">

rocbo menu


Vuillaume, Mes Cahiers rouges
Souvenirs de la commune de Paris par Maxime Vuillaume

dimanche 15 mai 2011, par rocbo

Dans la même rubrique


Enragé et situationnistes
Le Testament du curé Meslier
Une révolution biologique qui avorta
La désobéissance civile
Le sabotage d’Émile Pouget

Thèmes connexes :
Litterature
Observations sur l’orthographe
Initiales, lettrines ...
Liste des culs aristocratiques
Où est le bec ? Gallaire !!!
R. Matheson 1926 - 2013
Alice au pays des merveilles
Écrits politiques, Textes, Revues
Philip K. Dick et le cinéma
Cavanna (1923-2014)
Abbregé de l’Art Poëtique François
poleis
Quand Jacques Tardi, la promo tordi
Quand le fond de l’Ère ... On fraye
Henri Alleg 1921 - 2013
Irlande du Nord, Potemkine & G8
Enragez-vous !
Louise Michel
Mai 68 relifté (canard dixit)
Debord ? C’est tout BeNeF !
Rosa Luxemburg
Galbraith au secours de Flanby

Articles récents
lundi 20 février
Intelligence Artificielle & Robotique
Nous avons toujours rêvé de construire des machines intelligentes,
mardi 14 février
+ de 100 nouveaux tweets en ligne
Les images de mes tweets sont en copyleft
samedi 21 janvier
Actualisation du site de mes tweets
Plus de 500 tweets illustrés archivés.
mardi 3 janvier
Site des rubriques de mes tweets
Mise en ligne de mes tweets classés par rubriques
mercredi 23 novembre
Fillon, bien plus à droite que vous ne pensez
Primaire de la droite
mercredi 9 novembre
La France troublée par l’incertitude Trump
Élections américaines
samedi 8 octobre
Le jargon informe à tiques des politiques
Disque dur, logiciel, algorithme... on regrette le mulot
jeudi 16 juin
Le prix de la vie
Médecins du monde dénonce le prix exorbitant des médicaments
samedi 28 mai
Pour Cellou Diallo, contre son expulsion
Décision d’obligation de quitter la France (OQTF)
jeudi 12 mai
49-3 ? Quel gros calibre... Chapeau !
Article 49, alinéa 3


« Mercredi 24 mai 1871, six heures du soir. En face de l’hôpital de la Pitié. Le Panthéon est occupé. Les fédérés descendent, sombres, poussiéreux, L’uniforme ouvert...
- Trahis ! Nous sommes trahis ! Montmartre est pris...
Montmartre est occupé depuis la veille au matin. El ce sont ses obus, les obus pris par l’armée, qui criblent le quartier. La nouvelle a été démentie. Impossible de se tromper maintenant. L’heure des bulletins enthousiastes a fini de sonner.
- J’en ai assez, crie un artilleur. Voilà trois jours que je me bats...
Et, montrant sa vareuse trouée et souillée :
- C’est pourtant pas que j’aie peur, allez... Mais nous sommes foutus. Plus de chefs...
Tristement, l’homme baisse La tête. Il arrache à la hâte la large bande rouge de son pantalon, qui peut le dénoncer. Peine Inutile. La Cour martiale, si mince galon qu’il ait conservé, l’infortuné, l’attend. Les mitrailleuses cahotent sur le pavé de la rue Lacépède, traînées par les combattants. On a abandonne Les cheveaux là-haut.
Enfin, tout a défilé. Voici encore des civières, devant lesquelles s’ouvre le portail de l’hôpital. Deux ou trois internes sont là. L’un d’eux, à chaque entrée, soulève le drap blanc. Je m’approche. L’interne jette sur moi un regard angoissé. Je crois bien qu’il m’a parlé de Saint-Sulpice, d’où quelqu’un arrive, et où l’on a tout passé par les armes : prisonniers réfugiés dans la cour du séminaire, blessés cloués sur leur lit d’ambulance, pêle-mêle avec le médecin.
La fusillade a cessé. Le quai est toujours à nous. »
Maxime Vuillaume "Mes cahiers rouges au temps de la Commune"

 

Maxime VuillaumeMaxime Vuillaume, né à Saclas le 19 novembre 1844 et mort à Neuilly-sur-Seine le 25 novembre 1925, est un ingénieur et pamphlétaire, personnalité de la Commune de Paris.
Dans sa jeunesse parisienne, il a fréquenté les milieux révolutionnaires. Il est l’auteur de nombreux ouvrages de vulgarisation scientifique et a été principalement journaliste après son retour d’exil. Il fonde en 1871 avec Eugène Vermersch et Alphonse Humbert le Père Duchêne, reprise du nom du journal d’Hébert.
Après la Semaine sanglante, il se réfugie en Suisse. Il est alors engagé en 1872 comme secrétaire par l’entrepreneur Louis Favre. Grâce à ses nombreux articles publiés dans La Nature (revue des Sciences) sous le nom de Maxime Hélène, il fait connaître l’avancement des travaux au grand tunnel du Gothard. Il publie aussi des articles sur les explosifs, son domaine. En 1878, Louis Favre lui confie la direction d’une fabrique de dynamite pour les besoins du percement du tunnel. En 1882, il est directeur d’une nouvelle fabrique de dynamite. Revenu à Paris, il devient journaliste pour diverse revues et dans L’Aurore.

 

Le fils du Père Duchêne
Eh ben ! bougre de canaille,
on va donc te foutre en bas
comme ta crapule de neveu !

 

Mes Cahiers rouges au temps de la communeMes Cahiers rouges, parus entre 1908 et 1914, constituent un classique de la littérature communarde. Durant l’année 1871 Maxime Vuillaume fut aux premières loges.

Engagé volontaire dans la Garde nationale, il participe aux journées insurrectionnelles des 31 octobre 1870 et 22 janvier 1871. Il fonde, au mois de mars, l’un des journaux les plus populaires de la Communee : Le fils du Père Duchêne. Au cours de la Semaine sanglante, enfin, il n’hésite pas à prendre les armes pour résister à l’assaillant versaillais.

"Mes Cahiers rouges" ressuscitent un pan de l’histoire de France trop souvent négligé : la Commune de 1871.

 

Liens
- Maxime Vuillaume sur Wikipedia
- La Commune de Paris (1871)
- Mes Cahiers rouges en PDF, TXT ...

 



Les rubriques
7ieme art
Actualité & Société
Arts & Cultures
Arts graphiques
Comités de grève
Détente & Sorties
Droits
Économie Solidaire
Écrits & Textes rocboratifs
essai
Gestion des Droits Numériques DRM
Hadopi
Handicaps
Histoire
Histoire de la pédagogie
Histoire des techniques
Hoaxes, Spams, Virus & Cie
HTML & Cie
Hum[o/e]urs
Illustrateurs & auteurs de BD
Infonie
Informatique Alternative
L’Internet non marchand
Les Berçeaux de l’Histoire
Libertés immuables
Logiciels libres et/ou gratuits
LP Léonard de Vinci
Lutte
Macmania
Musique
Poleis
Productique
Réforme de l’orthographe
Requiescat in pace
Santé & Société
Sciences
Tester et utiliser Spip
Twitter
Typographie
Vie du Net

Hors Spip 
Astronomie, P.Bézier, L.Carroll 
Cinéma, Clio, Dessin de la lettre 
A.Gaudì, Graff à Marseille 
Géométrie secrète des peintres 
Hoaxes, HTML, Illustrateurs 
Le jeu de Marseille 
Joseph peintre, King-Kong 
Littératures, MacOs X 
Le musée de Rocbo 
Norton Commando W.M 
Science-Fiction, Sade, Siné 
Textes/Revues/Écrits politiques 
Typographie 

Vous avez dit blog ?
Ce site sous SPIP
n'est pas forcément  l'outil idéal
pour réagir à chaud 
à l'actualité. Un blog le permet. 
Héméralope phocomèle 
dites-vous ? en est le titre. 
C'est [ ICI


rocbo
Toc of Rocbo

Ex-enseignant déformateur


Flux RSS



552 visiteur(s).
0 contribution(s).





LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442