rocbo menu

logo ARTICLE 59


Dans la même rubrique


Les Prud'hommes
Dilution d'Infonie
Le forum des forums
Message de Tiscali-Chez.com Pages perso
Forum Pierre Henri Bunel
Tiscali France
webmaster@respublica.fr
Les sites d'infoniens
Quand c'est fini enni nini ça recommence
Pétition
Fabien et Christelle : Le message
Que va devenir Infonie ?
L'Equipe Tiscali Infonie : Le message

Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie

archives juin-juillet 2007 par fabermother


Les Tenues Blanches...

La Franc-Maçonnerie est un ordre humaniste et ésotérique très ancien. Ses racines plongent dans plusieurs Traditions, au fil des âges, la plus récente étant celle des Compagnons Bâtisseurs, la plus antique se perdant dans la nuit des temps.

Une Tenue Blanche est une soirée où nous avons plaisir à accueillir les parents, les amis proches, les sceptiques honnêtes, pour dialoguer, pour informer de notre recherche et de notre implication dans la vie au quotidien.

La page active du forum se trouve à l'adresse:
rocbo.net/spip/article.php3?id_article=59

Liens
 Archives des forums
 Les Pages Maçonniques Européennes
 Weblog Hiram.be
 Le blog de Tao





Silence radio
29 juillet 2007, par fabermother

Bonsoir toutes et tous,

Trois correspondants, dont notre Eléonore, m’ont signalé que ma ligne fixe était toujours occupée depuis au moins 48h.

Je sais que parfois mon interlocuteur et moi-même sommes bavards en privé, mais quand même ... En fait, ma ligne semble bien être en dérangement. Donc inutile d’appeler le Samu : je suis toujours bien vivante. Pour ceux qui veulent me contacter de leur fixe sans que ca leur coûte une fortune, appeler moi sur le portable et je vous rappelerai de mon numéro illimité (qui lui marche).

Sinon, la télépathie, c’est pas mal.

Paisible soirée,

Faber

  • > Silence radio
    31 juillet 2007, par fabermother

    En parlant de télépathie, certains ont certainement reçu mon message subliminal.

    Ce n’est pas pour autant qu’il faut déserter ce forum historique.

    Lecteurs et profanes silencieux, soyez les bienvenus, et n’hésitez pas à poser des questions.

    "Demande, et on te répondra."

    Faber

    • > pensees telepathiques
      31 juillet 2007, par isis

      Quelqu’ un m’ a dit :

      ’’arrete de poser des questions, agis’’

      Donc, ok, je vais agir...

      J ai un stylo, une feuille de papier, une enveloppe, un timbre.

      Me reste aussi une vieille piece de 10 FF, a pile ou face, elle retombera peut etre du bon cote ?

      Ca devrait marcher pour l adresse...

      Je l enverrai le jour de la St Amour, bon jour il me semble ;-)

      A defaut d’avoir les bonnes infos, il faut croire a son Etoile....

      Isis

      • > pensees telepathiques
        13 août 2007, par fabermother

        Ne crois-tu pas que l’étoile du nord est la meilleure des infos ?

        Je pense à toi,

        Faber

Nommer ...
23 juillet 2007, par fabermother

Bonsoir toutes et tous,

Emerek a initié une réflexion qui m’intéresse particulièrement et me touche au plus profond.

Nommer ! C’est important de donner un nom, c’est reconnaître l’essence de ce que l’on nomme, qu’elle existe ad principio ou qu’elle existe par notre volonté d’amour et de reconnaissance.

De plus, je viens de regarder la fin d’un film qui me touche : "L’histoire sans fin".

Le principe de nommer est au coeur de ce film (qui est par ailleurs très initiatique, même si il paraît avoir été fait pour les enfants ... que nous sommes restés).

J’ai revu la petite reine qui se mourrait (et son pays avec) car on ne lui donnait pas de nom.

Faite bien attention de toujours nommer, et donner un terme d’affection personnel à ceux que vous aimez, de peur qu’ils n’existent plus un jour.

Mieux encore, inventez son nouveau nom. Et dite-lui !

Ce que je viens de dire est d’une haute importance, pour ceux qui connaissent la grandeur et la fragilité du chemin ésotérique du coeur.

J’ai dit.

Fabermother

Le Nom............
21 juillet 2007, par EMEREK

Tous les secrets du monde sont contenus dans les lettres....

L’Eternel a créé comme il a parlé nous dit la tradition...

La première action de l’Homme fût de NOMMER les choses et les êtres...

Signe des temps, notre liberté d’internaute nous permet de nous forger un nom.

Ce choix correspond à une démarche bien précise et ne doit rien au hasard.

Dans cette Tenue Blanche nous pouvons ,peut-être,tout nous dire ...

Je commence :

EMEREK signifie « Homme vrai en toute circonstance » Ce nom est tiré de la tradition maçonnique...(Les initiés savent ce dont je parle.) C’est bien sur dans mon cas une volonté d’être et en aucune façon une autosatisfaction.

Faber’ s’est déjà dévoilée sur son nom .

Mais vous ??? Quelles sont vos motivations. ???

(Emerek.... de retour de vacances)

  • > Le Nom............
    22 juillet 2007, par Eléonore

    Et bien moi, ce n’est en fait pas un pseudo, c’est le prénom qui m’a été donné à la naissance par ma grand-mère.

    Comme depuis l’age de dix ans je porte un surnom, il est donc comme neuf et peu de gens le connaisse et m’appelle ainsi. On m’appelle partout Léo et presque uniquement Léo.

    Donc en venant sur ce forum, je l’ai repris, cela marque pour l’étape, dans ce parcours je m’appellerais Eléonore et ailleurs Léo.

    Et je peux jouer avec ce prénom afin de ne pas oublier l’essentiel... Elle est au nord, pour bien suivre la bonne direction. Elle est en or, pour ne pas oublier vers quoi aller.

    Et quand je me sens faiblir et triste, je me souviens de mes grands-parents (qui prenait toujours grand plaisir à raconter à leur petits enfants l’histoire de leur prénoms et des personnalités qui les avait portés) me disant : Eléonore, ma petite reine d’Aquitaine, soit droite et digne même devant le pire.

    Cela a le don de me refiler la pêche quand je la perds un peu.

    Voilà j’ai dis mes petits secrets...

    Eléonore

  • > Le Nom............
    22 juillet 2007, par candide

    Bonjour,

    Candide est un pseudo que j’ai choisi, un peu vite peut-être, la première fois que j’ai posté. J’ai fais ce choix en grande partie parceque je voulais bien signifier une certaine humilité vis à vis des participants du forum.

    Depuis, les posts ce sont suivis et j’ai pu noter qu’en fait, il y a deux candides.

    Celui que je ne voudrais plus être : Naïf et pas très malin, refermé sur lui même. Ce candide, qui met systèmatiquement les pieds dans le plat, sans le vouloir, mais d’une façon si aveugle et si absurde que cela passe pour de la méchanceté.

    Celui que je voudrais être : Ouvert à toute les questions, sans préjugés, ignorant et pur.

    Bien à vous et bon dimanche,

    Candide

  • > Le Nom............
    22 juillet 2007, par fabermother

    Le Nom fait et nous fait. Au début était le Verbe.

    J’ai plusieurs noms, selon les plans où je suis. Tout en restant moi-même en intégrité. Mes différentes facettes mais un coeur unique.

    Pour Fabermother, il suffit de lire les archives pour savoir. C’est mon pseudo "historique" sur le net, et un rappel de ma qualité d’être humain et de mère. J’aime être la mère de l’homo faber.

    J’ai aussi un autre pseudo sur d’autres forums, et il est devenu aussi historique. Il fait référence aux félins que j’aime et à ma recherche égyptienne.

    J’ai également un "nomen mysticum" pratiquement inconnu, car je ne le dis jamais (sauf cas rare comme le marbre ... lol). C’est sans-doute le plus lourd de sens, celui-là. Le plus secret.

    Et j’ai aussi mon prénom de tous les jours que j’aime bien. Car il est sens et anagramme en même temps. J’en arrive parfois à me demander si mon prénom n’est pas le plus beau de mes noms. Quand je vois combien il m’a guidé vers le "nomen mysticum". La route était traçée.

    Paix sur la Terre aux hommes et femmes de bonne volonté !

    Faber

    • > Le Nom............
      26 juillet 2007, par cyrena

      Je me souviens d’avoir dit un jour (de façon complètement improvisée d’ailleurs) en public et dans un lieu de culte à l’occasion d’une noce :

      " Paix sur Terre et sur Mer aux Hommes et aux Femmes de bonne volonté"

      C’était il y a fort longtemps, je ne connaissais même pas Irène et les sirènes, c’est dire !!! ;)

      ps/ en fait, je me demande si c’est l’Eternel qui a nommé les choses ( in english by Dylan, men gave names to all the animals )... les prénoms venant de la famille et les surnoms ... soit des amis ou de l’égo réflechissant, ce qui pourrait revenir au même ...

      Bises !

      • > Le Nom............
        28 juillet 2007, par fabermother

        Bonsoir mon très cher Cyrena,

        Quelle joie de voir poindre la proue de ta trirème dans les eaux calmes du Lacydon !

        Ton pseudo de Cyrena te va si bien (mieux que que celui de Laviva, si tu vois ce que je veux dire ... ;-D)) !

        A très bientôt, et une grande pensée de Serghis, de là où il nous regarde.

        Faber

        • > Le Nom............ ( a song to John ;)
          2 août 2007, par cyrena

          Bonsoir Faber,

          J’arrête un peu de ramer ... les eaux du Lacydon sont très calmes, si tu vois ce que j’veux dire ... ;D))))) ! Un grand Na à Serghis, à Sète, aux sirènes et à Laviva !! :) Yves

  • > Le Nom............
    22 juillet 2007, par isis

    C ’est une question qui me taraudait depuis quelques mois, la signification d Emerek....

    J’ ai un prenom, que j ’ aime parce qu il est peu courant meme dans ma generation,c est celui de ma vie sociale.

    Et j’ai un surnom, devenu un prenom d’usage pour une partie de mon entourage.

    Il est lourd de signification, parce que je l ai choisi intuitivement, mais surement pas par hasard.

    Historienne de formation, passionnee par l Egypte, surtout depuis un sejour dans ce pays il y a 20 ans ; quand mes amies achetaient des ankh ou des oeil d horus, j ai choisi un pendentif representant Isis et je le porte depuis nuit et jour.

    Quand a mes debuts sur le net , mon fils m a dit : il faut que tu prennes un pseudo, Isis s est impose naturellement.

    Ce symbole represente un tout , riche de valeurs qui me parlent.

    Un peu comme si j’avais mis mes pas dans un chemin, inconsciemment, que la chance m aie donne de croiser d’autres vies marchant sur ce meme chemin, que je sois guidee par ces fils invisibles vers ce a quoi j aspire ...

    La vie est si mysterieuse ....

    • Marie d’Orient et d’Occident
      23 juillet 2007, par EMEREK

      Universalité des symboles

      Il y a pas très loin de chez moi une "Vierge Noire"...

      Est-ce Isis ???

      Ceci est un exemple pour nos promeneurs de la richesse de l’étude des symboles...C’est souvent la maçonnerie qui nous permet d’accéder à ce genre de libération de l’esprit des dogmes ambiants...

      Sachons franchir les ponts...

      Voyageons d’orient en occident et par toute la terre...

      http://viergesnoires.marie-madeleine.com/page_4.htm

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Vierge_noire

      Amitiés

      • > Marie d’Orient et d’Occident, la Veuve
        23 juillet 2007, par fabermother

        Mon BAF,

        Bien qu’on ne se remercie pas entre nous, je te remercie quand même des liens judicieux que tu as mis. J’y ai pris un plaisir extrême.

        Je ne peux dévoiler quoiqu’il soit (encore le voile d’Isis) sur ce forum consacré aux promeneurs et profanes, mais certains trouveront tout seuls les chemins de la Ste Baume (Baume étant le mot provençal pour grotte), et aussi ce si beau sentier vers la crypte de St Victor, où notre Vierge noire nous guide vers le chemin à l’intérieur de soi-même.

        Le Franc-Maçon est un grand voyageur, et il sait "qu’il suffit de franchir le pont, et c’est de suite l’aventure ...".

        Parfois le pont et l’aventure sont tous près, à un jet de noyau de cerise. Suffit d’y croire et d’y aller.

        Douce nuit,

        Faber

        PS : La Ste Baume reste un pélerinage historique et ésotérique de certaines confréries de Compagnons. Et nous sommes proches des Compagnons.

      • > Marie d’Orient et d’Occident
        26 juillet 2007, par isis

        A l epoque ou j ai choisi mon surnom, je ne connaissais pas toutes les analogies Orient/Occident

        Mais ca n’a fait que renforcer mon intuition d etre en accord avec moi meme....

        Merci pour ces liens

        Dans la philosophie Navajo, chacun a un nom secret qui lui est revele lors du rite d’ initiation a la vie adulte.

        Mais il n est jamais revele aux autres, c est un secret entre les Dieux et l interesse...

        Douce nuit a tous

        isis

  • > Le Nom............
    29 juillet 2007, par TAO
    Tao pourquoi ?

    Etre cherchant, nous souhaitons la vérité

    Elle est multiple, changeante, impalpable

    Elle est comme l’eau, le vent, l’ombre

    Elle se cache dans l’insignifiant et surgit dans la beauté

    Elle se moque de nos certitudes

    Elle est dans l’inutile, dans le sans forme

    Cette recherche est la voie, le Tao

    La non-connaissance, le non-agir, le non-vouloir

  • > Le Nom............
    1er août 2007, par Bill.s

    A ma naissance, trois prénoms m’ont été donnés. J’ai été tenté d’écrire qu’ils m’avaient été confiés, mais je me suis souvenu du livre d’un ami ( P. Lerouzic ) intitulé : Un prénom pour la vie.

    J’ai toujours utilisé sans distinction mes trois prénoms. Aprés tout, si je les ai, c’est pour m’en servir. Cela déroute certaine personne parfois, mais bon !!

    Mon premier prénom est difficile à prononcer (même pour des français de l’intérieur), donc ma famille et mes proches sont les seuls à l’utiliser.

    Les anglophones ont simplifié la situation en me surnomant Bill. Ce surnom est utilisé par tous ceux qui m’ont connu dans mon travail et me reste encore aujourd’hui collé à la peau.

    Lumineuse journée

    BME

    • > Le Nom............
      7 août 2007, par isis

      Bill...

      les anglophones disent :

      take care

      moi francaise :

      prends soin de BME

      isis

  • > Le Nom............
    7 août 2007, par C-line

    C-line : C’est Line : Céline

    C : C’est : Cela EST. J’aime cette première syllabe de mon présom : C’est mon début et c’est mon but. Tout est dans l’Être

    Line / ligne : La ligne qui trace, le dessin, le plan. Ligne courbe ou ligne droite, le trait de l’écriture, trace de la pensée.

    Line, annagramme de lien. Tout est lié.

    Céline ... dévoilée

    • > Le Nom............
      11 août 2007, par fabermother

      Chère Céline,

      Sauf, sauf, sauf que ... pour arriver de Line à Ligne, il manque un g essentiel.

      J’espère que tu comprendra un jour. Et ce jour-là, je serai certainement proche de toi, si le temps me donne vie.

      Faber (qui pense souvent à toi, mais je sais que tu es entre de bonnes mains).

      • sans décodeur
        13 août 2007, par C-line

        Chère Faber,

        L’anglais me dispense du G (triple lol)

        Il est clair que la lettre manquante est d’importance, mais j’ai confiance : je sais que ta flamme intérieure brillera au bout de l’éternité qui me sépare de la compréhension.

        C-line (qui pense aussi beaucoup à toi et qui va avoir davantage de temps en septembre pour travailler ...au chantier)

> Des questions qui s’évanouissent
20 juillet 2007, par candide

Bonjour,

J’ai trouvé un certain calme et un certain repos dans le silence du forum ces derniers temps.

La surface du lac redevenant calme, on peut se voir dedans et l’introspection peut commencer...

Du coup, les questions que je voudrais poser s’évanouissent. Elles s’effacent sans trouver nécessairement de réponses et c’est tant mieux. Les réponses viendront en temps et en heure si je sais les accueillir...

A quoi bon les questions ? Finalement la question enferme souvent celui qui la pose et celui qu y répond dans un shéma étriqué. Il faut lâcher prise et s’ouvrir...

Voilà tout ça pour dire, en toute sérénité ;o) que je n’ai pas de questions. Cela dit, vous me manquez un peu quand même... C’est pour ça que je n’ai pas pu m’empêcher de rompre le silence...

bonne soirée à tous,

candide

  • Des réponses qui émergent
    20 juillet 2007, par fabermother

    Bonsoir toutes et tous,

    Dans l’écoute silencieuse des Loges, ce lieu où le verbiage et la polémique n’existent pas (sauf dérapage facheux et malvenu), chacun peut poser sa question sans pour autant demander de réponse.

    C’est une forme de mise en conformité et en équilibre de son moi intérieur.

    La réponse est souvent dans la question.

    Douce nuit, le lune est croissante.

    Faber

Censure...
15 juillet 2007, par Cobravif

Pourquoi dénoncer la censure ?

Elle a son utilité pour lutter contre les félins menteurs.

En effet, il faut garder la censure pour les chats faux .

J’aurais bien mis ce post au Café du Commerce, mais c’est ici qu’on a parlé de censure...

Ô rat élabore rat

Réfléxion dominicale sur le symbolisme et l’initiation
8 juillet 2007, par fabermother

Bonjour toutes et tous en ce glorieux jour d’été empli du chant des cigales.

Comme la plupart des promeneurs et lecteurs silencieux de ce forum le savent déjà, l’initiation maçonnique est basée sur :

-  Le vécu d’un rituel qui permet de passer du plan profane au plan sacré.

-  L’approche symbolique. J’évite volontairement de dire "étude des symboles", car le symbole ne s’étudie pas, il se pénètre, il nous pénètre.

Je vous livre cet extrait d’un ouvrage d’un Frère qui fut un de mes meilleurs Amis et le premier Vénérable de ma Loge actuelle, passé depuis 4 ans à ce que nous appelons l’Orient Eternel. Cet extrait exprime mieux que je ne pourrais le dire la réalité du symbolisme et de l’enseignement initiatique.

S’il s’avère impossible d’expliquer clairement comment fonctionne l’enseignement initiatique par le biais du symbolisme, du moins peut-on tenter d’en faire sentir sa nature, sur laquelle on se méprend généralement.

Dans cet enseignement initiatique, le symbole devient le moyen d’exprimer l’inexprimable, il est alors la base d’un langage muet mais signifiant, ce qui rejoint, dans une certaine mesure, la philosophie du "signifiant" et du "signifié", mais cette mesure s’élargie considérablement dans le contexte initiatique où l’intellect n’est plus seul à appréhender, mais cède le pas à l’intelligence du coeur , à une perception naturelle, c’est-à-dire non dénaturée par une environnement socioculturel.

Roger-Luc Mary - "Le symbolisme dans la Franc-Maçonnerie" (plus édité)

Je rajouterai seulement que le plus gros travail à faire est de se libérer des schémas tout faits, des critères imposées, des chaînes sociétales, des complexes divers, des murs de béton entre groupes humains, afin de regarder, sentir, le symbole avec son coeur et son intuition.

Je vous envoie à toutes et tous une affectueuse pensée et à mes Soeurs Frères mon amour fraternel.

Faber

  • > Réfléxion dominicale sur le symbolisme et l’initiation
    8 juillet 2007, par Tao
    Le miroir

    Je ne suis pas certain que le symbolisme soit un langage car s’il était un langage chaque symbole aurait un sens sémantique précis et l’assemblage des symboles entre eux devrait se faire selon une grammaire connue pour donner des phrases compréhensibles.

    Hors, il me semble à l’écoute des travaux en Loge que les interprétations (sauf pour celles qui résultent de la compilation de livres sur le symbolisme maçonnique) sont très variées en fonction de la culture, de l’expérience, du travail sur soi-même... réalisés par l’orateur.

    Le symbole, les symboles nous obligent à sortir de notre cadre de réflexion ordinaire.

    Ils interpellent notre intelligence pour in fine que nous rendions compte que ce n’est pas l’intelligence qu’il faut utiliser car ils ne sont ni rationnels ni cohérents entre eux (je préfèrerais avoir la gorge tranchée...)

    Ils interpellent notre cœur car ils font référence à des sentiments nobles comme la beauté, la force, la sagesse, la fraternité... mais nous nous rendons vite compte que derrière ces mots il y a une société humaine qui comme toute société humaine n’est pas forcément aussi noble que ce que nous avions pu l’imaginer (je préfèrerais avoir le cœur arraché...)

    Il nous reste la perception immédiate que nous appelle l’intuition, elle nous donne plus de facilités pour jouer des relations, des complémentarités, des oppositions... cependant le rituel nous retire le siège de l’intuition.

    Alors que nous reste-t-il après avoir parcouru tous les moyens de la démarche symbolique si ce n’est-nous face à nous même.

    Ce message nous avait déjà été communiqué lors de l’initiation mais comment aurions-nous été capable de le recevoir ?

    • > Réfléxion dominicale sur le symbolisme et l’initiation
      9 juillet 2007, par fabermother

      Mon BAF,

      En précisant "langage muet", comme le fit notre Frère Maître passé, on précise qu’il ne relève pas de la sémantique mais de l’indicible vécu, même si on cherche à le partager.

      La planche en Loge est le partage du voyage intérieur de l’Orateur du moment.

      Quand on se regarde au quotidien, c’est souvent qu’il faudrait se trancher la gorge ou s’arracher le coeur. Heureusement qu’il reste le miroir pour avancer ... et l’intuition (que le rituel ne nous retire pas mais nous donne, sauf si il est mal fait et pratiqué).

      Douce nuit (il n’est que 02h35),

      Faber

  • > Réfléxion dominicale sur le symbolisme et l’initiation
    8 juillet 2007, par Eléonore

    Je ne sais pas ce qui ce passe dans les loges et comment on travaille avec les symbole, cela ne m’empêche pas, néanmoins de faire part de ce que j’en pense et de ce j’observe.

    Je pense que le « langage » symbolique est le plus naturel et ancien de l’être humain. Et qu’au départ, pour moi, c’est l’image, le visuel, la gestuelle.

    Ainsi il y a deux jours, je devais travailler pendant une matinée entière avec un danois et quelque temps avant j’étais avec des chinoises et aussi des gypsies, nous n’avions aucune langue en commun. Finalement la gestuelle symbolique s’est naturellement imposée et je peux observer que les humains quelque soit leur nationalité ont une base en commun, tacite et évidente.

    Ayant connu beaucoup de gens de nationalité différente et de culture différente, je sais que passée la frustration de ne pouvoir utiliser les mots, un autre langage arrive, sans grammaire, sans conjugaison.

    Pourquoi l’acte de serrer quelqu’un contre son cœur est t’il si universellement compris ? Parce que c’est un geste qui nous vient de la petite enfance. Je pense en observant les bébés, ceux qui ne savent pas encore parler, que là se trouve notre base de ce langage. Pour moi il y a une part innée et une part acquise.

    Et je crois comprendre par là le passage entre l’intuition et l’intellect.

    Et après les gestes viennent les images. Ainsi un vol d’oiseaux migrateur évoquera sensiblement la même chose à n’importe quelle personne du globe, itou des chevaux au galop ou une bougie allumée. Après je pense aux images plus complexes qui exprimeront des sentiments plus subtils.

    J’ai une prédilection pour les êtres mythiques qui sont moi pour des compositions de plusieurs symboles permettant un plus grand affinage. Là encore on les trouve dans le monde entier, un peu différents parfois, mais tout aussi clairs.

    Le « langage » symbolique est donc pour moi, à défaut d’être un langage au sens vrai du terme, un moyen de communication, universel, ancestral, sacré et intuitif.

    Eléonore

    • > Réfléxion dominicale sur le symbolisme et l’initiation
      9 juillet 2007, par fabermother

      Ma très chère Eléonore,

      D’où l’importance de la gestuelle rituélique, la rituélie étant, quelque part, universelle et innée.

      Je pourrai assister à n’importe quelle Tenue de par le monde, même sans comprendre le langage du pays et la vivre totalement !

      Et il n’y a pas que la gestuelle, mais la puissance aussi du regard, celui des yeux et celui du coeur.

      Comme tout cela est simple finalement, et je suis heureuse de lire de si beaux propos de la part d’une Promeneuse que j’espère un soir appeler "officiellement" ma Soeur, même si c’est déjà fait dans mon coeur depuis belle lurette.

      Douce fin de nuit, à toi, à toutes et tous, le soleil va se lever, encore une fois, à l’Est.

      Faber

      • > Réfléxion dominicale sur le symbolisme et l’initiation
        9 juillet 2007, par Eléonore

        Décidément ce sujet me plait, et comme je n’ai rien de mieux à faire tout de suite, alors je m’y promène.

        J’aime les symboles car ils ouvrent à mille possibilités d’appréhender la vie, ils sont une façon de se comprendre entre humain et ce, d’une façon intemporelle, je veux dire par là qu’ils ne vieillissent pas et sont reliance au passé, mais ils sont aussi le mode de communication privilégié avec ce que j’appelle parfois l’Invisible ou le Mystère.

        Par l’écoute et l’observation des signes. Vous savez cette façon qu’ont certains évènements rares, beaux, extravagants, parfois de surgir lorsqu’on s’y attend souvent le moins. Eux je les prends comme symboles naturels envoyés à point nommés pour appuyer, réveiller, vivifier une réflexion ou une action en cours.

        Faber, lorsque tu dis que le symbole se vit, il nous pénètre, je le comprend comme si chaque symbole est une parcelle de notre humanité, qui nous explique à la façon d’un langage caché comment avancer.

        Je pense en particulier à certains qui racontent à la fois un temps de l’histoire humaine mais aussi un temps de l’histoire d’un être humain en évolution.

        Bon j’arrête parce que je vais finir par être complètement confuse, et à ce propos l’orage tonne et fait sauter mon compteur, alors à plus...

        Eléonore

        • > Réfléxion dominicale sur le symbolisme et l’initiation
          9 juillet 2007

          bonjour, chère Eléonore, Je suis sur la même longueur d’onde...

          Comme quoi, les petites bêtes se posent parfois sur les fleurs et je peux voir autre chose ;o)

          Sans vouloir singer qui que ce soit, quelques réflexions supplémentaires :

          Les symboles viennent donc de notre inconscient collectif, nos archaïsmes, ce qui fait que nous nous reconnaissons humains au plus profond de nous. Ce que appelent le "ça".

          En jouant un peu avec les mots on pourrait dire que les symboles permmetent l’accès au savoir ("ça-voir") et qu’il viennent du "ça" donc sacrés ("ça-créés").

          De façon plus simple, et plus sensible :

          Les symboles sont comme des phares et des balises universels surgissant de lanuit et déchirant le brouillard de nos consciences, pour nous rappeler que nous sommes tous frères et soeurs en humanité.

          bien à vous,

          amitiés

          candide

          • > Réfléxion dominicale sur le symbolisme et l’initiation
            9 juillet 2007, par candide

            vous avez, je suis sûr, corrigé... mais bon :

            (...) Ce que certains appellent le "ça" (...) que les symboles permettent (...)

            On a beau parler de symboles, quand il fait faim et que le dîner est à deux doigts de brûler, on se presse, on se presse et les doigts se mêlent sur le clavier... ;o)

            bonne soirée

            candide

Dont acte
7 juillet 2007, par rocbo

Je n’ai pas parlé de censure .../... En tout cas Jeudi soir il y en avait une qui a été supprimée je pense par tes bons soins ou ceux de Rocbo. Rien que de plus normal. Seulement, un post qui répondait à l’un des deux a disparu, sûrement par mégarde, emporté dans la même suppression. C’est à cela que je faisait allusion rien de plus.

Candide a parfaitement raison, en détruisant le message en double, la réponse associée a disparu.

Il existe deux endroits de gestion des forums :
-  Celui associé au forum où l’arborescence des messages apparaît (cf la copie d’écran ci-dessous)
-  Celui où tous les messages de tous les forums (350) s’affichent par ordre de publication. L’arborescence ne peut donc s’y afficher.

C’est dans ce dernier que j’ai fait disparaître le doublon. Dont acte.

@+
®o©ßo

  • > Dont acte
    7 juillet 2007, par fabermother

    Ceci m’inspire, in live as usual (pour les non anglophiles, "en direct comme d’hab’", un petit quatrain en alexandrin :


    -  Quand l’auteur anxieux de voir son texte en ligne,

    -  Que devant son écran, qelque-fois il trépigne,

    -  Son doigt, exarcerbé d’une si longue attente,

    -  Par deux fois nous envoie sa pensée fulgurante.

    Paisible soirée d’été à toutes et tous,

    Faber

Une bonne paire de.......lunettes
6 juillet 2007, par Jean-Marc

Lorsque j’ouvre le site, j’ai en première page un texte qui n’est pas d’aujourd’hui.

Mais avec une bonne paire de lunettes, j’y découvre trois paragraphe qui me semble à la fois simple, limpide et pas abscon du tout, et qui résume tout.

Que les propriétaires du site en façonnent la teneur, on doit le comprendre, sans être obligé à chaque fois de l’admettre.

En revanche quand n’importe qui d’autres veut souffler le vent, il doit s’attendre à essuyer une tempête.

  • > Une bonne paire de.......lunettes
    6 juillet 2007, par fabermother

    Bonsoir à toutes et tous, et à toi mon TCF,

    Il est dit que "qui sème le vent, récolte la tempête" comme il est dit aussi que "l’Esprit souffle où il veut".

    Si l’Esprit qui m’a guidé pour maintenir ce forum depuis tant d’années (vous pouvez y ajouter les quatre années passées sur le serveur Infonie disparu, tué par Tiscali) reste toujours présent, c’est peut-être que le Grand Architecte le voulait ainsi.

    Très douce et paisible nuit à toutes et tous,

    Faber

Noun de Diou et que vive la construction !
6 juillet 2007, par fabermother

Bon petit matin à toutes et tous.

Finalement, ce forum se porte bien (enfin, pas si mal que ça).

Sauf à ce que les Promeneurs s’expriment un peu plus (mais je crois que c’est fait - pour les habitué(e)s, mais à améliorer quand même, et largement ...).

Je pense que je verrai le soleil se lever à l’Est.

Bonne journée,

Faber

Cré Vingt GADLiou !!!
5 juillet 2007, par Cobravif

Ca camphre, sur le forum !

Quand je pense que J.M. nous a traités de "bretteurs" !

Et qu’il souriait en pensant à ce qu’il fallait faire des propos abscons !!!

Bon restons calmes et... allons vider un canon au Café du Commerce.

Il n’empêche, tous les échanges à propos de "domestiques" et autres questions m’ont fort intéressé car les questions de "promeneurs" poussent souvent les TTCCSS&FF à répondre, donc à penser avant de le faire, sous un angle qui les sort un peu de l’univers nécessairement un peu clos qui leur est familier.

Merci donc pour l’existence de ce forum, à ceux qui l’animent, à celle qui « rappelle l’assemblée au règelement », avec bienveillance et vigilance, même avec des majuscules en caractères gras, et à ROCBO qui fait que "ça marche".

Merci aussi à ceux qui "dérapent", même quand ils "rapent" un peu.

(Rien à voir avec le rap)

Ora et Labora

  • > Cré Vingt GADLiou !!!
    6 juillet 2007, par candide

    bonjour à tous,

    Je doute que les interventions de faber soient si froides que ça pour dire qu’elle nous rappelle au regelement ;o)

    Où est passé le post de lucie qui répondait à celui-ci hier soir encore ? Je trouve que quand un post disparaît, il serait intéressant qu’on donne un explication... simple question de principe.

    bien à vous tous, et bonne journée

    candide

    • Mise au point
      6 juillet 2007, par fabermother

      Candide me dit, indirectement :

      Où est passé le post de lucie qui répondait à celui-ci hier soir encore ? Je trouve que quand un post disparaît, il serait intéressant qu’on donne un explication... simple question de principe.

      Il n’y a que deux personnes qui peuvent supprimer des messages, soit Rocbo et moi-même.

      Il se trouve que Rocbo et moi-même sommes contre la censure, et nous préférons lire des anneries plutôt que de faire des coupes sombres. Sauf si atteinte à la morale ou si le seuil de la sottise ordinaire est largement dépassé.

      Dans le "cas présumé par toi" de Lucie, dont les écrits sont lumineux comme son nom, il n’y a encore moins de raison de censure.

      Je te conseille de descendre tranquillou les marches du forum pour voir que rien n’a été supprimé.

      A part ça, cher Candide profane, as-tu une question intéressante à poser dans l’intérêt de tous ?

      Fabermother

      • > Mise au point (à mon tour)
        7 juillet 2007, par candide

        Chère Faber,

        Je n’ai pas parlé de censure et il y a une raison à cela : je n’y ai pas pensé une seule seconde. Il se trouve que lorsque cobra a posté son message, il y avait une doublette comme cela arrive parfois. En tout cas Jeudi soir il y en avait une qui a été supprimée je pense par tes bons soins ou ceux de Rocbo. Rien que de plus normal. Seulement, un post qui répondait à l’un des deux a disparu, sûrement par mégarde, emporté dans la même suppression. C’est à cela que je faisait allusion rien de plus. Je comptais sur la personne dont le post avait disparu (je ne suis plus très sûr du fait que cela soit Lucie) ou sur celle qui l’avait supprimé pour dire ce qui s’était passé.

        Je tiens donc à dire qu’il n’était nullement pour moi question de faire un reproche sur une pseudo-censure à laquelle je n’avait même pas pensé moi-même.

        Donc je veux bien qu’on me taxe de maladresse dans mes propos voire même de naïveté dans ma façon de poster, je refuse qu’on me dise mal-intentionné ou pinailleur.

        J’ai encore d’autres questions dont je ne sais pas par avance si elles sont intéressantes pour tous. Permets moi d’attendre un peu avant de les poster que je tourne 777 fois ma langue dans ma bouche. En effet, il semble que je m’exprime mal et que par conséquent on me prête des intentions qui ne sont pas les miennes.

        Malgré ce que tu peux penser de moi, je te fais confiance et c’est pour cela que je poste sur ce forum. Sinon, il y a déjà un moment que je me serais retiré.

        Amitiés

        (ce n’est pas qu’une formule de politesse)

        Candide

        • Enquête conclue
          7 juillet 2007, par fabermother

          Nous avons donc élucidé ensemble le mystère de la chambre jaune ! LOL

          Nous pouvons repartir sur de bonnes bases après avoir éclairci les choses.

          C’est quoi ta prochaine question ? J’ai une autre méthode que de tourner 777 fois la langue dans ma bouche (c’est trop fatiguant), c’est de relire mon post en tapant 7 fois dans mes mains. Ce qui implique quand même des textes assez brefs ou un rhytme plus espacé.  :-)

          Amicalement,

          Faber

    • Dis qu’est ce que tu cherche, là à la fin !
      6 juillet 2007, par Eléonore

      Tout d’abord Candide, je pense que quelqu’un qui est à la modération d’un forum, et de plus son créateur, n’a pas à justifier de ces actes lorsqu’il se doit de supprimer un post ou de faire une remarque, surtout que là en plus c’est loupé pour le coup.

      La règle énoncée est valable pour tous et la confiance en la personne qui modère est essentielle, si on n’est pas content de cette règle, alors c’est peut-être que ce forum ne nous convient pas pour nous exprimer.

      Et puis pour moi, il y a plusieurs façons de poser des questions, il y a celles qui essaient de chercher l’erreur et qui sont des tentatives de polémique déguisées (ou pas déguisées) et celles qui seront d’un grand profit, à nous comme aux autres.

      Il nous faut bien comprendre, que nous autres profanes, n’avons pas tous les éléments en main pour comprendre tout, tout de suite, tant au niveau historique, qu’au niveau de l’esprit maçonnique, et ce n’est pas en cherchant constamment la petite bête que nous risquons de comprendre mais plutôt nous égarer.

      El il ne faut pas essayer de pousser les Maçons qui nous font la gentillesse d’être disponibles, de répondre à des choses qu’ils ne veulent pas nous dire ou qui ne représentent pas d’intérêt. Est-ce que tout cela est important en vérité pour l’avancement immédiat ?

      Eléonore

      • > Dis qu’est ce que tu cherche, là à la fin !
        6 juillet 2007, par isis

        Bonjour à tous

        Je sais , il fait gris presque partout et ici le lac est bien prêt de déborder

        Ce n’est pas une raison pour s’énerver, et là je sens que les incompréhensions et amalgames s’empilent, ça fait lourd !!!

        La censure : j’ai parlé d’auto-censure , je n’ai pas parlé de censure faite par la modératrice - mère du forum, encore qu’effectivement, je lui reconnaisse totalement le droit de modérer, donc de censurer. J’ai toute confiance et même plus, affinités certifiées.

        Les questions : il n’y a pas une bonne façon et une mauvaise de poser les questions, c’est affaire de personnalité, pourvu que ce soit dans le respect .

        Ca c’est pour la forme.

        Pour le fond, je suis intimement persuadée d’être giga-ignorante en Maçonnerie, mais ce n’est pas pour autant que je me sens obligée de me prendre pour une crèpe dans mon cheminement intellectuel à coeur ouvert !!!

        Donc je pose mes questions comme je veux quand je veux, et On me répond si On veut et comme On veut.

        Inutile de m’indiquer le lien où se trouvent "LES " questions à poser.

        Pour l’instant je suis une cherchante, pas une FM , je ne me sens pas obligée de "suivre la voie" sans sortir d’un certain chemin balisé par Ceux qui savent , et pas obligée non plus de me flageller parce que je pose de "mauvaises questions" ou de m’auto censurer pour être dans "le moule" .

        quant à pousser les Maçons à répondre , quant à savoir ce qui a de l’interêt et pour qui ça en a , on pourrait aussi en discuter longtemps et ne pas avoir le même avis sans pour autant risquer les uns ou les autres le bûcher, non ?

        Que les promeneurs posent leurs questions EN TOUTE SERENITE

        Que les Maçons qui le souhaitent leur répondent s’ils le PEUVENT

        Et qu’on arrête ces procès d’intentions touzazimuts.

        isis

        • > Dis qu’est ce que tu cherche, là à la fin !
          6 juillet 2007, par fabermother

          Merci Isis,

          Je n’aurais pas dit mieux.

          Isis dit :

          Que les promeneurs posent leurs questions EN TOUTE SERENITE

          Que la nuit vous soit sereine, à toutes et tous.

          Faber

      • > Dis qu’est ce que tu cherche, là à la fin !
        7 juillet 2007

        Chère Eléonore,

        En ce qui concerne ta première remarque je t’invite à lire la réponse que j’ai faite à Faber.

        Pour le reste, j’ai l’impression que tu te trompes sur mon compte.

        Je ne me suis jamais permis de juger qui que ce soit.

        Les questions que j’ai posées, je les ai posées comme elles me venaient sans idée préconçue et sans voir forcément le mal partout.

        Quant aux "petites bêtes". Je dirais que sur le chemin, ce qui est insignifiant pour certain, peut parraître essentiel pour d’autres.

        Nous découvrons le chemin au fur et à mesure.

        J’ai lu sur ce forum que l’important ce n’est pas la destination, mais le chemin.

        Que certains le suivent en regardant les nuages ou d’autres les fleurs, ou d’autre encore les petites bêtes, quelle importance ?

        Ce n’est pas nous qui faisons le chemin, c’est le chemin qui nous fait.

        Alors ne m’en veut pas, je suis conscient que tes fleurs sont certainement plus jolies que mes petites bêtes. Mais on porte son regard où l’on peut. Moi j’en ai cent mille tonne sur les épaules et sur le coeur, alors ma posture et un peu courbée et mon regard ne voit que le sol et ses petites bêtes. Mes pieds trébuchent souvent sur les pierres. Mais ce n’est pas un problème, elles font partie du chemin.

        bien à toi,

        Candide

        • Le chemin
          8 juillet 2007, par fabermother

          Cher Candide,

          Personne ne peut ôter le poids que tu as sur les épaules et le coeur, mais certains peuvent le soulager pour qu’il ne t’écrase pas.

          Les voies initiatiques (il n’y a pas que la voie maçonnique) permettent peu à peu d’alléger le fardeau jusqu’à ce qu’il devienne léger comme une plume. L’initié devient un être debout, les pieds sur la terre et le regard levé vers les étoiles.

          Amicalement,

          Faber

          • > Le chemin et les fardeaux
            8 juillet 2007, par Candide<

            Chère Faber et chers toutes et tous,

            Le fardeau sur les épaules, je n’en ai plus pour longtemps à me le trimbaler, Je l’ai pris avec moi pour un chemin un peu particulier qui devrait se terminer dans 3 ou 4 mois par une forme de cooptation.

            Ce qui est "drôle" avec celui-là c’est qu’il s’alourdi au fur et à mesure.

            Certains disent que ce chemin aussi a un côté initiatique justement, moi j’en sais rien encore. Je vous dirai ce qu’il en est le temps venu.

            Quant au fardeau du coeur, il est plus ou moins lourd selon l’heure ou le jour et je le traîne depuis un moment celui-là. Je vous en parlerai peut-être un peu. Mais là dessus, je suis pudique et il me faut du temps.

            Bonne fin de Dimanche à tous

            Candide

        • > Dis qu’est ce que tu cherche, là à la fin !
          8 juillet 2007, par Eléonore

          Oh ! Faut pas s’inquiéter, je dis les choses comme je les sens... Et chacun fait comme il peut avec ce qu’il est.

          Quand je parle de polémique, il ne faut nullement le voir comme une attaque personnelle, je considère la polémique comme le mode de communication le plus usité chez les humains, le plus souvent le plus involontairement du monde. C’est un mode inconscient car c’est souvent ainsi que l’on s’est toujours adressé à nous. C’est un mode qui provoque des défenses.

          Pour l’abandonner il faut, je pense, changer carrément de mode de pensée. Et ça, c’est une autre paire de manche, cela demande un bouleversement intérieur, lâcher les choses anciennes. Enfin c’est juste mon avis.

          On a tous un fardeau sur les épaules, plus ou moins lourd, si on ne le dépose pas de temps en temps, nous communiquons à travers nos blessures et cela rend l’avancée bien plus difficile. Cela fausse la donne à mon idée, d’où certaines incompréhensions.

          Poser ses questions en toute sérénité, pour moi c’est d’abord être en sérénité, à l’intérieur, sans laisser parler ses doutes et ses craintes en premier.

          Eléonore

        • > Dis qu’est ce que tu cherche, là à la fin !
          13 juillet 2007, par Sarah

          Et c’est très important aussi les petites bêtes au sens propre, comme au figuré. En Inde, il y a des ascètes qui se promènent avec un balais pour balayer avant de faire le pas afin d’éviter au maximum de tuer. Amicalement.

          Sarah

  • > Cré Vingt GADLiou !!!
    6 juillet 2007, par Jean-Marc

    Il y a le débat sur l’auto-censure.

    On peut tout aussi bien mettre en place celui sur l’auto-satisfaction !

    En FM, un bretteur viens du verbe bretteler : Tailler ou strier une Pierre avec un instrument dentelé.

    Par instrument dentelé on évoque pas uniquement ceux qui servent à raper le Gruyère. (AOC de la vallée de Gruyère svp - merci)

    Bonne journée

    • >diversion
      6 juillet 2007, par candide

      re-bonjour,

      Histoire de faire un peu diversion et pour rebondir sur les considérations sur la bretture, voici quelques pages sur les outils de tailleurs de pierre , en vous souhaitant bonne lecture.

      Amicalement à tous

      Candide

    • > Cré Vingt GADLiou !!!
      6 juillet 2007, par fabermother

      Hello la compagnie,

      Quitte à me virer moi-même vers le Café du Commerce, je dois dire qu’il y a une différence de goût entre l’emmental et le gruyère, ainsi qu’une différence de trous.

      Il me semble que le gruyère est plus équitable, car les pauvres ne reçoivent pas les trous du fromage, quand on les convie un peu au festin.

      Signé qui vous savez

      • Petite information fromagère
        6 juillet 2007, par Jean-Marc<

        Je me le sert d’entrée de jeu moi-même afin de couper court à toute vélleité, ce message relève bien plus du Café du Commerce, que de ce site de très haute volée, avec filtres à particules retentissants, mais du moment que je suis dans le développement de l’abscon.......

        Il y a le Gruyère, AOC noble, fin, élitiste, qui n’a jamais eu de trou et qui s’en félicite.

        Il y a un fromage plus ouvert, plus démocratique, équilibré, qui est un produit de la vallée de l’Emmen, donc c’est l’Emmenthal, mais bon n’en déplaise aux uns comme aux pauvres, il n’a jamais eu de trou.

        Et il y a cette gomme molle, sans goût, pur produit industriel qui envahit les supers-marchés, mais qui semble plus social, vu qu’il est possible de penser que les trous de cet emmental sont corretement formatés et destinés à ?

        Mystère, qui gère les trous ?

        • > Petite information fromagère
          8 juillet 2007, par fabermother

          Mystère, qui gère les trous ?

          Pour en savoir plus sur "qui gère les trous", on pourrait peut-être aussi s’interroger sur "qui gère les sous".

          Si je n’ai pas trop la flemme aujourd’hui (car c’est une petite gymnastique technique), je vais transférer nos propos (pas si abscons que ça) derrière le zinc d’à côté.

          Rendez-vous pour l’apéro ... ;-)

          Faber

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
3 juillet 2007
histoire

Bonjour,

j’ai pu lire dans une histoire de la franc-maçonnerie :

-  un domestique, quel quil soit,ne sera admis qu’au titre de frère se.(extrait 1801)

pouvez-vous éclairer ma lanterne ?

pourquoi un domestique ne pouvait-il pas acceder à d’autre grade ? n’était-il pas considérer comme Homme libre.

j’ai bien compris que vos rituels ,même s’ils evoluent s"efforcent de suivre la tradition. Comment ce precepte est-il interprété actuellemnt ?

bonne pluie

lucie

(je pars à la chasse aux escargots qui sont aussi lents que le site met à se charger lol)

  • A vérifier
    3 juillet 2007, par antonio

    Bonjour Lucie.

    Quelle histoire ? Quelles références ? Dans quel(s) pays ?

    Sans extrapoler inutilement, cela me semble incohérent avec ce que je connais de l’hisoire de la F.M. mais c’est à vérifer avant toute chose. Je préfère attendre les infos d’abord.

    Antonio.

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    3 juillet 2007

    correction lire "frère servant"

    Extrait d’un régulateur du milieu des années 1780

    Je n’ai pas le livre d’histoire sous les yeux faisant cette référence. de mémoire c’était une histoire générale de la franc-maconnerie dans le monde.

    bonne nuit

    Lucie

    • Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !
      4 juillet 2007, par antonio

      Bonsoir Lucie.

      Il me manque encore des infos sur le sujet et toi seule peux nous les procurer. Je ne suis pas plus avancé car le vocable de Frère Servant est plus usité en chevalerie qu’en FM. Je ne nie cependant pas qu’il puisse exister un rituel qui en fasse mention mais je ne le connais pas. Il y a bien "Le Régulateur du Maçon" mais je doute fort d’y trouver une phrase qui en fasse mention. Mais comme j’aime à l’écrire, je puis me tromper.

      Pour ce qui est des domestiques, je puis être pour cette fois catégorique sans craindre le courroux de mes Frères et Soeurs, il n’en est pas question, même dans ces années-là ou alors il s’agit de FM d’opérette. Vaux mieux passer à autre chose.

      Bien fraternellement,

      Antonio.

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      5 juillet 2007, par fabermother

      Bonsoir Lucie,

      correction lire "frère servant"

      Nous avions compris.

      Nous ne sommes plus au 18ème siècle. Les choses ont donc un peu évoluées. loll

      Je ne suis pas une historienne mais je sais que si on ne remet pas les paroles, écrits, et actes dans le milieu culturel et sociétal de l’époque, on risque fort de mal interpréter.

      Et l’on risque de prendre une avancée conséquente pour une régression, avec la vision de notre esprit d’aujoud’hui.

      Je te rassure : être "Frère Servant" est actuellement d’une haute responsabilité et d’un courage à toute épreuve.

      Faber

  • infos ’(parmi tant d’autres)disponibles sur la toile ...
    4 juillet 2007, par EMEREK

    Quelle est la véritable question de fond ???

    En attendant ,voici en vrac quelques infos "historiques" (parmi de nombreuses)en accés libre sur la toile...

    http://chansmac.ifrance.com/chansmac/docs/loges/stjdesarts.html

    Rite rectifié :constitutions de 1778 ,voir à Membres de la Loge : Chapitre XII

    http://gpoccitanie.free.fr/article.php3 ?id_article=5

    Nb :nous ne sommes plus au XVIII éme !!!

    Très Bon Soleil !

    • > infos ’(parmi tant d’autres)disponibles sur la toile ...
      5 juillet 2007

      Bonjour et merci pour les sites

      Bien sur je me doute bien que le texte a évolué ainsi que son interprétation je voulais savoir comment il avait évolué. Mais je reconnais ne pas avoir été très clair.

      Je reformule donc.

      Est-ce que le mot domestique veut bien dire ˝ homme qui n’est pas libre ˝ en 1780 ?.

      Et sachant que 1789 est passé par là .A partir de quand la franc-maçonnerie a-t-elle changé ses textes ? Historiquement on parle souvent de nobles, bourgeois, ecclésiastiques Francs-maçons (XVII -XVIII) les ouvriers ou paysans pouvaient-ils devenir FM. N’ayant pas tous accès à l’instruction. Ils n’en avaient pas moins du cœur.

      Merci à Faber

      Bonne après-midi

      Lucie

      • Et aussi.......
        5 juillet 2007, par EMEREK

        Les juifs ont pu être maçon très tôt ...Ce qui tranche avec leur situation dans la société de l’époque. On retrouve des souscripteurs juifs dans le livre des constitutions de Laurence Dermott 1756(Grande Loge des Anciens en Angleterre) Dans ce livre existe une "priére dite à l’ouverture des loges en usage chez les FM Juifs"

        Tout cela bien avant Napoléon qui réalisa l’émancipation des juifs en 1806...et en Europe !!!

        Faber’ a bien raison de souligner qu’il faut être prudents dans notre vision du passé......

    • Papageno
      5 juillet 2007

      Bonsoir,

      je viens de lire l’article du premier site et encore merci.

      à la fin de l’article il parle de Papageno et je voulais aborder se sujet par ma question.

      savoir est-ce que papageno est initié ou non ?

      non parce qu’il est seulement oiseleur ?

      Oui parce qu’il a du coeur et de l’intuition et, est le contraire de Tamino.

      Ou Mozart en veritable humaniste esperait effectivement qu’il puisse l’être de même pour Pamina.

      Bonne nuit

      • > Papageno
        6 juillet 2007, par fabermother

        Coucou

        Peut-on savoir qui parle ? Je pense que c’est Isis, vu le manque de la majuscule au début de la plupart des phrases, et l’attirance vers Mozart.

        Mais je peux me tromper aussi.

        Faber

        PS : Papageno est initié et la musique en Loge ne se limite pas à Mozart. Quand à l’humanisme de Mozart, ne l’ayant pas connu, je ne peux en parler. Mais quel musicien génial (mais pas le seul) !

        • > Papageno
          6 juillet 2007, par Lucie

          HOUPS

          C’était encore Lucie

          Mon véritable nom c’est "Gaston la Gaffe lol".

          Lucie

          (n’a qu’une petite lampe torche avec batterie solaire. Et vous comprendrez qu’en ce moment ça peu pas fonctionner.)

          • > Papageno
            7 juillet 2007, par fabermother

            Coquine va !

            Il faudra qu’on t’envoie une lampe de mineur de fond. Je vais en parler à Gaston, si il répond au téléphon. LOL

            Faber

Matiére >>>Esprit>>>Science
1er juillet 2007, par EMEREK

Un site intéressant...

http://www.matiere-esprit-science.com/

Bonne lecture

Amitiés

  • > Matiére >>>Esprit>>>Science
    1er juillet 2007, par fabermother

    Merci pour le lien.

    J’ai une affection particulière pour le Rebis et le couple alchimique. Je n’ai encore rien lu, mais je le ferai, en espérant que cela m’étonne (j’ai une grande faculté d’étonnement).

    On déborde un peu d’une Tenue Blanche, mais j’ai l’habitude, depuis le temps, et donner c’est recevoir aussi.

    Faber

"Black out "de 8 jours
29 juin 2007, par EMEREK

Je peux de nouveau accéder au site aprés 8 jours d’essais infructueux...

Bizarre ???

Notre grand frère RoCBo a-t-il une explication ?

Amitiés à toutes et tous

Je vais maintenant vous lire

  • Black and white
    1er juillet 2007, par fabermother

    Après le black out, voici le white in.

    Ton intervention me ramène à quelque-chose que je vis souvent. Comme tous, j’ai parfois des problèmes de connection ou d’accès à un site ou une page ou à mes boîtes courriel (d’ailleurs il y en a une qui est berne depuis au moins deux mois).

    Ne pas pouvoir lire ne me cause pas trop d’angoisse, car je sais que je lirai plus tard, quand peut-être le bon moment sera venu.

    Ecrire (je le fais à 99% en live, sans sauvegarde bien sur), et s’apercevoir que son message n’est pas envoyé sur les fils de la toile (courriel ou post), peut énerver un tantinet.

    D’ailleurs je m’énervais au début, avec un certain sentiment de frustation que la beauté ou la pertinence de mon texte ne soit pas reçu et lu !

    Cela m’a passé depuis pas mal de temps, car je me suis aperçue qu’un texte perdu dans le néant signifie peut-être qu’il n’était ni pertinent, ni beau.

    Depuis, je fais confiance aux méandres d’internet, pensant que le Grand Architecte n’y est pas absent.

    De plus, cela m’évite parfois de m’esbaudir toute seule sur mon écrit, qui n’a que la valeur d’une nanoseconde dans le cours du temps.

    Il faut savoir écrire sur le sable pour que la vague redonne une page vierge. Ecrire un premier mot, les autres arrivent, et puis tout disparaît. Re-inventer le mot chaque fois.

    Voici ma petite rêverie de ce dimanche.

    Dire "je t’aime" n’est pas répétitif, c’est constuire chaque fois une cathédrale imaginaire (pas visible) mais tellement présente dans notre coeur et notre âme, dans son éternité éphèmère.

    Faber

> L’oeucuménisme maçonnique
27 juin 2007, par Jean-Marc

J’ai assisté hier à l’élévation au grade de maître d’un frère compagnon, ambassadeur auprès du Saint-Siège.

Sa loge mère connaît quelques difficultés à garnir les colonnes, car il y a de très nombreux frères très âgés, d’autres déjà en vacances.

Le VMEC a eu toute les peines à garnir, à minima, son plateau, colonne vide !

Il a donc lancé, le matin même, un appel aux E. de la V.

Genève est certes une ville internationale, mais cela reste une bourgade sur le plan mondial, en nombres de population.

Cependant !

Il y a eu à l’Orient, plus de dignitaires que la loge mère ne compte de frères !

Sur les colonnes nous étions au final, plus de 250 frères, de 4 rites différents, de 3 obédiences !

Rituels en anglais, français et allemand.

Une très belle tenue qui vous réconcilie avec les médiocrités du quotidien.

Bonne journée à tous.

Jean-Marc

  • > L’oeucuménisme maçonnique
    28 juin 2007, par fabermother

    Voilà qui me plaît, et comme je conçois la FM Universelle !

    Combien de fois, et sans aller jusqu’à ce raoud sans précédent que nous décris, mon TCF JM, en ce qui me concerne, nous avons pu, dans la Fraternité, ouvrir les travaux et vivre les tenues d’élévation, tout comme nous avons rendu la pareille, largement.

    Je dois dire que les Dignitaires de l’Orient m’intéressent moins que les Frères et Soeurs sur les Colonnes. Mais ce n’est que mon ressenti. ;-)

    Et je dois rajouter que, quand il y a plus de Dignitaires que de Frères et Soeurs de la Loge sur les colonnes, ça me file un peu le blues.

    Oupss, j’ai dit "Soeurs" ? Pour les lecteurs, il faut qu’il sachent que les Soeurs ne sont pas admises de partout, dans les Loges masculines.

    C’est en train d’évoluer, mais ce n’est pas forcément indispensable non plus. Je respecte l’orientation masculine, c’est leur problème, pas le mien.

    Ce que je retiens, en principal, c’est que cet oeucuménisme que je prône debuit mon entrée en FM (il y a déjà bien longtemps) devient une réalité.

    Et je suis heureuse de voir que mon utopie de départ devient, peu-à-peu, réalité.

    Douce nuit à toutes et tous,

    Faber

    • > L’oeucuménisme maçonnique
      29 juin 2007, par Eléonore

      Siouplait, j’aimerais savoir ce qu’est un Dignitaire ?

      Merci de m’éclairer.

      Eléonore

      • Les dignitaires
        30 juin 2007, par Jean-Marc

        Les dignitaires sont des hauts gradés, des ambassadeurs ou des représentants d’autres obédiences, des visiteurs ayant une fonction éminente, une charge importante soit dans les instances de la loge, ou d’autres loges.

        On y assimile aussi parfois à l’Orient un orateur particulier que l’on souhaite honorer, ou un FM ayant une fonction spécifique en lien avec l’objet de la Tenue (Cérémonie ou activité se déroulant au Temple)

        Jean-Marc

      • > L’oeucuménisme maçonnique
        1er juillet 2007, par fabermother

        Un Dignitaire, à part quelques fois un peu s’embêter à l’Orient, est celui qui se sent digne de ses Frères et Soeurs sur les colonnes, et observe le soleil se coucher sur les travaux. (définition de moi-même, qui n’engage que moi-même).

        Il y a certains Dignitaires qui m’éclairent quand je les vois, d’autres qui me font penser aux décorations d’un arbre de Noël ou à la plante verte de l’inauguration du salon truc-muche.

        Quand parfois je suis "dignitaire", je me demande toujours si je ne ressemble pas à une potiche. J’espère que pas ... lol

        Faber

  • > L’oecuménisme maçonnique
    29 juin 2007, par EMEREK

    Bravo...

    Une question cependant(très certainement hors sujet car je ne doute pas que ce frère soit sincére),nous avons dans notre loge discuté longuement d’un profane dont certains renseignements pouvaient laisser penser à son appartenance à l’Opus Deï... Au bénéfice du doute il est entré...

    Dans ton exemple :Emissaire au Saint- Siége et FM ce n’est pas banal...

    Il faut savoir que l’O D ne nous porte pas dans son coeur et il y a un risque non négligeable d’infiltration de membres en FM.

    Qu’en penses-tu ??? Avez-vous ce genre de préoccupations en Suisse ???

    • Intéressants hors sujets
      30 juin 2007, par Jean-Marc

      Premièrement je profite de l’occasion pour signaler que j’ai aussi des problèmes avec le site, ouverture, confirmation des messages, absence de retour.

      Pour te rassurer le frère dont j’ai parlé est un civil, ambassadeur auprès du Saint-Siège. Le Vatican est un état souverain qui a des ambassades et il y a des ambassadeurs de très nombreux pays qui sont accrédités auprès du Saint-Siège.

      Pour des questions pratiques (réunions multiples, locaux), mais aussi pour être plus proches des diverses organisations Onusiennes et des grandes ONG, une partie importante de l’activité diplomatique du Vatican qui ne concerne pas directement la religion, se déroule à Genève.

      Ton deuxième point évoque les infiltrations que subit notre ordre. Il y a certes l’Opus Dei, très active durant la seconde guerre mondiale pour soutenir les allemands et surtout Franco en Espagne. Il y a des sectes, comme la scientologie, et ensuite il y a les dignitaires des diverses églises.

      Je ne vais ici débattre des réguliers et des autres, mais évoquer parfois la difficulté à communiquer entre certaines obédiences, et de ce fait, la difficulté à dénicher les "traitres". On fait des enquêtes, on tuile au maximum et parfois on démasque des imposteurs.

      Comme j’ai déjà eux l’occasion de l’expliquer ici, en Suisse, les dignitaires, les officiants des diverses religions agrées ne sont pas sous pression ou contrôle, ils sont des fonctionnaires payés par l’Etat. Nous avons même un évêque qui est le père de deux enfants qui vivent avec leur mère dans un appartement au-dessus du sien !

      Dans ma loge (au REAA) nous avions initié un pasteur protestant et un jeune rabin. Ils ne sont plus avec nous, le pasteur est passé au RER et le rabin à Emulation en anglais, mais je n’ai pas réellement eu l’occasion de bien évoquer ces démarches avec eux.

      A+ si entente.............

      Jean-Marc

      • > Intéressants hors sujets
        30 juin 2007, par EMEREK

        Merci ,Jean-Marc, de ce hors sujet pas si hors sujet d’ailleurs...

        La suisse est un beau pays... !!!

        L’athmosphére est quand même un peu plus détendue qu’en France sur ces sujets...

        Mais l’histoire est passée par là ...

        C’est pour cela que j’aime la Maçonnerie et que j’aime travailler dans mon atelier "protégé"...

        Fraternellement

        • Ne pas se fier aux apparences
          30 juin 2007, par Jean-Marc

          La Suisse n’existe pas, c’est la Confédération Helvétique.

          C’est pas juste un jeux de mots.

          Il s’agit d’une mozaïque de petits états souverains, avec encore aujourd’hui, comme aux U.S.A. pas mal de lois différentes.

          L’ouverture en FM dont je parle c’est le giron genevois et la suisse internationale.

          Au centre du pays, il y a encore de grandes "sensibilités" entre les loges des régions protestantes et des religions catholiques.

          Au nord, il y a certes déjà quelques années, proche de l’Allemagne/Autriche, il y a même un pasteur qui a essayé de déposer une initiative (récolte de signatures populaires en vue de faire passer en votation une loi) afin de faire interdire la FM.

          Aujourd’hui nos débats portent sur la manière de participer à la vie publique, de communiquer. Il y a aussi le débat par rapport aux femmes. Il y a des loges de Soeurs et nous avons des "activités" en commun, mais nos loges masculines restent fermées.

          Bien à toi MTCF

          Jean-Marc

      • > InIntéressants hors sujets, et danger à l’horizon
        1er juillet 2007, par fabermother

        Je croyais avoir fait une charte morale, non écrite, mais que tous (FM) avaient comprise.

        Ici, je ne veux pas qu’on parle de "réguliers" ou "irréguliers" (débat à la c.. si il y en a !), d’obédiences, de rites.

        Mon TCF, cet échange relève du privé, ou d’un blog maçonnique intranet, et non de CE FORUM !!!

        Yes, je mets des MAJUSCULES pour me faire comprendre !

        Nous avons tous prêté un certain serment, et j’ai l’impression qu’on l’oublie trop vite.

        Ici, c’est une page réservée aux profanes, aux promeneurs, aux cherchants. Il ne faut pas profiter de l’ouverture que je donne pour les écarter de vos propos incompréhensibles pour ceux qui ne sont pas de l’intérieur (je sais que c’est involontaire, mais il vaudrait mieux peser et mesurer avant).

        Ni pour débattre dans un contexte qui me semble pas si proche que ça de la FM Universelle.

        A part ça, je vous envoie de grandes pensées d’amour, Promeneurs et Frangins.

        Faber

        • > InIntéressants hors sujets, et danger à l’horizon
          2 juillet 2007, par isis

          Il y a des soirs où je me demande vraiment si les claques qui sont distribuées ne le sont pas plus pour rassurer ceux qui les donnent que pour remettre dans le droit chemin ceux qui les reçoivent...

          Mais bon, comme je ne suis qu’une humble cherchante, la vraie vérité m’échappe , évidement....

          isis

          • Rappel et plus, si affinité
            2 juillet 2007, par fabermother

            C’est un angle de vision intéressant. Même si il n’est pas neutre.

            Je prends bonne note, du fond et de la forme.

            Mais qui a parlé de claques ? Il ne faut pas mélanger un rappel et des claques.

            Si vous voulez le savoir, mes rappels sur ce forum n’ont jamais débouchés sur des incompréhensions, mais sur une franche amitié.

            Parole dite, et douce nuit à toutes et tous.

            Faber

            • > Rappel et plus, si affinité
              3 juillet 2007, par isis

              qu’est ce que la neutralité ????

              que valent les ressentis ????

              quelle importance, les mots lancés sur un forum , reçus par ceux qui lisent, sans possibilité d’affiner, de préciser, de colorer ????

              l’auto-censure n’est-elle pas plus dangereuse que la censure ?

              bonne journée à tous

              isis

              • > Rappel et plus, si affinité
                4 juillet 2007, par fabermother

                l’auto-censure n’est-elle pas plus dangereuse que la censure ?

                Chère Isis,

                La censure est imposée, l’auto-censure est libre et relève de la maîtrise qu’on peut avoir sur soi-même. C’est ce que nous apprends nos outils maçonniques.

                Pour tes autres points d’interrogations sur la neutralité et les ressentis, je pense qu’il faut que tu fasses le chemin seule, comme nous tous.

                Très douce nuit à toi, et à toutes et tous.

                Faber

                • autocensure
                  5 juillet 2007, par isis

                  mon auto censure n’est que désir de ne pas provoquer de débats , interdits ,ou plus grave, blessures.

                  ne connaissant pas les outils maçonniques, je ne peux avoir de maîtrise sur moi même...

                  mais j’ai un petit bout de neurone qui me permet de reconnaître la censure, et d’en penser quelque chose...même si ça dérange.

                  bonnne journée

                  isis

          • > un peu d’empathie
            3 juillet 2007, par candide

            Très chère Isis, très chère Faber, toutes et tous,

            Ayant subit il y a quelques jours à peine un coup de mistralou, je peux pas m’empêcher de vous en recauser un peu puisque l’occasion se présente.

            Très sincèrement, cela me pose aussi soucis quand Faber utilise les MAJUSCULES et encore plus les MAJUSCULES EN GRAS... ça donne au message une note "moins sympathique".

            Cela dit, quand on se reçoit un rappel, ou une claque, il ne faut peut-être pas en prendre plus que ce que cela veut signifier.

            ça me rappelle un barbu du moyen-orient qui il y a pas tout à fait deux mille ans tendait sa joue droite quand il en avait pris une sur la joue gauche ;o) montrant par là, finalement, que la chose n’est peut-être pas si grave...

            Mais tout le monde n’est pas fils d’un certain charpentier au moyen-orient il y a deux milles ans... Alors quelque fois la forme prend le pas sur le fond et le sens se perd dans le ressenti... Et c’est dommage tant pour le donneur que pour le receveur...

            Bien à vous et au plaisir

            candide

            • > un peu d’empathie
              3 juillet 2007, par isis

              cher candide...et cher tous

              non, je ne tendrais pas la joue gauche....sado maso , ce n’est pas mon truc !!!

              oui je pourrais pardonner à ceux qui me donneraient une claque sur la joue droite

              dans certains cas je devrais faire un gros effort

              dans le cas présent , bien sur que ce serait facile

              d’autant que n’ayant pas reçu de claque moi même, je suis entièrement dans le ressenti !!!

              isis

              • > un peu d’empathie
                3 juillet 2007, par candide

                Chère Isis,

                Il ne s’agit pas de sado-masochisme ou de capacité à pardonner ou pas... Enfin, ce n’est pas ce que j’ai voulu dire.

                Je te propose d’y revenir plus tard. Je dois affiner ma pensée.

                Cela dit (ça ne vient que ma position de promeneur candide) j’aime bien ta façon d’intervenir sur le sujet.

                amitiés,

                Candide

    • > L’oecuménisme maçonnique
      1er juillet 2007, par fabermother

      Mon TCF,

      Notre TCF JM a cité la fonction "profane" du F, ce qui n’aurait pas du être.

      Ce n’est pas la peine de revenir dessus. Mais j’en profite pour rappeler à un peu plus de discrétion.

      Preuve, une fois de plus, que l’indiscrétion même naïve peut fausser les échanges.

      En attendant, les promeneurs peuvent être largués, et les débats que je ne désire pas s’instaurer.

      Il nous suffit de savoir que nous, FM authentiques, quelle que soit l’Obédience ou le Rite, refusons tout ce qui peut nuire à la Liberté d’esprit, de coeur et de corps. Pour nous et pour les autres, initiés ou profanes.

      Fraternellement,

      Faber

> Mina
23 juin 2007, par Sarah

Elle était secrète, discrète, douce, sensible, attentive et libre.

Elle a veillé sur moi pendant presque trois ans.

Un homme ou une femme au volant de sa voiture sur une toute petite route de campagne a arrêté violemment le battement de son coeur et éteint son souffle si doux.

C’était le 12 juin, vers 20 heures 20.

Alors pour l’instant l’espace vide dans mon coeur n’est pas encore serein pour que Mina, ma minette de 3 ans puisse s’y reposer sereinement.

Vous êtes ici de ma famille et je souhaitais qu’un peu d’elle vive en vous aussi.

Merci.

Je vous aime.

Sarah

  • > Mina
    24 juin 2007, par Eléonore

    Je te comprends, une Minette c’est tellement, tellement, tout ça quoi...

    Enormes bisous ma Sarah.

    Léo

  • > Mina
    24 juin 2007, par fabermother

    Ma très chère Sarah,

    Je te remercie de cette confiance que tu nous fais, en partageant.

    Est-ce hors sujet du forum ? J’ai décidé que non. Car il y a plus d’initiation, parfois-souvent, dans le ressenti du coeur que dans les discours.

    Le Vivant est partout. Moi, FM de pas la dernière lune, je me souviens encore avec émotion de ma splendide chatte d’Egypte Bastet. Elle m’a apprise beaucoup de choses, le visible et l’invisible, et l’amour pur. Combien de fois elle m’a consolé.

    Je l’ai nourrie au biberon, et quand j’arrivai, fatiguée d’une trop longue journée de travail, je l’appelai sur la terrasse du jardin, et je la voyais bondir de toit en toit, de murettes en murettes, pour se jetter autour de mon cou avec ses pattes de velours.

    Quand on me l’a enlevée, par vengeance stérile, j’ai pleuré.

    Nous aussi, nous t’aimons.

    Faber

  • > Mina
    25 juin 2007, par Candide

    chère Sahra,

    Je partage ta peine et je la comprends.

    Je te souhaite de pouvoir un jour retrouver Mina, à sa place, dans ton coeur apaisé. Ce jour viendra, j’en suis sûr.

    Peut-être aussi qu’un jour, dans ton coeur, au côté de Mina, tu pourras faire de la place pour une autre minette. Et ça aussi je te le souhaite, parceque ces compagnons silencieux on l’art subtil de sentir nôtre âme, sans mots.

    Amicalement,

    Candide

    • > Mina
      1er juillet 2007, par Sarah

      Merci de m’avoir accueillie.

      Un jour, Faber a écrit ici : “le chagrin on le partage pour l’adoucir”.

      Les épreuves quelles qu’elles soient ne doivent pas nous dévier de notre engagement.

      Nous ne les choisissons pas. Mais nous avons le choix de ce que nous en faisons.

      Aussi, Candide le souvenir de Mina vivante rayonnera dans mon coeur aux côtés des êtres déjà nombreux que Dame Mort m’a enlevé.

      Et, si la vie ne doit avoir qu’une seule aspiration pour moi, et bien c’est celle d’aimer. Aussi, un jour, un chat de hazard (comme me parle le magnifique livre de Annie dupeyret), croisera de nouveau ma route car... le temps sera venu.

      Du parvis mon coeur vous est fidèle.

      Sarah

F. M. et politique...
22 juin 2007, par Cobravif
in

Il est normal qu’il y ait un rapport entre la F. M. et la politique.

Même s’il faut rendre à Caesar ce qui est à Caesar et à LA(*) GADLU ce qui est à l’Être Humain. et donc, même si "la F.M." ne "fait pas de politique".

(*) Ce n’est pas une faute de frappe...

Elle n’en fait pas plus que les religions ou les philosophies, mais comme elles, elle a une incidence sur la vie "hors du temple" de ses pratiquants.

J’ai de nombreux exemples de réflexions de certaines obédiences sur des sujets de société qui sont pris à bras le corps par les politiques.

Certes, toutes les obédiences ne se passionnent pas pour les mêmes sujets, mais elles ont en principe toutes une dimension humaniste.

Et que l’humanisme, qui relève plus de la philosophie que de la politique, inspire les décisions politiques ne me semble pas une hérésie.

Je vais plus loin : si un franc-maçon prend position sur une question de société, s’il le fait sans faire état de son apprtenance une loge, si dans sa prise de position rien n’indique son engagemnt maçonnique, j’espère bien que, quand même, tout ce qu’il a découvert en franc-maçonnerie l’inspirera pour sa prise de position dans le monde extérieur.

Car ne l’oublions pas, cette voie humaine - et humaniste - vise à la "transmutation de l’opérateur", à son amélioration.

Ce n’est pas dans un but égoïste, mais bien pour contribuer à la construction du Temple, de ce Temple qui est en fait une vie meilleure pour l’humanité.

Donc, si on peut en général admettre que la F.M. n’a pas grand chose à voir avec la politique, on ne peut, me semble-t-il, que souhaiter que le bien auquel elle contribue rejaillisse sur la cité dans son ensemble.

Point n’est besoin de "faire de la pube", il suffit de faire le bien.

Quand je tombe sur quelqu’un de bien, je ne me damande pas pourquoi il est bien. Je l’aime, c’est tout.

Mais les belles cérémonies qui restent lettre morte me semblent un peu... des coups d’épée dans l’eau.

N’oublions pas cet enseignemtn d’un humaniste que j’aime bien, un autonomiste palestinien mort en 33 après lui-même :

Allez enseigner toutes les nations.

A son époque, il ne se baladait pas avec une croix ou des poissons comme étendard. Il marchait sur les chemins poussiéreux en faisant le bien et en consolant les âmes.

Il me serait intolérable que les loges fussent des "clubs politiques", il me le serait autant que l’enrichissement individuel et collectif qu’on y découvre restât entre des murs (qui n’existent pas) sous une voûte étoilée qui n’est pas un plafond...

Ora ET labora.

  • > F. M. et politique ... ça ne fait pas bon ménage
    23 juin 2007, par antonio

    Mon cher Cobra.

    Contrairement à ce que tu sembles penser, il ne peut y avoir de rapport direct d’aucune sorte entre la FM et le monde politique quoique, comme tu l’écris, " elle a une incidence sur la vie "hors du temple" de ses pratiquants " mais pas de la manière où tu l’exprimes. Ce que j’ai écrit et ce que j’écris n’engagent que moi, bien entendu et je ne représente personne. La FM n’a pas pour vocation de se mêler du monde, seulement de l’homme. Et l’entreprise en elle même n’est pas stérile, car elle porte encore aujourd’hui ses fruits même s’ils ne sont pas ceux que l’homme non initié croit ou voudrait croire.

    Que des Frères ou Soeurs s’intéressent, à titre personnel, à des oeuvres caritatives, à l’un ou l’autre fait de société, il n’y a là rien que très normal. Après tout un Maçon ne s’est pas coupé du monde et dispose de sa vie toute personnelle en dehors des Loges. Cependant, en tant qu’institution la FM au travers d’une Loge ou d’une Obédience n’a aucune patente pour agir ou peser sur le monde profane. C’est ce qui fait une partie de son mystère. Tout ce que je connais des engagements des Obédiences, des Loges ou des Francs-maçons, les oblige avant toute chose à respecter les lois du pays qui les accueille. Ce qui nous interdit au premier chef de fomenter des révolutions de quelque nature qu’elles puissent être.

    Se définissant comme unz société de personnes de type traditionnel, ésotérique et initiatique, ses travaux n’ont rien à voir avec ceux du monde non maçonnique. Ce qui me désole souvent c’est de rencontrer des Frères et des Soeurs qui n’ont pas encore bien saisi cette facette des choses et qui me font m’interroger sur le pourquoi de leur présence. Peut-être que s’ils avaient été bien préparés au préalable, leur nombre serait nettement moins élevé. Je ne prétends pas non plus que ce sont des faux frères mais simplement qu’ils ne réalisent pas qu’ils ne sont pas là où ils pensaient être. Cela étant dit, la FM n’est ni un club service, ni une philosophie ni une religion. Dès lors tout ce qui se rapporte à ces trois types de sociétés n’a rien à voir avec la FM. C’est toute la différence qu’il y a entre le temps de l’homme et le temps sacré, entre la cité et le Temple.

    Sans vouloir nier qu’il puisse en exister, j’en connais, il me semble très difficile d’être en même temps un bon politicien et un bon maçon. Autant le premier se doit d’avoir une vie publique autant le second ne peut avoir qu’une vie maçonnique hors du temps et de la cité. Il n’est pas interdit que l’un comme l’autre soient bons et puissent faire le bien. Si le politicien se soit d’être audacieux dans ses prises de décision autant le maçon doit user de prudence avant de la prendre sa décision. Trop de fossés les séparent pour qu’ils puissent partager efficacement.

    Au plaisir de te lire, bien fraternellement,

    Antonio.

    • > F. M. et politique ... ça ne fait pas bon ménage
      25 juin 2007, par Cobravif

      Entièrement d’accord avec toi : le lien ne peut et ne doit en aucun cas être direct.

      Ce lien ne peut être que très diffus et n’être que la conséquence de la "transmutation" de l’homme devenu maçon.

      Il ne faut surtout jamais faire état des raisons de l’humanisme qui sous-tend les propositions qu’on fait dans le monde profane.

      Ces raisons ne sont d’ailleurs pas forcément maçonniques, mais la transmutation qui s’opère en chacun de nous du fait de sa recherche initiatique ne peut pas, me semble-t-il, rester dans l’enceinte du lieu où se fait le travail initiatique.

      Ou alors, elle n’est qu’un vernis plus qu’une transmutation en profondeur.

      Autant il me paraîtrait "cul-béni" de dire "je pense comme ça parce que je suis (au choix), catho, maçon, bouddhiste, musulman, brahmaniste (brahmane c’est encore autre chose), protestant, communiste, athée, animiste" ou autres épithtètes (et pit-être demain ;+) ), mais il me paraît tout à fait logique de dire simplement : "Je pense ceci parce que l’autre proposition me paraît moins chouette pour tout le monde."

      Et comme on nous demandera sans aucun doute pourquoi, on aura à donner des raisons qui ne doivent en aucun cas faire appel à notre démarche intiatique. Mais il y a en général suffisamment de raisons de faire le bien pour qu’on ne soit obligé de le faire par passion. On ne doit de toute façon pas lier la démarche initiatique avec la laborieuse marche "extérieure".

      Sauf lorsque nous marchons nous-mêmes "à l’extérieur."

      En cela, je suis tout à fait d’accord avec ta position, mais tu vois bien, si j’ai été plus clair ce soir, qu’elle ne diffère pas au fond beaucoup de la mienne.

      Faire le bien, parce que cela nous semble bien. Ne pas insister si le "bénéficiaire" n’en veut pas...

      Il y a un temps pour tout, même pour que les temps se rejoignent.

      Ora & labora.

      N.B., je ne veux pas dire qu’une démarche intiatique n’est pas parfois laborieuse, mais elle se déroule en général dans la lumineuse pénombre des "temples".

  • > F. M. et politique...
    27 juin 2007, par Jean-Marc

    Je n’ai pas voulu, volontairement, ici prendre part à ce débat, entre ces deux grands bretteurs.

    Mais je lis quelques lignes aux alenteurs, qu’il faut faire des messages courts, avec le moins possible de vocabulaires abscons, donc j’ai un petit sourire.....

    Bonne et douce nuit à toutes et tous

    Jean-Marc

    • Abscons...
      27 juin 2007, par Cobravif

      ... comme la lune ?

      • > La lune
        28 juin 2007, par Jean-Marc

        .....rousse et bien pleine, comme tant d’autres choses !

        • de grâce pas de politique....
          29 juin 2007, par EMEREK

          ....en maçonnerie ,nous désirons rencontrer toute les sensibilités.

          Nous acceptons toutes les opinions et religions

          Nous nous méfions des intégistes .

          Ce "melting pot"doit cependant être protégé...Il ne faut parler que de ce qui nous rassemble et éviter ce qui pourrait nous diviser :la politique et la religion.

          Je n’interviens plus ,à mon grand regret sur un autre forum qui est malheureusement squatté par quelques intégristes maçonniques qui ressassent toujours les mêmes antiennes insupportables laïcardes et intolérantes..

          merci à Faber pour cet îlot de paix

Une histoire de 21 juin
22 juin 2007

Pour d’aucun, c’est bien sur la fête de la musique.

Pour d’autres c’est un moment particulier, lié a Saint-Jean, aux saisons, et ici plus spécialemnent, au 1000ème messages !

Pour moi, cette période est assez particulière et j’ai une petite histoire à vous faire partager :

"Sur le point de mourir, un viel homme appelle ses trois fils à son chevet et leur déclare ceci : je ne peux partager le peu de bien que je possède, ni réellement ce que je veux vous laisser, donc j’ai décidé de léguer la totalité du matériel au plus astucieux et intelligent d’entre vous. Sur la table, vous trouverez trois bourses, prenez en chacun une. Celui qui avec cet argent pourra acheter de quoi remplir cette chambre, emportera le tout"

Le premier revint avec de la paille, mais ne pût remplir la chambre qu’à moitié. Il déclara : je n’ai pas reçu assez d’argent, c’est impossible à réaliser.

Le second rapporta des sacs avec de la plume, mais ne dépassa pas les 2/3. Il déclara : c’est bien le délire d’un vieux fou malade, c’est impossible à réaliser.

Le troisième n’acheta qu’un menu objet. A minuit plein, il se mit au milieu de la pièce, à l’ordre, alluma sa chandelle, qui inonda la pièce de lumière. Il déclara : papa je t’aime !

Bonne journée à tous

Jean-Marc

  • > Une histoire de 21 juin
    22 juin 2007, par Eléonore

    Super beau conte...simple et efficace.

    Je le reservirais.

    Et bien, j’sais pas vous, mais chez nous pour la fête du Soleil, c’est sous l’eau.

    J’sais même pas si on pourra faire notre grand feu et faire griller notre agneau que nous venons juste de sacrifier en cet honneur.

    Zut...

    Eléonore

    • > Une histoire d’eau
      23 juin 2007, par antonio

      Faut pas te tracasser, ici dans les brumes du Nord c’est pas bien mieux.

      Mais je constate avec plaisir que tu n’es pas noyée. C’est bon à savoir.

      Re-zut.

      Antonio.

      • > Une histoire d’eau
        24 juin 2007, par Eléonore

        Nan, j’suis pas noyée !

        D’abord on a fait un feu tellement grand et chaud, qu’il a séché les nuages, si, si...

        L’agneau était fabuleusement bon et croustillant à souhait, aux bonnes herbes de Provence (normal c’est moi qui l’a élévé, garanti naturel au bon lait de mère).

        Allez, je vous en ferais un, un jour, avec un feu à faire sécher les nuages et faire sourir le soleil !

        Eléonore

        • > Une histoire d’eau
          24 juin 2007

          Alors, si il y a les herbes de Provence, je viens. Et pas seule.

          Nous ferons un feu de joie !

           ;-D)

          Faber

Comment ...
21 juin 2007, par antonio

Chers ignorants.

Pour une fois que je sais tout, je me prive pas. Or donc, pour reprendre une citation dans le cours de votre message à poster, suivez les instructions suivantes :

1. Lorsque vous avez mis le texte dans le cadre prévu à cet effet (il porte comme titre : "Texte de votre message :", avec la souris (ou le clavier, mais c’est un chouïa plus difficile), sélectionnez le texte que vous voulez particulariser en citation décalée : il en devient bleu,

2. Juste au-dessus du cadre du texte, si vos yeux ne vous pas défaut, il y a une ligne de texte disant "Utilisez les raccourcis typographiques ... blabla" et juste au-dessus, une rangée de petits boutons (sur lesquels on peut pousser via un clic gauche de la souris)

3. Pour retraiter le texte préalablement sélectionné au point 1., appuyez sur le bouton qui, lorsque le pointeur de la souris se trouve dessus affiche "Citer un message" (le 4ème en partant de la gauche). Son petit dessin le rappelle ou le suggère plutôt. Et aussitôt le texte sélectionné s’entoure de < quote> le texte citation dont question < /quote>

4. Quand vous appuyez sur le bouton jaune (chez moi en tout cas) "Voir ce message avant de le poster", vous pouvez juger de l’effet.

5. Je laisse à votre sagacité le soin de tester les effets des autres boutons.

Ravi d’avoir pu être utile.

Antonio.

  • > Comment ...
    22 juin 2007, par isis

    merci mon cher Antonio

    j’imprime

    et je testerai dès que je le pourrai, suis pas sûre d’avoir vaiment tout compris...

    bonne soirée

    isis

    • > Comment ...
      23 juin 2007, par antonio

      Yakademander.

      Antonio.

La millème contribution !
20 juin 2007, par fabermother

Alors là, fallait pas que je loupe la marche.

C’est donc moi qui fais la millième contribution (je préfère le mot post, m’enfin) de ce forum.

Champagne pour tous les intervenants, Promeneurs ou Franc-Maçons, ou Lecteurs silencieux réguliers.

Une grande pensée fraternelle pour vous tous, qui me faites croire que ce forum n’est pas inutile sur la toile. Et que l’utopie n’est pas inutile.

Obstinée et persévérante comme je suis, j’y ai cru. Il faut toujours croire, car sinon il ne se passe rien et on avance pas.

De spéciales pensées d’Amour pour celles et ceux qui sont devenus des êtres chers pour moi. Je ne citerai personne, mais elles et ils savent que c’est bien d’eux que je parle.

Allez zou, un petit plaisir (bien que que ce ne soit pas ma batterie, mais j’aime la tonicité de celle-là) :

VIVAT ! VIVAT ! SEMPER VIVAT !

Au nom de la Franc-Maçonnerie Universelle !!! Santé !

Nuit étoilée pour vous toutes et tous,

Faber

  • Bravo pour la millième
    20 juin 2007, par Franck

    Je n’étais pas passé depuis quelques semaines et voilà que je tombe sur la millième !!

    Que de contributions pertinentes et quelle accélération ces derniers temps !

    Bravo pour ces tenues blanches ma Très Chère Soeur Faber, à très bientôt sans doute.

    Franck

    • > Bravo pour la millième
      21 juin 2007, par fabermother

      ...ma Très Chère Soeur Faber, à très bientôt sans doute.

      J’espère ! Nous avons besoin de tous.

      Très fraternellement, Faber

  • > La millème contribution ! Hips !
    20 juin 2007, par antonio

    Eh bin ! Nous avons été à deux doigts de nous télescoper. Non mais : tu te rends compte ? La millième ! Santé tout le monde, chargez vos canons et à ras bord pour une triple santé. Quoi ? Que c’est pas ici la salle humide ? Et tous ces glass c’est pourquoi, pour jouer de l’harmonica peut-être ? Et pourquoi que je devrais aller au café du commerce, j’ai rien à vendre à part mes salades.

    Hip ! Hip ! Hip !

    Antonio.

    • > La millème contribution ! Hips !
      21 juin 2007, par fabermother

      Faut pas trop se télescoper, sinon on va passer des jours à échanger !

      Heureuse de te voir de nouveau sur ce chantier si particulier, mais tellement maçonnique, dans notre utopie et notre réalité de la Franc-Maçonnerie Universelle.

      Douce nuit à toutes et tous. Le repos m’appelle.

      Je pense à vous, Faber

  • pour fêter la millième...
    21 juin 2007, par isis

    un petit témoignage d’une cherchante

    depuis plusieurs mois j’ai le coeur à l’envers à cause de lourds parasites dans ma communication avec une personne très proche de mon entourage familial.on peut même dire qu’on ne s’entendait plus du tout.

    ceux qui me connaissent savent que rebelle est ma nature, mais aussi hyper sensible mon affectivité et ma réaction à l’injustice, à fleur de peau mes émotions, et...vive parfois ma colère .

    c’est bien ainsi que ça s’est passé pendant plusieurs mois , je me suis enfermée dans mon ressentiment, j’ai durci le ton, fermé mon coeur et...j’ai beaucoup pleuré.

    et puis des voix autour de moi, me sussuraient :

    "arrête de te " draper" " (je crois même qu’elle parlait de nombril saignant...)

    "lache prise, tu verras ça ira mieux " (facile à dire !!!)

    "pardonne "(moi : ça non, jamais !!!!)

    "ce qui compte c’est l’amour qu’il y a entre vous " (pfff, il est où cet amour ? )

    "le temps est trop court pour le passer faché"

    toutes ces voix (qui se reconnaîtront sans doute) ont fait un choeur si persuasif que petit à petit, elles ont pénétré jusqu’à mon coeur où se lovait ma grosse colère.

    j’ai écouté mieux, j’ai pensé :et si je tentais quand même.... ?

    petit à petit, j’ai senti que je lâchais prise.

    hier j’ai appelé ma fille, pour lui dire que j’avais envie d’avoir de ses nouvelles.

    elle m’a répondu comme si elle était heureuse que j’en prenne.

    je me suis sentie si heureuse, si apaisée d’avoir réussi à faire taire ces sentiments négatifs qui m’étouffaient depuis Noel...

    sans faire d’angélisme et croire que tout est réglé, c’est sur moi-même que j’ai fait un gros travail.

    qui représente un tout petit pas sur mon propre chemin, un tout petit fragment de pierre taillé dans un coin de ma carrière.

    mais comme vous y ètes pour beaucoup, il fallait que je vous en parle.Même si je n’ai pas pour habitude de raconter ma vie.

    merci.

    isis

> "Un peuple de promeneurs"
20 juin 2007, par Anne

Pour vous dire adieu :

"Un peuple de promeneurs suivi de Poèmes gitans d’Alexandre ROMANES, paru aux éditions le temps qu’il fait 124 pages, 92 F

Ce peuple de promeneurs, c’est celui des Tsiganes de Roumanie rencontrés dans le camp de Nanterre en 1994, avec lesquels Alexandre Romanès, fils du dompteur Firmin Bouglione, fonde le premier cirque tzigane d’Europe. C’est avec eux qu’A.R. revient au cirque qu’il avait abandonné depuis des années.

Ces notations, étincelles de vécu, sont pour nous d’une richesse incomparable. Les Gitans ne sont pas un mythe dans ce recueil d’anecdotes, d’aphorismes et de poèmes. Ils sont des éclats de la vie gitane, avec sa violence, son marginalisme, mais aussi son code d’honneur. C’est le sang de Carmen qui coule dans leurs femmes, et la poésie des "Romancero gitan" de Garcia Lorca qui habite l’orgueil des hommes. Pour ce peuple de promeneurs, la Liberté est la loi fondamentale : "A côté du cirque, il y a le cimetière de Clichy. Je vais souvent m’y promener avec mes filles. Je lis sur une tombe/ Monsieur X, chef de bureau. Quelle misère..."

Cette liberté s’accommode mal de l’encombrement des objets que nous jugeons indispensables, à commencer par la maison : "Je demande à Fiorina de dessiner une maison. Elle dessine une maison portée par des jambes" .

La musique fait partie de la chair des Gitans : on sort les guitares encore plus facilement que les couteaux. On demande à l’accordéoniste comment joue un violoniste : "C’est simple, quand il prend son violon, il fait pleurer les murs."

Ce peuple de promeneurs que nous côtoyons sans le rencontrer, Alexandre Romanès nous le fait connaître de l’intérieur, sans concessions. Son expression visible est le cirque tsigane qu’il vient de monter, en rupture avec le cirque traditionnel de son enfance. Son expression intime se trouve ici, dans les écrits d’un homme dont la vie et l’expérience hors du commun garantissent l’authenticité de la parole. "La phrase qui m’a le plus impressionné : "Tout ce qui n’est pas donné est perdu..."

Un parcours de vie qui s’apparente à une quête initiatique :

"Moi qui ai tenu

des petites filles dans mes bras,

je me suis battu

comme une bête,

j’ai écrasé des visages d’hommes

contre des murs.

Pourtant il n’y avait pas de couteau

entre Dieu et moi."

Éliane BIEDERMANN "

Voici les sources :

http://helices.poesie.free.fr/chroniques.htm

  • > "Un peuple de promeneurs"
    20 juin 2007, par fabermother

    Chère Anne,

    Merci pour ce touchant adieu. Tu savais qu’il ne pouvait que me toucher.

    Ta route continue ailleurs, et je sais qu’elle sera plus conforme à ta recherche.

    Pour toi et moi, ce n’est qu’un au-revoir. Nous avons des choses à échanger sur d’autres chemins.

    Je te contacte en privé, très bientôt.

    Faber

  • > "Un peuple de promeneurs"
    20 juin 2007, par antonio

    Chère Anne,

    Désolé de te voir nous quitter. Si c’est ta volonté, il n’y a rien à dire. Je souhaite que la route que tu as choisi de suivre soit celle que tes rêves ont façonnée.

    Adieu, ou au revoir, C’est à toi de voir.

    Antonio.

  • > "Un peuple de promeneurs"
    21 juin 2007, par isis

    merci , Anne

    je comprends ton désir de retrait de ce forum

    mais le Café du Commerce, lui, pourrait toujours recevoir ta visite ?

    à se revoir...

    isis

Deuxième question : FM et Pouvoir
20 juin 2007, par Candide

Bonjour à tous,

J’ai pris plus de temps que prévu pour poster à nouveau. Ceci, surtout parceque la forme des adieux d’Anne ont provoqué chez moi un malaise et ont éveillé des sentiments négatifs. Je prends ma part de ce constat. Cependant, je pense qu’après de tels adieux, ma question aurait pu être mal interprétée. Donc, n’y voyez surtout pas une critique ou une mise en cause, mais seulement une candide interrogation.

Ma deuxième question porte sur les relations qui existent (ou pas ?) entre la FM et le pouvoir politique. Je crois avoir compris que les travaux et la pratique FM, même ésotériques, ont pour but d’élever l’humanité. On pourrait donc tout à fait comprendre que nombre de FFMM s’intéressent de près à la chose publique en général. Cependant, Faber tu as écrit (désolé, je ne sais pas comment citer les autres messages) :

Ceux qui ne cherche qu’un tremplin pour leurs buts profanes (dont certains sont très louables), se fourvoient

Et là j’y vois un paradoxe. On est dans le problèmes des buts et des moyens. Pourriez vous éclairer ma lanterne ?

Personnellement, le fait que des FFMM dans leurs vies profanes mettent en application des concepts développés au sein de leurs loges ne me pose strictement aucun problème. Là où j’y voit un soucis, c’est quand dans le milieu politique et/ou professionnel on retrouve plusieurs FFMM qui se côtoient et sont amenés à prendre ensembles des décisions importantes pour la collectivité : secret et démocratie ne me semblent pas faire bon ménage. Je ne pense bien sûr pas que la FM tente secrètement de noyauter nos sociétés dans le but d’appliquer un plan élaboré dans le secret de ses loges... C’est une des caricatures classique et bateau qu’en font ses détracteurs. Cela dit, une pierre a toujours une face dans la lumière, tandis que l’autre est dans l’ombre. Il y a donc pour moi des dérives possibles. Qu’en pensez-vous ? Comment vous positionnez vous vis à vis de cela ?

Encore une fois, je sens que ces problèmes, si ils sont, ont à voir avec le soucis que pose la concrétisation, avec le fait que la lumière si elle éclaire une face en laisse une autre dans l’ombre. Avec la dualité qui est en toute choses, avec si j’ai bien saisi les pavés noirs et les pavés blancs de la mosaïque. Mais j’aimerais vous voir répondre avec l’expérience de votre pratique : Une pierre n’a pas que deux faces...

Je vous remercie par avance du temps que vous prendrez à me lire et aussi à me répondre,

Respectueuses et Amicales Salutations

Candide

  • La noblesse de la politique
    20 juin 2007

    Avant de te répondre, il faut savoir ce que tu veux entendre par pouvoir et politique.

    Trop souvent, et principalement en France, dès que l’on parle de pouvoir personne n’imagine la capacité à rassembler et à conseiller, mais de suite on parle d’ambition personnelle. Dès que l’on parle de politique, c’est rarement au dévouement pour le bien de la citée que l’on fait allusion, mais c’est avantages personnels, etc.

    Il y a deux courants de pensées en FM, ceux qui sont pour le secret absolu et rien ne doit transpirer au dehors, d’autres pour l’ouverture assez large. Je ne connais pas la vérité mais pour le moins, on est en droit d’attendre d’un FM, qu’il se comporte au quotidien le plus possible en rapport avec ses principes et ses idéaux.

    Lorsque nous avons des actions politiques dans nos loges, il ne s’agit jamais d’ambition ou d’enrichissement personnel, et surtout pas de clivage. Mais en Suisse, il y a fort longtemps que les socialistes savent s’associer aux libéraux pour faire avancer les choses dans le bon sens, celui du bien commun, de l’équité dans le respect de toutes les minorités.

    Ce sont des FM qui sont les créateurs des Cuisines scolaires privées pour enfants dans le besoin, des maisons de retraittes dignes de ce nom, des colonies de vacances, d’une banque pour le micro-crédit et le développement durable, d’écoles privées pour la promotion des métiers manuels et d’arts, des hôpitaux privés avec de grands centres de recherche ou les patients payent un tarif en fonction de leurs revenus, etc, etc sans parler des actions législatives, voir de rédactions de constitutions !

    Dans chaque club, association ou autres concentrations d’humains, il y a des gens qui se rendent des services, au nom de l’amitié, de l’entraide et de la solidarité, sans arrières pensées, comme il s’en trouve d’autres qui en use et en abuse, dans des individualismes outranciers.

    Il faut cesser de diaboliser la FM, qui à mes yeux est en partie responsable de son manque de cohérence dans la communication et l’information au monde profane.

    Mais que je sache, il n’y aucun organisme, dans aucun pays qui assimile la FM à une secte, ou un complot mondial, sauf le régime NAZI !

    Au contraire, la FM est un des élements garants d’une démocratie, d’une pluralité dans le respect et la tolérence, au travers des clivages politiques, linguistiques et religieux. Et je sais de quoi je parle, car pour une population à la louche égale à celle du grand-Paris, nous avons 4 langues nationales, plus toutes celles des étrangers vivant sur place, nous avons 6 religions avec des officiants des cultes qui sont assimilés à des fonctionnaires et payés par l’état.

    Une pierre comme déjà évoqué ici, n’a pas que deux faces, 4 voir plus. Bien sur qu’il y a des dérives, comme dans tout corps, heureusement beaucoup moins que dans d’autres corporations. Je ne vais pas ici lancer le débat sur les "réguliers, les acceptés et les reconnus" et les autres, mais parfois cela a du bon d’avoir des organes de régulation.

    Bon, voilà un éclairage du pays du cénovis, du parfait, du gruyère et du couteau de poche.

    Bonne journée à tous

    Jean-Marc

    • > Aïe !
      20 juin 2007, par candide

      Cher Jean-Marc,

      Merci de ta réponse qui m’a montré à quel point je ne suis pas parvenu, dans cette passe difficile, à éviter l’énorme écueil qui se présentait droit sur ma route.

      Ma question et je m’en rend compte maintenant pouvait parraître comme un critique déguisée. C’était de cet ecueil que je voulais parler. Je l’avais bien vu, mais je n’ai visiblement pas réussi à barrer correctement pour l’éviter. Résultat, ce post aura atteint le seuil godwin en 1 coup à mon très grand regret.

      Peut-être, et je le souhaite sincèrement, d’autre verrons la question différement ?

      En attendant, je pense qu’il y aurait une discussion très intéressante à tenir avec toi sur le pouvoir, la politique et la noblesse des intentions. Mais ce serait peut-être plutôt à faire au café du comerce...

      Encore merci de ton éclairage qui vient d’un pays situé ... à pas plus de 20km au sud-est de chez moi ;o)

      respectueuses et amicales salutations,

      candide

  • > Deuxième question : FM et Pouvoir
    20 juin 2007, par Sarah

    Cher Candide,

    Dans ton développement tu réponds déjà bien à ta question. Je ne suis pas FM car celà n’est pas mon chemin,mais j’ai une amie qui est appelée par ce chemin. Elle m’a fait l’honneur de me mettre en contact avec sa marrainne et puis par le biais de ce site je rencontre “virtuellement” des hommes et des femmes dont c’est le chemin. L’essence de la FM est une quête initiatique. l’organe premier est le coeur. Son aspiration est universelle. Elle n’aspire pas à formater, mais offre des outils (que je ne connais pas) permettant d’une part la connaissance de soi-même et par là même devenir un peu plus maître de sa vie afin de faire des choix qui en soient vraiment. L’amour est l’énergie maitresse. Rencontrer l’Amour n’autorise plus de nourrir la négativité. L’amour transmue les émotions destructrices en force d’amour pour bâtir. Concernant la FM et le pouvoir, beaucoup de choses sont dites. Le fantasme est puissant comme pour toutes les écoles de mystère. Que certains s’égarent, se fourvoient c’est triste. Après que des hommes et des femmes avec des valeurs et des aspirations communes soient amenés à oeuvrer ensemble est ce étonnant à ce point ? Des dérives il y en a. Elles font les gros titres. ça occupe l’espace libre du cerveau entre deux pubs... Comment se positionne la FM d’autres que moi ici pourront te dire. Moi ce que je sais, c’est que sur mon chemin, il n’y a pas de place pour eux. Le chemin est difficile, semé d’embuches, d’épreuves, de combats, de larmes... mais aussi de tellement de joie... et si l’on travail à la construction du temple, de son temple intérieur, ou du petit bout du grand temple alors tu vois nous avons besoin de toute notre énergie et il n’y a plus de place pour autre chose. Le service devient le seul but. Et si je reviens sur la politique, et la démocratie, le rôle des élus est d’être au service des peuples et non pas de les asservir, sinon celà devient une dictature. Il existe des FM dites d’Etat (ce n’est pas exactement le bon terme) mais ceux qui la mettent ainsi en place fourvoient totalement son esprit. Sans être FM, mais pouvant le relier à autre chose, je rejoins Faber quand elle dit que tu pourras être déçu par des FM, mais jamais par la Franc Maçonnerie.

    Amicalement.

    Sarah

    • > Deuxième question : FM et Pouvoir
      20 juin 2007, par EMEREK

      Un seul commentaire ,cher Candide ,je pense que tu es un initié qui se cache sous des airs de "candide".Certains détails ne trompent pas .Cela n’empéche pas de pouvoir discuter ,simplement pas de décors ni de loup sur le visage ,nous sommes en tenue blanche...que diable...

      Stop

      • > Deuxième question : FM et Pouvoir
        20 juin 2007, par Candide

        Cher Emerek et chers tous,

        Je dois encore préciser que je n’ai pas été inité à la FM.

        Je ne pense pas être un initié qui s’ignore, ça n’existe pas.

        Je peux simplement vous retracer les chemins que je suis si vous le désirez. Ou même me soumettre à un test. Ou même vous dévoiler mon identité pour vérification... Je ne sais pas...

        Il se trouve que j’ai certainement compris des choses, que les symboles me parlent et c’est tout.

        Je pense que si je n’étais pas le candide que je suis j’userai d’autres stratagèmes un peu moins grossiers. En même temps ça me décevrait énormément qu’un FM soit capable de ça, et puis je n’en vois absoluement pas l’interêt. Et puis pourquoi poser des questions pour lesquelles j’aurais déjà les réponses ?

        candide promeneur je le suis et vous demande de le croire.

        mon email est visible.

        candide

      • > Deuxième question : FM et Pouvoir
        20 juin 2007, par fabermother

        Si on en est pas, ce n’est pas bon de singer le langage. Si on en est, ce n’est pas bon de se travestir.

        Cela me rappelle certains Apprentis ou Compagnons voulant avoir les secrets des Maîtres.

        Cher Candide, sois simple, et dis ce que tu cherches vraiment.

        Faber

  • > Deuxième question et troisième réponse
    20 juin 2007, par antonio

    Cher Candide. Chers vous tous aussi.

    Ayant par chance un peu de temps à consacrer aux TBFM, je tombe sur la seconde question de Candide. Quant à moi, la première question que je me suis posée était de savoir jusqu’où Candide est candide (je vous assure qu’au moment où j’écrivais ces mots je n’avais pas encore lu la remarque d’EMEREK et son échange avec Candide). Il faut bien dire que la pertinence de ses questions suscite la curiosité. Mais bast, il en dira plus s’il en sent le besoin.

    Un peu plus haut, Jean-Marc a bien répondu sur le sujet, très bien même. N’ayant pas eu encore de précisions à la question qu’il pose d’emblée, il a pris un bon coup d’inspiration pour expliquer large. Mis à part des détails qui n’auraient d’importance que pour des spécialistes, j’abonde sans réserve à ses explications et, sans les critiquer, je me permettrai de les compléter en partant d’un autre angle de vue.

    Question, je cite :

    "Ma deuxième question porte sur les relations qui existent (ou pas ?) entre la FM et le pouvoir politique "

    fin de citation. Réponse : aucune ! La première, en tant qu’institution, n’est pas inféodée à la seconde pas plus que celle-ci, en tant que pouvoir, n’a ni droits ni préséance aucune dans les Loges. Cela doit être clair, sans faux-fuyants ni à priori. La politique, pas plus que les églises, n’ont quoi que ce soit à dire dans les Loges. Ce n’est pas le cas des religions, mais nous ne sommes plus dans le même monde. Il est clair que la soutane comme le portefeuille ou le maroquin sont à laisser impérativement sur les parvis des temples. Je ne connais pas de Loge ni même d’obédience qui n’a pas dans ses constitutions cette règle impérative : pas de débat politique ou religieux dans une tenue de Loge et je ne me contredis pas, simplement je ne trouve pas le terme équivalent à "la politique" en parlant des églises qui, si elles professent une religion quelconque, y ajoutent ce qu’une religion n’a pas : le dogme. Pareil pour la politique, n’est-ce pas ?

    Citation :

    "Je crois avoir compris que les travaux et la pratique FM, même ésotériques, ont pour but d’élever l’humanité "

    . Les travaux ne sont que et exclusivement que ésotériques et ils ont bien pour but d’élever la condition humaine. Mais il ne faut pas confondre : la FM n’est pas un club service. Ces derniers ont en général une action directe dans le monde et la plupart l’entreprennent même bien. La seule action de la FM dans le monde ne peut être qu’indirecte : c’est ce que l’on appelle en général la force de l’exemple. Voici donc, à ce titre un extrait de l’un de nos rituels pendant la clôture des travaux : " Allez jouir en paix du repos que le travail vous a mérité et portez parmi les autres hommes les vertus dont vous avez promis de donner l’exemple ..." fin de citation. Les travaux des Loges doivent rester dans les Loges mais leur résultat DOIT éclairer le monde sinon c’est un invraisemblable gaspillage d’énergie. Il n’est possible d’éclairer le monde que si la lumière nous a pénétré. C’est bien le sujet de la quête maçonnique.

    Il n’est écrit nulle part qu’un maçon ne peut pas avoir de couleur politique, sauf sans doute celle des extrémistes de tout bord. Même chose pour la religion en ce y compris les athées. Il n’y a donc pas de paradoxe. Et toute Loge qui ne respecte pas ces principes de base ne peut plus être appelée une Loge et à ses membres je ne peux plus leur accorder ce titre si touchant de Frère. C’est mon opinion, mais je ne parle que pour moi et je ne suis le porte-parole de personne.

    Citation :

    "[...] dans le milieu politique et/ou professionnel on retrouve plusieurs FFMM qui se côtoient et sont amenés à prendre ensembles des décisions importantes pour la collectivité [...] "

    . C’est ce qui se produit souvent dans les fraternelles. Ce sont des groupements de Frères et/ou Soeurs, très souvent du même métier ou à peu près mais de Loges ou obédiences différentes, qui se rencontrent totalement en dehors des structures de la FM et qui donc n’ont rien à voir avec cette dernière en tant qu’institution. Ce sont des groupes strictement civils ne dépendant d’aucune structure maçonnique quelconque. Là aussi, je ne les apprécie guère car la dérive est presque immédiate comme l’affairisme, maux dont souffre aujourd’hui la FM. Pour se rencontrer, il y a bien des Loges et les visites grandement facilitées. Ils ne peuvent donc parler que de choses profanes. Encore une fois, ce n’est que mon avis.

    La grosse différence c’est que dans la FM, les Frères et Soeurs ne sont pas éclairés par la lumière, ils baignent dedans : ils sont donc bien éclairés sur toutes leurs faces et peut importe leur forme. Ne seront que partiellement éclairés ceux qui, initiés, n’osent cependant pas y plonger. Il n’y a aucune dualité là dedans contrairement au pavé mosaïque, mais lui n’interfère pas avec la lumière.

    Pour terminer, avec Sarah, c’est la voie royale qui se déroule, c’est le côté coeur, il suffit de lire. Y aurait-il un côte jardin ? La scène est si vaste ...

    Au plaisir de vous lire cette nuit, où ce qu’il en reste.

    Bien fraternellement,

    Antonio.

    • > Deuxième question et troisième réponse
      21 juin 2007, par candide

      Cher Antonio,

      Un peu abasourdi par les réactions des autres participants, je n’avais pas pris le temps de lire à fond ta réponse.

      C’est celle que j’attendais au fond de moi. Elle me rassure, elle m’amène la paix.

      Merci,

      candide

  • > Deuxième question : FM et Pouvoir
    20 juin 2007, par fabermother

    Bonsoir Candide,

    Ma deuxième question porte sur les relations qui existent (ou pas ?) entre la FM et le pouvoir politique.

    Ta deuxième question n’aura aucune réponse de ma part, car elle ne présente aucun intérêt dans ce forum qui n’a pas vocation de polémique "monde FM/monde profane".

    La vocation de ce forum est de répondre aux questions des cherchants humbles et sincères. Ceux qui parlent avec leurs coeurs et ne cherchent pas à intellectualiser ni à débattre. Ici on échange.

    Il y a suffisamment de forums, blogs, sites, sur la FM qui s’attellent à ces considérations pour avoir largement le choix du débat dirigé.

    Tu me cites :

    Ceux qui ne cherche qu’un tremplin pour leurs buts profanes (dont certains sont très louables), se fourvoient

    Je te cite :

    Et là j’y vois un paradoxe. On est dans le problèmes des buts et des moyens. Pourriez vous éclairer ma lanterne ?

    Ma phrase était claire. Je ne sais vraiment pas comment la reformuler. Elle ne prête à aucune interprétation.

    Par contre, si tu veux penser en "buts" et en "moyens", tu risques de te prendre les pieds dans le tapis. Là, il faut vite que tu changes de forum, car la bienheureuse simplicité de celui-çi ne peut que te décevoir.

    Ici, on parle de la voie royale du chemin : le coeur, l’amour, la confiance, le courage, la persévérance,la tolérance, la rigueur, le travail.

    Je te le dis comme je le pense : tes questions ressemblent à celles d’un journaleux qui veut faire un bon papier. Mais j’ai certainement tort. Je dois avoir la phobie des sous-marins.

    En attendant, ce genre de débat, ne méritant même pas le Café du Commerce (qui est un endroit noble, car c’est notre annexe), sera dorénavant non admis.

    SUIS-JE ASSEZ CLAIRE SANS PARADOXE ?

    Fabermother

    • > Deuxième question : FM et Pouvoir
      21 juin 2007, par isis

      Bonjour à tous

      Je n’ai pas "ressenti" chez notre ami Candide, un sous marin pseudo initié qui viendrait perturber notre belle harmonie.

      A moi aussi il peut arriver de m’exprimer avec quelques mots de vocabulaire « emprunté » à la FM , sans que je veuille usurper quoi que ce soit, mais simplement parce que certaines choses comme le symbolisme par exemple fait partie de ma réflexion depuis fort longtemps et qu’il peut se confondre parfois avec le symbolisme propre à la FM.

      Et ce faisant , je ne me sens pas du tout dans le rôle de l’Apprenti que je ne suis pas encore cherchant à connaître le secret du Maître...

      Une des questions qu’il pose, la relation politique/FM agite beaucoup les mondes profanes— que je connais — et FM dont je ne fais pas partie mais dont je lis régulièrement les contributions sur des sites référencés ici, et que je côtoie tout de même de façon très "rapprochée" si je puis m’exprimer ainsi.

      Antonio a écrit plus haut :

      Les travaux des Loges doivent rester dans les Loges mais leur résultat DOIT éclairer le monde sinon c’est un invraisemblable gaspillage d’énergie.

      C’est ça le fond de la question, me semble-t-il, et même si je veux bien admettre que ce n’est pas la première qu’un cherchant doit travailler, si elle vient à l’esprit doit-on l’écarter parce que c’est un sujet qui fâche, comme si c’était un tabou ?

      Après savoir si ce sujet a sa place ici pour y être discuté, c’est effectivement à Faber de le dire et elle le dit.

      Donc, soit je n’ai pas tout compris, soit je suis hyper naive...

      Ce qui ne me dérange absolument pas, ne dit-on pas :

      « Aux innocents les mains pleines ? « 

      Bonne journée à tous

      Isis

      • > Mea Culpa
        21 juin 2007, par candide

        Chère Isis et chers toutes et tous,

        Merci d’apporter ton point de vue de promeneuse comme moi. Tu as senti à quel niveau était mon interrogation.

        Je ne veux absolument pas faire débat, je ne voulais provoquer personne ni vouloir polémiquer. Depuis que je poste sur ce forum je vous apprécie tous de plus en plus et je suis réellement très triste de voir la tournure que prennent les choses.

        La question m’est venue parceque dans la perspective ou je demanderai d’entrer en FM un jour, elle s’est posée. Parceque justement je partage la voie du coeur. J’ai donc eu besoin de comprendre un minimum ce qui se passait. Et franchement, pour un profane qui entend parler de la FM, il y a de quoi s’interroger... J’ai pensé que je pouvais faire des pas dans une direction en sachant d’avance si elle m’éloigne de cette voie du coeur. Et c’est là je pense que j’ai fait une grave erreur.

        Peut-être faut-il plutôt accepter de fermer les yeux et de se laisser guider. Mais entrer les yeux fermés demande une grande confiance et donc, indiscutablement d’avoir rencontré quelqu’un que l’on aime qui nous aime et qui nous prends la main pour nous conduire. Je pense que le fait que ces Tenues Blanches aient lieu sur un forum internet ne facilite pas cette rencontre. Hélas...

        Quant à mon utilisation de termes et d’expression qui pourrait faire penser que je suis un initié, elle n’a pas du tout l’intention de "singer" vos propos. Le fait est qu’utiliser ces symboles me plaît. Visiblement je ne les maîtrises pas trop mal, puisque ça a instillé le doute en vous. Mais ça encore, j’en suis désolé. Je suis un homme libre et je parle comme je le sens. C’est sans doute en ça que je suis un candide. Ces symboles, je les ai connu à travers mon éducation, mon vécu, mes lectures et ma sensibilité. Ils sont universels et à la portée de tous ceux qui cherchent à les comprendre. Faber, j’ai été sincèrement bléssé de voir que tu pouvais penser que j’étais un sous-marin. Comment te montrer le contraire ?

        Pour finir, j’ai l’impression d’avoir un peu perturbé l’harmonie de ce forum. J’en suis très triste. Je demande donc la possibilité de faire amende honorable.

        Salutations,

        Candide

        • > Mea Culpa
          21 juin 2007, par isis

          ""Peut-être faut-il plutôt accepter de fermer les yeux et de se laisser guider. Mais entrer les yeux fermés demande une grande confiance et donc, indiscutablement d’avoir rencontré quelqu’un que l’on aime qui nous aime et qui nous prends la main pour nous conduire. ""

          oui, oui, oui....

          c’est là le COEUR de la démarche

          et il faut pour cela faire confiance de part et d’autre.

          et cela ne se fait pas forcément d’emblée, mais petit à petit

          l’essentiel étant d’arriver à cette TOUTE CONFIANCE

          J’essaierai d’illustrer ceci dans un nouveau post cet après midi si j’y arrive...

          isis

          ps : pour citer, comment fait-on ?

        • Sérénité
          21 juin 2007, par fabermother

          Bonsoir Candide, et toutes et tous,

          Faber, j’ai été sincèrement bléssé de voir que tu pouvais penser que j’étais un sous-marin. Comment te montrer le contraire ?

          En étant toi-même. Sans vouloir trop débattre, mais simplement demander des réponses simples à des questions simples. En épurant ta recherche.

          Une question simple à la fois, et une réponse simple à la fois. Les longs discours diluent l’authenticité, et de la question, et de la réponse.

          Nous sommes heureux de te voir participer à ce forum, tout autant que cela puisse t’apporter quelque-chose sur ton cheminement, ainsi que celui des lecteux silencieux.

          Mais entrer les yeux fermés demande une grande confiance et donc, indiscutablement d’avoir rencontré quelqu’un que l’on aime qui nous aime et qui nous prends la main pour nous conduire.

          Mon cher Candide, c’est bien le rôle du parrain ou de la marraine. Celui, celle, qui guide et rassure et n’oublie pas de filer une claque au passage. LOLL

          La confiance est essentielle. Et peut-être rencontras-tu certains d’entre nous, FM authentiques mais êtres humains ordinaires (dans le bon sens du terme).

          Vaï, mon coup de mistralou étant passé, je t’embrasse.

          Faber

          • > Sérénité
            22 juin 2007, par candide

            Bonjour,

            Merci, ça va mieux...hauts les coeurs donc. J’aurais aussi appris que tes colères n’avaient rien à envier à celles de la mer qui baigne ton pays. ;o)

            Très bonne journée à tous.

            Candide

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
18 juin 2007

Bonjour toutes et tous

Une question me trotte.

J’entends et je vois souvent que vous parlez du pavé mosaïque.

Cela signifie t il quoi exactement, le blanc et le noir ? La lumière et l’ombre ? Le bien et le côté obscure ?

Mickael

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    18 juin 2007, par fabermother
    Le pavé dit mosaïque ...

    Bonjour cher Mickael, et vous toutes et tous,

    C’est tout cela en même temps, et beaucoup plus encore. Tu es, nous sommes tous, un pavé mosaïque.

    Tiens, te voila en train de préparer ta première planche d’Apprenti, avant même d’avoir véritablement frappé à la porte. Ben, ça promet !

     ;-D)

    Mes affectueuses pensées,

    Faber

  • Black and White
    18 juin 2007, par EMEREK

    « Mosaïque » dérive de « musiuum opus » c’est-à-dire « appareillage de pierres polies qui appartient aux muses »

    Il est intéressant d’envisager donc du point de vue symbolique en maçonnerie (sans y répondre ici)

    -l’alternance noir et blanc de l’opus maçonnique, couvrant soit toute la pièce soit une partie du centre de la loge avec, alors, des proportions précises.

    -la signification de « pierres polies assemblées et appartenant aux muses »

    -le dépassement ultérieur de cette dualité.

    A remarquer également un jeu de mot qui n’est pas anodin avec le personnage « Moïse »

    Bien amicalement

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    19 juin 2007

    En effet, on est très proche d’un début d’une planche d’Apprenti !

    La maçonnerie poursuit divers buts, l’un deux est la reconstruction du Temple de Salomon (pas seulement physiquement hic !)

    Le pavé est une des parties du sol de ce Temple mystérieux, qui est utilisé selon divers angles (physiquement, géométriquement et symboliquement), en fonction des obédiences.

    Il semble que c’est en 1730, que Samuel Prichard, dans son "Masonry Dissected", en donne pour la première fois une définition assez précise.

    On en parle aussi dans le manuscrit "Wilkinson" qui date de 1727, comme dans "La Confession d’un maçon" de la même année.

    D’anciens textes judaïques en parlent aussi, avec l’exeption faite par le Grand Rabin, le jour du Kippour.

    Voila, juste un éclairage.

    Pour la suite, frappe et on t’ouvrira.

    Affectueusement

    Jean-Marc

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      20 juin 2007, par fabermother

      Bonjour mon TCF JM et vous toutes et tous,

      frappe et on t’ouvrira

      Mais il ne faut pas être dyslexique, car "entre et on te frappera" c’est moins sympa (mais pas tout à fait faux, hein ...). LOLL

      Claire journée à toutes et tous,

      Faber

      • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
        20 juin 2007

        Bonjour tout le monde

        Merci à vous trois de vos réponses tendre pensé Petit à petit je me rapproche de la porte aux étoiles un jour je frapperai ...

        Mickael

        Ps : Pour les coups pas sur la tête svp

        • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
          21 juin 2007, par fabermother

          Si si, sur la tête ! Mais pas trop fort.

          Le ciel est beau ce soir.

          Faber

salle huminde
14 juin 2007

Bonjour,

Qu’est ce que la salle humide cité par Jean michel au café ?

bonne Aprem Lucie

  • > salle huminde
    14 juin 2007, par fabermother

    Bonsoir et coucou à toutes et tous,

    Comme son nom l’indique, la salle humide est une salle dont l’étanchéité laisse à désirer. Et même que parfois il y pleut !

    Dans ce cas là, il faut rester à couvert, sous le parapluie.

    Mais ce n’est pas pire que la cale sèche, quand même. C’est autre chose.

    Le sec et l’humide sont deux voies alchimiques.

    Faber

    • > salle humide
      15 juin 2007, par fabermother

      Plus sérieusement, la salle humide est le local où les FM vont se rafraichir et se restaurer après leur tenue.

      Belle journée à toutes et tous.

      Faber

      • > salle humide
        15 juin 2007, par EMEREK

        Une explication personnelle de cette expression « salle humide » :

        « L’humidité » est associée dans la maçonnerie initiale au monde profane. On retrouve dans la maçonnerie de 1717 une punition réservée au « Cowan » c’est-à-dire au poseur de pierres brutes surpris à espionner les « vrais » maçons pour en apprendre les secrets.

        "On le met sous une gouttière, une pompe, ou une fontaine, jusqu’à ce qu’il soit mouillé depuis la tête jusqu’aux pieds... »

        Le COWAN est un profane qui ne connaît pas le mot du maçon .Il assemble les pierres brutes sans mortier car il n’en a pas le droit : tout le contraire du maçon...

        Amitiés

        • > salle humide
          17 juin 2007, par fabermother

          Mon BAF,

          Tes éclairages historiques me plaisent toujours beaucoup.

          Et j’en tire souvent une leçon philosophique. Tiens, on pourrait épiloguer sur les "vrais" maçons ... quand je vois ce que certains font des secrets de l’Art Royal !!!

          Mais suis-je moi-même un "vrai" maçon. Je dois dire que malgré le temps, et peut-être à cause du temps, le doute m’habite parfois.

          Il n’y a qu’un doute qui ne me tracassera jamais, car il n’existe pas dans mon esprit : ma foi en la Franc-Maçonnerie et en Ce qui nous transcende.

          Très fraternellement,

          Faber

          • > salle humide
            17 juin 2007, par EMEREK

            La FOI ,Faber’ ...tout un programme...

            Bien à toi

    • > salle huminde
      20 juin 2007

      Bonjour bonjour !

      Tout d’abord, merci à FaberMother pour sa bienvenue - si vous êtes tous d’accord, je déposerai parfois quelques paillettes sur votre forum - je n’ai aucune connaissance en matière de FM, peu en histoire... je suis quasiment inculte, mais j’essaye d’observer ce qui m’entoure et où je vis, d’écouter et d’apprendre à aimer - long et interminable chemin !

      une petite contribution de plus ! très humblement, je vous soumets mon grain de sel... concernant la salle humide :

      je fréquente de temps en temps les grottes et leurs richesses (là où la vraie lumière est dans votre coeur...) : c’est bien justement la présente des deux éléments (sec et humide) qui permet à une cavité d’évoluer et d’être - les cavités dites "actives" se développent en offrant généreusement leurs secrets (j’entens par secret, des choses que je n’avais pas imaginé avant et que j’aurai peine à expliquer à ceux qui ne l’on pas vu, senti - ces secrets sont merveilleusement beaux) - les cavités dites "fossilles" ou sêches sont plutôt des mémoires, des traces de passage... etc - l’eau, qui est un des facteurs de la formation de ces grottes, creuse, dépose, entraine, sculpte la roche. Vous allez me dire : mais où va-t’elle avec ses histoires caverneuses... un simple rapprochement avec ma tête, qui a parfois besoin de se raffraichir et se régénérer... et un temps pour elle pour réfléchir sans consommer... une sorte d’équilibre ?

      Belle journée à tous !

      Lolotte

  • > salle huminde
    16 juin 2007, par MOMO

    Très chère Lucie,

    Mes TCF et TCS se sont montrés, à mon avis, bien circonspects à ton égard et, comme il en faut un, sans rien dévoiler de nos secrets, je vais essayer de t’expliquer la salle humide.

    Dans tous locaux maçonniques importants qui se respectent, il existe un espace purement maçonnique comportant les Temples et tout ce qui se rattache à la pratique de nos rituels, et un autre espace profane ou même les non initiés peuvent pénétrer, qui comportent entre autres, salons, bar, salle de restaurant, télévision, etc, etc.

    Ces derniers locaux sont réputés humides car non étanches aux oreilles indiscrètes et, dans ces conditions, il est formellement conseillé de ne rien dévoiler de ce qui ne doit pas l’être à des oreilles indiscrètes.

    Quand la salle est humide, c’est qu’il y pleut, car nous ne pouvons pas connaître la qualité de notre voisin ; la plus grande prudence est donc de rigueur.

    En résumé, quand il pleut, c’est que des oreilles indiscrètes peuvent trainer.

    J’espère t’avoir un peu renseigné, et je termine en te disant que je t’aime en tant que promeneuse sur ce forum ainsi que tous mes F et S en humanité, sans oublier bien sur toutes mes TCS et mes non moins TCF dans cet ordre magnifique qu’est la FM UNIVERSELLE.

    Je vous embrasse tous très fort.

    MOMO

    • > salle huminde
      17 juin 2007, par fabermother

      Mon TCF,

      Il ne faut peut-être pas donner plus d’explication que celle demandée. Mais enfin, chacun d’entre nous le voit comme il veut.

      De toute façon, les salles humides me laissent encore et toujours perplexes, quand j’y entends et vois ce que j’y entends et vois.

      Et quitte à me faire traiter de ce qu’on voudra, je suis totalement contre que des profanes soient en salle humide, car là il n’y a plus aucun contrôle ni enseignement. C’est en Tenue Blanche qu’on reçoit les profanes, pas en salle humide.

      Ce n’est pas pour rien que dans certains Rites plus traditionnels, aucun profane n’est jamais admis, et ce sont les Apprentis qui font le service de table.

      Bon dimanche à toi et à toutes et tous,

      Faber

      • > salle huminde
        17 juin 2007

        Il est vrai que comme déjà évoqué, j’ai parfois du mal à savoir jusqu’où, ici sur se site, il est possible de "dévoiler".

        Dans notre giron, nous avons réussit, à rassembler 7 loges, ayant des rites différents, pour acheter ensemble un immeuble, comprenant 1 grand Temple, 2 plus petits, une bibliothèque avec salle de lecture, 2 salles de réunions, et une salle humide.

        Il s’agit d’une salle de restaurant, avec bar et cuisine pour nos agapes. La tenancière est la femme d’un frangin et c’est en effet les Apprentis qui lui donne la main, y compris pour le service.

        Mais ne peuvent entrer dans nos locaux que des frangins de nos loges, ou alors des visiteurs qui sont "tuilés*" à l’entrée.

        Il existe en ville, une grande salle de conférence, de style auditoire, que diverses associations se partagent, et c’est là que nous tenons réunion en cas de Tenue Blanche.

        Bon dimanche à tous !

        Jean-Marc

        * se faire tuilé signifie que une ou des personnes ayant cette responsabilité et cette fonction, ont pour mission de poser des questions, de vérifier éventuellement les identités, afin de savoir si, réellement c’est bien un fidèle et loyal maçon qui frappe à notre porte.

      • > salle huminde
        17 juin 2007

        Bonjour à tous,

        n’idéalisez pas trop la franc-maçonnerie ; elle n’est qu’une structure comme une autre avec des personnes comme tout un chacun ayant ses qualités et ses défauts.

        Je regrette d’avoir frappé à sa porte et d’y avoir perdu autant de temps et d’énergie... Ma vision en sort modifiée profondément et ce que je lis sur les forums renforce encore mon ressenti.

        Certes, il y a des gens très bien (comme partout évidemment), mais j’y est rencontré un monde fermé, frileux et replié sur lui même.

        Quand je lis "qu’un profane ne peut avoir accès à ceci ou à cela", que le service est réglementé (cad que chacun ne mettra pas spontanément la main à la pâte, ce qui est vrai également partout) je me demande ou est passée la fraternité que je recherchais avant tout et que je n’ai pas trouvée...

        Pour le "service de table", remontez loin dans le forum ; relisez les messages d’Aleph...

        Bien sincèrement à vous,

        Anne

        • > salle huminde
          17 juin 2007, par fabermother

          Je vois que tu es aussi toujours positive, et que tu te permets de juger des structures que tu ne connais pas.

          Si la FM ne te paraît pas adaptée à toi, c’est que tu n’es pas non plus adaptée à elle.

          Ce n’est pas parce-que tu as été ajournée qu’il faut en être aigrie. Ta recherche de fraternité est certainement ailleurs, sur d’autres voies.

          Ne perds plus de temps et d’énergie, nous en perdons nous aussi trop pour les profanes dont ce n’est pas le chemin.

          Bonne route et amicalement,

          Faber

        • > salle huminde
          17 juin 2007, par isis

          bonsoir Anne, et tous

          Anne, cela a déjà été dit , la FM est composée d’hommes et de femmes, et tout ne peut y être parfait, comme dans toute société d’hommes et de femmes.

          je ne crois pas que j’idéalise, mais il est vrai que je suis peut être pas la mieux placée pour parler de ce problème, puisque je vis avec un FM

          oui j’accepte qu’on me ferme des infos des explications, et parfois ça me gonfle, mais je sais que un jour, je passerai de l’autre côté de la Porte.

          et tous les points négatifs éventuels ne m’empêcheront pas de continuer le chemin, vers le positif, et chaque jour qui passe renforce ma détermination.

          et ce n’est pas faire le service à table qui va me faire reculer !!!

          je trouve compréhensible ta déception , mais dommage que tu cherches ici à décourager les promeneurs sincères qui ont leur propre chemin à faire.

          bonne soirée à tous

          isis

          • Adieu
            17 juin 2007, par Anne

            Je vais vraisemblablement vous quitter et vous laisser vous exprimer entre vous. Je me pose d’ailleurs la question depuis très longtemps et je ne serais pas partie sans vous le dire explicitement.

            De toute façon, nous ne pouvons pas nous comprendre et même de vive voix nous ne pourrions pas le faire...

            Je me permets de juger le mépris profond avec lequel on m’a parlé dans la loge où j’ai eu le malheur de postuler, comme je me permets de juger les collègues qui en rabaissent d’autres dans le monde professionnel...

            Libre à vous de me croire ou pas...

            Je regrette profondément de m’être penchée sur la FM vu ce que j’y ai découvert ; ceci dit maintenant, cela n’a plus beaucoup d’importance.

            Je remercie les intervenants de ce forum même si je suis en désaccord total avec eux.

            Le temps perdu, ce n’est pas ici, mais sur un premier forum et dans les 2 rencontres désastreuses sur 4 que j’ai eues dans la loge. J’y ai eu également un contact assez rare, avec une personne que j’espère revoir prochainement...

            Bonne continuation vous tous,

            Anne

            • > Adieu
              18 juin 2007, par Sarah

              A Dieu.

              Inch hallah.

              Sarah

            • Gwemaline...
              20 septembre 2007, par Gwemaline
              Espoir ...et non utopie

              Comme quoi, même si cette personne doit être la seule à te motiver à poursuivre ta quète parce qu’elle reste d’abord individuelle avant de la joindre à notre collectivité fraternelle et non amicale, reviens et nourris Toi encore... C’est toujours pour moi une souffrance d’entendre des proches de notre ordre qui soient déçuent mais je respectent leur ressentis toutefois... www.gwemaline.unblog.fr

              Bien à Vous

              Trés fraternellement

        • > salle huminde
          18 juin 2007, par Loïc

          Bonjour Anne, bonjour Chers Ami(e)s de Coeur de LTB. Je suis choqué de te voir ainsi parler de la FM. Tu sais Anne, je ne pense pas que nous soyons ni toi, ni moi, ni nous, aptes à juger une FM qui a traversée les siècles malgré les pires atrocités et simagrées qui lui ont été collé. Ne jugeons pas la FM Universelle. Je citerai simplement ma très chère Marraine de Coeur qui disais : que je serai déçu par les maçons mais jamais par la FM. Oui nous sommes des Hommes et Femmes, meme dans le monde profane, qui avons des défauts mais qui avons AUSSI des qualités Je peux comprendre ton acidité due a ton ajournement, cependant il y a une cause. J’imagine qu’il faut avoir bcp de réflexions sur soi même pour oser la comprendre. Je m’y prépare aussi mais je resterai fidèle à mes pensée car un jour on nous demandera « qui ose ainsi frapper à la porte du Temple » n’est ce pas Isis ??? et je pense que meme s’il faut user d’un bélier (ah c’est marrant c’est mon signe astro !!!) pour ouvrir cette porte : nous l’userons , n’est ce pas Isis !!!! à moins que le seul bélier soit la patience !!!!

          Bref, je pense que ton ajournement t’a fait comprendre que la FM n’était pas ton chemin, mais n’était ce pas son rôle aussi ??

          Mille bises à tous avant de ravoir au plus vite une connection Internet. Douces Pensées à Fab , Momo, Isis, JM,Eleo, Aurel et Al , et tout les autres bien surrrrrrrrr !!!!

          Qu’une poussière d’Etoile du Nord vous Illumine tous

          Lo

          • Poussière d’étoile
            19 juin 2007, par fabermother

            D’autant plus, cher Loïc, qu’il n’existe pas qu’un seul chemin de perfectionnement.

            La FM en est un, avec sa tradition, ses outils, sa profonde originalité aussi dans le non dogme, dans le respect de la différence de l’autre, mais aussi dans une rigueur librement acceptée, et dans un travail jamais terminé.

            Il ne faut pas oublier non plus que la FM est ésotérique. Ceux qui ne cherche qu’un tremplin pour leurs buts profanes (dont certains sont très louables), se fourvoient.

            Notre méthode soutenue par les outils, est d’apprendre à se connaître et à avancer sur soi-même pour mieux connaître les autres et faire progresser l’humanité. Sans révolution intempestive, mais par une constance, une honnêteté, une tolérance, une solidarité (envers tous, maçons ou pas) au quotidien.

            Merci pour ta poussière d’étoile du nord. On aime l’étoile, surtout quand elle illumine.

            Douce nuit à toutes et tous.

            Faber

    • > salle huminde
      19 juin 2007

      hello ,

      merci pour les réponses.puis-je me permettre de demander une petite éclaicie .

      quand il pleut à l’interrieur ce n’est pas bon.(moissure, salpetre...) mais la punition reservée au "cowan"cité par Emerek n’avait-elle pas pour but de les purifier ?

      ce site ne serait-il-pas un peu humide parfois pour vous et, ne serions nous pas un peu nous promeneurs des "cowan" ?

      bonne pluie heu non bonne nuit

      Lucie d’un petit coin de france réputé pour son coté humide.

      • > salle huminde
        20 juin 2007, par fabermother

        mais la punition reservée au "cowan"cité par Emerek n’avait-elle pas pour but de les purifier ?

        C’est possible.

        ce site ne serait-il-pas un peu humide parfois pour vous et, ne serions nous pas un peu nous promeneurs des "cowan" ?

        C’est possible aussi, mais c’est un risque que j’ai encouru à la création de ce forum, et ça se passe bien.

        Un petit bonjour très matinal à toutes et tous.

        Faber d’un petit coin de Provence

> Première question : FM et Famille
10 juin 2007, par candide

Bonjours à toutes et tous,

Je dois avouer que je trouve décidément le mode de pensée maçonnique très séduisant. Mais il est entendu que la FM n’est pas qu’un mode de pensée. C’est bien plus. Il n’est donc pas encore temps de frapper à la porte, c’est encore le temps des questions et des doutes. C’est le temps d’être vraiment le candide que mon pseudo désigne. L’observation ne pouvant-être le seul moyen d’apprendre.

Une première question donc qui me pose grand soucis. Elle s’adresse aux FM du forum, mais je suppose que les autres promeneurs profiterons aussi des réponses...

Comment se vivre Franc-Maçon au sein de sa famille ?

Je veux dire, en tant que FM, gardez vous le secret de votre appartenance à une loge vis à vis de votre famille, de votre conjoint, de vos enfants... ?

Si oui, comment le vivez vous ?

Si non, comment le vivent vos proches et vos frères et soeurs FM ?

Je ne sais pas si il vous est possible de me répondre, mais en toute candeur ;o), je demande.

Merci donc de vos réponses,

Respectueuses et amicales salutations,

Candide

  • > Première question : FM et Famille
    10 juin 2007, par MOMO

    Très cher Candide,

    A mon avis, il est pratiquement indispensable de faire connaître à ses proches son appartenance à la FM. Sinon, comment expliquer des absences nocturnes qui von aller de plus en plus à la hausse au fure et à mesure de notre cheminement maçonnique.

    D’ailleurs, dans la plupart des Obédiences, au moment de la réception en Loge, il est demandé à l’impétrant si son conjoint est au courant de sa démarche.

    Bien sur que la connaissance de cette appartenance par des proches, pas forcément toujours axés sur des cheminements humanistes, peut provoquer certains désagréments. Mais notre réflexion de base étant axée sur le respect de toutes les opinions, quelles quelles soient, celà ne peut pas poser de problème au FM, tout au plus il peut en poser à ceux qui l’entourent, mais c’est un risque à courir.

    Le cheminement maçonnique est encombré d’épines, ça n’est pas celui de la facilité, mais qu’il est agréable de colporter des idées d’Amour, d’humilité et de tolérance.

    Nos Frères et Soeurs rencontrent leurs propres problèmes sur leur cheminement maçonnique et nous ne pouvons rien pour eux, sinon entretenir la foie en nos idéaux communs et en nous aimant sincérement avec toute la force de notre coeur.

    J’espère t’avoir au moins un peu éclairé, mais je reste présent pour vous tous mes Frères et Soeurs en Humanité.

    Je t’aime ainsi que vous tous chers voyageurs, sans oublier, bien sur, mes TCS et mes TCF en FM.

    MOMO

    • > Première question : FM et Famille
      10 juin 2007, par EMEREK

      D’accord avec Momo sur la nécessité incontournable que le conjoint soit au courant et d’accord sans réserve...

      Dans ma loge c’est un point particulièrement vérifié et vivement conseillé par le canevas d’enquête de l’obédience.

      Quand aux enfants, les miens ont été mis au courant progressivement selon leur avancée en age...

      La plus délicieuse question fût celle d’une de mes filles me demandant si ce n’était pas comme dans les « cigares du pharaon » d’Hergé....

      vous savez la scène avec les cagoules......

       ;-)))

      • > Première question : FM et Famille
        11 juin 2007, par fabermother

        Voui ! D’ailleurs j’adore les BD, c’est pour ça que nous avons le site de Jiho en lien (il y a une image savoureuse sur le passage sous le bandeau et les cagoules).

        Encore à l’heure actuelle, et plus que jamais, quand je parle parfois de mes absences nocturnes à mes enfants et petit(e)s enfants, je leur dit : "Je vais dans ma secte", ce qui a le don de les faire rire joyeusement. Ils se sentent rassurés, sachant que je suis en bonne compagnie (en principe ... loll).

         ;-D))

        Faber

    • > Première question : FM et Famille
      12 juin 2007, par Lolotte
      Première question : FM et Famille

      Bonjour à tous !

      j’appartiens aux extérieurs ! je suis l’heureuse témoin du choix de chemin de vie que deux de mes amis ont fait - Oui, je confirme que ce fut un grand bonheur pour moi de rencontrer ces choix - ils restent ainsi naturels avec ceux qui les entourent, qui les aiment tels qu’ils sont et deviendront -

      C’est cadeau, c’est un bijou que mes amis m’ont offert en se mettant "tout nu" - beaucoup d’amour et de confiance aussi -

      bonne et lumineuse journée !

      Lolotte

      • > Première question : FM et Famille
        12 juin 2007, par fabermother

        Bonsoir Lolotte et bienvenue.

        Des messages comme ça tu peux en laisser plein : c’est si joli !

        J’ai tout plein de poussières d’étoiles dans les yeux à le lire.

        J’avais oublié de vous dire, toutes et tous, que les FM ont une grande tendance à développer leurs coeurs.

        Très douce nuit,

        Faber

    • > Première question : FM et Famille
      12 juin 2007, par fabermother

      Pour aller encore un peu plus loin, je peux citer mon cas.

      Mon ex mari fut au courant de suite, quand j’ai fait ma lettre. Histoire qu’il ne confonde pas mes nombreux déplacements professionnels de l’époque et mes absences maçonniques.

      Mon cher Compagnon, passé à l’Orient Eternel, fut très surpris, quand il m’a mit le marché en main "ou moi ou la FM", que je lui réponde "c’est la FM, si tu m’imposes le choix, il n’y a pas de chantage possible".

      Que pensez-vous qu’il arriva ? : il est devenu un maçon sans tablier, dont j’ai été très fière.

      Et que j’aurais tellement aimé initier officiellement, si son état de santé l’avait permis.

      Peut-être que l’avenir me réserve un nouveau Compagnon, mais je sais que celui-la sera un FM. Le partage est tellement riche.

      Faber

      • > Première question : FM et Famille
        20 septembre 2007, par Gwemaline

        Je comprends ta détermination et pourtant sans juger je me dis où se trouve la concertation ? comment proner la tempérance en nos lieux comme en nos foyers comme en nos travaux comme auprés de nos enfants si nous en excluons leur géniteur dans cette déarche je pense qu’il est nécessaire et important pour notre propre confort d’avoir expliquer notre approche avant de franchir ce pas, n’est ce pas nous le définir en nous même... ?

  • > Première question : FM et Famille
    10 juin 2007, par Jean-Marc

    Je ne peux qu’approuver le texte de Momo, et confirmer celui d’Emreck.

    Au cours des 3 enquêtes de base que nous effectuons, il y en a toujours une qui non seulement doit se dérouler sur le lieu d’habitation, mais en présence du partenaire de vie.

    Lors du rituel de l’initiation nous remettons un élément distinctif à destination de ce partenaire, qu’il pourra arborer, par exemple lors de tenues blanches, en loge.

    Le problème des enfants est en effet plus délicat, mais il y a bien un moment où, en fonction de l’âge et de l’ouverture d’esprit, ils peuvent sinon comprendre, en être informé.

    C’est par son comportement que l’on doit faire comprendre qu’il y a quelques choses de différents, même si c’est pas facile chaque jour et en toutes circonstances.

    Jean-Marc

    • > Première question : FM et Famille
      12 juin 2007

      Bonsoir,

      Pour illustrer les enfants je vais vous livrer un petit bout de ma vie. C ’est vers l’âge 16,17 ans que mon père m’en a parlé en m’ inscrivant à un camp de jeunnesse où nous avons visité une loge avec explication des divers symboles et rites et, comme sur ce site, réponse aux diverses questions. A l’époque le fait de garder le secret m’avait impressionné mais c’est la "grande fraternité" que j’ai retenue.

      Malgrè de nombreuses discutions que nous avions ensemble je n’ai ressentit l’engagement de mon père que lors de la tenue blanche organisé pour ses obsèques (j’avais 20ans).

      Peu de temps après mon plus jeune frère fut parrainé.

      Voilà les années ont passé et je ne sais plus(sûrement un coup d’Aloîse Alzeimer :-) ) ce qu’est le parrainage des enfants ? est-ce une façon de leur expliquer ? en quoi cela consiste-t-il ?

      Bon claire de lune

      Lucie

      • > Première question : FM et Famille
        14 juin 2007, par fabermother

        Chère Lucie, et vous toutes et tous,

        Si je comprends bien, tu as assisté à une Tenue funéraire. C’est vrai que nous conservons toujours la mémoire de nos maillons de la chaîne d’union, sur cette planète ou ailleurs, et que nous assimilons naturellement la famille.

        Pour le parrainage des enfants, que nous appelons les lowtons (b’jour les petits loups), c’est un engagement à les soutenir et les aider, si leurs parents partent vers ce que nous appelons "l’orient éternel".

        On ne forgent pas de jeunes enfants à nos méthodes maçonniques, n’étant pas une secte. On les aiment et les protègent si nécessaire, dans le respect total de leur évolution personnelle.

        Cela s’appelle tout simplement de la fraternité et de l’humanisme.

        Lumineuse journée,

        Faber

  • > Première question : FM et Famille
    11 juin 2007, par fabermother

    Bonjour cher Candide, et bonjour vous toutes et tous,

    Mes Frères t’ont déjà répondu ! Ce que je trouve savoureux, c’est que les trois frères qui t’ont répondu et moi-même faisons partie chacun d’Obédience et Rite différents, et que nous sommes tous d’accord sur le fond.

    J’en rajoute une couche :

    -  Il est indispensable que le conjoint et les très proches soient au courant de notre engagement, sinon il faudrait mentir, et ce serait indigne de nous et méprisant pour eux.

    -  Mais pour autant, il n’est pas souhaitable d’en faire part au ban et l’arrière ban de toute la famille et relations amicales et professionnelles. La discrétion est de mise.

    -  En ce qui me concerne, j’ai informé mes enfants à petites doses, selon leur âge et avancement. Mes proches amis aussi, de la même façon.

    -  Et certains qui me connaissent depuis toujours, y compris dans ma famille, ne sont toujours pas au courant. Ce n’est pas de la cachotterie, mais il est inutile de perturber et d’échanger sur des terrains trop lointains les uns des autres. Il y a d’autre forme de rapprochement sur des terrains communs.

    -  Je rajoute que le serment que l’on prête quand on est initié nous engage à garder le secret sur ce que nous avons vu et vécu. Et alors ? On peut partager l’émotion après, avec les êtres chers sans rien révéler du tout.

    Je vous embrasse toutes et tous, et toi en particulier Candide sur ton chemin.

    Faber

  • > Première question : FM et Famille
    11 juin 2007, par Eléonore

    Personnellement je ne suis pas encore une Soeur, mais mon conjoint, mes enfants ainsi que quelques amis(ies) intimes avec qui je partage déjà spirituellement et de coeur, savent ma démarche. Et ils sont tous contents pour moi, que j’avance dans quelque chose que j’aime.

    Cette démarche me rempli tellement de joie que je ne vois pas comment j’aurais pu faire pour le leur cacher.

    Et ce sera tout bénef pour mes proches, si je m’améliore moi même. Nous nous enrichirons ainsi mutuellement.

    Bises à vous tous.

    Eléonore

    • > Première question : FM et Famille
      11 juin 2007, par isis

      comme Eléonore, ma démarche change tellement ma façon d’aborder la vie , et me rend si heureuse ( et angoissée et impatiente à la fois....) que j’ai parfois beaucoup de peine à "cacher" cette profonde évolution de moi aux amis les plus chers, et les plus proches .

      encore sur le début du chemin d’acces au parvis , pour l’instant je me tais, y compris avec mes enfants tous adultes , peut être qu’un jour si la confiance est là, l’empathie aussi, je parlerai...may be...

      ce que je veux dire ici, c’est mon immense chance d’avoir à mes côtés un de vos Frères, de pouvoir partager avec lui mon cheminement, mon questionnement, mes doutes , mes indignations parfois....

      mais même si je n’étais pas ce que je suis , c’est à dire une cherchante, comment imaginer que son engagement si important pour lui, soit évacué de notre relation et qu’il me l’ai caché ? impossible, cela serai un immense trou dans le tissu de notre confiance.

      isis

      • > Première question : FM et Famille
        12 juin 2007, par fabermother

        Ben ça, c’est une jolie déclaration d’amour pour notre Frère !

        J’en suis toute remuée et heureuse.

        Au plaisir de vous voir bientôt dans notre midi chéri.

        Faber

  • Secrets et sagesse.
    11 juin 2007, par Antonio

    Bonsoir à toutes et tous et particulièrement à Candide.

    Au sujet de ta question, avec un si bel ensemble composé d’initiés et de non-initiés, il est très difficile d’ajouter quoi que ce soit de vraiment neuf. Je me contenterai donc d’approuver sans réserve mes Frères et Soeurs comme tous nos amis sur ce forum qui ont apporté leur vision. De la prévenance et sagesse de Momo, la précision d’Emerek, l’esprit ludique mais oh combien pertinent de notre Faber nationale (si elle n’existait pas, ... vous connaissez la suite), les conseils avisés de Jean-Marc, jusqu’au pré-senti de nos promeneuses assidues que sont Éléonore, Isis et C-line quand elle s’y met, y a pas photo : on peut se laisser aller.

    Mon emploi du temps me permet ce soir d’être avec vous et j’en profite, cela ne durera pas. C’est en grande partie la raison pour laquelle je ne peux prendre la responsabilité du site, pas maintenant. Il me faut me cantonner aux engagements déjà pris et les mener à bien avant de songer à autre chose. Je puis déjà vous annoncer qu’il y aura une suite à mon dernier avatar : de cette manière je suis à peu près certain de m’obliger à le commettre.

    De toutes manières, toutes les questions sont les bienvenues. Elles trouveront une réponse. Demandez, on vous donnera, frappez on vous ouvrira.

    Amitiés fraternelles,

    Antonio.

    • > Secrets et sagesse.
      12 juin 2007, par fabermother

      Que te dire, à part mon ravissement de te lire, mon BAF !

      J’apprends, grâce à toi, que j’ai l’esprit ludique. J’assume, j’aurais aimé être la Fée Clochette de Peter Pan (une teigneuse pas possible comme moi d’ailleurs).

      Hum hum ! on se recentre ! Il y a de nouvelles questions sur les colonnes ?

      La parole circule librement.

      Faber

  • > Merci
    12 juin 2007, par candide

    Bonjour,

    Merci à tous de vos réponses très complètes et qui me rassurent.

    Ce qui paraît donc évident c’est que la décision de devenir FM ne peut donc se prendre seul quand on vit en couple. Ceci va avec ma conception de la chose.

    Il y aura d’autres questions de ma part et je l’espère d’autres réponses de la votre.

    encore un fois merci à tous,

    Respectueuses et amicales salutations,

    Candide

    • > Merci
      14 juin 2007, par fabermother

      Cher Candide,

      Je confirme que tu as parfaitement compris.

      Pour les autres questions, nous sommes là, à l’écoute.

      Très amicalement, en attendant (un jour, peut-être) le très fraternellement qui est déjà dans nos coeurs.

      Faber

Minuit vient de sonner ...
8 juin 2007, par fabermother

... donc, je peux vous dire bonjour, bien que les premières lueurs diffuses de l’aube ne sont pas encore apparues.

J’aime ces moments de calme dans la nuit, loin du brouhaha, du stress, des petits conflits mesquins quotidiens. J’aime écouter le silence qui n’est pas mutisme mais paix.

Je sais que beaucoup souffrent et mes pensées apaisées et emplies d’amour vont vers eux.

Je partage avec vous cette très belle phrase :

-  "Nous veillerons ensemble sur le sommeil des hommes."

Faber

  • > Minuit vient de sonner ...
    9 juin 2007

    Petite chanson de Camille que je vous dédis à vous qui soufrez.

    De temps en temps dans cette jungle de paillettes et de bruits il y a des petites musiques sans prétanttion qui touchent.

    Lève toi c’est décidé Laisse-moi te remplacer Je vais prendre ta douleur

    Doucement sans faire de bruit Comme on réveille la pluie Je vais prendre ta douleur...

    que le sommeil vous soit réparateur.

    Lucie

    • > Minuit vient de sonner ...
      14 juin 2007, par fabermother

      Chère Lucie,

      Il fallait quand même que je réponde à ce texte émouvant, ô combien pour moi.

      Je ne sais pas qui est Camille, mais je sais ce qu’est prendre la douleur des autres, nos Frères et Soeurs, humains avant tout, qu’ils soient FM ou pas.

      Je n’ai pas répondu avant, car il m’interpellait de trop.

      Décidément, l’Amour n’a pas de limites.

      Donne, et tu recevras.

      A bientôt Lucie, sur notre, ton, forum.

      Faber

  • > Minuit vient de sonner ...
    9 juin 2007, par EMEREK

    Je pense que cette phrase a été écrite par :

    Villiers de L’Isle-Adam (Jean-Marie-Mathias-Philippe-Auguste, comte de)

     ?????

    On la retrouve dans un rituel du Droit Humain si ma mémoire est bonne ...

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mathias_Villiers_de_l’Isle-Adam

    Amitiés

    RR

    • > Minuit vient de sonner ...
      9 juin 2007, par EMEREK

      La mémoire me revenant progressivement ,en même temps que le prénom d’Alzheimer( :-) ) surgit dans mon esprit le nom de l’oeuvre dans laquelle (je pense) se trouve cette phrase : Axël(piéce de théâtre)

      Avis aux érudits qui pourront nous renseigner ,mais est-ce important ??? La phrase est belle ,c’est suffisant..

    • > Minuit vient de sonner ...
      11 juin 2007, par fabermother

      Mon BAF,

      On retrouve cette phrase aussi dans d’autres rituels. A croire qu’elle nous plaît, cette phrase riche de sens et d’amour !

       :-)

      Fab

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
5 juin 2007

bonjour, Depuis quelque temps je decouvre le jeux de Go.(Ou jeux de perles de verre). jeux de strategie ou chaque pierre a la meme valeur et a besoin d’etre connectée pour être utile à la stratégie. une pierre ne vit pas sans liberté. la plateau n’est pas un damier mais un quadrillage 19x19 les pierres se posent sur les intersections.

Je trouve ce jeux d’un symbolisme fort dans notre monde individualiste. je le préfère aux échecs d’allieur le nom du jeux lui même "echecs"est triste . le but de défendre sa reine ou son roi reste très féodale.

que savez-vous du symbolisme du jeux de GO ?

je sais que hermann hesse a ecrit un livre intitulé le jeux des perles de verre suite à ses voyage en inde. mais son jeux est d’un autre ordre. Encore que !

merci de m’éclairer bonne soirée

lucie

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    6 juin 2007, par fabermother

    Bonjour et bienvenue,

    Personnellement je ne connais pas le jeu de go mais je suppose qu’il me serait facile de me renseigner sur le net. Je le ferai.

    Quand au symbolisme, qui est une méthode maçonnique de réflexion, c’est l’affaire de chacun, car un symbole n’est pas figé, ni univoque.

    Certains jeux sont initiatiques (jeu d’échecs, jeu de l’oie, marelle, etc ...). D’après ce que tu dis, je pense que le jeu de go est de la même veine.

    Pour recentrer sur le thème ce forum, à part cette question, as-tu des questions à poser sur la FM ?

    Bonne journée,

    Faber

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      6 juin 2007

      Merci de votre réponse.

      J’ai mille et une questions sur la FM. En lisant votre forum je trouve des réponses. Peut-être certaines seraient à préciser. Si la FM tend à élever le niveau à quel niveau démarre-t-elle .un ouvrier, une employée, un niveau d’étude moyen voir pas de niveau Peuvent-ils être accepter. Je ne lui connais que des professeurs architecte juge médecin et autre cadre supérieur.

      On ne devient pas FM de Père en fils ou fille. Mais si vous êtes vous par l’éducation reçue comment faire la part des choses. Est-ce vraiment moi qui veux devenir FM ? N’est-ce pas le poids d’éducation ?

      Dans la FM combien d’enfants sont devenus FM par leurs parents ?

      es-ce un handicap ou un atout ? ça me parait etre un handicap.

      lucie

      • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
        6 juin 2007, par fabermother

        Bonsoir Lucie, et bonsoir toutes et tous,

        Mille et une questions, ça fait peut-être beaucoup. Mais quelques questions de ton post demandent une réponse claire.

        Je ne parle jamais au nom des Obédiences, mais uniquement en mon nom et de celui de la Franc-Maçonnerie Universelle.

        Tu dis :

        Si la FM tend à élever le niveau à quel niveau démarre-t-elle .un ouvrier, une employée, un niveau d’étude moyen voir pas de niveau

        Ma réponse est très simple : le critère absolu est celui du coeur et de l’humanisme naturel. Aucun niveau ne peut être exigé, sauf déviance de la Loge. Le niveau, nous le faisons tous ensemble.

        Je connais beaucoup de gens simples, sans statut socio-professionnel mirobolant, qui sont de véritables Frères et Soeurs lumineux.

        Tu dis aussi :

        On ne devient pas FM de Père en fils ou fille.

        Vrai ! La FM n’est pas génétique. Ce n’est pas une race, ni un règne de plus en dehors du minéral, végétal, animal.

        Sans citer toutes tes questions (mais c’est facile à les lire au dessus), être fille ou fils de FM n’avantage rien, ni ne désavatange pas forcément (quoique, parfois celà peut-être un poids, surtout dans les Loges qui n’admettent pas les parents proches, pour éviter d’avoir toute la famille en clan, et éventuellement les problèmes familiaux et conjuguaux).

        C’est un chemin tellement personnel !

        Si un jour tu as envie d’aller frapper à la porte, fais-le seule avec ta marraine ou parrain (et il est souhaitable qu’il ne soit pas trop proche familialement). Si tu as un parent proche maçonnique, il sera fier de ton cheminement autonome et personnel.

        J’ai moi-même des enfants en âge et capacité de faire ce chemin. Mais je ne les coopte pas. J’attends qu’ils se décident naturellement pour les confier à la marraine ou parrain en qui ils feront confiance.

        Je ne me sens aucunement investie de devoir de transmission familiale maçonnique.

        La transmission, c’est en Loge, entre Soeurs et Frères de tous horizons, et qui n’auraient, peut-être, jamais eu la possibilité de se rencontrer ailleurs, avec leurs différences.

        Douce nuit à toi, et toutes et tous.

        Faber

What shall we make with the stone.....
5 juin 2007, par EMEREK

.....Heave hit over......

Trad :"Que ferons nous de cette pierre, Réponse :Portons la plus loin......

Voilà vraiment ce que je pense ,illustré par une question et réponse d’un rituel.....

Je suis ,malheureusement, déçu par cet outil merveilleux qu’est Internet qui m’a permis de vous rencontrer ainsi que d’autres...

Il s’agit en fait d’une jungle...dont il faut se méfier.

J’avais cru (benoîtement)trouver là une plate-forme inespérée de débats et d’échanges....

Las ...ce n’est que monde profane parcouru d’imprécateurs, prédateurs dogmatiques et tueurs d’idées....

Promeneurs : la vraie richesse est dans le coeur...

Rejoignez-nous dans nos Loges : là se trouve la lumiére éternelle loin de l’agitation et du bruit "métallique" des .......outils....informatiques...

Merci à toi Faber d’avoir su conserver cet havre paisible d’échange....

Amitiés

  • > What shall we make with the stone.....
    5 juin 2007, par Anne

    Bonsoir à tous,

    Emerek, pour quel type de site parles-tu, puisque tu fais exception pour celui-ci ?

    Peux-tu préciser ce que tu veux dire, je crains de mal interpréter...

    amicalement,

    Anne

    • L’usage de l’outil...
      5 juin 2007, par EMEREK

      Mon commentaire est général et non particulier...

      Il s’agit d’une réflexion sur " l’ outil" .

      Cet outil doit être manié avec sagesse et pondération...

      Ce n’est pas toujours le cas...

      Car ,nous Maçons, nous savons qu’un outil peut parfois devenir une arme.... Notre tradition nous l’enseigne...

      Amitiés

      • > L’usage de l’outil...
        7 juin 2007, par fabermother

        Car ,nous Maçons, nous savons qu’un outil peut parfois devenir une arme.... Notre tradition nous l’enseigne...

        Pour ma propre réflexion et expérience, exact !

        Etant une pionnière de la chose, à l’époque où les Obédiences n’auraient même pas envisagé d’aller sur le Net, j’ai vu les dérives depuis.

        Ce qui est rigolo, c’est que ceux qui auraient "excommunié" les aventuriers de l’échange et de l’ouverture, sont maintenant les dictateurs et les prédateurs de l’échange.

        La roue tourne, mais l’Esprit demeure vivant, et nul ne pourra le tuer.

        SEMPER VIVAT !!!

        Ouf, une batterie et une acclamation font du bien ...

        Très frat. mon BAF

        Faber

        • > L’usage de l’outil...
          7 juin 2007, par EMEREK

          Une constatation ,Faber’...qui explique que ton forum soit un havre de paix : c’est que tu as su grace à ta douceur et ta fermeté maintenir un espace sans politique ni religion.

          Les outils sont maniés avec circonspection . Les membres sont peu nombreux car tu ne cherche pas à faire du chiffre ou de la rémunération publicitaire...

          C’est véritablement une "Loge" en tenue blanche.

          Bravo

          H. H .H.

          (acclamation que je pratique)

          Pour tout le reste : c’est le café du commerce et c’est très bien pour ceux qui veulent "ferrailler"et rester "métalliques"...

          Mais c’est déjà loin de la maçonnerie....

          (Cf premier livre des Rois 6,7)

          • Construction du Temple
            8 juin 2007, par fabermother

            Pour ceux qui n’ont pas l’ancien testament chez eux, voici ce passage du premier livre des Rois :

            "La construction de la Maison se fit avec des pierres préparées en carrière, ainsi l’on n’entendit ni marteaux, ni pics, ni aucun outil de fer dans la Maison pendant sa construction". (traduction TOB)

            Serait-ce à dire que les pierres que nous apportons se taillent bel et bien sur des chantiers du monde profane ?

            Je pense que, même au café du commercer, la sagesse n’est pas totalement absente, et qu’on peut y trouver des pierres bien taillées.

            Je suis touchée que tu considères ce forum comme une véritable tenue blanche. J’ai donc largement gagné mon salaire.

            Très fraternellement,

            Faber

            • > Construction du Temple...... oui mais
              8 juin 2007, par EMEREK

              Dans la Bible ,les pierres non taillées présentent un caractére sacré,c’est elles qui servent à la construction de l’autel et il est interdit d’y passer le ciseau...

              (Ex 20,25) .....

              Symboliquement  :

              les franc-maçons ,seuls, ont le droit de tailler la pierre...

              Mais de quel droit transgressent-ils l’interdit et profanent-ils ainsi l’oeuvre divine ???

              Car ils travaillent sous l’autorité de Salomon qui lui même est inspiré ....

              Pourquoi ,comment,dans quel but c’est cela la maçonnerie....

              Pierre "brute" et pierre "taillée" voilà nos secrets.

              Bien Frat...

              • > Construction du Temple...... oui mais
                14 juin 2007, par fabermother

                C’est qu’il y a certainement un arrangement avec le GADLU.

                C’est quand même fabuleux de laisser nos métaux à la porte du Temple, et de tailler la pierre quand même ! Des fois même, on la caresse doucement pour la polir.

                Une pierre polie, qui dit merci, c’est chouette !

                Heuu, je m’égare un peu ? Ben tant pis, j’adore rire et m’égarer sans GPS.

                Toute mon amour fraternel, mon BAF.

                Faber

  • > What shall we make with the stone.....
    5 juin 2007, par Jean-Marc

    Nous n’avons pas eu le plaisir de nous rencontrer et à la lecture de tes interventions, je ne peux que le regretter.

    En effet, le mélange des genres, des motivations, des attentes, fait qu’il est fort difficile, sur un site "public", d’aborder les échanges exclusivement au niveau J -moins1.

    Pour le défouloir, les débats vifs, il y a le Café du Commerce.

    Pour le reste, cessons de tourner autour du pot ! Il y a les parrains et chaque loge bien organisée dispose d’un "ambassadeur", donc il y a moyen d’avoir des informations à la source.

    Ensuite, avancer d’un pas, frapper et on vous ouvrira.............., peu importe que vos ténèbres puissent être noire très foncée ou gris très pâle, au départ du chemin, vous découvrirez que le guide qui vous mène, ne peut vous égarer, car sa main certaine vous empêche d’errer, et doit sans peine, vous rassurer.

    Vous voulez la lumière, cherchez-la donc sans détour, car qui persévère doit la trouver un jour, rien ne l’altère dans ce séjour.

    Et ceci c’est en loge que cela se passe..............

    Bonne soirée à toutes et à tous

    Jean-Marc

  • > What shall we make with the net
    5 juin 2007, par C-line

    "Avec les mêmes pierres, on peut bâtir des cathédrales ou des prisons"

    Oui, internet est un outil merveilleux car il rend possible l’existence de ce forum (grâce aussi à Faber, bien sûr). Il crée des liens virtuels, mais qui peuvent devenir personnels. Il délivre des informations, diverses et variées.

    Ces informations sont disponibles, mais c’est l’utilisateur qui va les rechercher. Et ce qu’il en fera relève de sa responsabilité. L’homme dispose du libre arbitre. Il a toujours le choix. Le choix de cliquer sur le lien ou l’X en haut à droite de l’écran...

    Je pensais que la Lumière était partout, et en chacun, mais plus ou moins voilée. Et que ce qu’on apprenait en Loge servait aussi à l’extérieur. Que pour faire la paix à l’extérieur, il fallait déjà la faire à l’intérieur de soi.

    Je suis peut-être trop fatiguée, mais je ne comprends pas. Ce que je sais, c’est que dans chaque expérience, il y a une leçon. Même si ça fait mal. Surtout si ça fait mal.

    Extérieure à la Loge, je n’ai que peu de lumière. Mais je vous l’envoie de tout mon coeur.

    • > What shall we make with the net
      7 juin 2007, par fabermother

      Et nous recevons, chère Céline, ta lumière personnelle avec beaucoup d’affection.

      La Loge est un lieu où toutes les petites lumières personnelles se réunissent pour re-créer La Lumière. Chacune à sa façon, mais toutes sont pierres de fondation.

      La Paix règne sur ce forum, grâce à vous toutes et tous.

      Merci !

      Faber

      Ps : Je me régale aussi au Café du Commerce, qui est notre annexe, ou salle humide. LOL

  • > What shall we make with the stone.....
    6 juin 2007, par candide

    Bonjour à tous, à Emerek,

    Cher Emerek, je dois dire que tes interventions sont toujours pour moi assez... lumineuses. Et pourtant là, je dois dire que je ne suis pas tout à fait sûr d’avoir compris... ou tout à fait sûr d’être pleinement d’accord. Je me permet donc un pas de côté en voulant proposer ce qui pourrait-être un point de vue différent sur internet.

    Peut-être que l’erreur serait de considérer internet comme un outil. Ne serait-ce pas plutôt une friche qu’il faudrait orienter puis arpenter pour y bâtir ? Internet ne serait qu’une parcelle de notre monde. Ce forum un de ses multiples chantier.

    Comme dans tout chantier, on se retrouve confronté au problème de la concrétisation. La solution ne réside pas nécessairement dans la recherche de la perfection absolue pour toutes les pierres, mais plutôt de l’harmonie qui pourra naître de leur agencement final.

    C’est au maçon, avec les pierres qu’il choisit parmi celle qu’on lui donne, le mortier, un fil a plomb et un niveau d’établir la construction. De l’élément au tout final, ce sont aussi les liens qui permettent à l’édifice d’exister.

    Certes, encore faut-il que les pierres aient été suffisament correctement taillées. Là, le promeneur que je suis n’y peut rien, il ne peut que regarder les maîtres à l’ouvrage (ce qui est possible grâce au fait que ce chantier soit ouvert au public). Continuez donc, vous, maçons, votre ouvrage, l’exemple est une excellente méthode d’enseignement. Un artisan qui travaille de façon harmonieuse ne peut que susciter les vocations.

    amitiés

    Candide

    • > What shall we make with the stone.....
      7 juin 2007, par fabermother

      Bonjour Candide,

      Pourquoi ce pseudo ? Pour la pureté, je veux bien, pour la méconnaissance du chantier, je doute.

      Puisque tu sais faire un pas de côté, peut-être peux-tu aller plus loin ?

      Tu peux me contacter en privé. Comment ? Cherche et tu trouveras.

      Faber

      • > What shall we make with the stone.....
        7 juin 2007, par Candide

        Chère faber, Chers toutes et tous,

        Le pseudo c’est pour la pureté... oui... mais... je ne pense pas être tout à fait pur... On a tous nos vieux démons...

        C’est aussi et surtout parceque la candeur présente l’avantage de se prémunir des idées reçues (j’ai appris à me méfier d’elles) tout en préservant l’ouverture nécessaire à la découverte et à l’échange.

        Disons que c’est un état d’esprit que je travaille.

        Quant à ma connaissance du chantier... Je ne sais pas quoi en dire. Ce n’est pas à moi d’en juger.

        Je vais continuer de me déplacer donc, de côté ou en avant. J’espère simplement que ce sera dans la bonne direction.

        amitiés

        Candide

        • > What shall we make with the stone.....
          7 juin 2007, par fabermother

          Bonsoir Candide et toutes et tous,

          Quand on est en recherche, il vaut mieux effectivement abandonner toute idée préconçue.

          La recherche initiatique demande une forme de lacher prise. En suivant l’étoile, on arrive à garder le cap.

          Paisible fin de soirée, avec toutes mes amicales et fraternelles pensées.

          Faber

  • > What shall we make with the stone.....
    6 juin 2007, par isis

    cher Emerek et tous

    je ne suis pas loin de partager ton avis sur Internet, dans son utilisation "lieux d’échanges et de débats"

    les quelques forums sur lesquels je me suis risquée, en dehors de notre cher LTB, et du blog de Jiri, m’ont profondément déçue par leur manque de sérieux et leur côté la plupart du temps provocateur au mauvais sens du terme.

    c’est tellement facile de dire n’importe quoi, anonyme à l’abri derrière son écran, que cela laisse le champ libre à ce que l’homme a de moins reluisant parfois.

    il faut rester attentif, vigilant, "critique" au sens propre du terme, pour faire le tri et séparer le bon grain de l’ivraie.

    et n’oublions pas que la Lumière ne brille pas à l’extérieur des Temples, que pour vous rejoindre dans vos loges, ce n’est pas si facile quand on est isolé, sans "connaissances" FM, et que Internet est un des moyens à disposition des vrais cherchants de trouver sinon la Porte, des chemins qui y mènent, ou des guides qui montrent la voie.

    et quand on a trouvé la Porte et qu’on attend derrière, qu’est ce qu’on est content de pouvoir échanger avec ceux qui sont à l’intérieur !!!!

    merci à tous

    isis

    • > What shall we make with the stone.....
      8 juin 2007, par fabermother

      Chère Isis,

      Il me semble que tu as déjà mis un pied sur le chemin. Bien sur que la route peut-être longue, mais cette marche lente vers la porte fait partie de l’initiation.

      L’expérience prouve que ceux qui vont trop vite ou à qui on facilite trop l’accès ne vont pas forcément très loin, ou, pire, retournent au profane, souvent aigris.

      Je t’embrasse,

      Faber

Pour Anne ...
3 juin 2007, par fabermother

... et pour tous !

Bonjour à vous.

A ma demande, notre webmaster Rocbo a ouvert depuis pas mal de temps une page : "Le Café du Commerce" (suffit de remonter en haut de l’écran de cliquer dessus).

Ce forum est un forum "Tenues blanches maçonniques". Les hors-sujet ne sont pas virés dans le néant, mais juste transférés dans cet endroit sympa, où il se passe beaucoup de choses par ailleurs.

Bon dimanche à toutes et tous, Faber

  • > Pour Anne ...
    4 juin 2007, par Anne

    Bonsoir Faber,

    mon message n’était pas hors sujet...

    Mais il faut aller au bout et il t’était en partie destiné...

    amicalement à tous.

    Anne



 

LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n°1153442