICI


rocbo
Toc of Rocbo

Ex-enseignant déformateur


Flux RSS



619 visiteur(s).
0 contribution(s).





LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442