rocbo menu

L’Imaginarium du Docteur Parnassus
Le dernier Terry Gilliam, "Un film des amis de Heath Ledger"

mercredi 11 novembre 2009, par rocbo

Dans la même rubrique


John Carter
7ième art
Les Monty Python & YouTube
La monstrueuse parade
Hugo Cabret, Martin Scorsese & Brian Selznick
Alice au pays des merveilles
Séraphine Louis de Senlis
La Stratégie Ender (Ender’s Game)
Green
The Web’s Worst Page
King-Kong 1933
Quand le clash me méduse
Génériques de films
Saartjie Baartman, la « Vénus Hottentote »
Yo, también
Louise Michel
L’Age d’or du cinéma de genre italien
Hayao Miyazaki
Mammuth
Prometheus
Innocence
Europa Film Treasures
Michael est de retour
Philip K. Dick et le cinéma
MOURIR ? PLUTÔT CREVER !
Moi, Moche et Méchant ...
Bobines Rebelles
Cinéma
Les années 68 au cinéma
Auteurs de SF et films d’anticipation

Articles récents
vendredi 24 août
Twitter : Rocbo se décarcasse !
Mise à jour du site
lundi 11 juin
Ursula, Calimero ? Joker !
Mise à jour de mes tweets en ligne.
lundi 16 avril
Le 5 Mai, faisons la fête à Macron
Francois Ruffin et les journaux CQFD et Fakir_
mercredi 11 avril
BHL, le botulisme et Nobel
Mise à jour de l’oiseau
lundi 19 février
Blanquer et Ferry sont dans un bateau
Pourquoi les Bac Pro n’ont-ils pas Philo ?
mardi 16 janvier
Quand l’tweet ère, tout n’est pas perdu.
Quand l’étron bine en scope
dimanche 31 décembre
Bonne année 2018
C’n’est pas parce que not’ président se prend pour Midas que…
jeudi 21 septembre
Mes tweets font un tabac. Waarf, une fois.
1114 illustrations en copyleft
lundi 21 août
Vous niaisiez, j’en suis fort aise. Et bien twittez maintenant.
D’la mise à jour à l’appel
mardi 20 juin
Come on let’s tweet again
To hits, mise à jour au coup par coup


Synopsis
Dans le monde d’aujourd’hui, le docteur Parnassus, un homme immortel âgé de 1000 ans, est à la tête d’une troupe de théâtre ambulant qui offre au public l’opportunité d’aller au-delà de la réalité en franchissant un miroir magique. Parnassus possède le don de guider l’imagination des autres suite à un pacte scellé avec le Diable. Or le Diable vient désormais récolter sa part du contrat, c’est-à-dire la fille du docteur, Valentina. La troupe, aidée par un mystérieux étranger nommé Tony va voyager à travers des mondes parallèles pour sauver la jeune fille.

De l’autre coté du miroir
La mort de Heath Ledger, l’interprète principal, en cours de tournage aurait pu mettre en péril le film. Terry Gilliam a choisi de poursuivre le tournage en faisant tenir successivement, dans les scènes d’allégorie, le rôle de Tony par trois comédiens : Johnny Depp, Jude Law et Colin Farrell.

critique du film par Camille


Nous revoilà plongés dans l’univers inquiétant et fascinant de Monsieur Terry Gilliam (ancien membre des Monty Python). Il continue dans sa lancée en nous offrant encore un conte, une fable, après Les frères Grimm et Tideland.

Cette fois, Gilliam imagine un monde très proche du nôtre où le bien côtoie le mal, pas très original je sais, mais là où ça devient intéressant c’est que la figure de Dieu est remplacé par un vieux Docteur : Parnassus. Le Diable et Parnassus passe leur temps à parier sur l’âme des hommes.

Ce film interroge le spectateur sur la vraie nature de l’homme : foncièrement bon ou pécheur. Pour aider Parnassus à remporter son ultime défi (sauver sa fille de seize ans) la Providence lui envoie Tony (personnage joué par quatre acteurs différents : Heath Ledger, Johnny Depp, Jude Law, Colin Farrell). A partir de ce moment là le monde de Parnassus bascule dans la réalité cruelle du monde moderne : les hommes ne savent plus prendre le temps de s’arrêter et de regarder le monde, de se servir de leur imagination, le monde moderne n’est qu’une société de consommation...

Gilliam arrive à créer deux univers distincts celui du monde moderne où les inégalités sont omniprésentes et celui de l’Imaginarium où le monde est onirique. Les effets spéciaux et la création de cet univers fantasmagorique est une véritable réussite : on retrouve un peu les mêmes décors fabuleux de Burton ou de Del Torro. Le spectateur est emporté dans ce monde où il est subjugué par tant de couleurs et de merveilles.
C’est un peu le monde d’Alice aux pays des Merveilles qui pend vie (d’ailleurs le côté traversée du miroir est largement emprunté à Lewis Carrol).

En fait le spectateur arrive à se mettre à la place des personnages qui traversent le miroir, c’est comme une mise en abyme, le cinéma permet de nous échapper de notre vie quotidienne, le miroir de Parnassus aussi, allégorie de la vie... Le film a plusieurs niveaux de complexité, Gilliam joue avec les contes de fées et les figures oniriques. Il arrive à faire réfléchir le spectateur sur la condition de l’homme dans le monde d’aujourd’hui et de l’hypocrisie ambiante des médias ou des hommes en général. Il dresse un portrait peu glorieux de notre monde.

Pour finir je dirai que Gilliam a réussi son pari : faire voyager le spectateur et le divertir, il a réussi aussi à sauver son oeuvre in-extremis grâce à l’aide des copains d’Heath et à un scénario retravaillé. Un film à voir et à revoir pour en capter toutes les clés.
Si vous voulez plus de précision sur certains aspects du film, regardez l’interview de Monsieur Gilliam sur Allociné.

 

Titre original
The Imaginarium of Doctor Parnassus
Réalisation
Terry Gilliam
Scénario
Terry Gilliam, Charles McKeown
Photographie
Nicola Pecorini
Musique
J. Danna, M. Danna
Montage
Mick Audsley
Production
A. Gilliam, S. Hadida, W. Vince
Distribution
Dr. Parnassus
Christopher Plummer
Tony
Heath Ledger
Tony (1re transformation)
Johnny Depp
Tony (2e transformation)
Jude Law
Tony (3e transformation)
Colin Farrell
Mr. Nick
Tom Waits
Percy
Verne Troyer
Valentina
Lily Cole
Anton
Andrew Garfield
Format
Couleur - 1,85:1 - 35mm
Durée
122 minutes
Genre
Fantastique
Sortie (France)
11 novembre 2009

 

 

Infos sur "Don Quichotte"
Terry Gilliam compte tourner "The Man Who Killed Don Quixote" en avril 2010. Dix ans après une tentative avortée, dont un documentaire a été tiré, le metteur en scène devrait donner vie à son adaptation du roman de Cervantes.

Liens
- L’Imaginarium du Docteur Parnassus
- Terry Gilliam

 



Les rubriques
7ieme art
Actualité & Société
Arts & Cultures
Arts graphiques
Comités de grève
Détente & Sorties
Droits
Économie Solidaire
Écrits & Textes rocboratifs
essai
Gestion des Droits Numériques DRM
Hadopi
Handicaps
Histoire
Histoire de la pédagogie
Histoire des techniques
Hoaxes, Spams, Virus & Cie
HTML & Cie
Hum[o/e]urs
Illustrateurs & auteurs de BD
Infonie
Informatique Alternative
L’Internet non marchand
Les Berçeaux de l’Histoire
Libertés immuables
Logiciels libres et/ou gratuits
LP Léonard de Vinci
Lutte
Macmania
Musique
Poleis
Productique
Réforme de l’orthographe
Requiescat in pace
Santé & Société
Sciences
Tester et utiliser Spip
Twitter
Typographie
Vie du Net

Hors Spip 
Astronomie, P.Bézier, L.Carroll 
Cinéma, Clio, Dessin de la lettre 
A.Gaudì, Graff à Marseille 
Géométrie secrète des peintres 
Hoaxes, HTML, Illustrateurs 
Le jeu de Marseille 
Joseph peintre, King-Kong 
Littératures, MacOs X 
Le musée de Rocbo 
Norton Commando W.M 
Science-Fiction, Sade, Siné 
Textes/Revues/Écrits politiques 
Typographie 

Vous avez dit blog ?
Ce site sous SPIP
n'est pas forcément  l'outil idéal
pour réagir à chaud 
à l'actualité. Un blog le permet. 
Héméralope phocomèle 
dites-vous ? en est le titre. 
C'est [ ICI


rocbo
Toc of Rocbo

Ex-enseignant déformateur


Flux RSS



6253 visiteur(s).
0 contribution(s).





LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442