rocbo menu


Scott Ross vs Glenn Gould ?
Le baroque a-t-il la courante ?

dimanche 13 février 2011, par rocbo

Dans la même rubrique


La débâcle de l’Internet
une autre vision

Il Vecchio e Il Bambino
Renaud & le P2P
Senri Kawaguchi, drums
No DADVSI Mix Contest
Musique-libre.org
Airtist
International Music Score Library Project
Camille en live chez vous
La pochette de Janet
Esperanza Spalding
Jamendo
One Shot Not
Miss Hélium
Solomon Linda
Wing$, Macklemore & Ryan Lewis
Carla bruni sous le harnais
Sain(t) Raphaël, quelqu’un qui n’a ... !!!
Géraldine Laurent
Boxson.Net
Ibrahim Maalouf
Grâce au facteur, le come Bach de NDdT

Thèmes connexes :
Digital rights management
DRM, mon amour VII
Les allemands sont là, on les laisse
DRM, mon amour XI
Villepin se fout de Gnou mais s’en sert
Hadopi ? il n’y a qu’e-mail qui m’aille
DRM, mon amour IV
DRM, mon amour
DRM, mon amour X
Hadopi, partout
DRM, mon amour XII
Hadopi
"Le droit à la paresse" au domaine public !
Quand Orange vire aux Bleus
Albanel surfe sur les hot spots !!!
Réseau des Pirates
Fredric Wertham et les « Crime comic-books »
Loi Hadopi : Rideau !!!
Ajouter des DRM au HTML ?
Hadopi : Bruxelles ouvre une brèche
Hadopi vire à l’Orange
Contourner Hadopi ?

Articles récents
jeudi 21 septembre
Mes tweets font un tabac. Waarf, une fois.
1114 illustrations en copyleft
lundi 21 août
Vous niaisiez, j’en suis fort aise. Et bien twittez maintenant.
D’la mise à jour à l’appel
mardi 20 juin
Come on let’s tweet again
To hits, mise à jour au coup par coup
vendredi 16 juin
La MIGE, Monnaie Locale
Monnaie complémentaire du territoire creusois
dimanche 30 avril
Obsolescence d’un métier et de sa culture
Je suis tout juste bon à m’exhiber au cirque Pinder
dimanche 16 avril
Quand je ne tweet pas, je pouet !
Twitter et Mastodon sont dans un bateau ...
vendredi 24 mars
Twitter : Actualisation de mes tweets
Tous mes tweets sont accompagés d’images en copyleft
lundi 20 février
Intelligence Artificielle & Robotique
Nous avons toujours rêvé de construire des machines intelligentes,
mardi 14 février
+ de 100 nouveaux tweets en ligne
Les images de mes tweets sont en copyleft
samedi 21 janvier
Actualisation du site de mes tweets
Plus de 500 tweets illustrés archivés.


Organiste et claveciniste américain né à Pittsburgh (Pennsylvanie) le 1er mars 1951, Scott Ross est mort le 13 juin 1989 à Assas (Hérault).

Né d’un père journaliste et d’une mère peintre et publicitaire, Scott Ross apprend le piano et l’orgue dès l’âge de six ans. Sa mère s’installe en France en 1964 où Pierre Cochereau l’encourage à s’inscrire au conservatoire de Nice. Scott Ross choisit le clavecin comme second instrument et suit l’enseignement de Huguette Grémy-Chauliac. Scott Ross étudie de lui-même la musicologie et la facture des clavecins. En 1967, il entre à l’Académie d’orgue de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, dans la classe de Michel Chapuis. En 1973, Scott Ross est nommé chargé de cours à l’École de Musique de l’Université Laval de Québec où il enseignera jusqu’en 1986. Il réalise la prouesse d’enregistrer les 555 sonates de Domenico Scarlatti en 1985. Il interprète ces sonates au clavecin pour France Musique et le 1er avril offre à ses auditeurs une 556ème sonate. Personne ne remarquera le canular.

Dans un château du département de l’Hérault où il s’est établi, Scott Ross découvre un clavecin français du milieu du XVIIIe siècle à 2 claviers et 4 registres sur lequel il enregistrera l’intégrale des œuvres pour clavecin de François Couperin. Il reste un superbe interprète des Variations Goldberg de Bach avec Gustav Leonhardt. Il décède à l’âge de 38 ans des suites d’une infection par le VIH.

 

Entre les Canadiens, Scott Ross ne jouit pas de la renommée exceptionnelle de Glenn Gould. C’est peut-être qu’il n’a pas cherché, par le parti pris du staccato ou par des manœuvres anti-contingences, anti-circonstances, à hisser l’interprétation dans un empyrée puritain. Ross était plutôt un cuisinier jouissif, à ce qu’on dit. Il faisait à l’orgue sa propre cuisine, mélangeant les timbres comme on organise les saveurs (...) tout était fait avec goût, et avec une superbe et insolente liberté. J’ajouterais : avec une insolente imagination, en me doutant que j’aurais recours à l’imagination parce que ma confiance en elle augmente avec le temps.
Jean-Pierre Issenhuth, Liberté, vol. 40 n° 4, 1998.

« Le baroque est caractérisé par les formes ouvertes. J’ai compris tellement de choses avec la peinture et la sculpture. C’est le seul contact qu’on ait avec ces compositeurs. On ne peut pas entendre ce qu’ils jouaient comme ils le jouaient, mais on peut au moins voir, regarder les mêmes choses qu’eux ». « Comme on ne saura jamais, on peut seulement deviner, supposer. La seule façon d’y arriver, c’est une approche analytique de la musique elle-même ».
Scott Ross, « Une leçon particulière »

Un des aspects fondamentaux du clavecin par rapport au piano est l’impossibilité de moduler les sons, ce qu’on appelle l’expression dynamique. Le pianiste est entièrement responsable du son de son instrument. Lorsqu’on enfonce une touche de piano, on met en branle un jeu de chevalets et de balanciers qui soulève un poids, constitué du marteau. Il s’ensuit que la puissance et la qualité d’émission du son sont fonction de la force du toucher, qui influe sur la vitesse d’accélération du marteau qui va frapper la corde.
Dans un clavecin, on a affaire à un déclenchement. Rappellez-vous ces anciens interrupteurs à tige métallique, sous l’effort, le ressort cède et le levier se retrouve dans l’autre position. Il s’agit d’une situation « binaire » dans laquelle on a, soit rien, soit la lumière. Il en va de même au clavecin, la touche entraîne le sautereau dans lequel une plume est insérée qui vient buter contre la corde : celle-ci lui oppose sa résistance avant de céder en se dégageant latéralement, ce qui la met en vibration. Dans tous ces cas, on obtient une situation binaire, « non/oui », sans possibilité d’effets intermédiaires, car le son est pré-réglé.
D’après Michel Proulx : Scott Ross en fausse perspective

Outre les 555 sonates pour clavecin de Domenico Scarlatti, Scott Ross enregistra les Variations Goldberg BWV 988 et les deux livres du Clavier Bien Tempéré de JS Bach, l’intégrale de la musique pour clavecin de Rameau, les quatre livres ainsi que les deux messes pour orgue de François Couperin, les pièces d’orgue et de clavecin du livre de Jean-Henri d’Anglebert, l’intégrale des 8 suites pour clavecin de Haendel, le Fandango et des sonates de Padre Antonio Soler...

Loin de moi l’idée de hisser l’un sur un pied des stals et forcer l’autre à dévaler l’escalier des Gémonies tout en l’entendant hurler "L’ai-je bien descendu ?"

Note à benêt
- La courante est une danse. Dans la suite de danses baroque, la courante est ordinairement précédée par l’allemande et suivie par la sarabande. Dans les premiers temps, la suite comprend souvent deux voire trois courantes successives, souvent de thèmes apparentés.

 

Liens
- Scott Ross sur Wikipedia
- Hommage à Scott Ross pour les 20 ans de sa disparition
- Scott Ross sur YouTube
- Glenn Gould sur Wikipedia
- Glenn Gould sur YouTube

 



Les rubriques
7ieme art
Actualité & Société
Arts & Cultures
Arts graphiques
Comités de grève
Détente & Sorties
Droits
Économie Solidaire
Écrits & Textes rocboratifs
essai
Gestion des Droits Numériques DRM
Hadopi
Handicaps
Histoire
Histoire de la pédagogie
Histoire des techniques
Hoaxes, Spams, Virus & Cie
HTML & Cie
Hum[o/e]urs
Illustrateurs & auteurs de BD
Infonie
Informatique Alternative
L’Internet non marchand
Les Berçeaux de l’Histoire
Libertés immuables
Logiciels libres et/ou gratuits
LP Léonard de Vinci
Lutte
Macmania
Musique
Poleis
Productique
Réforme de l’orthographe
Requiescat in pace
Santé & Société
Sciences
Tester et utiliser Spip
Twitter
Typographie
Vie du Net

Hors Spip 
Astronomie, P.Bézier, L.Carroll 
Cinéma, Clio, Dessin de la lettre 
A.Gaudì, Graff à Marseille 
Géométrie secrète des peintres 
Hoaxes, HTML, Illustrateurs 
Le jeu de Marseille 
Joseph peintre, King-Kong 
Littératures, MacOs X 
Le musée de Rocbo 
Norton Commando W.M 
Science-Fiction, Sade, Siné 
Textes/Revues/Écrits politiques 
Typographie 

Vous avez dit blog ?
Ce site sous SPIP
n'est pas forcément  l'outil idéal
pour réagir à chaud 
à l'actualité. Un blog le permet. 
Héméralope phocomèle 
dites-vous ? en est le titre. 
C'est [ ICI


rocbo
Toc of Rocbo

Ex-enseignant déformateur


Flux RSS



1712 visiteur(s).
1 contribution(s).

Scott Ross vs Glenn Gould ?, par JCL16




Scott Ross vs Glenn Gould ?
13 août 2013, par JCL16   [retour au début des forums]

Scott Ross ne s’est pas ’établi’ dans un château...Il a occupé une chambre au château d’Assas dont la propriétaire était devenue, l’ayant entendu, un ami. Plus tard, il occupera une petite maison dans la rue qui mêne à ce chateau ; une petite maison très simple à 50 mètres du château...mais qui était ’sa’ maison. IL avait aussi acquis dans les derniers temps une maison qu’il ’retapait’ dans la région.

LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442