rocbo menu


L’enseignement technique d’hier à demain
par Christian Enault

vendredi 25 juillet 2003

Dans la même rubrique


Formes pascaliennes
Le Plan Informatique Pour Tous
Échec scolaire & délinquance
Productique mécanique
AutoCAD pour Mac
TNWii ? Ouiii !!!
Bep MPMI
Modélisation en CAO, courbes et surfaces
Projets d’Action Culturel
La Productique et sa Culture, suite
Imaginatique
Pierre Bézier ? Lâchez-lui la grappe !
Enseignement de la Construction
Enseignement Pro Aix-Marseille
La Productique et sa Culture
Tunis : Un outilleur-mouliste cherche du travail
Enseignement professionnel
CAO, CFAO libres ?
Conseils aux ouvriers, suite
Formulaire pratique à l’usage des mécaniciens & outilleurs
Ressources pour la Productique
37es Olympiades des métiers
Moules, Modèles et Maquettes
Obsolescence d’un métier et de sa culture
La défaite d’un projet émancipateur
Le métier d’outilleur-mouliste

Thèmes connexes :
lp vinci
Forum des stagiaires Productique Mécanique du Greta
ART DU BIJOU ET DU JOYAU
LP Léonard de Vinci

Articles récents
jeudi 21 septembre
Mes tweets font un tabac. Waarf, une fois.
1114 illustrations en copyleft
lundi 21 août
Vous niaisiez, j’en suis fort aise. Et bien twittez maintenant.
D’la mise à jour à l’appel
mardi 20 juin
Come on let’s tweet again
To hits, mise à jour au coup par coup
vendredi 16 juin
La MIGE, Monnaie Locale
Monnaie complémentaire du territoire creusois
dimanche 30 avril
Obsolescence d’un métier et de sa culture
Je suis tout juste bon à m’exhiber au cirque Pinder
dimanche 16 avril
Quand je ne tweet pas, je pouet !
Twitter et Mastodon sont dans un bateau ...
vendredi 24 mars
Twitter : Actualisation de mes tweets
Tous mes tweets sont accompagés d’images en copyleft
lundi 20 février
Intelligence Artificielle & Robotique
Nous avons toujours rêvé de construire des machines intelligentes,
mardi 14 février
+ de 100 nouveaux tweets en ligne
Les images de mes tweets sont en copyleft
samedi 21 janvier
Actualisation du site de mes tweets
Plus de 500 tweets illustrés archivés.


Cette synthèse a été rédigée à partir de travaux réalisés dans le cadre de l’IUFM de Reims et du DRESTI (dispositif ressource pour l’enseignement des sciences et techniques industrielles), de fascicules édités par le CNED et de deux ouvrages :
- "Histoire de l’enseignement technique" de Pelpel et Troger, chez Hachette éduc.
- "De l’éducation technologique à la culture technique", de Deforge chez ESF

Elle reprend les grandes étapes de l’histoire de cet "enseignement technique" dans notre pays, et tente de proposer quelques réflexions sur ses évolutions et ses perspectives, telles qu’elles apparaissaient alors.

1. Histoire de l’enseignement technique en France
- les origines de l’enseignement technique au 19°siecle
- le mouvement de scolarisation du début du 20° siècle
- l’enseignement technique pendant la seconde guerre mondiale
- l’âge d’or de l’enseignement technique : la 4° république
- l’intégration de l’enseignement technique : la 5° république
- les maîtres de l’enseignement technique

2. Réflexions sur l’enseignement technique aujourd’hui
- la question de l’identité de l’enseignement technique
- la question de la culture technique
- le rapport aux pratiques sociales de référence
- une pédagogie novatrice construite par essence sur l’activité
- trois domaines d’excellence au sein du système éducatif
- les textes de référence et les structures actuelles
- les enseignements techniques rénovés
- plaidoyer pour une culture technique agissante
- acte technique et culture technique
- pour une maîtrise sociale des techniques

Téléchargez le document au format PDF

 

Liens
- Site de Christian Enault

 



Les rubriques
7ieme art
Actualité & Société
Arts & Cultures
Arts graphiques
Comités de grève
Détente & Sorties
Droits
Économie Solidaire
Écrits & Textes rocboratifs
essai
Gestion des Droits Numériques DRM
Hadopi
Handicaps
Histoire
Histoire de la pédagogie
Histoire des techniques
Hoaxes, Spams, Virus & Cie
HTML & Cie
Hum[o/e]urs
Illustrateurs & auteurs de BD
Infonie
Informatique Alternative
L’Internet non marchand
Les Berçeaux de l’Histoire
Libertés immuables
Logiciels libres et/ou gratuits
LP Léonard de Vinci
Lutte
Macmania
Musique
Poleis
Productique
Réforme de l’orthographe
Requiescat in pace
Santé & Société
Sciences
Tester et utiliser Spip
Twitter
Typographie
Vie du Net

Hors Spip 
Astronomie, P.Bézier, L.Carroll 
Cinéma, Clio, Dessin de la lettre 
A.Gaudì, Graff à Marseille 
Géométrie secrète des peintres 
Hoaxes, HTML, Illustrateurs 
Le jeu de Marseille 
Joseph peintre, King-Kong 
Littératures, MacOs X 
Le musée de Rocbo 
Norton Commando W.M 
Science-Fiction, Sade, Siné 
Textes/Revues/Écrits politiques 
Typographie 

Vous avez dit blog ?
Ce site sous SPIP
n'est pas forcément  l'outil idéal
pour réagir à chaud 
à l'actualité. Un blog le permet. 
Héméralope phocomèle 
dites-vous ? en est le titre. 
C'est [ ICI


Flux RSS



10990 visiteur(s).
4 contribution(s).

> L’enseignement technique d’hier à demain, par Samir
> L’enseignement technique d’hier à demain, par Gérard Bodé




> L’enseignement technique d’hier à demain
23 février 2006, par Samir   [retour au début des forums]

bonjour, je réalise un exposé sur l’enseignement technique et prof. pouvez vous m’envoyer ou me donner des titre de documents interessants à exploiter ? merci d’avance

> L’enseignement technique d’hier à demain
5 novembre 2003, par Gérard Bodé   [retour au début des forums]
Service d’histoire de l’éducation

Séminaire « Histoire de l’enseignement technique »

L’histoire de l’enseignement technique français, jadis présenté comme un « chantier déserté » par l’histoire de l’éducation, a connu des avancées significatives depuis une vingtaine d’années Des secteurs jusque là peu balisés, comme l’enseignement agricole, la formation professionnelle des apprentis, la formation des adultes ou les écoles techniques de niveau intermédiaire (Écoles nationales professionnelles, Écoles pratiques de commerce et d’industrie) sont désormais appréhendés par la recherche. A partir d’une actualité sociale souvent chargée, de nouveaux questionnements sur la certification ou la finalité de cet enseignement ont émergé. Les acteurs privés, approchés jusque là de façon épidermique ou incidente, ont donné lieu à des études approfondies (écoles d’automobiles, chambres de commerce). Par ailleurs, le niveau local plutôt négligé par une recherche qui paraissait exclusivement centrée sur la politique officielle commence à être exploré, même si le retard est encore loin d’être rattrapé. Dans un article récent de la Revue française de pédagogie (« Histoire et sociologie de l’enseignement technique et professionnel en France : un siècle en perspective », n°131, avril-mai-juin 2000, p. 97-127), la sociologue Lucie Tanguy a rendu compte de la richesse de cette évolution de la recherche.

Depuis 1981, le Service d’histoire de l’Éducation de l’Institut national de recherches pédagogiques (Unité CNRS 1397) s’est investi activement dans ce domaine de recherche, d’une part en éditant des recueils de textes permettant de se frayer dans la jungle des dispositions législatives et réglementaires des divers départements ministériels en charge de tout ou d’une partie de cet enseignement, et d’autre part en amorçant une étude longue sur les établissements d’enseignement technique des départements français entre 1789 et 1940, mais aussi en participant à la diffusion de la recherche, soit par des travaux propres (quelquefois en réponse à des appels d’offres) soit en collaboration avec d’autres partenaires (Universités, Archives, Ecole des Hautes études) Ses dernières publications (Gérard BODE, L’Enseignement technique de la Révolution à nos jours. Tome II : 1926-1958. Paris : INRP, Economica, 2002, 2 vol. ; Gérard BODE, Philippe MARCHAND, Dir., Formation professionnelle et apprentissage, XVIIIe-XXe siècles. Paris : INRP, Lille : Revue du Nord, 2003) ainsi que sa participation à la coordination de colloques nationaux et internationaux (Metz 1995, Lille 2001) en témoignent clairement.

Il paraissait donc logique de franchir une étape supplémentaire en organisant un séminaire annuel sur ce sujet. A la différence des séminaires existants plutôt spécialisés sur des thèmes bien précis et privilégiant la formation technique supérieure, l’objet de cette manifestation est de couvrir la totalité de ce champ de recherche, autant l’enseignement technique industriel et commercial que l’enseignement agricole ou maritime, quels que soient les niveaux de formation (de l’enseignement supérieur à la formation de base) et le cadre spatial (en englobant aussi bien l’espace national dans son ensemble que l’échelon local, départemental ou municipal, voire l’établissement scolaire) pour une période longue allant du XVIIIe siècle à nos jours.

Cette initiative vise aussi à resserrer les liens avec les autres chercheurs travaillant dans ce domaine, quelle que soit leur appartenance disciplinaire (histoire, sociologie, économie) ou administrative (universités, centres de recherche, archives) afin de confronter les problématiques, les méthodologies et les approches respectives. Il paraissait aussi souhaitable de ne pas se limiter à la simple région parisienne mais de faire appel à des chercheurs des laboratoires de province, voire de l’étranger.

Par la pluralité des intervenants et de leurs approches, ce séminaire espère aussi susciter un débat riche et fructueux entre des chercheurs d’horizons aussi divers de façon à ce que chacun puisse contribuer à sa manière à l’approfondissement de ce secteur de recherche qui doit encore combler de larges déficits.

Pour sa première édition, le séminaire abordera la plupart des thèmes évoqués ci-dessus. Quatre interventions porteront sur l’enseignement supérieur (Virginie CHAMPEAU-FONTENEAU, Anne-Françoise GARÇON, Anne BIDOIS et Jean-Yves DUPONT), quatre autres sonderont le milieu patronal (Pierre LAMARD, Philippe MARCHAND, Françoise BIRCK et Emmanuel QUENSON ). Une séance complète de deux interventions sera consacrée à l’enseignement agricole (Marion DUVIGNEAU et Anne-Marie LE LORRAIN). La politique officielle sera évoquée par deux interventions (Catherine AGULHON et Jérôme MARTIN). Une intervention spécifique sera consacrée à l’enseignement féminin, de surcroît catholique (Marianne THIVEND). Les secteurs périphériques de l’enseignement technique seront traités par Renaud d’ENFERT (le travail manuel) et Pierre BENOIST (la formation des adultes). Enfin, le séminaire nous permettra de voyager dans le Nord (Philippe MARCHAND), la Franche-Comté (Pierre LAMARD), la Lorraine (Françoise BIRCK), la Corrèze (Gérard BODE) et dans les villes de Nantes (Virginie CHAMPEAU-FONTENEAU), Lyon (Marianne THIVEND), Rouen (Anne BIDOIS) et Saint-Étienne (Anne-Françoise GARÇON).

Les séances se dérouleront à l’INRP, 29 rue d’Ulm, Paris en salle de direction (1er étage), aux dates indiquées ci-dessous de 10 heures à 12 heures.

Contact : Gérard Bodé, Service d’histoire de l’éducation
Mail : gbode@inrp.fr
Internet : http://www.inrp.fr/SHE

Calendrier des séances

Jeudi 27 novembre 2003 :
-  Gérard BODE (Service d’histoire de l’éducation) : Présentation du séminaire ; la recherche sur l’enseignement technique au Service d’histoire de l’éducation.
-  Pierre LAMARD (Laboratoire RECITS, Université de Technologie de Belfort Montbéliard)) : 50 années d’initiatives patronales en matière de formation technique et professionnelle dans le nord Franche-Comté (1920-1970)

Jeudi 11 décembre 2003 :
-  Philippe MARCHAND (CERSATES) : Le patronat du Nord et la formation professionnelle (1946-1960)
-  Virginie CHAMPEAU-FONTENEAU (Centre François Viète - Université de Nantes) : De l’Institut polytechnique de l’Ouest à l’École nationale supérieure de mécanique (1919-1969) : les 50 premières années de la première école d’ingénieurs nantaise.

Jeudi 22 janvier 2004 :
-  Renaud d’ENFERT (IUFM Versailles) : L’enseignement du travail manuel à l’école primaire (1882-1911) : quelles finalités ?
-  Pierre BENOIST (Service d’histoire de l’éducation) : Michel Debré et la formation professionnelle des adultes.

Jeudi 5 février 2004 :
-  Anne-Françoise GARÇON (CRHISCO Université de Rennes 2) : Formation action déjà … L’école des mineurs de Saint-Etienne au XIXe siècle. [intervention unique de deux heures]

Jeudi 11 mars 2004 :
-  Anne BIDOIS (Université de Rouen, Groupe de Recherche Innovations et Sociétés Département de sociologie) : Entre science et industrie, les formations supérieures à Rouen aux XIXe-XXe siècles
-  Catherine AGULHON (Université de Paris V) : La construction institutionnelle des formations professionnelles et leurs incidences sur les relations formation-emploi.

Jeudi 1er avril 2004 :
-  Jean-Yves DUPONT : La création de l’École centrale des arts et manufactures et la naissance de la science industrielle.
-  Gérard BODE (Service d’histoire de l’éducation) : L’enseignement technique en Corrèze de 1789 à 1940.

Jeudi 6 mai 2004 :
-  Jérôme MARTIN : La politique du sous-secrétariat d’Etat de l’enseignement technique en matière d’orientation professionnelle durant l’entre-deux-guerres.
-  Françoise BIRCK (GREE Nancy 2) : La formation dans les mines et la sidérurgie lorraines (1940-1960)
- 
Jeudi 27 mai 2004 :
-  Marion DUVIGNEAU (Archives départementales de la Moselle) : Journaux d’agriculture et enseignement agricole aux temps des pionniers (1824-1848).
-  Anne-Marie LE LORRAIN (Inspection de l’enseignement agricole) : L’enseignement agricole, identité et particularisme, 1945-1984.

Jeudi 3 juin 2004 :
-  Emmanuel QUENSON (Université d’Évry, Département de Sociologie) : Essor et déclin de la formation professionnelle organisée par le patronat de l’automobile : l’école d’apprentissage Renault (1919-1989).
-  Marianne THIVEND (Université Lyon 2, Institut des Sciences de l’homme, Centre Pierre Léon) : L’enseignement technique féminin catholique à Lyon au XIXe-XXe siècles.
- 

LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442