rocbo menu



logo ARTICLE 59


Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie

archives septembre 2006 par fabermother



Dans la même rubrique


Les Prud'hommes
Dilution d'Infonie
Le forum des forums
Message de Tiscali-Chez.com Pages perso
Forum Pierre Henri Bunel
Tiscali France
webmaster@respublica.fr
Les sites d'infoniens
Quand c'est fini enni nini ça recommence
Pétition
Fabien et Christelle : Le message
Que va devenir Infonie ?
L'Equipe Tiscali Infonie : Le message

Les Tenues Blanches...

La Franc-Maçonnerie est un ordre humaniste et ésotérique très ancien. Ses racines plongent dans plusieurs Traditions, au fil des âges, la plus récente étant celle des Compagnons Bâtisseurs, la plus antique se perdant dans la nuit des temps.

Une Tenue Blanche est une soirée où nous avons plaisir à accueillir les parents, les amis proches, les sceptiques honnêtes, pour dialoguer, pour informer de notre recherche et de notre implication dans la vie au quotidien.

La page active du forum se trouve à l'adresse:
rocbo.net/spip/article.php3?id_article=59

Liens
 Archives des forums
 Les Pages Maçonniques Européennes
 Weblog Hiram.be
 Le blog de Tao

 


Flux RSS



 

AGDZ
30 septembre 2006, par Bill  

Bien cher tou(te)s

Voici un texte paru dans un quotidien local. La prison d'AGDZ vu sous un autre angle et avec une nouvelle lumiére. Je joins un lien pour expliquer ce qu'était cette prison.

AGDZ Par Daniel Soil

Le Coran, le bougeoir et les allumettes, le crayon, le papier sur lequel je vous écris dès que les gardes me laissent tranquille : tout occupe une place choisie sur cette caisse qui me sert de table d'écriture. D'abord j'égalise la surface, puis je pose chaque objet. Rien ne peut déborder, aucun pli, aucune oblique. J'aligne, je souligne les arêtes, je lisse les angles. Le Coran est posé en appui sur le mur, je peux l'ouvrir sur telle ou telle sourate. La boîte d'allumettes trouve place sur le bougeoir et cela dessine une sorte de diable portant une charge. Vous trouvez que je déraisonne ? Pourtant, les Frères me le confirment, je garde toute ma tête. Mais vous me direz, faut-il les croire, eux qui toujours chercheront à rassurer, un Frère ? Ce soir, un rayon de soleil très particulier désigne le creux où je pose délicatement mes lunettes. Vous imaginez si elles devaient se casser ? Le flou perpétuel ! Bien sr, il y aurait toujours un Frère pour me décrire ce qui m'entoure, mais je ne pourrais les solliciter sans cesse. Déchiffrer, voir de près, donner de l'attention au minuscule, rendre limpide ce qui est embué : les lunettes, c'est bien ce que j'ai de plus précieux.

Dire que tout a débuté dans des lieux aussi ternes que nos baraquements. Nous étions quatre cents prisonniers maussades dans une vaste salle. Un regard a suffi à nous décider. Notre groupe a entonné "Le Temps des Cerises". Aussitôt le silence a gagné les hommes autour de nous, surtout aux passages en mineur, aux demi-teintes. Puis, jusqu'à trois heures de la nuit, ils ont parlé, comme si nous leur avions ouvert une voie, s'offrant le plaisir de témoigner à leurs voisins de tout ce qui donne sens à leur vie. Comment un tel naturel avaitil pu surgir ? Et comment retrouver cette grâce au coeur d'une symbolique qui se donne pour immuable ? L'enjeu était là. Ali, Fouad et moi n'avons plus cessé d'y réfléchir. Peu à peu s'est ébauché le Cercle. Nous burinions la pierre, sans mesurer à quel point la réflexion philanthrope nous deviendrait un jour vitale.

Oui, le Cercle s'est formé dans cette baraque. Presque chaque jour, les amis témoignent de leur joie à en faire partie. Vous devriez voir quel clin d'oeil qu'ils s'adressent chaque fois qu'ils retournent à leur sculpture, ce déchet de bois, cette bche, que chacun taille et façonne de son mieux. Il faut voir avec quelle passion ils se donnent à ce travail. Et comment, peu à peu, à force de peaufiner, une oeuvre se dégage.

Halim, notre tailleur au visage toujours étonné, a réuni des bouts de tissus de toutes sortes pour confectionner un tapis mosaïque : par sa bigarrure même, il est le reflet du hasard qui a présidé à la formation du Cercle. Khalid, lui, tresse un fil à plomb avec du chanvre trouvé parmi les gravats. Parfois c'est un soleil ou une lune qu'il découpe à même de vieux débris de carton. Samir, de son côté, veille sur notre santé. Il m'accorde un demi-pain de plus tous les deux jours. "Pour que ta voix se maintienne, respectable enquiquineur !", a-t-il lancé avec cet humour qui est notre viatique, ce cordial qui chasse les peurs. Puis il me cede sa gamelle. Bois cette soupe tant qu'elle peut te désaltérer ...

La sécheresse est partout. Au cachot, â la mine, dans le regard des gardiens. Et les courants d'air vous détruisent, à force de souffler sur la même partie du corps. Même pour cette courte nuit du solstice, le bien le plus prisé reste, encore et toujours, le feu et la lumière qu'il offre. Chaque allumage est un instant de vérité. Le bougeoir passe de l'un à l'autre, la flamme éclaire chaque visage, on reconnaît les marques de la Mousseba, les balafres, la trace d'épreuves venues trop tôt et vécues de plein fouet, on mesure le tourment des Fières, on le vit comme s'il s'agissait du sien propre. Le passage de la bougie nous aide à supporter l'indifférence qui est la régle autour de nous. Seule la chaleur qui passe d'une main à l'autre peut nous aider à tenir. Souvent la bougie circule plusieurs fois. Parfois - quand les gardes rôdent - un simple serrement de main fait l'affaire.

Laissez-moi vous décrire une de nos réunions. L'allumette s'embrase, Youssef, le plus doué de nous tous pour ramener l'espoir chez les laissés pour compte, allume une première bougie et j'articule à voix haute Pour l'amour de l'humanité. Puis nous faisons cercle - je dis cercle, il s'agit plutôt d'une forme biscornue, une carte de France on une botte italienne, selon la fatigue des Frères, selon le doute qui, parfois, perturbe la régularité de la figure. Un moment, Omar souffle : "Nous sommes humanistes, frères de tous les hommes qui savent ce que souffrance veut dire". Après un temps, il ajoute "La fraternité règne, même si notre géométrie est imparfaite". Assis sur son matelas de paille, Ali conclut : "Le hasard nous a réunis, la chaleur nous lie, le Cercle nous sauvera". Il se redresse, souffle la bougie qui refait le tour. La fumée s'élève et forme de curieuses volutes auxquelles chacun donne le sens qui lui plait. Puis on parle, librement.

Si je devais vous parler d'Ali, c'est son dos que je vous décrirais d'abord. Large et paternel, solide et rassurant. Imaginez-le en forêt de Sefrou, arriver par les fougères, déballer ses prises, nommant chacune d'elles avec l'emphase enjouée du maitre d'hôtel : une caille, deux perdrix, trois bécasses ! Cette nuit de solstice, je le regarde au-delà des grillages, fasciné par sa stature, heureux d'avoir un ami aussi robuste. Toujours le mot qui déride, désamorce la solennité, casse les trémolos. Pourtant une fêlure doit bien exister chez lui comme chez tout autre, derrière cette bonhomie, cette joie d'entreprendre. Voyez-vous, depuis ce camp, tout me parait plus difficile à démêler, le fort et le faible, le faux, le vrai...

Il en va de même pour les impertinences d'Omar lors des réunions. Plus jamais je ne songe à les critiquer comme autant d'hérésies. Aujourd'hui, j'ai besoin de sa spontanéité que je lui ai tant reprochée. Il m'arrive d'y voir une manière plus fine d'agir en humaniste. Mais longtemps, à tiop me tracasser, je n'ai réussi qu'à brler mes doigts à ma Troupe ou à ma Favorite.

J'ai connu quelques périodes de découragement. J'ai failli jeter mes choix de philanthrope aux orties. C'est parmi les Berbères qui nous relevaient à chaque défaillance dans la mine que jai trouvé le ressort nécessaire. L'un d'eux - il s'appelle Lhoussaïn - m'a pris à part, tout content de pouvoir témoigner dans sa langue de ce qui fait sa fierté : l'art de cuire la terre. Lhoussaïn m'a rappelé l'ocre de son village, les palmeraies foisonnantes du Draâ Et moi je lui ai parlé de vous, de votre bienveillance. On s'est donné l'accolade. Très vite, je lui ai parlé de rigueur et cela lui a plu.

Agdz, sa poussière, ses pierres, ses moiteurs chaque jour pareilles. Cela donne le temps de retracer nos itinéraires. Khalid est sidéré par mes choix. Pourquoi ai-je voulu devenir marocain ? Pour avoir le plaisir de rejoindre notre triste troupe ? De barboter dans cette glaise ? A lui aussi j'ai parlé dc vous, dc notre engagement à ne pas juger les hommes sur leur nationalité, à se battre pour le Droit. Essayez de nous imaginer, marchant au même pas à la promenade, discutant à mi-voix de réforme ou de révolution. Cette dernière voie ne plait pas trop à Khalid, qui est plutôt sceptique. A propos du peuple, il est d'avis que son arbitraire pourrait être plus terrible que celui d'un despote. "Sans doute y a-t'il un risque, ai-je admis à voix haute, oui, le peuple peut devenir tyrannique lui aussi, s'il est brandi comme valeur absolue ..." Nous marchions, nous discutions, nous argumentions mais, surtout, nous cherchions l'accord. Bien sur, je disais ce que je pensais, niais je faisais en sorte qu'aucune intransigeance ne vienne briser le lien qui se nouait peu à peu : "Oui, tu as peut-être raison, je vais y réfléchir". Khalid se tenait à ma hauteur, comme un vrai philanthrope veillant à protéger le Frère vulnerable de tout mauvais coup. Les gardes qui nous voyaient passer levaient la tête puis la baissaient aussitôt, comme s'ils se disaient ce qui se trame là n'est pas notre affaire, nous ne sommes pas à même de le saisir.

C'est dans les tout premiers jours de captivité que j'ai approché Khalid. Les intellectuels avaient coutume de rester entre eux. Or, pour le Cercle que j'imaginais, il fallait briser la muraille des grades et des classes. Le professeur Khalid disait aimer d'un même élan la loyauté et les trouvailles d'écriture. Poète à la ville, il est toujours là à partager ses découvertes regarde ces mots, comme ils claquent !

C'est étrange la quiétude d'un pénitencier, à l'aube du jour le plus long. Ce calme, c'est ça notre solstice ? Ou est-ce ce qui va advenir tout à l'heure ? Cette débauche de gardes qui crient et qui crachent, cette vulgarité, ces fanfaronnades, cette asphyxie entre deux coups de pioche. Omar me parle de la baraka. "Ce n'est pas ce que vous nommez la chance, tu sais, ce serait plutôt la bénédiction du Ciel ..."

A ce moment Youssef s'écroule, ses jambes le lâchent. Tous les Frères quittent les paillasses et se précipitent. Il sourit faiblement, rassuré de nous avoir vu accourir comme un seul homme. Nous tenons sa tète la plus droite possible, le plus â l'écart des gravats et de la boue. Yousset nous parle, glisse une facétie, nous prend à témoin de la symbolique qui se dévoile là, par terre, il forme le point crucial, il achève la parfaite figure, le centre des six Frères étoilés. Youssef nous interpelle dans un souffle : "Dites, les gars, chez les chrétiens, foi, espérance, charité ... rappelez-moi, laquelle de ces vertus est première ?" Voilà ce qui lui trottait en tête ! Une vieille question scolastique ! Un dogme qui remonte aux rudiments du catéchisme entendu à l'école française ! "La charité, Yoossef, je suis formel." Et j'ajoute, puisant dans mon bagage ancien : "La charité se pratique de nuit comme de jour, mon Frère, du solstice à l'équinoxe, c'est écrit, il faut donner, donner encore, c'est St Jean l'Evangéliste qui le dit." Il sourit encore et ferme les yeux. Je me penche un peu plus et chuchote à son oreille : "Que sera cette nuit si tu meurs ? Que deviendra la figure à sept sommets ? C'est notre géométrie qui va se perdre. Tu ne vas tout de même pas faire tomber la bougie ? Mettre le feu au tapis mosaïque ?" Alors Halim entonne l'air soufi qui lui paraît le plus approprié et cette musique révèle toutes les clés qu'elle détient pour réconcilier l'Univers. Tous les sept, le plus faible au milieu, nous éprouvons une fraternité qui outrepasse la catastrophe. Le murmure de Youssef s'ajoute à la mélodie de Halim : "Vous êtes là, c'est bien. Je n'ai pas peur. Vous pourriez même m'achever, n'est-ce pas, si je vous le demandais ? Rassurez-vous, ce n'est pas ce que je vais faire. Regardez ces coquelicots, loin là-bas, ces jeunes pousses. Bientôt il sera l'heure de l'illumination. Il est trop tôt pour laisser ma chair à la terre."

Malgré la chaleur de juin qui redouble, une chouette apparaît sur une poutre du toit. De quelle énergie est-elle porteuse ? Qui l'envoie ? Qu'a-t-elle à nous dire ? La chouette penche la tête d'un côté, puis de l'autre, comme si elle soupesait nos chances. L'oiseau disparaît puis revient muni d'un rameau d'acacia, quelques feuilles rudes viennent se poser, imprévisibles, sur l'homme à terre. Ce miracle, c'est ce qui décide Youssef à vouloir vivre, pour de bon.

Cette nuit de solstice touche à sa fin.

Je dois m'attacher au moral des Frères. Ma manière a moi, c'est de lancer la cantonade "Savez-vous où j'ai rencontré ma femme ? Au milieu de quel paysage ?" Il y a toujours dans le cercle l'un ou l'autre qui reste pantois "Non, je ne sais pas." Et même le choeur de ceux qui savent s'exclame comme un seul homme "Non, raconte !" Un sourire s'ouvre sur les visages défaits, c'est gagné !

Croix de Lorraine, croissant, flambeau, poing levé : chacun, je vous l'ai dit, a choisi le signe auquel il croit et s'est donné pour tâche de le sculpter en silence. A chaque réunion, l'oeuvre est posée sur le tapis mosaïque à l'état provisoire où elle se trouve. Bois brut, travaillé à demi ou achevé, ce sont nos trésors. Leur polissage nous aide à vivre. Moi, c'est une étoile que je suis sur le point d'achever, un pentagramme. En l'honneur de cette aube unique, le feu recommencera à circuler dès la première lueur. Notre chaîne formera une ellipse débarrassée de toute raideur. Et chacun s'interrogera : le bras de Khalid hésite-t-il ? Samir a-t-il besoin de ses deux mains pour atténuer le tremblement du bougeoir ? Comment Halim s'arrange-t-il pour que la cire ne coule pas sur le tapis ? Omar ne risquetil pas d'éteindre la flamme, lui qui n'est pas encore très à l'aise avec ce rituel ? Comment va se manifester l'émoi d'Ali ? Et la fragilité de Youssef ? Une poigne sur l'épaule relève l'ami qui défaille, les mains se cherchent, se trouvent et s'apaisent. Un bras se tend et sert de garde-fou, il vous rattrape si la chute menace. Un regard malicieux vers l'ami est souvent le meilleur remède. Le rire aussi. Ensuite viendra l'heure de la parole joyeuse et énergique, celle qui chasse la morosité, fait oublier le vacarme des cailloux et ranime la conscience. Assis autour de Youssef toujours allongé, les Frères s'écouteront, s'attacheront aux paroles que chacun prononcera. Ils diront leur accord ou leur perplexité, chercheront à démêler l'écheveau. Bravant la canicule qui s'annonce, les Frères exalteront la pensée critique : c'est l'outil qui stimule, qui secoue de toutes les torpeurs. Donner du prix è ce qui est sensible, venant de soi ou des prochains. Cultiver, entretenir. Scruter les intentions et s'efforcer de comprendre.

  • > AGDZ
    30 septembre 2006, par Bill  

    voici le lien http://www.tamazight.biz/article88.html

    Bill

Pour Bill et Coyote
30 septembre 2006, par fabermother  

En attendant, voici le lien que Bill a essayé d'envoyer sur le blog de l'Hérétique :

http://www.senegalaisement.com/senegal/venir_en_france.php

J'ai pas tout lu encore, mais j'en ai des frissons dans le dos.

  • HOAX
    30 septembre 2006, par EMEREK  
    HOAX ???

    J'ai lu ce texte et me pose vraiment la question :ne s'agit il pas d'un "HOAX" ???

    Cet article est tellement exagéré que j'en arrive à penser qu'il s'agit d'un montage.

    à qui profite le crime ?

    • > HOAX
      1er octobre 2006, par Bill  

      Mon TCF,

      Ce n'est malheureusement pas un Hoax. le site www.senegalaisement.com est un site officiel, qui propose en autre des voyages touristiques au senegal ainsi que d'autres informations sur le pays.

      AF

      Bill

    • > HOAX
      1er octobre 2006, par fabermother  

      J'ai vérifié. Ce n'est pas un hoax. Mais des articles du propriétaire du site : Christian Costeaux.

      J'ai eu du mal à digérer. Notamment son article sur les "grosses connes". Mais il faut lire plus avant (avec du recul, en en lisant les petits caractères en bas) ce site très "personna grata" au Sénégal (il prône la beauté du pays et dénonce la c... universelle), malgré ses démêlés juridiques, pas pour les raisons que vous pensez.

      En lisant au degré nécessaire, ce n'est pas raciste (quelque soit le sens du racisme), mais plutôt lucide.

      Enfin, voyez, lisez et faites-vous votre opinion.

      • réalité à peine exagérée
        1er octobre 2006, par Eléonore  

        J'ai lu, et aussi les petits caractères en bas, important sinon ça manque.

        Ces articles sont dignes de figurer dans un journal satyrique et malheureusement correspondent à une certaine réalité, quand à l'illusion des gens qui cherche à partir de leur pays pensant trouver l'Eldorado chez nous.

        Pour que tous ces gens prennent des risques pareils, c'est qu'ils pensent trouver mieux que leur misère actuelle, si t'es bien ou tu es, pourquoi bouger ?

        A l'heure d'aujourd'hui, ou chaque jour sont raflés des dizaines de personnes et renvoyées sans le moindre souci de savoir si des familles ne sont pas séparées. Ces rafles se passent en pleine rue, le soir de préférence, et sont arrêtées dès que les camions sont remplis. Tout ces gens le savent et prennent les risques, au moins on leur colle pas une balle dans la tête.

        L'auteur a peut-être essayé de faire comprendre cette illusion en brusquant (enfin moi c'est comme ça que je le comprend).

        Je connais des femmes chinoises qui arrivaient avec la tête pleine d'illusions (je ne pouvait rien leur dire tellement elles étaient sures d'elles, elles déchantent et finissent complètement exploitées (je vous dis pas comment) et ne peuvent repartir à cause de la dette qu'elles ont contracté pour venir, elles vivent sans identité car on leur pique leurs papiers et leur enfant est resté en Chine.

        Je me sens complètement impuissante face à tout ceci, et je n'ai que de la peine de voir que ce n'est pas demain la veille qu'on réglera l'histoire humaine.

        Eléonore

  • Sénégalement vôtre
    3 octobre 2006, par Cobravif  

    Il est bien, ce site !

    Mais il n'explique pas comment faire pour émigrer de France au Sénégal. Dommage.

    • > Sénégalement vôtre
      3 octobre 2006, par fabermother  

      Ce n'est pas un site pour vases communiquants.

       ;-)

Le Grand Architecte a les pieds fourchus !
28 septembre 2006, par fabermother  

Bonjour tou(te)s,

C'est fou ce que le concept maçonnique de Grand Architecte de l'Univers peut faire fantasmer certains !

Ces "certains" ne connaissant de la Franc-Maçonnerie que les lectures édifiantes des sites anti-maçonniques, d'une littérature d'extrême droite, les anathèmes vaticanaux et islamistes, ainsi que l'écoute de ragots de l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours.

Tremblez, Profanes qui désireriez frapper à notre Porte !

Voici révélé l'ultime secret de notre Secte !!! (dommage qu'on ne puisse pas mettre la musique de film d'horreur qui va avec ;-)).

Citation fidèle (y compris les fautes d'orthographe) d'un passage d'une fine étude de la Maçonnerie sur un site anti-maçonnique

Le Grand architecte n'est donc ni plus ni moins qu'une transfiguration de Lucifére, et ce nouvel ordre mondial ne serait ni plus ni moins que la descente de la bête venu pour nous duper (l'antéchrist), que nous explique ST-Jean trés prisé (comme par hasard) par les fréres. L'humanité, face à l'abondance matérielle, sombrerait alors dans la cupidité, l'avidité et le culte de l'image (ou de l'amour propre), s'asservissant ainsi de façon complaisante aux volontés du "malin" et de ses suppôts. Ca peut choquer en effet (ça m'a fait cet effet là aussi, mais on apprend à vivre avec), mais c'est la pure verité, il suffit de chercher, de rassembler les informations pour s'en rendre compte.Les Maçons adorent Satan, ou le "malin" ce qui nous explique aussi leur intêret pour Hermés, le plus rusé de tous les dieux Grecques (et son homonyme le dieu des alchimistes !).même si la plupart des initiés n'en sont pas conscients, le secret ne se révélant qu'à un des grades les plus élevés, leurs pensées vont dans ce sens et le processus d'endoctrinement (bien qu'ils se défendent de tout dogmatisme) les méne jusqu'à cette verité.

Le pire de tout ça, c'est que si c'était vrai, je suis persuadée que nous croulerions sous des tonnes de demandes d'admission !

Si on devait relever, et commenter, toutes les erreurs, les incohérences, les confusions, les amalgames, les incompréhensions, les contre-vérités, les inventions de ces quelques lignes, l'année n'y suffira pas.

Enfin ... soyons positifs : c'est avec des sottises obscurantistes de ce style que nous apprenons à grandir.

Fabermother

  • > Le Grand Architecte a les pieds fourchus !
    29 septembre 2006, par Anne  

    Bonsoir à tous,

    je n'arrive même pas à lire jusqu'au bout !

    Et pourtant je suis le diable, toujours présent sur votre forum et maintenant indélogeable, il faudra faire avec...

    Très bon week-end à tous, Anne

    P.S. : excusez mon peu de présence en ce moment, mais je ne peux faire mieux...

  • > Le Grand Architecte a les pieds fourchus !
    3 octobre 2006, par Cobravif  

    De toute façon, les géomètres et les architectes ne voient pas le choses de la même façon...

    Je vous raconte pas les crises quand un fichier de plan nous revient de chez un architecte. La plupart de temps, l'« artiste » a fait cadrer le terrain à ses besoins...

    Mais comme dit le coran alternatif (c'est à dire traduit), GADLU est grand et miséricordieux.

    • > Le Grand Architecte a les pieds fourchus !
      3 octobre 2006, par fabermother  

      Avec des pieds fourchus, pas étonnant qu'il ne se risque pas sur le terrain ! Il risquerait de se casser la figure.

      On voit que ce n'est pas lui qui pratique l'étude géologique et qui fait les plans de récolement !

      Bien pour le "coran alternatif" ! loll

      Signé : ACDC

Le Da Vinci Code a encore frappé !
28 septembre 2006, par fabermother  

Bonsoir tou(te)s,

Certains d'entre vous ont un peu suivi la petite bourrasque provoquée sur le blog maçonnique Hiram par les propos "musclés" du blog Eretikos.

Nous avons d'ailleurs eu la visite de son auteur sur notre forum.

Le dernier article de l'Hérétique, avec le style qui lui est propre, s'attaque au best seller que tout le monde est obligé de connaître au moins de nom, vu sa médiatisation.

En fait le livre lui sert de tremplin pour beaucoup de réflexions intéressantes même si on est pas d'accord. Et puis, pour cette fois, il ne "bouffe" pas du franc-mac (ou alors très indirectement). loll

J'ai laissé un commentaire à son article, et certains passages peuvent intéresser les participants et lecteurs du forum. Je vous invite à aller voir.

Douce nuit,

Faber

Construction
27 septembre 2006, par fabermother  

Pierre de fondation.

Début de la construction. Dédicace. La Règle sprirituelle.

Pierres angulaires.

Force de la construction.

Fabermother

De la pierre brute à la pierre cubique
27 septembre 2006, par fabermother  

A l'intérieur de la pierre brute, se cache la beauté.

Long travail de polissage. Lumière révélée de la pierre cubique.

Fabermother

La taille de la Pierre
27 septembre 2006, par fabermother  

L'Apprenti taille la Pierre.

Chaque coup de maillet sur le ciseau retentit au plus profond de lui-même.

L'oeil du Maître examine le travail.

Un Compagnon est-il né ?

Fabermother

Etre Franc-Maçon
27 septembre 2006, par fabermother  

L'AME GEOMETRIQUE

Le visiteur du chantier d'une cathédrale en construction passe devant des ouvriers tailleurs de pierre.

Il s'arrête auprès du premier : "Que fais-tu ?" "Je gagne ma vie !" répond sobrement l'homme sans relever la tête.

Le deuxième tailleur de pierre qu'il interroge de la même façon répond sans hésiter : "Je taille une pierre."

A la même interrogation, le troisième répond au visiteur : "Je construis une cathédrale !"

Celui-là était un compagnon.

> Vous parlez de tuilage ?
25 septembre 2006, par rocbo  

En voici une qu'elle est belle, n'est-il pas ?

Les tuiles "canal", à Marseille... on connait.
@+
oo

  • > Vous parlez de tuilage ?
    25 septembre 2006, par rocbo  

    Quant à donner la première lettre, la deuxième ... j'vous propose, pour cela, d'utiliser le tengwar...

    N'est pas latinlover qui veut mon trésor.

    @+
    oo

    • > Vous parlez de tuilage ?
      25 septembre 2006, par fabermother  

      Pour tout savoir sur le tengwar, ou presque : un lien ...

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Tengwar

      Signé : le saigneur des ânes, ho !

      • > Vous parlez de tuilage ?
        25 septembre 2006, par fabermother  

        Avec tout le respect que je porte à Tolkien, et ma révérence devant son génie.

        Visiter son monde magique remet certaines idées en place.

        Votre Fabermother.

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
24 septembre 2006, par Harmonie  

Avant toute chose, donnez moi la première lettre.

  • Tuilage
    24 septembre 2006, par fabermother  

    Et pourquoi voulez-vous qu'on vous donne la première lettre ? Savons-nous si vous connaissez la deuxième ?

    Ici, ce n'est pas un tuilage public. C'est une Tenue Blanche.

    Si vous voulez que je vous tuile en privé, pour vous faire plaisir, dite- le.

    • > Tuilage selon le Rite
      24 septembre 2006, par fabermother  

      Heuuuhh, c'est moi qui vous demanderez la première lettre, pour que vous ne soyez pas déboussolé.

      Ne suis-je pas gentille ?

      Fabermother

      Ps : bon, tout ça ne fait pas avançer notre Tenue Blanche - la parole est aux visiteurs profanes.

      • > Tuilage selon le Rite
        25 septembre 2006, par Bill  

        Bonjour ma TCS, bonjour à vous tou(te)s Vu le mélange des genres, ca va etre une sacrée cacaphonie avec la premiere lettre. Ca pourrait etre marrant d'essayer une grille de mots croisés !

        Bill

        • > Tuilage selon le Rite
          25 septembre 2006, par fabermother  

          Bonsoir mon TCF et tou(te)s.

          Effectivement, entre les mots sacrés, les mots croisés et les mots de passe, on peut attraper des maux de tête !

          loll

          Fabermother

          • > Tuilage selon le Rite
            3 octobre 2006, par Cobravif  

            Eh ! Oh ! Les agrégés de grammaire ! Vous avez pas essayé avec le premier chiffre au lieu de la première lettre ?

            J'imagine un grille de Sudoku (en patois (Sout del Quiaou) cavale listique.

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    7 octobre 2006, par paul gerard  
    premiere lettre

    puisque je ne sais ni lire ni ecrire... le chinois

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      7 octobre 2006, par fabermother  

      Nobody is perfect !

      loll

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
24 septembre 2006, par fabermother  

  • proposition
    24 septembre 2006, par EMEREK  

    Merci Faber...

    Pour l'organisation du site n'est il pas possible de séparer les rubriques par Théme ou question ?Quand on veut voir un sujet ,il faut en effet faire défiler les derniéres interventions .

    D'autre part souvent les titres restent "tenues blanches..." ce qui rend difficile les recherches ???

    Fraternellement à toi Faber

    • > proposition
      24 septembre 2006, par fabermother  

      Tu m'a prise de vitesse, car je comptais supprimer l'image pour te laisser le soin de l'insérer à un de tes posts ! Du coup, je la laisse, tu réitéreras en couleur si tu veux (voir les 2 courriels que je viens de t'envoyer).

      Tes remarques pertinentes :

      Pour l'organisation du site n'est il pas possible de séparer les rubriques par Théme ou question ?Quand on veut voir un sujet ,il faut en effet faire défiler les derniéres interventions .

      J'en ai déjà fait la demande à mon vieux complice Rocbo, mais apparemment l'hébergeur n'avait pas prévu ce genre de truc. Mais je vais lui téléphoner pour en discuter (peut-être qu'il y a de nouvelles options au fil des mises à jour du logiciel ?).

      Pour ta deuxième suggestion, je suis bien d'accord. Mais là c'est une question de displine personnelle !

      Fraternellement,

      Faber

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
22 septembre 2006, par isis  

bonjour

rocbo je serais patiente. je pense qu'ici on peut poser toutes les questions, même au risque de faire sourire ? qu'est ce que le cinabre ?

est ce qu'avec le temps on se familiarise avec cette forme de pensée ésotérique qui m'oblige à lire plusieurs fois avant de commencer à comprendre ?

bonne journée

isis

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    22 septembre 2006, par fabermother  

    Bonjour Isis et tout le monde,

    A moins d'aborder un nouveau sujet ou de poser une nouvelle question, il est mieux de répondre à un post en cliquant en bas à droite sur [Répondre à ce message] pour continuer le fil de la conversation.

    Le cinabre est une pierre composée de sulfure de mercure. Voici un lien vers Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cinabre

    Pour la suite de ton post, tout est offert en Maçonnerie, y compris l'ésotérisme, pour ceux qui s'y intéressent.

    Entre deux questions des visiteurs profanes, j'aime bien parler de sujets qui me tiennent à coeur et échanger avec des Frères et des visiteurs que ça branche.

    Si cela semble un peu obscur, c'est que tu n'as pas eu l'occasion ou l'envie de t'intéresser au sujet. Par exemple, le discours de mon garagiste est souvent incompréhensible pour moi, ainsi que celui de Rocbo sur les performances de son Mac !!!

    Mais tu es vivement invitée à poser toutes les questions qui te viennent. Tu aura toujours une réponse. Te garantir que la réponse te conviendra, ça c'est autre chose.

    Bonne journée.

    Fabermother

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      24 septembre 2006, par isis  

      pas eu l envie ? je ne serais pas la si je n avais pas l envie

      pas eu l occasion, c est vrai, mais je pense avoir ecrit un mot pour un autre ce n est pas l esoterisme qui me pose question, mais l intellectualisme

      je viens de retrouver l image que tu as insere plus haut dans le livre que je lis en ce moment, il date de 1616 mais que signifie t il ?

      comment faites vous ici, vous souhaitez que chacun se presente ou vous preferz decouvrir post apres post ?

      je vais rentrer demain a mon domicile principal, j espere tant pouvoir enfin ouvrir cette page....

      isis

      • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
        25 septembre 2006, par fabermother  

        Bonsoir Isis, et tou(te)s,

        Heureuse de te lire.

        Pour l'intellectualisme, ce n'est pas ici que tu en trouvera. On l'a laissé sur le bord du chemin. Il est important d'apprendre à marcher avant de courir.

        D'ailleurs, je ne cours pas encore, j'apprends encore à marcher. Et je pense qu'il en sera ainsi jusqu'à la fin de ma vie.

        Rocbo a travaillé ce we pour que la page soit plus légère et que tu puisses l'ouvrir d'un ordinateur à faible puissance de mémoire. Ce qui va m'obliger à faire remonter les échanges clés, mais c'est avec plaisir que je le fais, comme lui nous fait plaisir.

        Ici, on se présente comme on veut, ou on ne se présente pas. Pas de règlement. Tu fais comme tu le sens. C'est le mieux !

        Spontanéité, réflexion et humour. Echange.

        Douce nuit.

        Faber

        • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
          26 septembre 2006, par isis  

          oui merci à Rocbo puisque je peux maintenant ouvrir la page à mon domicile principal.

          alors ce n'était pas encore le bon terme ;quand je l'aurais trouvé je l'écrirai....

          je suis allée sur le blog de TAO,j'ai imprimé ,me faut maintenant lire doucement.

          a bientôt isis

          • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
            26 septembre 2006, par fabermother  

            Bonsoir Isis, et tou(te)s,

            A moins que je ne me trompe (ce qui m'arrive aussi souvent que les autres), le mot qui te pose problème n'est pas "ésotérisme", ni "intellectualisme" mais peut-être "savoir" ou "connaissance" ?

            C'est bien que tu sois allée sur blog de Tao. Si je l'ai référencé ici, ce n'est pas pour rien.

            Va doucement, car tout commencement doit-être d'une infinie délicatesse.

            Faber

      • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
        26 septembre 2006, par fabermother  

        Pour l'image dont tu parles, je pense que la teneur du livre que tu lis devrait te donner la piste (de quel livre s'agit-il au fait ?).

        Pour un début de réponse, c'est une représentation symbolique du Grand Oeuvre alchimique.

        Dans un premier temps, inutile de décortiquer : il suffit de contemplet, et si ça plait, certains messages vont venir naturellement.

        Amicalement.

        Fabermother

        • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
          27 septembre 2006, par isis  

          bonjour faber et bonjour tous

          ça fait déjà quelques temps , plusieurs années ,que j'ai commencé ce chemin, sans vraiment savoir OU je vais et jusqu'où j 'irai , ce que je trouverai , je renonce à mettre des mots pour l'instant.

          pour être complètement honnête et sincère, je dois dire que je partage la vie d' un de vos Frères, et il est bien sr mon premier interlocuteur .

          je ressens la nécessité d'élargir mon espace dans ce domaine, d'où ma recherche sur le net et mon arrivée jusqu'à vous cet été, depuis notre maison du sud.

          dans le blog de TAO, j'ai retrouvé quelque chose d'important : la maturation déjà quand j'étais au lycée,je laissai "murir" mes devoirs de philo ou de français dans ma tête ( ?) et le dernier jour je me mettais a rédiger presque d'une seule traite. c'est pour cela que je n'étais pas bonne en devoir en temps limité, j'ai besoin de temps pour murir les idées , les décisions, les choix.

          aujourd'hui dans ma profession j'applique la même méthode, du moins quand je peux.

          ici et maintenant, je me sens pleine d'interrogations , c'est donc surtout des questions et des ressentis que je me propose de partager avec vous.

          j'appréhende cet espace comme un lieu d'expressions et d'échanges, est ce que je me trompe ?

          donc le livre dont est extrait l'image est appartient à mon mari qui accepte departager sa bibliothèque avec sa profane préférée...

          amicalement

          isis

Solve, coagula, etc ...
21 septembre 2006, par fabermother  

Bonsoir tou(te)s et bonsoir Cobravif,

Comme le hasard est grand, ce n'était pas prévu dans mon programme mais j'ai rendu visite à vieil ami dans son antre, un rv ayant été annulé entre temps.

L'homme est très vieillissant, à la porte de la fin (ou du début, au choix).

Une de ses préoccupations était que l'uvre alchimique s'arrête.

Atteint d'une attaque cérébrale (il ne sait plus lire ni écrire, et confond les mots, lui qui fut un esprit brillant), il me désignait l'ombre d'un arbre sur le toit de sa véranda, et me disait qu'il avait deux morceaux du tronc de l'arbre nécessaire pour entrer dans la composition de l'oeuvre.

Comme le prends très au sérieux, j'ai cherché à comprendre. Sur le haut d'une armoire, juste sous l'ombre de l'arbre, il y avait un coffret que j'ai descendu péniblement (très lourd).

Dedans, deux magnifiques pierres (en fait une pierre déjà tranchée en deux). De couleur magnifique.

Cobravif comprendra : c'était de la pierre de cinabre, à l'état pur (se laver les mains avant de lécher les doigts, elle est toxique).

D'où la confusion, du vieux Maître mourant, dans son langage (pas dans sa tête) entre "arbre" et "cinabre".

Ecoutons les anciens, avant que nous soyons trop idiots. C'est eux qui nous laissent les indications du chemin.

Cobra, je te laisse le soin d'expliquer le mercure. Si tu as besoin de cinabre, je sais où en trouver.

Bonne soirée.

Fabermother

  • > Solve, coagula, etc ...
    3 octobre 2006, par Cobravif  

    C'est très précieux, le cinabre. Et fort dangereux entre des mains qui n'ont pas eu vent de l'arcane.

    Le vif argent qu'on en tire est le seul, en pratique et non en théorie, qui permette de se lancer dans l'Oeuvre.

    En effet, dans certaines conditions, le Cinabre permet, avec une bonne bouteille cornue de séparer ses deux composants essentiels, le soufre et le mercure - qui est en fait du vif argent.

    Je n'irai pas plus loin, mais songez, vous qui cherchez, que les atomes juxtaposés ne forment pas de la matière.

    Une mystérieuse entité les lie. Sinon on n'aurait pas besoin d'une étincelle pour réaliser la synthèse de l'eau.

    Un bloc de Cinabre, n'est pas un simple mélange de soufre, de mercure et d'oxygène. Pour schématiser.

    Il est plein d'impuretés qui lui donnent sa pureté...

    A bon entendeur...

    O crux ave, spes unica. Oc rux aves, pesu nica.


    Entendu un jour quelque part...

    -  Ecoute, Disciple : Pour extraire le soufre et le mercure il faut réussir la dissolution (solve) du cinabre. Pour faire la Pierre il faut réunir (coagula) les éléments soufre et mercure.

    -  Mais, Maître, pourquoi alors aller chercher si loin ce qu'on avait déjà au départ ?

    -  Certes, mon enfant, mais d'où vient ta question ?

    • > Solve, coagula, etc ...
      22 octobre 2006  
      Cinabre

      bonjour a toutes et tous,

      Qui nousparlera du wai-tan et du nei-tan ?

      comprendre le cinabre extérieur et le cinabre intérieur.

      Bonne journée Bill

Ohé, compagnons !
18 septembre 2006  

Si on aime ça :

on aura du mal à comprendre ça :

et encore moins ça :

Faber

  • > Ohé, Compagnonne !
    18 septembre 2006, par Cobravif  

    Je ne vois pas trop la difficulté de « comprenure » si ce n'est qu'on risque d'avoir des ennuis avec les adeptes de la religion de la « lune », quand on voit où le gars de l'image du milieu a accroché la sienne...

    Il a vraiment le "G" mal placé.

    Quant à celui du bas, il l'a carrément enlevé. Etait-ce un "G" métallique qu'il aurait laissé au vestiaire ?

    • > Ohé, Compagnonne !
      18 septembre 2006  

      Alors là, vraiment Cobra, tu me fais honte !

      Recalé !

      Aux arrêts de rigueur !

      Révise les chakras et la kundalini. Je vais consulter Leonardo, qui est plus indulgent que moi, et plus instruit du nombre d'Or.

      Tain, on les tient plus les apprentis et les compagnons ! Ils s'expriment !

      Lolll mdr ...

      • > Ohé, Compagnonne !
        19 septembre 2006, par rocbo  

        Un nombre qu'il est beau

        phi=1,61803398875...
        phi*phi=phi+1=2,61803398875...
        inv phi=phi-1=0,61803398875...

        tonnant n'est-il pas ?

        propos du nombre d'or
        -  Le nombre d'or
        La version Corbu
        -  Le Corbusier : Le Modulor
        Les traçés régulateurs
        -  La géométrie secrète des peintres

        @+
        oo

        • Un nombre qu'il est beau
          19 septembre 2006, par fabermother  

          Oui ! Et en plus, il n'est pas besoin d'être agrégé en maths.

          Il suffit d'observer la nature et nous-mêmes.

          Et comprendre la simple logique du Maître d'oeuvre, sur la proportion du corps humain.

          Tiens, puisque nous parlons de proportion, avez-vous remarqué que vos bras étendus à l'horizontale, du bout du majeur au bout du majeur, a la même mesure que votre taille en hauteur ?

          A moins que vous ayez les jambes ou les bras trop courts ou trop longs.

    • > Ohé, Compagnonne !
      19 septembre 2006, par fabermother  

      ... et au lieu de nous faire des plaisanteries de carabin, tu pourrais nous parler du solve coagula, non ?

      Pentazous,

      Faber

      • Solve coagula...
        19 septembre 2006, par Cobravif  

        A ceux qui veulent tenter l'expérience, il faut savoir que cela prend beaucoup de temps... Mais on s'en fiche, il n'existe pas.

        Ensuite, il faut savoir que mieux vaut voyager plein d'espoir que d'arriver au but.

        Et surtout que la grenouille dans son puits ne sait rien de la pleine mer.

        Mais je donne quand même une petite indication de départ :

        Avant de tenter de "faire" la Pierre, il faut apprendre à faire le verre. Vous ne trouverez pas de bonne bouteille cornue chez "Carchan" ou chez "Aurrefour".

        Ensuite, comme sur un cerisier mort on ne trouve pas de fleurs, il faut arriver dans cette démarche avec ce qu'on espère y trouver : avec une pierre qu'il va falloir façonner.

        Et comme on ne cache pas le brouillard avec un éventail, il faut bien se souvenir, quand le chemin paraît long et morne, que c'est lorsqu'on finit d'apprendre qu'on commence à vieillir.

        Après, on découvre que la calcination de la mixture pue très fort à certains moments, que quand on se livre aux dissolutions, il faut faire attention à ne pas mettre des beaux habits, parce qu'on y fait souvent des trous. Même tous petits trous, la Madame n'aime pas.

        Ah ! Si. J'allais oublier. Par la voie sèche, on se trouve parfois avec du soufre, du salpètre et du carbone dans la bouteille cornue. Alors Achtung !

        Parce que dans certaines proportions et conditions de chauffe, on risque fort de traverser la porte du labo sans l'avoir ouverte.

        Autre chose, aussi. Ayez une sorbonne de qualité et qui récupère bien les émanations. D'abord parce que cela vous évitera des emmaverdavemavents avec les voisins (les odeurs de métal chaud), et surtout, parce qu'il ne faut rien "gaspiller".

        Ceux qui ont fait l'expérience savent qu'on retouve souvent des choses précieuses dans la boue du filtre à eau.

        A condition de ne pas y avoir mis n'importe quelle eau.

        Mais tous les adeptes de vulcain, et en particulier les forgerons, savent bien l'importance de la qualité de l'eau.

        Si vous y avez des nitrates, oubliez tout et allez regardez "Qui veut passer pour un Gong" à la TV.

        Bon courage !

        • > Solve coagula...
          19 septembre 2006, par fabermother  

          Nickel chrome !

          L'outil est bien forgé. La pierre est entre de bonnes mains.

          Curieuse de voir si certains réagissent à la limpidité de ta réponse. Sinon, je mettrai mon grain de sel (pour compléter le souffre et le mercure).

          Et ton style et humour sont précieux dans la recherche.

          Nuit paisible.

          Faber

          Ps : on ne trouve que ce que l'on cherche, même si on ne sait pas ce que l'on cherche.

        • > Solve coagula...
          25 septembre 2006, par Bill  

          Bonjour à vous toutes et tous,

          Pour ceux qui seraient tentés de trouver une ligne de communication en le "Solve Coagula" alchimique et sont implication Humaine et Métaphysique, je conseillerai de lire le chapitre 1, sous chapitre : Nos trois problemes de Terre Omega par J. Breyer.

          Bien fraternellemnt

    • > Ohé, Compagnonne !
      22 septembre 2006, par Eléonore  

      Ce Cobra faut tout lui expliquer !

      Hé ! Le point G c'est pour les filles, encore un qui c'est trompé ! C'est tout.

      Sinon, moi j'ai connu ces dessins, assez jeune car c'est les proportions de l'être humains et je m'en servais pour dessiner les corps le mieux possible, sans le G parce qu'on ne le voit pas normalement, ça se sent mais ce n'est pas visible et il est pas métallique... (ça c'est pour Cobra. Non ! Pas sur la tête !)

      Eléonore

  • Explication de texte ...
    19 septembre 2006, par fabermother  

    ... ou plutôt d'image !

    Le premier truc en technicolor est de l'ésotérisme de bazar prétendant décrire le grade de compagnon.

    La deuxième image représente l'homme alchimique (athanor du corps, les sept planètes de l'antiquité ou sept métaux, l'étoile flamboyante, le nombre 5). Pour rendre à César ... on la trouve dans la page de Denis Labouré.

    La troisième image (tout le monde aura reconnu ce dessin à la plume du sublime Leonardo da Vinci : "L'homme de Vitruve") est l'homme accompli, le secret de la construction, le nombre d'or (PHI), la quadrature du cercle par l'équerre et le compas.

    Bonne journée, toutes et tous.

    Fabermother

    • > Explication de texte ...
      19 septembre 2006, par Cobravif  

      La première image, de toute façon, ne peut pas représenter le compagnon. Sinon, il aurait un tablier. Et pas un... je dis pas quoi, sinon je vais encore aller aux arrêts de rigueur.

      Encore que j'ai connu pire que les arrêts de rigueur. Même que j'ai compris pourquoi un oiseau dans une cage rêve... de nuages.

      • > Explication de texte ...
        19 septembre 2006, par fabermother  

        pour le ... exact !

        Ce qui est bien chez les cherchants, c'est qu'au plus on les enferme, au plus ils sont libres.

        Bon, je ne vais pas demander non plus des cages pour m'enfermer car je ne suis pas maso et que je ronge volontiers les liens de l'enfermement.

  • > Ohé, compagnons !
    20 septembre 2006, par EMEREK  

    Dommage que l'on ne puisse te répondre en images...

    La mère ,ici, a seule ce privilége...

    fraternellement

    • > Ohé, compagnons !
      20 septembre 2006, par fabermother  

      Cher Emerek, (chers vous toutes et tous aussi, of course)

      Serait-ce un léger petit reproche voilé, mon Frère ?

      Si les participants n'ont pas les outils pour mettre des images, ils peuvent cependant passer par Rocbo ou moi-même.

      Mais attention : les images doivent provenir de sites internet et non de celles stockées sur votre disque. Quoique, avec Rocbo, il y a toujours une solution miracle, si le miracle en vaut la peine.

      Tu as mon mail, contacte-moi. Ne serait-ce que pour un petit coucou.

      Faber

Il était une fois un jour ...
18 septembre 2006, par fabermother  

Bonjour tou(tes),

Je crois que c'était Héraclite (philosophe grec) qui disait : "On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve".

Un nouveau jour vient de commencer. Suis-je la même ? Et vous ? Qu'y a-t-il de changé autour de moi et de par le monde ?

Chaque jour comme une nouvelle existence. Comme une nouvelle aventure. Comme un nouvel espoir peut-être.

Même si la Franc-Maçonnerie ne m'avait appris que ça, je n'y serais pas entré pour rien. Cette voie intérieure n'a pas forcément besoin de la Maçonnerie (il y en beaucoup d'autres), mais pour moi, c'est là que je l'ai trouvée.

Puisque déjà à deux reprises nous avons cotoyé le mot "hasard" (une fois avec Cobravif, une autre avec Coyote), voici quelques citations que je suis allé pêcher. Je les livre à votre réflexion.

« Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer. » Théophile Gautier

« Le hasard, c'est Dieu qui se promène incognito. » Albert Einstein

« Le hasard, ce dieu inconnu, qui joue un si grand rôle dans ma vie... » Hector Berlioz

« Ce que nous appelons hasard, c'est peut-être la logique de Dieu. » Georges Bernanos

« La seule divinité raisonnable, je veux dire le hasard. » Albert Camus

« « Hasard » est le nom que Dieu prend quand il ne veut pas qu'on le reconnaisse. » Albert Einstein

« Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous. » Paul Eluard

Bonne journée. Mes pensées vous accompagnent.

Fabermother

  • > Il était une fois un jour ...
    18 septembre 2006, par Eléonore  

    Voilà justement ce que j'aime avec le hasard, sa capacité à faire basculer les évènements en un clin d'il.

    Encore faut il le voir et l'écouter. Lire les signes du hasard n'est pas se guider hasardeusement mais d'une façon éclairée...loll

    Eléonore

  • > Il était une fois un jour ...
    18 septembre 2006, par Cobravif  

    « Pas plus qu'une rivière à sa source, le sceptique ne revient à sa crédulité. »

    Un peu plus "musclé" qu'Heraklite, parce qu'il s'agit là d'un aphorisme du Mondo japonais (Une discipline du Zen)

  • > Il était une fois un jour ...
    19 septembre 2006, par TAO  
    Emerveillement

    Le hasard est la mesure de notre ignorance. L'écart qui résulte de notre incapacité à voir et à comprendre.

    Le monde n'est pas déterminé mais des liens de causalité se créent en permanence.

    Abandonnons notre vision personnelle, laissons-nous pénétrer des mystères de la beauté. Le hasard ne sera plus fatalité mais émerveillement.

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
16 septembre 2006, par EMEREK  
La maçonnerie INITIATIQUE

Le titre est il un pléonasme ???

Un site qui nous donne accès à la tradition maçonnique lyonnaise ...

Connaissez vous Constant Chevillon...Faber, toi, je suis sr que oui...

Voici un texte de ce frère assassiné par la milice de DORIOT en 1944

LUMINEUX

http://ordre-de-lyon.blogspot.com/2005/12/doc-fm-la-maonnerie-initiatique.html

Bien à toi Faber !

  • Merci
    16 septembre 2006, par fabermother  

    Après un long parcours, je me trouve bien dans les pas laissés sur le sol par notre Frère C :.C :., et d'autres Frères (et Soeurs) qui sont morts debouts.

    Comme j'ai voulu neutre de tout discours récupérateur ce forum, j'évite de parler de trop de mes engagements personnels et juste ce qu'il faut de mon chemin initatique.

    J'ai relu le texte. Pardonnez-moi d'avoir les yeux embués de larmes et d'étoiles à la fois.

    Faber

    • faber ! et le monde des penseurs !!
      17 septembre 2006  

      ___c'est le coyote ! je pense que ""faber "" que tu le veuilles ou non ! tu finiras par te refaire mettre à l'ordre ! ___ si celà n'est pas fait celà viendra !
      tu as osé parler ! à un détracteur de tout ! un homme sans valeur !
      tu as été trop loin et tes frères te le feront savoir !
      de parler avec l'être que je suis ne leur fera pas plaisir ! ___ donc je t'en remercie d'avance ! et ne te déranges plus pour moi !
      je vais seul contre l'assentissment du monde ! ils ont raison ! je lis énormément de livres de franc-maçons mais seulement ce des hommes libres ! les englués dans les actes symbôliques ! ne m'interresent pas ! ___ ce qui est réciproque d'ailleurs !
      tu as pu voir la réactionde ces messieurs au début =
      as t-on le droit de laisser s'exprimer un tel hérétique ?
      canalblog est responsable des propos haîneux de ce type !
      bref tu dois continuer ton chemin ! si tu veux me lire en cachette ! fais le sur mon blog !
      mais ne signe plus de commentaire !ou ""x"" car je peux me tromper ! mais ma tête lapidé ! mon cancer suite à ma lapidation ! la violence reçue ! et les livres écrits par les fous normaux n'ont pas entachés ma perception !
      voilà pourquoi je fuis le monde et ton monde aussi ; je fais un peu exprèss pour te dégouter de moi et que tu sois libre !
      comme le coyote je vais et je viens et n'entretiens aucun rapport de longue durée ! je te libère de moi !
      à chacun son chemin ! moi en tant qu'humain je vais ou je veux (ou peux) et sur le tas j'apprends ! mais une chose est certaine ! l'homme n'est pas mauvais fondamentalement ! mais le résultat est-il différent ??? ___ pour coyote et les autres qui eux savent tout ! ils se reconnaîtront ! je sors de votre forum !
      comme il se doit par la porte !
      l'hérétique !

      • > faber ! et le monde des penseurs !!
        17 septembre 2006, par Bill  

        Cher Coyote,

        une petite histoire pour commencer : « Il était une fois, une île où les sentiments divers vivaient en harmonie : le Bonheur, la Tristesse, le Savoir, ainsi que tous les autres, l'Amour y compris. Un jour on annonça aux sentiments que l'île allait disparaître. Ils préparèrent donc leurs bateaux et partirent. Seul l'Amour resta. L'Amour voulait rester jusqu'au dernier moment. Quand l'île fut sur le point de sombrer, il décida enfin d'appeler à l'aide. La Richesse passait à côté de l'Amour dans un luxueux bateau. L'Amour lui dit : “ Richesse, peux-tu m'emmener ? ” Elle répondit : “ Non, car il y a beaucoup d'argent et d'or sur mon bateau. Je n'ai pas de place pour toi. ” L'Amour décida alors de demander à l'Orgueil, qui passait aussi dans un magnifique vaisseau, toutes voiles dehors : “ Orgueil, aide moi, je t'en prie ! ” Il lui répondit : “ Je ne puis t'aider, Amour. Tu es tout mouillé et tu pourrais endommager mon bateau. ” La Tristesse étant à côté, l'Amour lui demanda, “ Tristesse, laisse-moi venir avec toi. ”. Elle esquiva : “ O oh... Amour, je suis tellement triste que j'ai besoin d'être seule ! ” Le Bonheur passa aussi à côté de l'Amour, mais il était si heureux qu'il n'entendit même pas l'Amour l'appeler ! Soudain, une douce voix souffla : “ Viens Amour, je te prends avec moi ”. C'était un vieillard qui avait parlé. L'Amour se sentit si reconnaissant et plein de joie qu'il oublia de demander son nom au vieillard. Lorsqu'ils arrivèrent sur la terre ferme, le vieillard s'en alla. L'Amour réalisa combien il lui était reconnaissant et demanda au Savoir : “ Sais-tu qui m'a aidé ? ” “ C'était le Temps ” répondit le Savoir. “ Le Temps ? ” s'interrogea l'Amour. “ Mais pourquoi le Temps m'a-t-il aidé ? ” Le Savoir sourit plein de sagesse et répondit : ”C'est parce que seul le Temps est capable de comprendre combien l'Amour est important dans la Vie. ” ».

        Je crois en la Franc-Maçonnerie comme un dénominateur commun à toute notre humanité. Mais nous n'en sommes qu'à la Genèse de notre histoire. La plupart des Maçons eux-mêmes n'ont pas encore compris la portée réelle du mouvement maçonnique. Comment conclure un chantier en pleine construction, dont les fondations sont à peines sèches et les piliers porteurs ne sont pas encore tous élevés ? En fait il n'y a devant nous qu'un énorme terrassement ! Laissons de côté ce qui divise. Les obédiences ne divisent-elles pas ? Nos rites ne divisent-ils pas ? Rassembler ce qui est épars. Imaginer que les milliers que nous sommes aujourd'hui seront des milliards demain. Rêver qu'un jour notre Temple sera achevé. Que la concorde régnera parmi nous et que nous vivrons dans ce qui est notre jardin, loin, très loin des tumultes du passé, parce que nous avons appris que le respect de nous-mêmes passe par le respect de l'autre.La solution à nos problèmes ici bas ne peut donc venir que par les hommes. Lorsque les premiers maçons philosophes se sont réunis, ils ont créé un environnement propice à une solution universelle : la Fraternité. L'élément de base de notre Fraternité est un homme libre, avec tout cela comporte de défauts et de qualités. Microcosme du monde profane, nous nous plaisons à nous considérer comme membre dment sélectionné, choisi et accepté. Alors donc, quoique tu en dises, le fait de t'exprimer car tu es un homme né libre et dument accepté, te vaudra autant d'oreilles bienveillantes que de remontrances. Il t'appartient de leur ré-apprendre ce que le mot Fraternité signifie, car il est difficile d'aller vers l'autre bien ancré dans ses croyances sans être considéré comme un prédateur ou un hérétique. Tu n'est pas seul, mais ou que tu ailles vas y avec ton coeur.

        Bill

        • > faber ! et le monde des penseurs !!
          17 septembre 2006, par fabermother  

          Heureuse de te voir de retour dans notre forum, mon Frère.

          Pour notre Coyote étoile filante, qu'il sache que dans la traversée du désert il existe une oasis.

          Faber

      • > faber ! et le monde des penseurs !!
        17 septembre 2006, par fabermother  

        Bonjour Hérétique Coyote,

        C'est gentil de penser à mon bien, mais il n'y a pas lieu de s'inquiéter de quoi que ce soit.

        J'ai suffisament d'heures de vol de Maçonnerie et suffisamment d'estime, de confiance et d'amour réciproques avec mes Frères et Soeurs pour être sereine et tranquille. Au pire je risque une bouderie par çi par là, pas de quoi monter une mayonnaise.

        Ne nous méjuge pas, même dans nos différences et nos apparents désaccords nous avons un lien très fort qui nous permet de toujours nous rejoindre quelque part.

        D'accord, on ne t'a pas trop fait de cadeaux, mais honnêtement toi non plus. Et tout est calme à l'horizon. Tant pis pour toi si tu préfères la tempête.

        La porte d'une tenue blanche ouverte est ... ouverte. Tu peux entrer et sortir comme tu veux. Quand il y a près de neuf ans, un Frère, que j'ai suivi immédiatement, a ouvert la première tenue blanche sur Internet, nous avons eu droit à des réactions épidermiques (sans que cela nous fasse changer de cap). Maintenant, les pionniers que nous avons été sont suivis, et la FM s'ouvre de plus en plus au monde quotidien et à l'homme de la rue, car nous en faisons partie.

        Tout ça pour te dire qu'il est inutile de jouer la Castafiore, je ne suis pas impressionnable. lol

        Le soleil brille à nouveau sur mon Sud. La grande bleue est redevenue bleue. La terre est heureuse de la pluie de ces trois derniers jours et la garrigue, les arbres frétillent et embaument l'air. L'équinoxe d'automne sera doux.

        Respire.

        Faber

        • salut faber et bill !! et les autres !!
          17 septembre 2006  

          le message de bill est très beau ! c'est touchant ! vraiment !
          si je vous dis que celà fait depuis l'âge de 17.ans que j'étudies sans relâche ! des livres pour la plus part non disponible en commerce !
          voyez jamais je n'ai laché prise à l'effort , sur soî ! c'est pas évident ! et ce qui m'as permit de franchir certains cap (philosophique ) c'est mon gout de l'aventure et le défi devant la peur ! oui j'ai morflé physiquement et mentalement ! ___j'ai rien fait pour m'épargner ! ___ l'amour je l'ai entreperçue et je vous le raconterai l'expérience personnelle sur mon blog ! si vous le lisez ! de temps à autre ! rien à voir avec aucun enseignement c'est de l'hérésiarque pur jus !
          en ce moment je lis tous les jours un livre d'un maçon américain sur hiram (sekenenrê)
          bon les 3/4.des choses rejoignent mes pensées sur ce que je me doutait des écrits de la religion ! je me régale de l'antiquité ! normal j'ai perdue ma terre natale ! mes repères ! mes origines grecques remuent et l'atavisme me tourmente !!!!
          faber si tu as lu le blog ! tu as vu l'article du journal !apparement tu es proche aussi physiquement ! donc ? et le hazard (ancien dieu arabe ) fait peut-être bien les choses ???
          coyote !

          • > salut faber et bill !! et les autres !!
            17 septembre 2006, par fabermother  

            El Hazaar est tout sauf aléatoire et incohérent.

            Ce n'est pas un secret d'état de découvrir que je suis provençale et méditerranéenne, surtout que je ne m'en cache pas.

            Moi aussi j'ai perdu ma très lointaine terre natale et maternelle au delà de plusieurs mers et océans, à l'âge cinq ans. Mais j'ai trouvé ma terre paternelle et je l'ai aimé.

            Quelque part, j'ai fait mes voyages de compagnon très jeune.

            • >EL HAZAAR ..... !
              18 septembre 2006  

              à la vision des évenements actuels ! je me demande si le peuple arabe n'aurait pas une vie meilleure si au lieu de choisir (paradoxalement ) par le manipulateur de médine , le dieu d'isral IAHVE ! dont ils ont pris la maladie cérébrale !!!
              leur sort aurait été meileur sous leur ancien """EL HAZAAR"""
              on sait ce que le dieu des armées , et du courroux ; nous as apporté sur terre !
              ces paroles sur vos sites n'engage que moi et ce n'est pas un piège de ma part !
              donc ne répondez pas , je ne veux pas vous diriger vers la polémique ;sur votre blog ! la polémique et les discours de ce genre sont sur mon blog !
              ce n'est qu'une pensée ; d'un homme ,deplus celà est fait et les arabes ne changeront jamais !
              le principe du dieu IAHVE une fois inventé ! est comme une machine ""infernale """ (lol) les gens ne peuvent plus l'ôter de leur cerveau !
              les chrétiens ont bien réussi ....peut -être vous doit-on çà ???
              un peu ,je crois malgré tout ! n'est ce pas ???
              el coyoté !!!

  • La maçonnerie INITIATIQUE
    17 septembre 2006, par fabermother  

    Mon BCF,

    Je reviens sur le titre. Je dirais que ce devrait être toujours un pléonasme.

    Mais il se trouve qu'il est nécessaire parfois de rappeler que la maçonnerie est, d'abord et avant tout, une voie initiatique.

    Le rapport à l'être humain et à la société est enrichi par le travail sur soi-même fait en Loge.

    Fraternellement.

> Le Temple de la Nature
15 septembre 2006, par fabermother  

Bonsoir à tou(te)s,

Bernard de Fontaine (abbé de Clervaux - fondateur de l'ordre cistercien et protecteur des premiers templiers) a dit :

Il y a plus à apprendre dans la forêt que dans les livres.

Cette pensée (je dirai même cette constatation) reste présente en FM. Un des axes de réflexion est la place de l'Homme dans la nature, dans l'univers, dans le cosmos. Sa petitesse et sa grandeur dans sa ridicule petitesse ...

A côté des outils symboliques de la construction, les Loges présentent aussi à la réflexion la lune, le soleil, la vote étoilée, la pierre, sans oublier la grenade, l'acacia et, dans certains Rites, le palmier, le lotus.

On croit le Maçon enfermé dans un « Temple ». Non. Il est libre dans le Temple de la Nature. Plus de plafond, plus de murs. Deux colonnes qui ne supportent rien mais qui symbolisent l'élévation vers le ciel, c'est à dire l'esprit, et aussi l'ancrage à la terre. Tout comme l'arbre qui croît vers le bas comme vers le haut. « Axis mundi » des anciens : l'axe du monde.

- La Nature est un temple où de vivants piliers
-  Laissent parfois sortir de confuses paroles ;
-  L'homme y passe à travers des forêts de symboles
-  Qui l'observent avec des regards familiers. Charles BAUDELAIRE

Douce nuit,

Fabermother

  • > Le Temple de la Nature
    15 septembre 2006, par Anne  

    Bonsoir à tous,

    merci Faber pour ces quelques lignes qui rejoignent tant ma pensée...

    Avant d'accepter définitivement un novice, on votait aussi dans les abayes cisterciennes avec des boules noires et blanches...

    Il fallait 75% de boules blanches pour accepter le postulant ou 75% de boules noires pour le refuser.

    Entre les 2, on revotait jusqu'à obtenir le pourcentage nécessaire.... Mais le postulant était déjà dans l'abbaye en tant que novice...

    Bonne nuit à tous, Anne

    • > Le Temple de la Nature
      17 septembre 2006, par fabermother  

      Bonjour vous toutes et tous,

      Notre diablotine n'a pas pu s'en empêcher ! ;-p)

      Oui, nous avons gardé le principe de la majorité à 75% de boules blanches. Je dis bien 75%, car le vote neutre est hors de question(dans certaines Loges, c'est même 100%, l'exercice est au summum de la difficulté).

      Non, on ne revote pas dans la foulée, on ajourne pour un an.

      Non, le postulant ne sera jamais déjà dans le Temple.

      Sauf une certaine Obédience (inutile de me demander le nom, je ne cite jamais aucun nom ni d'Obédiences, ni de Loges, ni de Frères et Soeurs sauf si ils sont publics). Mais le postulant n'assiste pas quand même au rituel, mais juste à des échanges informels dans le Temple.

      Radieuse journée.

      Faber

      • > Le Temple de la Nature
        17 septembre 2006, par Anne  

        Bonjour à tous,

        Faber, j'ai au cours de la visite de l'abbaye de Noirlac, il y a un an, appris ce mode de vote. J'ai immédiatement fait le rapprochement avec votre fonctionnement... J'ai passé des heures et des heures sur des sites maçonniques... Tu le sais déjà.

        Le chat reste un animal sauvage Faber ; c'est un petit fauve, dans mon cas grand quand même, donc un chat sauvage indomptable. Imagines-tu un chat en laisse Faber et surtout le diable en laisse...

        Peut-être es-tu "terrible" Faber comme je l'ai écrit en plaisantant. Certaines personnes disent qu'au fond de chaque plaisanterie il y a une part de vérité Qu'en penses-tu ?

        Qui sait si un jour le postulant ne sera pas dans le temple....

        Pourquoi pas Faber ?

        Très bonne journée à tous, Anne

        P.S. : que veut dire ce symbole du net Faber : -p). Je ne les utilise pas et ne les comprends pas...

        • > Le Temple de la Nature
          17 septembre 2006, par fabermother  

          Pour le chat, tu en as un en face de toi, plutôt une.

          La sorcière que je suis a toujours été accompagnée par une chatte noire (sauf depuis quelques mois, et je le regrette).

          Ah, l'antique chatte d'Egypte, protectrice des humains, Bastet. Quand elle ne devient Sekhmet la sauvage lionne et n'égorge pas tout ce qui bouge. Alors, attention de ne pas me contrarier !

          La plaisanterie est une façon plaisante de dire gentiment certaines choses sans alimenter une vaine polémique, ou de dire pudiquement "je t'aime bien comme tu es". La plaisanterie n'est pas le sarcasme.

          Le postulant sera un jour dans le temple ... pour y être initié.

          Bises à toi et à tous.

          Faber

          Ps : ;-p) est un smiley, un code d'échange sur le net pour signaler son état d'esprit ou tempérer certains propos.

           ; (point virgule, je fais un clin d'oeil)
          -  (tiret, c'est mon nez) p (p minuscule ou majuscule, je tire la langue, je plaisante) ) (fermeture de parenthèse, je souris)

          Il faut pencher la tête sur l'épaule gauche pour bien voir le smiley. Tape "smiley" sur ton moteur de recherche, et tu auras toutes les arcanes.

          En attendant : 8-D)

        • > Le Temple de la Nature
          18 septembre 2006, par Eléonore  

          Bonjour tous et toutes.

          Si je trouve que le vote avec le principe de majorité à 75% est bien, je trouve en revanche que le 100% est, pour moi idéal.

          Lorsque que l'on n'est pas trop nombreux, je trouve bien de s'offrir ce luxe.

          C'est sur cela ne doit pas être toujours facile à réaliser et les réflexions peuvent durer longtemps, mais au moins personne ne peut rester en rade.

          Nous tachons (avec quelques amis) d'appliquer ce principe d'unanimité, déjà pour quelques décisions (association, chorale, et aussi la société d'informatique que nous sommes en train de monter avec 3 amis). Nous ne nous en portons pas plus mal, et après, j'ai remarqué que le groupe est très efficace.

          Mais c'est vrai que selon le nombre et les différences de chacun, cela peut être long parfois et casse pied je reconnais.  (Je viens de le vivre, on a mis 3 semaines pour décider un logo et c'est moi qui dessinait, j'ai du en faire 40 avant que tout le monde soit d'accord, ouf, heureusement que les personnes extérieures pour qui je dessine parfois n'ont pas adopté le principe d'unanimité, sinon je deviendrais chèvre !)

          Eléonore

          • > Le Temple de la Nature
            19 septembre 2006, par fabermother  

            Bonjour ma biquette loll

            J'aimerais bien les voir tes logos : tu peux m'en envoyer quelques uns, histoire de te perturber en te faisant connaître mon choix !

            Petite astuce, les votes sont plus faciles en nombre impair. Il ne vous reste plus qu'à trouver un 5ème larron ou à en virer un !!! Non, pas sur la tête ...  :-D)

            Je t'embrasse,

            Faber

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
14 septembre 2006, par EMEREK  
la demeure d'un maçon

Pour ceux qui ont suivi l'affaire :allez voir ,chez ROCBO, le courriel annonçant la victoire en appel de"la demeure du chaos"

http://rocbo.lautre.net/spip/article.php3 ?id_article=337

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    14 septembre 2006, par EMEREK  

    le lien ne marche pas ,tapez accueil sur cette page et choisissez "demeure du chaos"

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      14 septembre 2006, par rocbo  

      Lien vers l'article

      @+
      oo

  • > Ordo ab chao ?
    15 septembre 2006, par fabermother  

    Coucou,

    J'ai vu, j'ai répondu. Ca m'a fatigué, j'en reste KO. Tant mieux pour les artistes tâcherons : suis contente pour eux.

    • > Ordo ab chao ?
      16 septembre 2006, par EMEREK  
      rebondissement du chaos

      Voir ROCBO "demeure du chaos"

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
14 septembre 2006  

bonjour ! ""faber ""


je reste discret et je ne tiens pas à me faire connaître sur ce site !
par respects pour toi ! faber ! et pour les autres personnes qui sont en recherche !
bon je l'ai mis dans mes favoris ...et je reviendrais , voir de quelle manière vous occuper votre encéphale ! et les liens qu'il y as !
bonne continuation à toi ! mes respects !
l'ancien routier !

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    14 septembre 2006, par fabermother  

    Bonjour "ancien routier", et vous tou(te)s,

    Pas de problème pour la discrétion. Tu es libre de faire comme tu veux. Tu as remarqué que pour écrire dans ce forum (comme tous les autres forums du site), il n'est pas obligatoire de donner de pseudo ni d'adresse e-mail. Donc l'anonymat reste total. Y compris vis-à-vis de moi.

    Sauf que dans ton cas je sais bien sur qui tu es. :-)

    Tu sais, l'ambiance que j'ai désirée pour les échanges n'incite pas à s'occuper de trop de notre encéphale, ni notre ego.

    La voie initiatique relève plus du coeur, de l'intuition que de l'intellect, et surtout pas d'une culture universitaire d'apparat.

    Faber

    Pour répondre à une remarque que tu m'as faite par ailleurs, rassure-toi : je n'ai pas d'ordre à recevoir de qui que ce soit ni de remontrance quelconque.

    A partir du moment où mes paroles et mes actes n'engagent que moi, je suis totalement libre.

    Ce n'est pas le chemin qui fait le Maçon, c'est le Maçon qui fait le chemin.

    Faber

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      14 septembre 2006  

      bonjour faber ! ___ çà me fait un peu drôle de parler à un(e) franc-maçon ! depuis tant d'années que j'étudie ! et lis vos divers livres et pensées ! qui sont d'ailleurs assez diverses et parfois contradictoires ! mais en général ; j'ai en quelque sorte un peu de votre esprit ! à ma manière ! je me suis souvent posé des questions ! refaisant les routes des croisades !
      tu me découvriras mieux sur le blog du coyote !
      je ne veux pas me cacher ! je ne crainds rien ! ma vie est faite ....chaque minute est un emprunt sans valeur marchande !!! ___ je suis mort au monde ! ___ c'est simplement que je ne veux pas troubler ici le lieu de vos rencontres ! ___ par contre je trouve que tu es subtile et forte de caractère ! tes remarques sont judicieuses ! et ta recherche par le coeur est vrai puisque tu as osé me répondre !
      la sociétè humaine se doit d'être meilleure !
      c'est ce gachis des forces et de voir ce qui se passe qui me révolte ! çà fait partie (à présent ) de ma nature ; ! .......... bonsoir ! appel de phares !

      • > Pas E.T.
        15 septembre 2006, par fabermother  

        Bonjour à tous et en particulier au coyote routier.

        çà me fait un peu drôle de parler à un(e) franc-maçon !

        On s'habitue très vite quand on s'aperçoit que nous ne sommes pas des E.T. Et puis c'est bien que ça te fasse drôle, car pour ma part mes bien aimés Frères et Soeurs ne me font pas rigoler tous les jours. Mais je les aime tels qu'ils sont, charge à eux de me supporter aussi, telle que je suis.

        Je ne suis pas persuadée que l'esprit maçonnique souffle dans tous les livres traitant le sujet (euphémisme, car j'en suis convaincue). Rien ne remplaçera jamais le vécu et la transmission orale.

        Je rappelle que ce forum est destiné avant tout aux "profanes" ("promeneurs" pour faire plaisir à Antonio qui brille par son absence).

        Tu as une bien belle phrase :

        chaque minute est un emprunt sans valeur marchande

        Que voilà un sujet de réflexion pour nous tous.

        Bonne journée.

        Faber

        • > nous ,nous marchons tous sur les pieds !!!!
          15 septembre 2006  

          bonjour à vous ! oui la vie !pour vous est peut-être ponctuée par la mort et la résurrection style hyram je crois ! en fait une sorte de baptême...
          mais vous aussi et à chaque instant ! si on veut sans donner la peine (ou la joie ) l'instant est un apprentissage , jamais l'oeuvre de nos vies est fini...
          mais dommage des efforts faits par de gens biens ; sont salis et souillés par le quotidien ! faut -il s'enfermer dans une tour d'ivoire ? pour plus y voir ? (sic !)
          cette vie est pour moi la seule ! je suis simplement une flamme sur une bougie ! quand elle s'éteindra au 1er souffle ! je serais absent..et repartirai dans le cycle des atomes terrestres ! mais j'ai pas de continuité ! j'en suis sur ! et même si je n'en veux pas !
          celà me va d'être sur le même pied d'égalité que mes frères et soeurs que sont les plantes et les animaux ! ___ sinon on retombe dans un système et des systèmes ... non merci !
          regardez dans la campagne .....les arbres , la forêt et l'herbe ....comme c'est beau ...de sortir et marcher dans la nature chaque été ! mais si on réfléchit les plantes qui sont là !!!!
          c'est plus elles ! mais leurs petits enfants !
          l'herbe ...c'est la même et c'est pas la même ! ___pour nous c'est pareil ! il y as toujours du monde ! des noirs en afrique ! des jaunes en asie ! mais c'est pas les mêmes ! (c'est un exemple )
          on continue le lég des autres ! parfois on l'améliore ! mais vu d'ailleurs je sais pas .....qui sait ????
          coyote !

          • > nous ,nous marchons tous sur les pieds !!!!
            15 septembre 2006, par fabermother  

            Bonsoir,

            Le baptême, fortement récupé par les religions, est une initiation par les trois éléments eau, air, feu (la terre étant la materia prima, la matière première, c'est à dire soi-même). En FM on ne parle pas de baptême, puisque toutes les croyances et non croyances sont admises. Le mythe d'Hiram n'enseigne pas la résurrection, mais la transformamtion.

            S'enfermer dans une tour d'ivoire est stérile. Même si parfois "l'enfer c'est les autres" comme disait Sartre, il faut vivre avec les autres.

            Pour le rapport à la nature, j'ai mis un post en haut.

            Amicalement,

            Faber

            • le temps de la réflexion !!!
              16 septembre 2006  

              bonjour faber ! et le monde ....
              oui je découvre et visite le site merci de me l'avoir fait connaître et de certaines de tes pensées et propos !
              tu peux me retrouver sur mon blog (si tu le veux ) je te reconnaîtrais ! je ne souhaite pas trop gêner ce site avec mes diatribes ! el coyote ......

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
12 septembre 2006  

Bonjour, c'est la première fois que je visite votre forum, mais aussi que je rencontre un site dans lequelle on semble parler avec "honneteté" de la "philospihie maçonnique" afin, comme vous le dite de : "...informer de votre recherche et de votre implication dans la vie au quotidienne." Celà est louable, d'autant plus que nombreux de vos "Frères" ou "pseudo-frères" sont à l'origine d'un présentation déformée et orgueilleuse des enjeux de votre "communauté" et de son rôle dans la société... Des questions se bousculent dans ma tête, je me reserve de vous en poser maintenant, car dejà après lecture de plusieurs thèmes, plusieures reponses ont été trouvées...

Bien à vous... TFS

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    12 septembre 2006, par fabermother  

    Bonsoir et bienvenue.

    Vous êtes ici chez vous. Prenez tout le temps qu'il faut pour lire les échanges (n'oubliez pas les archives).

    Mais ne jugez pas trop durement (je m'en charge ;-) ) les initiatives de sites Maçonniques officiels. C'est déjà un grand progrès par rapport au silence d'antan.

    Amicalement,

    Fabermother

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      12 septembre 2006, par Anne  

      Bonsoir à tous et en particulier aux nouveaux,

      vous vous ferez une idée par vous-mêmes...

      Ne vous laissez pas trop impressionner par Faber, mais faites néanmoins attention : elle est terrible et ne laisse rien passer : pas de hors sujet, impossible de brler les étapes...

      Et cela fait bientôt 6 mois que je supporte tout cela, il faut s'accrocher...

      Bonne nuit à tous.

      Anne

      P.S. : vive l'indépendance Faber (nous nous comprenons !)

      • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
        13 septembre 2006, par fabermother  

        Ma chère Anne,

        Rassure-moi. Je ne suis pas si terrible que çà quand même ? Si ? Ouuupss, va falloir que je me rectifie ?

        Et que vive notre forum libre !

        Faber

        • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
          13 septembre 2006, par Anne  

          Bonjour Faber,

          alors il va falloir vous faire au fait que je dis aussi beaucoup de bêtises...

          N'oubliez pas que je suis le diable et méfiez-vous... de votre chat noir...

          à très bientôt, toutes griffes dehors, Anne

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      14 septembre 2006, par TFS  

      Merci pour ce message de bienvenu... Bonne journée à tous.

  • Sites "officiels"
    13 septembre 2006, par Cobravif  

    Ils font un bon "tout" avec celui-ci. Notre TVS et le gourou ROCBO ont eu soin de nous faciliter l'accès à des sites très instructifs qui permettent notemment de se trouver face à des questions.

    Et sur ce site, ici, on peut les poser. On peut même s'étonner, voire s'énerver un peu si on respecte les règles de la courtoisie.

    0n peut ne pas être d'accord, parce qu'on relève d'une autre tradition qui a imprégné notre culture. Et toujours ici on trouve quelqu'un qui répond aux objections, aux interrogations voire aux critiques.

    Ce qui m'est très sympathique, c'est que, en général, celui qui répond apporte des éléments fruits de son expérience et non un ukaze dogmatique.

    C'est vrai que les archives sont riches. Et je ne saurais trop recommander de les fouiller, comme on fouille un grimoire et pour la même raison : en épluchant les pages d'un grimoire, on trouve souvent ce qu'on ne cherchait pas et qui était indispensable à la poursuite vers l'étape suivante de sa quête...

    Ora et labora....

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
11 septembre 2006, par isis  
en recherche

je n'ai pas de question (pour l'instant) ou alors j'en aurais trop, il me faut faire un tri

je lis depuis quelques temps ce forum

ce n'est surement pas un hasard, ma soif de connaitre est ancienne, elle s'intensifie depuis quelques mois

alors je viens chaque jour un petit moment

isis

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    12 septembre 2006, par fabermother  

    Bonjour Isis,

    Bienvenue sur ce forum d'échange, de réflexion, d'information et, j'espère, de convialité.

    Sachez qu'ici aucune question n'est saugrenue et aura toujours une réponse, sinon totalement satisfaisante, mais honnête et aussi objective que possible.

    Même si vous ne faites que lire, c'est déjà participer.

    Bonne journée à vous et à tou(te)s.

    Fabermother

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
10 septembre 2006, par fabermother  

Un débat intéressant sur le dernier article du weblog Hiram (dont vous avez le lien en haut du forum).

J'en fais, à chaud, une phrase brève :

Où finit l'intélorance et où commence l'Amour ?

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    10 septembre 2006, par EMEREK  
    L'hérétique

    Je ne résiste pas, chère Fabermother,à resortir pour la circonstance cette phrase de Chistopher Marlowe qui ,une fois de plus, résume ma pensée vis à vis de "L'hérétique".... :

    "Accueillez le comme il le mérite et ne le tenez pas pour le pire des hommes ,car il me ressemble"

    Nota :c'était le nom du bateau de Bombard...Naufragé volontaire :le premier livre qui m'a marqué...J'ai appris longtemps plus tard qu'Alain B était maçon...Lui aussi était hérétique !!!

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      10 septembre 2006, par Anne  

      Bonsoir à tous,

      je rejoins assez la citation d'Emerek concernant le texte sus visé.

      L'intolérance me semble être le fait de ne pas accepter l'autre tel qu'il est ; c'est monnaie courante et présent chez presque tout un chacun...

      Je ne vois pas le rapport avec l'amour dans ce texte ?

      Que veux-tu dire Faber ?

      Ceci dit, on dit aussi que les extrêmes se rejoignent. Veux-tu dire la haine (symbolisée ici par l'intolérance) et l'amour ?

      On dit aussi que les contraires s'attirent ; cela me semble vrai.

      Mais je ne suis pas sre de comprendre ta question ?

      Bonne soirée à tous...

      Anne

      • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
        11 septembre 2006, par fabermother  

        Bon matin tout le monde.

        Chère Anne, de quel texte parles-tu : le mien, celui d'Emerek, celui de l'article sur le blog Hiram ?

        En ce qui concerne ma phrase sur l'intolérance et l'amour, j'ai parlé en Franc-Maçon.

        Notre chemin initiatique nous fait travailler sur l'intolérance, avec le danger éventuel de la remplacer par le laxisme ou l'indifférence.

        La meilleure façon (la seule peut-être) de vaincre l'intolérance est de cultiver l'amour de l'être humain.

        Ma question n'en était pas une, juste un questionnement personnel.

        On dit en FM qu'il faut creuser des tombeaux pour les vices. On n'entend pas par là les vices des autres, mais des siens. Chacun est son propre fossoyeur, pas celui du voisin.

      • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
        11 septembre 2006, par Eléonore  

        Bin si, quand l'intolérance s'arrête l'Amour peut enfin avoir de la place...

        L'intolérance finit peut-être le jour ou l'on arrête de prendre pour soi et de s'identifier aux paroles et agissement de l'autre. Constater la différence sans chercher ce qui est mieux ou pire que soi-même, sans comparaison, sans envie, sans jalousie.

        L'intolérance finit peut-être lorsque l'on arrête de mettre son énergie au service d'être contre et ce qui sépare mais que l'on agi pour et ce qui uni. Renverser la vapeur.

        Certains sont durs à aimer et a comprendre, ils ne se laissent pas aimer, ni approcher, provoquer est peut-être leur dernière façon de susciter des réactions (d'amour ?), l'Amour commence peut-être en reconnaissant la différence de l'autre, il est comme ça, c'est son truc à lui, c'est vrai pour lui, et alors ? Cela n'a pas à me déranger puisque moi je suis autrement, je fais autrement.

        L'Amour pour moi est lié à mon sentiment de joie, plus je suis heureuse plus j'accepte les autres, donc autant de pas vers la Tolérance.

        Pas toujours facile de plonger dans ses méandres personnels et d'en revenir vainqueur et pas victime.

        léonore

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      13 septembre 2006, par fabermother  

      J'aime bien quand tu ne résiste pas ! Moi non plus je ne résiste pas à dire que toute pierre d'angle, de construction, est indispensable.

      La pierre est belle.

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    11 septembre 2006, par caro  

    Bonjour , Une petite reflexion sur l'intolerance et l'amour ... Malcom de Chazal a ecrit dans Sens plastique : "la plupart des intolerants se recrutent parmi les ignorants de soi " ... Apprendre a se connaitre ne serait il pas le premier pas vers l'amour de soi ? le premier pas vers la frontiere entre l'intolerance et l'amour ? S'accepter soi meme avec nos differences et nos similitudes avec l'autre et par la meme occasion accepter l'autre par et dans ses similitudes et ces differences avec nous meme ?

    Bonne journée caro

Pour celle qui dans l'entre deux...
8 septembre 2006, par Eléonore  

Voici 4 semaines, Debbie se renversait avec son cheval, la laissant pour morte sur le sol, le crâne fracturé. Cela fait bientôt une semaine que Debbie est « réveillée » de son coma, mais son corps tout souffrant, n'obéit plus et ne vit que parce que la technique est là, elle ne peut pour le moment communiquer avec nous. Parfois, un clin d'il semble apporter une réponse à une question.

Debbie a un peu plus de 40 ans, un compagnon et des enfants qui l'aiment. Elle a aussi beaucoup d'amis qui viennent la voir, lui parler, la masser, lui chanter des chansons (Debbie est musicienne)...

Personne ne se prononce dans l'équipe soignante, sur ce que peut-être l'évolution de son état.

Il est quand même constaté que certains rares jours Debbie est rayonnante et détendue sur son lit. Si au moins l'amour de ses proches et ses de ses amis peut lui amener cela.

Lorsque quelqu'un est vivant, c'est clair pour moi, lorsque quelqu'un est mort aussi, il me faut assumer. Mais quelqu'un qui semble dans l'entre-deux, je trouve cela encore plus déstabilisant, tout ce que j'avais pu penser avant à ce sujet fond comme beurre au soleil.

Que nous reste t'il a part l'espoir ?

En tout cas à travers son épreuve Debbie fait encore un beau cadeau à notre petite commune, moment magique ou toute inimité s'est tu, les petites dissensions courantes lorsque l'on est peu d'habitant, se sont envolées. Un moment de prière est réservé chaque soir pour elle, que l'on soit présent ou non et quelque soit les croyances ou sans croyance de chacun. Et une organisation se met en place pour aider au quotidien, l'homme et les enfants qui sont seuls et désemparés, pour qu'ils puissent tenir la distance. Courage, Jérôme, Samuel, Max, Shanie et Tara !

Voila j'avais envie de partager tout ceci, car c'est tout le temps présent dans mon esprit.

Eléonore

  • > Pour celle qui dans l'entre deux...
    8 septembre 2006, par Anne  

    Bonsoir à tous et merci à toi Eléonore de nous faire partager ce moment de solidarité dans la douleur.

    Je souhaiterais voir ce type de réaction plus souvent face à la souffrance, qu'elle soit physique ou morale. Cela me paraît actuellement assez rare et ce particulièrement en milieu professionnel où le harcèlement devient monnaie courante et où plus personne ne réagit, à commencer par les syndicalistes.

    Et derrière combien de souffrances non dites ou exprimées dans les cabinets médicaux et sources de drames...

    Désolée de ce post, mais il est le reflet de ce que je peux observer ou écouter décrire...

    Bonne soirée à tous, Anne

    • > Pour celle qui dans l'entre deux...
      8 septembre 2006, par fabermother  

      Bonsoir chère Anne, et rebonsoir le Forum,

      Je ne vois pas vraiment ce que les syndicalistes et le harcèlement quotidien viennent faire dans une situation d'être humain à être humain, à la porte de mort, où ces notions semblent intemporelles.

      Debbie ne souffre pas d'injustice sociale, ni de non-reconnaissance sociale, ni des non-dits furtifs des cabinets médicaux (le corps médical est quand même plus noble que ce que l'on peut en dire).

      Elle pèse, mesure, transmet à sa façon, et examine si son corps est assez fort pour continuer.

      Il adviendra ce que doit.

      Hiram sait.

      Douce nuit sous les étoiles.

      Faber

      • > Pour celle qui dans l'entre deux...
        8 septembre 2006, par Anne  

        oui je sais qu'une partie du message peut sembler un peu hors sujet, et pourtant ; je ne mets pas en cause le corps médical : je dis seulement que les personnels soignants sont témoins de souffrances que certaines personnes ne peuvent plus exprimer ailleurs.

        Cette autre forme de souffrance peut détruire une personne, voire un couple ou une famille ; et actuellement, il y a souvent peu ou pas de présence (ou peut-être d'amour, je ne sais pas Faber) autour des victimes... Je ne parle pas à la légère, tant s'en faut. Ceux qui de part leur "dit engagement" devraient être les premiers à soutenir sont aux abonnés absents (cf les syndicalistes) et d'autres se retrouvent aux portes de l'enfer.

        Et sans amour ou solidarité comme autour de la famille de cette jeune femme, on coule ; on peut même couler à pic... Rien à voir avec l'injustice sociale ou la non reconnaissance sociale.

        Je veux dire que ce que tu appelles "cette chaîne d'union" est très rare.

        Pour te répondre plus précisément Eléonore : je ne sais pas faire. Je ne sais jamais trouver de mots dans ce genre de situation. Je ne suis ni médecin ni infirmière et donc incompétente pour formuler quoi que ce soit.

        Cette famille aura sans doute besoin de vous tous et pour longtemps.

        Bon courage à vous...

        Anne

  • > Pour celle qui dans l'entre deux...
    8 septembre 2006, par caro  

    Bonsoir Eleonore , Ta simplicité a exprimer ta souffrance me touche ... en tant qu'humain et surtout en tant que soignante . Je suis infirmiére et j'ai travaillé quelques temps dans un service d'urgence ... les polytrauma comme nous les appelons dans notre jargont sont une veritable souffrance pour tout le monde ; les proches comme les soignants ... que veux tu dire a un mari , a une epouse , a des parents , a des amis ou des collegues , a tous les proches d'un etre humain qui se retrouve cloué dans un lit , cassé de partout ... ? Il est tres difficille de se prononcer sur l'evolution d'un etat clinique d'un patient polytraumatisé ... il faut agir , reparer ce qui peux l'etre et ESPERER ... l'espoir n'est pas la derniere arme des soignants , c'est notre motivation premiere , croire en la force humaine , en sa volonté de s'en sortir ,de se battre ... et donner a chaque patient le meilleur de soi meme tant en technique propre qu'en qualités humaines toutes simples . Le plus dur est d'accepter qu'un homme peut reparer faire des miracles de technique mais qu'il est impuissant face a la mort ... cela reveille en moi de vieux fantomes ... mais j'espere que tu sentiras un peu de reconfort dans ces quelques lignes , tout du moins mon empathie de femme et de soignante dans ces moments douloureux ... caroline

    • > Pour celle qui dans l'entre deux...
      8 septembre 2006, par caro  

      ps : tant qu'il y a de l'espoir , il y a de la vie ... caro

  • > Pour celle qui dans l'entre deux...
    8 septembre 2006, par fabermother  

    Bonsoir Eléonore et vous toutes et tous.

    Justement, deux mots-clés :
    -  Amour
    -  Espoir

    Deux mots totalement imbriqués, entrelaçés. Amour est Espoir, et Espoir est Amour.

    Espoir de quoi ? La question est vaste. Je parle en connaissance de cause.

    Amour : le mot devrait se suffire en lui-même sans rajouter quoi que ce soit (comme de quoi, de qui, comment, pourquoi, et d'autres choses inutiles).

    Debbie est dans la chaîne d'Union universelle, pas réservée aux Franc-Maçons. Advienne ce que doit et confiance pour le meilleur pour elle : elle sait ce qui est le meilleur et l'indiquera.

    Fabermother

  • Espoir... et espérance.
    12 septembre 2006, par Cobravif  

    Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. Un mien proche nous a fait un grave accident vasculaire cérébral il y a cinq mois. Avec un scanner du cerveau... je ne vous raconte pas.

    Il se désespérait, à 83 ans. Tout n'est pas parfait, mais il commence à remarcher. Avec de l'aide. Son bras gauche est toujours inerte, mais comme je le lui ai expliqué dès le début, « le cerveau est tolérant et plein de ressources. Il finira bien par retrouver des chemins de commande des membres touchés.

    Et cela fera la boule de neige. » »

    C'est ce qui est en train de se produire. Mais au prix de soutien moral et d'encouragements...

    Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. Mais pour garder la force de lutter - et d'aider les autres à lutter - il y a l'espérance.

    C'est pour les chrétiens une vertu théologale. Mais pour tous les hommes, l'espérance est de l'espoir repeint à l'éternité...

    Ora et labora

    • > Espoir... et espérance.
      12 septembre 2006, par fabermother  

      Très belle réflexion, mon très cher Cobra. Je ne peux qu'abonder dans ton sens.

      L'espoir est temporel. L'espérance est intemporelle. L'espérance perdure même si tous les espoirs sont déçus les uns à la suite des autres.

      Quand Pandore ouvrit la boîte que Zeus lui avait confiée, tous les maux de l'humanité s'en échappèrent. Mais au fond de la boîte, resta (et reste encore et toujours) l'espérance.

      Faber

      • > Espoir... et espérance.
        12 septembre 2006, par Eléonore  

        Vous êtes merveilleux, je n'ai pas d'autre mot.

        L'espoir, cette chose fantastique qui permet de voir le meilleur quand tout semble bouché.

        Je n'oublierais pas de sitôt, je suis repartie et à fond. Tiens, un autre site qui me file la pêche pour elle, avec des personnes de qualité et de cur, à mon idée. ça peut servir on sait jamais.

        http://medicalis.grafbb.com/viewforum.forum ?f=25 Je crois que je vais les fréquenter un petit peu, beaucoup. L'aspect médical mais accompagné du cur et d'espoir.

        Par contre j'ai une question. Les enfants de Debbie ont envie de parler, de savoir, je ne sais (pour le moment) trouver les paroles justes, vraies. J'ai besoin que l'on m'aide pour ceci. La plus jeune a 6 ans.

        Vous savez que je vous aime ?

        léonore

        • > Espoir... et espérance.
          13 septembre 2006, par Anne  

          Bonjour Eléonore,

          comme je te l'ai écrit, je ne sais rien faire dans ce genre de situation.

          Je ne peux dire que 2 choses :

          -  être présente,

          -  écouter les autres.

          Des mots, des paroles, je ne sais pas...

          Bon courage, Anne

        • > Espoir... et espérance.
          14 septembre 2006, par caro  

          Bonsoir Eleonore , je ne peux te donner de réels conseils pour t'adresser a ces enfants mais eventuellement te faire partager mon experience en quelques mots ... j'ai deja vécu plusieurs fois le "contact " et la relation avec des enfants dont l'un ou les 2 parents etaient gravement malades et ceux comme pour ton amie , de maniere brutale ... le plus important est surtout de ne pas mentir ,ils doivent garder confiance en "l'adulte" , de leur expliquer avec des mots simples l'etat dans lequel ils vont "trouver" leur maman ( les perfusions dans son bras , l'oxygene sur son nez ou le respirateur branché pour l'aider a respirer ...) bien leur expliquer ce qu'elle a comme si tu devais decrire quelque chose a quelqun d'aveugle ... si elle a des trauma faciales ou ortho , parles leur en ... il est primordial de preparer un enfant a "voir" la maladie telle qu'elle est reellemnt , donc d'une maniere tres concrete pour eux ... la perfusion nourrit et hydrate leur maman car elle est trop fatiguée pour le faire ... l'appareil sur son visage et le tyuau dans sa gorge ( si elle est sous repirateur ) lui permettent de pouvoir respirer sans fatiguer ses poumons et son coeur ..etc ...etc ..il m'est difficile de pouvoir etre plus precise car je ne sais exactement l'etat clinique de ton amie ... reste la douloureuse question qu'ils poseront tot ou tard : est ce que maman va mourir ? quand maman va rentrer a la maison ? il ne faut surtout pas leur mentir ... leur parler de la perte de ses capacités motrices est aussi tres important ... bref .. je ne sais que te dire de plus si ce n'est d'eventuellement te tourner vers l'equipe soignante qui est en general competente en la matiere pour aider l'entourage du patient .

          J'ai une fille de 4 ans et il m'arrive de devoir l'amener avec moi chez certains de mes patients quand ils m'appelent en urgence ... cet hiver , j'ai du lui expliquer qu'elle allait rencontrer une dame tres mince qui avait perdue tous ces cheveux car le traitement de sa maladie etait tres fort ( chimiotherapie ) ... je lui ai expliqué tout cela et j'ai ete tres impressionnée par la reaction de ma fille car elle m'a demandé comment s'appeler cette maladie ... je lui ai dit le cancer ... apres avoir effectué les soins chez ma patiente , ma fille est allée lui parler .. ; elle lui a dit " tu sais ma maman , elle va te soigner ton cancer comme elle m'a soigné ma varicelle ... regardes , je n'ai plus de boutons et je ne me suis pas gratté alors bientot toi aussi tu vas guerir et tes cheveux ils vont repousser ... " Nous etions 3 adultes , la patiente son mari et moi meme , a l'ecouter parler et meme si chacun d'entre nous savez que tout n'etait pas si simple , et bien nous avons tous eu une super bouffée d'oxygéne ... y croire encore un peu ... dans le sourire d'un enfant , dans sa simplicté ...

          je pense bien a toi et a ces enfants

          Amitiés

          Caro

  • > Pour celle qui dans l'entre deux...
    14 septembre 2006, par TFS  

    Bjr eleonore, je suis bien d'accord avec Faber, quand elle dit : "il adviendra ce qui soit." ça peut retentire très durement dans un coeur en peine en pareil circonstance, mais c'est en même temps un puissant message de reconfort qui y est dissimulé pour te préparer à accepter que le passage de "l'autre côté" de ce qui nous parait être "vrai" la vie, est une expérience priviligiée, à laquelle nul ne peut se susbstituer... Prend courrage en gardons la Foi.

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
5 septembre 2006, par caro  

Bien le bonjour chers tous , Juste envie de partager avec vous une nouvelle que j'ai apprise aujourd'hui ... je passe sous le bandeau dans moins de 15 jours ... j'attendais une reponse avec impatience ... je m'etais préparé a un eventuel ajournement et maintenant que je sais et bien ... en toute simplicité j'ai la trouille ... enfin qui vivra verra ... amitiés caro

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    5 septembre 2006, par fabermother  

    Bonjour chère Caro, bonjour tou(te)s,

    Voilà ! Tu vas passer la première épreuve (car le passage sous le bandeau est une véritable épreuve initiatique). Les enquêtes n'étaient que des préliminaires.

    En plaisantant, je dirais que tu es qualifiée pour les finales. Là commence le parcours du combattant. le mot "combattant" est déplacé : le parcours du "cherchant".

    Je ne commenterai rien et ne dévoilerai rien. Pour ne pas intervenir dans ton nécessaire parcours solitaire.

    Sache seulement que mes pensées, et celles des Frères de ce forum (pour l'instant je suis la seule Soeur) t'accompagnent. Ainsi que celles de fidèles Participants sans tablier.

    Confiance et sérénité.

    Faber

    Ps : Pour les lecteurs silencieux, je précise que le passage sous le bandeau est la présentation à la Loge du néophyte qui demande l'entrée. Le néophyte aura les yeux bandés pour ne pas voir ni la Loge ni l'assemblée, et devra répondre à quelques questions complémentaires, qui ne doivent pas être ni aggressives ni sournoises. Une simple vérification de la justesse des enquêtes.

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      6 septembre 2006, par Anne  

      Bonjour Caro et bonjour à tous,

      encore une fois bonne continuation Caro. Tu as attendu peu de temps pour cette dernière étape.

      Je ne te connais pas et ne peux donc dire si tu as connu d'autres moments qui peuvent être forts comme celui là. Bonne chance à toi. Bizarre, la "trouille" ou plutôt dans mon cas la panique je l'ai connue suivie de moments de certitude absolue.

      Je ne sais toujours pas quand je passerai "sous le bandeau". Je n'ai plus de crainte, juste une extrême réserve sur ces préliminaires à la rencontre de l'autre...

      Je ne peux rien te dire de plus que Faber : nos pensées t'accompagnent.

      Bonne journée à tous, Anne

      • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
        6 septembre 2006, par caro  

        Bonjour Anne et bonjour a tous , La "trouille" dont je parle n'est aucunement liée a un probleme de certitudes ou de doutes ... juste un moment de peur , peur de l'inconnu , peur qui stimule similaire au trac de l'artiste je le presume ... la panique , je ne l'ai jamais resenti ... Aprés une "grande" reflexion personelle et les entretiens j'attendais bien sagement une reponse , reponse que j'ai eu et qui fait naitre en moi la trouille dont je parle ... trouille que je commence a faire mienne apres 24h de recul , d'ici peu , je la "dominerais " tout du moins je l'espere et y aspire ... je suis contente de savoir que tu vis une experience similaire a la mienne ... en vous souhaitant une agreable journée , plus ensoleillée que chez moi ( et pourtant je suis au bord de la méditerrannée ... ) caro

        • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
          6 septembre 2006, par Anne  

          Bonsoir Caro,

          notre crainte n'est pas de même nature. La "trouille" de l'artiste : à mon niveau d'accordéoniste débutante ou continuante (je ne sais pas), je connais la crainte de jouer devant un public ; pour le moment, je ne joue jamais seule.

          Tant mieux si ta crainte est dopante ; pour moi elle était complètement destructrice. C'est aussi bien que l'on t'ait donné une date rapidement. Cela te permet de t'organiser. Pour moi ne rien savoir et être prévenue au dernier moment est très gênant en ce début d'année scolaire où je me trouve avec des rendez-vous à prendre.

          Encore bonne chance à toi, Anne

          • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
            6 septembre 2006, par fabermother  

            Bonsoir Anne,

            Le rendez-vous en question est au minimum à 19h30. Et un soir de semaine. Ce petit "tuyau" pour tes rendez-vous professionnels...

             :-)

            A bientôt,

            Faber

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      12 octobre 2006, par Bientôt frère ? je l'espère !  

      Bonjour,

      Je vais également passer sous le bandeau très prochainement. Bien sr, je ne prends pas la chose à la légère et veux m'y préparer au mieux.

      Question toute bête (mais je préfère me libérer l'esprit de la "logistique" afin de me concentrer sur l'essentiel) : est-il préférable de s'habiller en costume ou une tenue classique fera l'affaire ?

      Merci d'avance ;-)

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    6 septembre 2006, par TAO  
    Préparation

    Bonsoir,

    Respire à fond et soit toi-même.

    Fraternellement

Réflexion brève suscitée par les derniers échanges
3 septembre 2006, par fabermother  

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »

Ce principe attribué à Antoine-Laurent de Lavoisier, célèbre chimiste qui perdit la tête sous la guillotine aveugle, viendrait en fait d'une maxime d'un savant et philosophe pré-socratique : Anaxagore de Clazomènes. Ce qui n'enlève rien aux travaux de Lavoisier.

Ce principe est la plupart du temps attribué à l'énergie, mais il est tellement universellement cosmique, qu'il est applicable à tous les modes de fonctionnements, d'échanges, de transformations, de mutations, d'adaptation ... que ce soit dans les domaines chimique, physique, biologique, médical, sociologique, culturel, cultuel, philosophique, spirituel (je dois en oublier, ah oui ... maçonnique).

En fait, cette dynamique sans cesse renouvelée à travers les brassages, les métissages, les ratages aussi, est l'évolution naturelle.

Mais là où peut se situer le danger, c'est l'apprenti sorcier qui joue au démiurge et la non prise en compte du résultat immédiat pour les cobayes vivants et la plus-value financière du détestable pouvoir de l'argent au mépris parfois d'une éthique de base.

Ce n'est pas l'acte qui est répréhensible, c'est l'intention. Et le Maçon, curieux comme il est en principe, ne se gêne pas pour aller vérifier les choses en dehors de sa Loge, sur le terrain. C'est un aller-retour naturel entre l'intérieur et l'extérieur.

Il y a un temps pour tout, il y a un lieu pour tout. Il suffit d'harmoniser et de ne pas mélanger les plans, autrement les échanges entre les plans peuvent devenir une bouillie pas très digeste au lieu d'un enrichissement mutuel.

C'était ma réflexion de ce dimanche soir.

Bonne nuit.

Fabermother

  • > Réflexion brève suscitée par les derniers échanges
    6 septembre 2006, par TAO  
    De l'eau

    Bonsoir à vous tous

    Un peu d'eau au moulin de Faber. En extrême orient on découpe la vie en quatre phases :

    L'apprentissage

    La vie sociale

    La libération de la vie sociale

    L'enseignement

    L'apprentissage ne demande aucun commentaire particulier, il faut apprendre pour peut-être devenir adulte un jour.

    La vie sociale n'apporte pas non plus de commentaire particulier, c'est une rétribution normale à ce que la société nous a apportée et nous apporte.

    La libération de la vie sociale intervient lorsque les obligations familiales, sociales... ont disparu alors il est possible de faire ce que l'on veut et cela sans contrainte car on vit pour soi.

    Enfin, parce que l'expérience acquise a été relativisée, il est possible d'enseigner avec tolérance et patience.

    Dans notre société, nous voulons souvent mélanger les activités des différentes phases travailler mais pas trop, avoir des loisirs, de la reconnaissance immédiate... Cela provoque obligatoirement des tensions internes et externes : anxiété, stress, divorce...

    Je fais ici référence à l'extrême orient qui comme vous avez pu le constater est un peu ma deuxième culture. Mais si vous étudiez avec attention les rituels vous pourrez constater que l'on trouve les mêmes recommandations.

    Fraternellement

    • > Réflexion brève suscitée par les derniers échanges
      6 septembre 2006, par Anne  
      i bien compris que

      Bonsoir Tao,

      tout le monde n'a pas la chance ou la possibilité d'appartenir à une double culture.

      Je crois avoir déjà écrit sur ce forum "ne tirez pas toujours sur les civilisations occidentales". Je le réitère et ce sans aucune agressivité. J'ai eu l'occasion l'année dernière de pouvoir écouter l'écrivain Jean-Claude Guillebaud qui disait si j'ai bien compris : pour pouvoir être ouvert aux autres, il est nécessaire de bien savoir à quoi l'on appartient et d'y croire (sans connotation religieuse obligatoire).

      http://www.arretauxpages.com/rencontre/article.php ?id=18

      A mes yeux la nature humaine est la même partout avec ses qualités et ses limites. Je suis une occidentale vivant dans une société où le mode de vie me convient. Je ne pense pas que je pourrais m'adapter dans une civilisation du moyen ou de l'extrême orient. Mais cela n'est pas grave.

      Par contre, il ne me viendrait pas à l'idée de demander à ces personnes de vivre "à l'occidentale" si cela ne leur convient pas, ce que je conçois tout à fait.

      Je ne crois pas au risque de communautarisme, mais il me semble que le multi culturalisme nécessite que chacun soit bien conscient de ce qu'il est pour mieux comprendre et accepter l'autre...

      Pour ce qui est des étapes que tu décris, je m'y retrouve partiellement. (voir le film printemps, été, automne, hiver, printemps du coréen Kim Ki-Duk...

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Printemps%2C_%C3%A9t%C3%A9%2C_automne%2C_hiver..._et_printemps

      Mais le temps est si court Tao ; personnellement il m'oblige à tout mener de front. Très sincèrement cela correspond aussi à mon caractère...

      Bien amicalement à tous, Anne

      • > Réflexion brève suscitée par les derniers échanges
        6 septembre 2006, par Anne  

        Excusez-moi pour le sous titre : je ne l'ai pas vu à la relecture. Cela doit être un problème de frappe. Il ne correspond à rien.

        Anne

      • > Réflexion brève suscitée par les derniers échanges
        7 septembre 2006, par TAO  
        La croix

        Bonsoir Anne,

        Cela me rappelle que je dois faire un travail maçonnique sur le travail. A la fin des travaux on prononce cette phrase, « le travail d'un maçon ne s'arrête jamais, ce qui est entrevue dans la loge de saint Jean... ». C'est la continuité même si on change de plan. Il y a une résonance entre les différents plans, les différents symboles, les différentes cultures... cette résonance permet de comprendre, d'appréhender, s'assimiler plus rapidement et plus profondément. Il ne faut pas rester à la surface, à l'horizontale mais aussi explorer le haut et le bas comme une fleur de lotus.

        • > Réflexion de la voie
          7 septembre 2006, par fabermother  

          Du point au trait : Multitude de points.

          Du trait au plan : Multitude de traits.

          Du plan au volume : Multitude de plans.

          Du volume au point : Réintégration !

          C'était ma méditation nocturne.

          Douce nuit, Tao et vous toutes et tous.

          Faber

          Ps : il est dit "le chantier n'est jamais terminé" ...

Pour débattre sur les OGM
1er septembre 2006, par fabermother  
L'europe ? ... C'est Bizance !

Le lien vers le forum "L'Europe ? ... C'est Bizance !"

En clair pour les réfractaires du clic sur le sous-titre :

http://rocbo.lautre.net/spip/article.php3 ?id_article=231

  • > Pour débattre sur les OGM
    1er septembre 2006, par Anne  

    Bonjour à tous,

    me voici de retour avec la fin définitive des vacances. Dommage, je serais bien restée à m'enivrer un peu plus longtemps de musique ; mais les 6 jours de stage sont bien vite passés.

    Je suis hors sujet, mais en ces moments là, on se sent ailleurs, dans une ambiance quelque peu magique ; est-ce une sensation que l'on peut ressentir au sein de vos loges, peut-être...

    Byzance, Constantinople, Istanbul, pont entre l'orient et l'occident... La Turquie frappe à la porte de l'Europe depuis 1963... C'est aussi un sujet pour l'autre forum mais aussi pour celui-ci. La FM est aussi présente en Turquie...

    amicalement à tous, Anne

    • > Pour débattre sur les OGM
      3 septembre 2006, par fabermother  

      Bonsoir Anne et tou(te)s,

      La FM est présente sur une grande partie de la surface de la planète (parfois en sommeil suivant les régimes étatiques).

      Elle peut se passer d'accords politiques et économiques internationaux pour survivre. Mais pas de Liberté de pensée, ni de Tolérance et encore moins d'Amour.

      Je peux m'imaginer la douleur des Frères Turcs et des Frères Arméniens.

      Faber

  • > Pour débattre sur les OGM
    4 septembre 2006, par Cobravif  

    Un caillou dans la mare. Jusqu'où les ondes iront-elles. (Haïku)

    En indiquant l'adresse du site où se trouve la carte de plantations d'OGM, je ne pensais pas provoquer de telles lames sur le Fofo...

    Je ne pensais pas que naîtrait un débat menaçant de devenir houleux... (Débat que je n'ai jamais eu l'intention de lancer sur les OGM. Mes recherches personnelles me conduisent à avoir une attitude plus que pondérée sur le sujet.)

    A tel point que Fabermother a d « imposer » de “clore la polémique”. Que je n'ai pas cherché à lancer. Il s'agissait juste d'une info. Même si je suggérais que chacun se fasse son idée.

    Mais comme je n'ai pas envie de débattre sur les nouvelles techniques génétiques, je ne suis pas intervenu sur "Byzance". Si je le fais, ce sera sur un autre plan à propos des OGM agricoles uniquement.

    Pax vobiscum

    • > Pour débattre sur les OGM
      4 septembre 2006, par fabermother  
      Tempête dans un verre d'eau ?

      Mon cher Cobra, serais-tu plus provençal que moi ? Des "lames" sur le fofo ! Mais non, juste une petite vaguelette et pas vraiment de houle en vue.

      A tel point que Fabermother a d « imposer » de “clore la polémique”.

      En fait, je n'ai pas imposé, j'ai demandé et j'ai proposé de continuer un débat intéressant sur un autre forum. Je me cite :

      Quoi qu'il en soit des consultations de sites, je désire que ce débat s'arrête dans ce forum. Il peut être continué de façon constructive sur un autre forum du Site : "L'Europe ? ... C'est Byzance !".

      Pas de quoi fouetter un chat (le pauvre minet). Il suffisait juste de recentrer au bon endroit.  ;-)

      A très bientôt, ici ou là.

      Faber

GEOMETRIE SACREE
26 août 2006, par fabermother  

Le labyrinthe de la Cathédrale d'Amiens.

"Nul n'entre ici si il n'est géomètre."

  • > GEOMETRIE SACREE
    26 août 2006, par rocbo  

    Pour tout savoir (ou presque) sur le svastika :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Svastika

    @+
    oo

    • > GEOMETRIE SACREE
      31 août 2006, par cyrena  

      Bonjour à tous, Ca faisait longtemps !!! ;) j'espère que vous allez tous bien, en tous les cas, le forum se porte à merveille, ça fait plaisir à voir :) J'ai une petite question à poser sur le sens de cette croix et il est vrai que la même croix "pourrait" tourner dans les deux sens ... bravo et merci pour le lien qui explique très bien celà . Donc, j'ai trouvé un petit système pour les reconnaître. Je constate que celle de Kipling, et d'autres anciennes croix forment la lettre "z" : celle des nazis, la lettre "s". Déjà, est ce que c'est une bonne methode ?? Comme je vois que celle de la cathédrale d'Amiens forme aussi ( sauf erreur de ma part) la lettre "s" ainsi que celle d'Oswald Wirth. Je me demandais si cette histoire de sens avait un sens ou alors seulement le sens qu'on lui donne ?

      • > GEOMETRIE SACREE
        1er septembre 2006, par fabermother  

        Coucou Cyrena (et coucou toutes et tous, bien entendu),

        Pour ma part, je vais encore mieux quand je vois poindre ton nez.

        Le débat d'école sur le sens de rotation du svastika et sur la signification bénéfique ou maléfique est, à mon avis, un faux débat.

        Que tu retournes le S ou le Z, le vent soufflera pour le faire tourner dans l'autre sens. Quand je vois l'apparente rotation du soleil d'est en ouest, je sais qu'en fait c'est planète Terre qui tourne d'ouest en est.

        Le miroir n'est pas loin. Tourne la tête à droite face à ton miroir : tu te verras tournant la tête à gauche.

        Tiens, cela me rappelle certains débats sur l'emplacement des colonnes du Temple !

        Faber

  • > GEOMETRIE SACREE
    27 août 2006, par EMEREK  

    Le dallage de la cathédrale a été refait (1894-1897) en marbre gris et noir .Il reproduit le dallage du XIII éme siècle...

    Le labyrinthe est octogonal et aboutit au centre à une pierre entourée d'une bande de cuivre où figure l'inscription de fondation. Entre les bras d'une croix figurant les points cardinaux : des figures de marbre figurant les constructeurs de la cathédrale avec leurs outils (dont un avec un compas courbe).

    Pour les passionnés : un ouvrage qui a eu un succès important au début du siècle précédent (1904) "La Bible d'Amiens" livre écrit par RUSKIN traduit par PROUST !!!! Traduction lumineuse .Les commentaires et l'introduction par PROUST font quasiment la moitié du livre .... La « bible de pierre » pour RUSKIN correspond à la façade occidentale qui raconte en détail de nombreux épisodes de la Bible

    http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bpt6k80148w/f20.table

    Ce livre est disponible en ligne sur GALLICA

    Bonsoir FABER ...et ;-)

    • > GEOMETRIE SACREE
      27 août 2006, par fabermother  

      Bonsoir mon TCF et bonsoir chers toutes et tous.

      Ravie de te revoir et de te lire. Tu nous manquais.

      Pour le lien, pas terrible, je n'ai pas réussi, mais en passant par la page d'accueil de Gallica, je devrais pouvoir y arriver.

      Pour l'introduction Proustienne, cela ne m'étonne guère, vu le côté prolixe de cet auteur amateur de madeleine. Si il avait pris la parole en Loge, je pense que sa première phrase aurait bien duré plus de 3 mns ... Je plaisante, mais ne vous y trompez pas, Proust est un écrivain que j'aime bien, surtout en morse.

      Douce nuit,

      Faber ;-p)

  • > GEOMETRIE SACREE
    27 août 2006, par EMEREK  

    Le dallage de la cathédrale a été refait (1894-1897) en marbre gris et noir .Il reproduit le dallage du XIII éme siècle...

    Le labyrinthe est octogonal et aboutit au centre à une pierre entourée d'une bande de cuivre où figure l'inscription de fondation. Entre les bras d'une croix figurant les points cardinaux : des figures de marbre figurant les constructeurs de la cathédrale avec leurs outils (dont un avec un compas courbe).

    Pour les passionnés : un ouvrage qui a eu un succès important au début du siècle précédent (1904) "La Bible d'Amiens" livre écrit par RUSKIN traduit par PROUST !!!! Traduction lumineuse .Les commentaires et l'introduction par PROUST font quasiment la moitié du livre .... La « bible de pierre » pour RUSKIN correspond à la façade occidentale qui raconte en détail de nombreux épisodes de la Bible

    http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bpt6k80148w/f20.table

    Ce livre est disponible en ligne sur GALLICA

    Bonsoir FABER ...et ;-)

    • > GEOMETRIE SACREE
      27 août 2006, par EMEREK  

      Bon voilà que mon ordinateur radote ???

      Le site est un peu difficile à obtenir

      En cas de difficultés taper sur le moteur de recherche le titre du bouquin ,Ruskin et Gallica ça semble aller mieux ???

      Bizarre l'informatique parfois ?

      • > GEOMETRIE SACREE
        27 août 2006, par fabermother  

        Ton ordinateur a du être émotionné par la vision du labyrinthe. loll

        On peut accéder par Gallica, puis recherche sur Ruskin, mais le document est dit "non disponible", sauf qu'on peut charger page par page, c'est un peu fastidieux et long. Je verrai ça à tête reposée.

        Un petit entrefilet que j'ai récupéré sur un site dédié à Proust :

        Proust entreprend de traduire les oeuvres de Ruskin

        Pour échapper à sa réputation d'écrivain de salon, Proust, enlisé dans "Jean Santeuil" qu'il n'arrive pas à terminer malgré ses efforts, entreprend une oeuvre d'érudition : la traduction d'ouvrages de Ruskin. Il lui faudra six ans pour venir à bout de la "Bible d'Amiens" et de "Sésame et les Lys", enrichis de préfaces, notes et commentaires. Tâche ardue puisque Marcel Proust connaît à peine l'anglais : sa mère fait le "mot à mot" qu'il remanie avec les conseils de Marie Nordlinger, cousine de Reynaldo Hahn, et de Robert d'Humières, traducteur de Kipling.

Le Vatican et la Franc-Maçonnerie
11 juillet 2006, par fabermother  
L'GLISE ET LA FRANC-MAçONNERIE

Pour Caro et vous tous,

Le mieux que j'ai trouvé pour répondre à la question, est de vous mettre le lien (cliquer en dessous du titre sur "L'GLISE ET LA FRANC-MAçONNERIE") vers la déclaration de 83 de la CONGRGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI, déclaration ratifiée par le défunt Pape Jean-Paul II.

Vous remarquerez que le Préfet de la dite Congrégation était Joseph, card. RATZINGER, actuellement Benoit XVI. Je ne pense donc pas qu'il va se renier de si tôt.

La position a le mérite d'être claire. Les Franc-Maçons baptisés catholiques ou non sont toujours des hérétiques aux yeux du Vatican.

Et au yeux de la dite "Congrégation pour la Doctrine de la Foi", qui s'appelait avant, faut le savoir quand même :

-  "Sacrée Congrégation de l'Inquisition romaine et universelle" fondée en 1542.

Vous voyez de quoi je parle.

Pour être juste, il n'y a pas que l'Eglise Catholique qui a cette position. En règle générale presque toutes les Eglises(chrétiennes et autres) sont enfin réunies oeucuméniquement dans le rejet de la FM.

Sauf certaines Eglises dites "protestantes". Mais c'est bien normal historiquement, car beaucoup de Pasteurs ont grandement participé (notamment au 18ème siècle) à la construction de la FM actuelle.

Que personne ne s'émotionne de ça, nous ne sommes pas dans le sacré mais bel et bien dans le profane de pseudo luttes de pouvoirs et d'allégeances.

Dans la plupart des courants maçonniques, chaque membre est totalement libre de pratiquer le culte qu'il désire à l'extérieur, et je vois mal le Curé demander à celui qui vient communier si il est Franc-Maçon ! loll

Comme de partout, la base ne vit pas la même réalité que le sommet de la pyramide. Il y a des prêtres éclairés, et nous faisons meilleur ménage que ce que l'on croit sur les questions essentielles de l'Humanité.

Pour enfoncer le clou, j'ai connu des catholiques pratiquants devenir enfin chrétiens en rejoignant nos colonnes (ils ont peut-être un peu moins pratiqué après, mais ce sont rapprochés en direct de l'enseignement d'origine).

Conclusion personnelle : Je veux bien être excommuniée par qui le désire si ça l'amuse, je reste libre de choisir mon chemin personnel vers la Lumière.

Fabermother

  • > Le Vatican et la Franc-Maçonnerie
    12 juillet 2006, par Sarah  

    Chère Faber, chère Caro, chères toutes, chers tous et cher Antonio quand tu repasseras,

    J'ai vraiment une difficulté accompagnée de l'émotion de la tristesse avec tout ce qui exclu l'autre, avec tout ce qui tend à dicter telle ou telle conduite en étant convaincu qu'elle est la meilleure pour chacun et pour tous.

    Aucune valeur ne me semble t-il est universelle, ni aucune doctrine ou foi.

    L'étude (contradictoire) de l'histoire, de l'ethnologie... des sciences dites humaines, amènent à prendre conscience de celà.

    Il existe plusieurs variantes de contes qui disent que la vérité est caché dans le coeur de l'Humain.

    Quand je regarde les hommes et les femmes, je vois bien que chacun, chacune a sa vérité globale et partielle en fonction de la situation présente.

    Si la vérité se nourrie de l'expérience (postulat juste pour moi) alors, elle évolue globalement. Et, comme nous sommes plus de 6 milliards sur notre jolie planète Terre, alors il y a plein de petits bouts de vérités un peu partout.

    Si “diviser permet de mieux reigner” paraît il... Séparer permet aussi, tout simplement de laisser un espace permettant la rencontre et l'enrichissement.

    Je comprends aisément pourquoi les hautes instances de l'église catholique rejettent la FM, tout comme les hautes instances de l'Islam ont des difficultés avec les Soufis...

    J'ai bien l'impression que ces deux voies choisissent de ne pas se laisser enfermer.

    J'imagine que les rituels initiatiques des sociétés secrêtes ou discrêtes dérangent forcément.

    Je crois que se libérer de la peur est l'une des clefs du cheminement spirituel.

    J'ai fait quelques posts additionnels un peu plus bas aux réponses qu'Antonio avait fait à ma première réflexion.

    Où je disais en gros, qu'à ma première approche, la FM me paraissait “très intellectuelle”, beaucoup de bla... bla... beaucoup de discours... Et, c'est vrai que ça me fatigue parfois car j'ai l'impression que ça tourne en rond.

    Pourtant, même fatiguée parfois par tant de mots, de phrases... moi inclue... je vois bien que ce chemin est nécessaire aussi. Il l'est pour moi puisque je n'ai pas la science infuse.

    La pratique régulière de la méditation est pour moi d'une grande aide. Dites moi si votre chambre de réflexion pourrait s'en rapprocher dans la finalité ?

    Pour conclure, le coeur je le sens bien quand tu dis Faber : “Je veux bien être excommuniée par qui le désire si ça l'amuse, je reste libre de choisir mon chemin personnel vers la lumière.”

    Excellente journée à toutes et tous.

    Sarah

    • > Le Vatican et la Franc-Maçonnerie
      12 juillet 2006, par fabermother  

      Chère Sarah et cher(e)s tou(te)s,

      Tu crois qu'Antonio sait repasser ? C'est une perle cet homme ! Justement j'ai du linge en retard, je vais lui envoyer. ;-) (c'était ma minute de délire).

      La méditation fait partie des pratiques maçonniques (en principe). On y est confronté dès le départ par cette longue attente dans le cabinet de réflexion. Le rituel continue à nous garder dans cet état d'esprit. Les silences plus ou moins prolongés entre les prises de parole aussi.

      Mais cela n'appartient pas en propre à la Franc-maçonnerie mais à toutes les "écoles" initiatiques. Une Religion bien conçue est aussi une voie initiatique, et nous avons de grands penseurs religieux.

      Je pense qu'il ne faut jamais jeter l'eau du bain et le bébé avec.

      Belle journée.

      Faber

  • Les catholiques et la franc-maçonnerie
    13 juillet 2006, par Cobravif  

    Trop vaste sujet pour être traité dans un "post". MAIS :

    Le Vatican, ce n'est pas l'Eglise, mais son organe de coordination.

    Cela n'empêche pas chaque catholique d'avoir son esprit d'examen et son libre arbitre. Même si beaucoup de catholiques, faute d'avoir le courage de travailler leur foi et les préceptes fondamentaux des enseignements du Christ, se retranchent - au nom de la discipline - derrière les bulles et autres "vents" qui tombent du Sacré Collège, de la Congrégation pour la doctrine de la Foi ou autres héritages de la "Sainte" Inquisition.

    Rien n'empêche pourtant lesdits catholiques de se conformer au précepte du Grand Gourou Jésus, cet autonomiste palestinien juif mort en 33 après lui-même : « Paix sur la Terre aux hommes (et femmes) de bonne volonté ».

    Mon avis, qui est celui auquel je me réfère le plus souvent puisque je le connais assez bien, c'est que la franc-maçonnerie et la religion - même catholique - ne sont pas sur le même registre. Et rien n'empêche d'aller à l'église pour y prier - et non pour s'y montrer - et en loge pour y travailler sur l'amélioration de la taille de la pierre. De toute façon les deux activités - complémentaires à mon avis, même si on peut tout à fait n'exercer que l'une ou l'autre, voire aucune - devraient entraîner une amélioration de notre comportement dans notre vie de « fan de feuilles de carottes ». (Toujours pour éviter le mot « pro-fanes », afin d'éviter de froisser des convictions ou de défriser des sensibilités).

    Et si le Temple que vous fréquentez est obscurantiste sur le sujet, si la paroisse où vous priez est du même tonneau de non-lumière, ne dites pas à l'un que vous allez aussi à l'autre.

    Le sincérité ne consiste pas à dire tout ce qu'on pense mais à penser tout ce qu'on dit. Et il faut se souvenir qu'il n'est pas bon de scandaliser les gens, même les obscurantistes. Eux-aussi ont droit au calme de leurs pensées. Même si ces pensées ont un horizon limité.

    Tout le monde ne peut apercevoir son entourage depuis le sommet d'une colline. Il faut laisser aux gens le temps d'y arriver.

  • > Le Vatican et la Franc-Maçonnerie
    14 septembre 2006  

    bienvenue au club ! faber !
    le coyote !!!!
Problème technique et frustration graphique
21 septembre 2006, par fabermother

Mon cher Rocbo,

Si tu as répondu de façon magistrale au désir de notre ami Emerek, je crois que notre petite nouvelle Isis reste un peu sur sa faim :

je n'arrive pas à ouvrir le site depuis mon pc at home seule une page blanche s'affiche, avec "terminé" en bas a gauche

Vite, apporte-lui la lumière !

Bisous,

Fab

Comment afficher une image se trouvant sur le web ?
21 septembre 2006, par rocbo

Tout simplement en suivant pas à pas le p'tit tutoriel se trouvant à cette adresse :
 http://rocbo.net/spip_tutos/img_message/

@+
oo

  • > Comment afficher une image se trouvant sur le web ?
    21 septembre 2006, par isis

  • problème informatique


    oh merci merci, je m'y mets le plus vite possible, en espérant que j'y arriverai, mes compétences étant des plus limitées dans ce domaine.... isis

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
20 septembre 2006, par isis

problème technique qui m'empêche de vous rejoindre aussi souvent que je le voudrais :je n'arrive pas à ouvrir le site depuis mon pc at home seule une page blanche s'affiche, avec "terminé" en bas a gauche

si l'un d'entre vous avait cette connaissance.... en attendant, du bureau...bonsoir isis

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    20 septembre 2006, par fabermother


  • Notre druide Rocbo a peut-être la réponse : c'est lui le spécialiste.

    Bonne journée Isis, et tou(te)s.

    Fabermother

Ohé, compagnons !
18 septembre 2006

Si on aime ça :

on aura du mal à comprendre ça :

et encore moins ça :

Faber

  • > Ohé, Compagnonne !
    18 septembre 2006, par Cobravif


  • Je ne vois pas trop la difficulté de « comprenure » si ce n'est qu'on risque d'avoir des ennuis avec les adeptes de la religion de la « lune », quand on voit où le gars de l'image du milieu a accroché la sienne...

    Il a vraiment le "G" mal placé.

    Quant à celui du bas, il l'a carrément enlevé. Etait-ce un "G" métallique qu'il aurait laissé au vestiaire ?

    • > Ohé, Compagnonne !
      18 septembre 2006 


    • Alors là, vraiment Cobra, tu me fais honte !

      Recalé !

      Aux arrêts de rigueur !

      Révise les chakras et la kundalini. Je vais consulter Leonardo, qui est plus indulgent que moi, et plus instruit du nombre d'Or.

      Tain, on les tient plus les apprentis et les compagnons ! Ils s'expriment !

      Lolll mdr...

      • > Ohé, Compagnonne !
        19 septembre 2006, par rocbo

      • Un nombre qu'il est beau

        phi=1,61803398875...
        phi*phi=phi+1=2,61803398875...
        inv phi=phi-1=0,61803398875...

        Étonnant n'est-il pas ?

        à propos du nombre d'or
         Le nombre d'or
        La version Corbu
         Le Corbusier : Le Modulor
        Les traçés régulateurs
         La géométrie secrète des peintres

        @+
        oo

        • Un nombre qu'il est beau
          19 septembre 2006, par fabermother


        • Oui ! Et en plus, il n'est pas besoin d'être agrégé en maths.

          Il suffit d'observer la nature et nous-mêmes.

          Et comprendre la simple logique du Maître d'oeuvre, sur la proportion du corps humain.

          Tiens, puisque nous parlons de proportion, avez-vous remarqué que vos bras étendus à l'horizontale, du bout du majeur au bout du majeur, a la même mesure que votre taille en hauteur ?

          A moins que vous ayez les jambes ou les bras trop courts ou trop longs.

    • > Ohé, Compagnonne !
      19 septembre 2006, par fabermother


    • ... et au lieu de nous faire des plaisanteries de carabin, tu pourrais nous parler du solve coagula, non ?

      Pentazous,

      Faber

      • Solve coagula...
        19 septembre 2006, par Cobravif


      • A ceux qui veulent tenter l'expérience, il faut savoir que cela prend beaucoup de temps... Mais on s'en fiche, il n'existe pas.

        Ensuite, il faut savoir que mieux vaut voyager plein d'espoir que d'arriver au but.

        Et surtout que la grenouille dans son puits ne sait rien de la pleine mer.

        Mais je donne quand même une petite indication de départ :

        Avant de tenter de "faire" la Pierre, il faut apprendre à faire le verre. Vous ne trouverez pas de bonne bouteille cornue chez "Carchan" ou chez "Aurrefour".

        Ensuite, comme sur un cerisier mort on ne trouve pas de fleurs, il faut arriver dans cette démarche avec ce qu'on espère y trouver : avec une pierre qu'il va falloir façonner.

        Et comme on ne cache pas le brouillard avec un éventail, il faut bien se souvenir, quand le chemin paraît long et morne, que c'est lorsqu'on finit d'apprendre qu'on commence à vieillir.

        Après, on découvre que la calcination de la mixture pue très fort à certains moments, que quand on se livre aux dissolutions, il faut faire attention à ne pas mettre des beaux habits, parce qu'on y fait souvent des trous. Même tous petits trous, la Madame n'aime pas.

        Ah ! Si. J'allais oublier. Par la voie sèche, on se trouve parfois avec du soufre, du salpètre et du carbone dans la bouteille cornue. Alors Achtung !

        Parce que dans certaines proportions et conditions de chauffe, on risque fort de traverser la porte du labo sans l'avoir ouverte.

        Autre chose, aussi. Ayez une sorbonne de qualité et qui récupère bien les émanations. D'abord parce que cela vous évitera des emmaverdavemavents avec les voisins (les odeurs de métal chaud), et surtout, parce qu'il ne faut rien "gaspiller".

        Ceux qui ont fait l'expérience savent qu'on retouve souvent des choses précieuses dans la boue du filtre à eau.

        A condition de ne pas y avoir mis n'importe quelle eau.

        Mais tous les adeptes de vulcain, et en particulier les forgerons, savent bien l'importance de la qualité de l'eau.

        Si vous y avez des nitrates, oubliez tout et allez regardez "Qui veut passer pour un Gong" à la TV.

        Bon courage !

        • > Solve coagula...
          19 septembre 2006, par fabermother


        • Nickel chrome !

          L'outil est bien forgé. La pierre est entre de bonnes mains.

          Curieuse de voir si certains réagissent à la limpidité de ta réponse. Sinon, je mettrai mon grain de sel (pour compléter le souffre et le mercure).

          Et ton style et humour sont précieux dans la recherche.

          Nuit paisible.

          Faber

          Ps : on ne trouve que ce que l'on cherche, même si on ne sait pas ce que l'on cherche.

  • Explication de texte...
    19 septembre 2006, par fabermother


  • ... ou plutôt d'image !

    Le premier truc en technicolor est de l'ésotérisme de bazar prétendant décrire le grade de compagnon.

    La deuxième image représente l'homme alchimique (athanor du corps, les sept planètes de l'antiquité ou sept métaux, l'étoile flamboyante, le nombre 5). Pour rendre à César... on la trouve dans la page de Denis Labouré.

    La troisième image (tout le monde aura reconnu ce dessin à la plume du sublime Leonardo da Vinci : "L'homme de Vitruve") est l'homme accompli, le secret de la construction, le nombre d'or (PHI), la quadrature du cercle par l'équerre et le compas.

    Bonne journée, toutes et tous.

    Fabermother

    • > Explication de texte...
      19 septembre 2006, par Cobravif


    • La première image, de toute façon, ne peut pas représenter le compagnon. Sinon, il aurait un tablier. Et pas un... je dis pas quoi, sinon je vais encore aller aux arrêts de rigueur.

      Encore que j'ai connu pire que les arrêts de rigueur. Même que j'ai compris pourquoi un oiseau dans une cage rêve... de nuages.

      • > Explication de texte...
        19 septembre 2006, par fabermother


      • pour le... exact !

        Ce qui est bien chez les cherchants, c'est qu'au plus on les enferme, au plus ils sont libres.

        Bon, je ne vais pas demander non plus des cages pour m'enfermer car je ne suis pas maso et que je ronge volontiers les liens de l'enfermement.

  • > Ohé, compagnons !
    20 septembre 2006, par EMEREK


  • Dommage que l'on ne puisse te répondre en images...

    La mère,ici, a seule ce privilége...

    fraternellement

    • > Ohé, compagnons !
      20 septembre 2006, par fabermother


    • Cher Emerek, (chers vous toutes et tous aussi, of course)

      Serait-ce un léger petit reproche voilé, mon Frère ?

      Si les participants n'ont pas les outils pour mettre des images, ils peuvent cependant passer par Rocbo ou moi-même.

      Mais attention : les images doivent provenir de sites internet et non de celles stockées sur votre disque. Quoique, avec Rocbo, il y a toujours une solution miracle, si le miracle en vaut la peine.

      Tu as mon mail, contacte-moi. Ne serait-ce que pour un petit coucou.

      Faber

Il était une fois un jour...
18 septembre 2006, par fabermother

Bonjour tou(tes),

Je crois que c'était Héraclite (philosophe grec) qui disait : "On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve".

Un nouveau jour vient de commencer. Suis-je la même ? Et vous ? Qu'y a-t-il de changé autour de moi et de par le monde ?

Chaque jour comme une nouvelle existence. Comme une nouvelle aventure. Comme un nouvel espoir peut-être.

Même si la Franc-Maçonnerie ne m'avait appris que ça, je n'y serais pas entré pour rien. Cette voie intérieure n'a pas forcément besoin de la Maçonnerie (il y en beaucoup d'autres), mais pour moi, c'est là que je l'ai trouvée.

Puisque déjà à deux reprises nous avons cotoyé le mot "hasard" (une fois avec Cobravif, une autre avec Coyote), voici quelques citations que je suis allé pêcher. Je les livre à votre réflexion.

« Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer. » Théophile Gautier

« Le hasard, c'est Dieu qui se promène incognito. » Albert Einstein

« Le hasard, ce dieu inconnu, qui joue un si grand rôle dans ma vie... » Hector Berlioz

« Ce que nous appelons hasard, c'est peut-être la logique de Dieu. » Georges Bernanos

« La seule divinité raisonnable, je veux dire le hasard. » Albert Camus

« « Hasard » est le nom que Dieu prend quand il ne veut pas qu'on le reconnaisse. » Albert Einstein

« Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous. » Paul Eluard

Bonne journée. Mes pensées vous accompagnent.

Fabermother

  • > Il était une fois un jour...
    18 septembre 2006, par Eléonore


  • Voilà justement ce que j'aime avec le hasard, sa capacité à faire basculer les évènements en un clin d'oeil.

    Encore faut il le voir et l'écouter. Lire les signes du hasard n'est pas se guider hasardeusement mais d'une façon éclairée...loll

    Eléonore

  • > Il était une fois un jour...
    18 septembre 2006, par Cobravif


  • « Pas plus qu'une rivière à sa source, le sceptique ne revient à sa crédulité. »

    Un peu plus "musclé" qu'Heraklite, parce qu'il s'agit là d'un aphorisme du Mondo japonais (Une discipline du Zen)

  • > Il était une fois un jour...
    19 septembre 2006, par Tao

  • Emerveillement


    Le hasard est la mesure de notre ignorance. L'écart qui résulte de notre incapacité à voir et à comprendre.

    Le monde n'est pas déterminé mais des liens de causalité se créent en permanence.

    Abandonnons notre vision personnelle, laissons-nous pénétrer des mystères de la beauté. Le hasard ne sera plus fatalité mais émerveillement.

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
16 septembre 2006, par EMEREK
La maçonnerie INITIATIQUE

Le titre est il un pléonasme ???

Un site qui nous donne accès à la tradition maçonnique lyonnaise...

Connaissez vous Constant Chevillon...Faber, toi, je suis sr que oui...

Voici un texte de ce frère assassiné par la milice de DORIOT en 1944

LUMINEUX

http://ordre-de-lyon.blogspot.com/2005/12/doc-fm-la-maonnerie-initiatique.html

Bien à toi Faber !

  • Merci
    16 septembre 2006, par Fabermother


  • Après un long parcours, je me trouve bien dans les pas laissés sur le sol par notre Frère C :.C :., et d'autres Frères (et Soeurs) qui sont morts debouts.

    Comme j'ai voulu neutre de tout discours récupérateur ce forum, j'évite de parler de trop de mes engagements personnels et juste ce qu'il faut de mon chemin initatique.

    J'ai relu le texte. Pardonnez-moi d'avoir les yeux embués de larmes et d'étoiles à la fois.

    Faber

    • faber ! et le monde des penseurs !!
      17 septembre 2006


    • ___c'est le coyote ! je pense que ""faber "" que tu le veuilles ou non ! tu finiras par te refaire mettre à l'ordre ! ___ si celà n'est pas fait celà viendra !
      tu as osé parler ! à un détracteur de tout ! un homme sans valeur !
      tu as été trop loin et tes frères te le feront savoir !
      de parler avec l'être que je suis ne leur fera pas plaisir ! ___ donc je t'en remercie d'avance ! et ne te déranges plus pour moi !
      je vais seul contre l'assentissment du monde ! ils ont raison ! je lis énormément de livres de franc-maçons mais seulement ce des hommes libres ! les englués dans les actes symbôliques ! ne m'interresent pas ! ___ ce qui est réciproque d'ailleurs !
      tu as pu voir la réactionde ces messieurs au début =
      as t-on le droit de laisser s'exprimer un tel hérétique ?
      canalblog est responsable des propos haîneux de ce type !
      bref tu dois continuer ton chemin ! si tu veux me lire en cachette ! fais le sur mon blog !
      mais ne signe plus de commentaire !ou ""x"" car je peux me tromper ! mais ma tête lapidé ! mon cancer suite à ma lapidation ! la violence reçue ! et les livres écrits par les fous normaux n'ont pas entachés ma perception !
      voilà pourquoi je fuis le monde et ton monde aussi ; je fais un peu exprèss pour te dégouter de moi et que tu sois libre !
      comme le coyote je vais et je viens et n'entretiens aucun rapport de longue durée ! je te libère de moi !
      à chacun son chemin ! moi en tant qu'humain je vais ou je veux (ou peux) et sur le tas j'apprends ! mais une chose est certaine ! l'homme n'est pas mauvais fondamentalement ! mais le résultat est-il différent ??? ___ pour coyote et les autres qui eux savent tout ! ils se reconnaîtront ! je sors de votre forum !
      comme il se doit par la porte !
      l'hérétique !

      • > faber ! et le monde des penseurs !!
        17 septembre 2006, par Bill


      • Cher Coyote,

        une petite histoire pour commencer : « Il était une fois, une île où les sentiments divers vivaient en harmonie : le Bonheur, la Tristesse, le Savoir, ainsi que tous les autres, l'Amour y compris. Un jour on annonça aux sentiments que l'île allait disparaître. Ils préparèrent donc leurs bateaux et partirent. Seul l'Amour resta. L'Amour voulait rester jusqu'au dernier moment. Quand l'île fut sur le point de sombrer, il décida enfin d'appeler à l'aide. La Richesse passait à côté de l'Amour dans un luxueux bateau. L'Amour lui dit : " Richesse, peux-tu m'emmener ? " Elle répondit : " Non, car il y a beaucoup d'argent et d'or sur mon bateau. Je n'ai pas de place pour toi. " L'Amour décida alors de demander à l'Orgueil, qui passait aussi dans un magnifique vaisseau, toutes voiles dehors : " Orgueil, aide moi, je t'en prie ! " Il lui répondit : " Je ne puis t'aider, Amour. Tu es tout mouillé et tu pourrais endommager mon bateau. " La Tristesse étant à côté, l'Amour lui demanda, " Tristesse, laisse-moi venir avec toi. ". Elle esquiva : " O oh... Amour, je suis tellement triste que j'ai besoin d'être seule ! " Le Bonheur passa aussi à côté de l'Amour, mais il était si heureux qu'il n'entendit même pas l'Amour l'appeler ! Soudain, une douce voix souffla : " Viens Amour, je te prends avec moi ". C'était un vieillard qui avait parlé. L'Amour se sentit si reconnaissant et plein de joie qu'il oublia de demander son nom au vieillard. Lorsqu'ils arrivèrent sur la terre ferme, le vieillard s'en alla. L'Amour réalisa combien il lui était reconnaissant et demanda au Savoir : " Sais-tu qui m'a aidé ? " " C'était le Temps " répondit le Savoir. " Le Temps ? " s'interrogea l'Amour. " Mais pourquoi le Temps m'a-t-il aidé ? " Le Savoir sourit plein de sagesse et répondit : "C'est parce que seul le Temps est capable de comprendre combien l'Amour est important dans la Vie. " ».

        Je crois en la Franc-Maçonnerie comme un dénominateur commun à toute notre humanité. Mais nous n'en sommes qu'à la Genèse de notre histoire. La plupart des Maçons eux-mêmes n'ont pas encore compris la portée réelle du mouvement maçonnique. Comment conclure un chantier en pleine construction, dont les fondations sont à peines sèches et les piliers porteurs ne sont pas encore tous élevés ? En fait il n'y a devant nous qu'un énorme terrassement ! Laissons de côté ce qui divise. Les obédiences ne divisent-elles pas ? Nos rites ne divisent-ils pas ? Rassembler ce qui est épars. Imaginer que les milliers que nous sommes aujourd'hui seront des milliards demain. Rêver qu'un jour notre Temple sera achevé. Que la concorde régnera parmi nous et que nous vivrons dans ce qui est notre jardin, loin, très loin des tumultes du passé, parce que nous avons appris que le respect de nous-mêmes passe par le respect de l'autre.La solution à nos problèmes ici bas ne peut donc venir que par les hommes. Lorsque les premiers maçons philosophes se sont réunis, ils ont créé un environnement propice à une solution universelle : la Fraternité. L'élément de base de notre Fraternité est un homme libre, avec tout cela comporte de défauts et de qualités. Microcosme du monde profane, nous nous plaisons à nous considérer comme membre dment sélectionné, choisi et accepté. Alors donc, quoique tu en dises, le fait de t'exprimer car tu es un homme né libre et dument accepté, te vaudra autant d'oreilles bienveillantes que de remontrances. Il t'appartient de leur ré-apprendre ce que le mot Fraternité signifie, car il est difficile d'aller vers l'autre bien ancré dans ses croyances sans être considéré comme un prédateur ou un hérétique. Tu n'est pas seul, mais ou que tu ailles vas y avec ton coeur.

        Bill

        • > faber ! et le monde des penseurs !!
          17 septembre 2006, par Fabermother


        • Heureuse de te voir de retour dans notre forum, mon Frère.

          Pour notre Coyote étoile filante, qu'il sache que dans la traversée du désert il existe une oasis.

          Faber

      • > faber ! et le monde des penseurs !!
        17 septembre 2006, par Fabermother


      • Bonjour Hérétique Coyote,

        C'est gentil de penser à mon bien, mais il n'y a pas lieu de s'inquiéter de quoi que ce soit.

        J'ai suffisament d'heures de vol de Maçonnerie et suffisamment d'estime, de confiance et d'amour réciproques avec mes Frères et Soeurs pour être sereine et tranquille. Au pire je risque une bouderie par çi par là, pas de quoi monter une mayonnaise.

        Ne nous méjuge pas, même dans nos différences et nos apparents désaccords nous avons un lien très fort qui nous permet de toujours nous rejoindre quelque part.

        D'accord, on ne t'a pas trop fait de cadeaux, mais honnêtement toi non plus. Et tout est calme à l'horizon. Tant pis pour toi si tu préfères la tempête.

        La porte d'une tenue blanche ouverte est... ouverte. Tu peux entrer et sortir comme tu veux. Quand il y a près de neuf ans, un Frère, que j'ai suivi immédiatement, a ouvert la première tenue blanche sur Internet, nous avons eu droit à des réactions épidermiques (sans que cela nous fasse changer de cap). Maintenant, les pionniers que nous avons été sont suivis, et la FM s'ouvre de plus en plus au monde quotidien et à l'homme de la rue, car nous en faisons partie.

        Tout ça pour te dire qu'il est inutile de jouer la Castafiore, je ne suis pas impressionnable. lol

        Le soleil brille à nouveau sur mon Sud. La grande bleue est redevenue bleue. La terre est heureuse de la pluie de ces trois derniers jours et la garrigue, les arbres frétillent et embaument l'air. L'équinoxe d'automne sera doux.

        Respire.

        Faber

        • salut faber et bill !! et les autres !!
          17 septembre 2006


          le message de bill est très beau ! c'est touchant ! vraiment !
          si je vous dis que celà fait depuis l'âge de 17.ans que j'étudies sans relâche ! des livres pour la plus part non disponible en commerce !
          voyez jamais je n'ai laché prise à l'effort, sur soî ! c'est pas évident ! et ce qui m'as permit de franchir certains cap (philosophique ) c'est mon gout de l'aventure et le défi devant la peur ! oui j'ai morflé physiquement et mentalement ! ___j'ai rien fait pour m'épargner ! ___ l'amour je l'ai entreperçue et je vous le raconterai l'expérience personnelle sur mon blog ! si vous le lisez ! de temps à autre ! rien à voir avec aucun enseignement c'est de l'hérésiarque pur jus !
          en ce moment je lis tous les jours un livre d'un maçon américain sur hiram (sekenenrê)
          bon les 3/4.des choses rejoignent mes pensées sur ce que je me doutait des écrits de la religion ! je me régale de l'antiquité ! normal j'ai perdue ma terre natale ! mes repères ! mes origines grecques remuent et l'atavisme me tourmente !!!!
          faber si tu as lu le blog ! tu as vu l'article du journal !apparement tu es proche aussi physiquement ! donc ? et le hazard (ancien dieu arabe ) fait peut-être bien les choses ???
          coyote !

          • > salut faber et bill !! et les autres !!
            17 septembre 2006, par fabermother


          • El Hazaar est tout sauf aléatoire et incohérent.

            Ce n'est pas un secret d'état de découvrir que je suis provençale et méditerranéenne, surtout que je ne m'en cache pas.

            Moi aussi j'ai perdu ma très lointaine terre natale et maternelle au delà de plusieurs mers et océans, à l'âge cinq ans. Mais j'ai trouvé ma terre paternelle et je l'ai aimé.

            Quelque part, j'ai fait mes voyages de compagnon très jeune.

            • >EL HAZAAR..... !
              18 septembre 2006


            • à la vision des évenements actuels ! je me demande si le peuple arabe n'aurait pas une vie meilleure si au lieu de choisir (paradoxalement ) par le manipulateur de médine, le dieu d'isral IAHVE ! dont ils ont pris la maladie cérébrale !!!
              leur sort aurait été meileur sous leur ancien """EL HAZAAR"""
              on sait ce que le dieu des armées, et du courroux ; nous as apporté sur terre !
              ces paroles sur vos sites n'engage que moi et ce n'est pas un piège de ma part !
              donc ne répondez pas, je ne veux pas vous diriger vers la polémique ;sur votre blog ! la polémique et les discours de ce genre sont sur mon blog !
              ce n'est qu'une pensée ; d'un homme,deplus celà est fait et les arabes ne changeront jamais !
              le principe du dieu IAHVE une fois inventé ! est comme une machine ""infernale "" (lol) les gens ne peuvent plus l'ôter de leur cerveau !
              les chrétiens ont bien réussi....peut -être vous doit-on çà ???
              un peu,je crois malgré tout ! n'est ce pas ???
              el coyoté !!!

  • La maçonnerie INITIATIQUE
    17 septembre 2006, par fabermother


  • Mon BCF,

    Je reviens sur le titre. Je dirais que ce devrait être toujours un pléonasme.

    Mais il se trouve qu'il est nécessaire parfois de rappeler que la maçonnerie est, d'abord et avant tout, une voie initiatique.

    Le rapport à l'être humain et à la société est enrichi par le travail sur soi-même fait en Loge.

    Fraternellement.

> Le Temple de la Nature
15 septembre 2006, par fabermother
 

Bonsoir à tou(te)s,

Bernard de Fontaine (abbé de Clervaux - fondateur de l'ordre cistercien et protecteur des premiers templiers) a dit :

Il y a plus à apprendre dans la forêt que dans les livres.

Cette pensée (je dirai même cette constatation) reste présente en FM. Un des axes de réflexion est la place de l'Homme dans la nature, dans l'univers, dans le cosmos. Sa petitesse et sa grandeur dans sa ridicule petitesse...

A côté des outils symboliques de la construction, les Loges présentent aussi à la réflexion la lune, le soleil, la vote étoilée, la pierre, sans oublier la grenade, l'acacia et, dans certains Rites, le palmier, le lotus.

On croit le Maçon enfermé dans un « Temple ». Non. Il est libre dans le Temple de la Nature. Plus de plafond, plus de murs. Deux colonnes qui ne supportent rien mais qui symbolisent l'élévation vers le ciel, c'est à dire l'esprit, et aussi l'ancrage à la terre. Tout comme l'arbre qui croît vers le bas comme vers le haut. « Axis mundi » des anciens : l'axe du monde.

- La Nature est un temple où de vivants piliers
 Laissent parfois sortir de confuses paroles ;
 L'homme y passe à travers des forêts de symboles
 Qui l'observent avec des regards familiers. Charles BAUDELAIRE

Douce nuit,

Fabermother

  • > Le Temple de la Nature
    15 septembre 2006, par Anne


  • Bonsoir à tous,

    merci Faber pour ces quelques lignes qui rejoignent tant ma pensée...

    Avant d'accepter définitivement un novice, on votait aussi dans les abayes cisterciennes avec des boules noires et blanches...

    Il fallait 75% de boules blanches pour accepter le postulant ou 75% de boules noires pour le refuser.

    Entre les 2, on revotait jusqu'à obtenir le pourcentage nécessaire.... Mais le postulant était déjà dans l'abbaye en tant que novice...

    Bonne nuit à tous, Anne

    • > Le Temple de la Nature
      17 septembre 2006, par Fabermother


    • Bonjour vous toutes et tous,

      Notre diablotine n'a pas pu s'en empêcher ! ;-p)

      Oui, nous avons gardé le principe de la majorité à 75% de boules blanches. Je dis bien 75%, car le vote neutre est hors de question(dans certaines Loges, c'est même 100%, l'exercice est au summum de la difficulté).

      Non, on ne revote pas dans la foulée, on ajourne pour un an.

      Non, le postulant ne sera jamais déjà dans le Temple.

      Sauf une certaine Obédience (inutile de me demander le nom, je ne cite jamais aucun nom ni d'Obédiences, ni de Loges, ni de Frères et Soeurs sauf si ils sont publics). Mais le postulant n'assiste pas quand même au rituel, mais juste à des échanges informels dans le Temple.

      Radieuse journée.

      Faber

      • > Le Temple de la Nature
        17 septembre 2006, par Anne


      • Bonjour à tous,

        Faber, j'ai au cours de la visite de l'abbaye de Noirlac, il y a un an, appris ce mode de vote. J'ai immédiatement fait le rapprochement avec votre fonctionnement... J'ai passé des heures et des heures sur des sites maçonniques... Tu le sais déjà.

        Le chat reste un animal sauvage Faber ; c'est un petit fauve, dans mon cas grand quand même, donc un chat sauvage indomptable. Imagines-tu un chat en laisse Faber et surtout le diable en laisse...

        Peut-être es-tu "terrible" Faber comme je l'ai écrit en plaisantant. Certaines personnes disent qu'au fond de chaque plaisanterie il y a une part de vérité Qu'en penses-tu ?

        Qui sait si un jour le postulant ne sera pas dans le temple....

        Pourquoi pas Faber ?

        Très bonne journée à tous, Anne

        P.S. : que veut dire ce symbole du net Faber : -p). Je ne les utilise pas et ne les comprends pas...

        • > Le Temple de la Nature
          17 septembre 2006, par fabermother


        • Pour le chat, tu en as un en face de toi, plutôt une.

          La sorcière que je suis a toujours été accompagnée par une chatte noire (sauf depuis quelques mois, et je le regrette).

          Ah, l'antique chatte d'Egypte, protectrice des humains, Bastet. Quand elle ne devient Sekhmet la sauvage lionne et n'égorge pas tout ce qui bouge. Alors, attention de ne pas me contrarier !

          La plaisanterie est une façon plaisante de dire gentiment certaines choses sans alimenter une vaine polémique, ou de dire pudiquement "je t'aime bien comme tu es". La plaisanterie n'est pas le sarcasme.

          Le postulant sera un jour dans le temple... pour y être initié.

          Bises à toi et à tous.

          Faber

          Ps : ;-p) est un smiley, un code d'échange sur le net pour signaler son état d'esprit ou tempérer certains propos.

           ; (point virgule, je fais un clin d'oeil)
           (tiret, c'est mon nez) p (p minuscule ou majuscule, je tire la langue, je plaisante) ) (fermeture de parenthèse, je souris)

          Il faut pencher la tête sur l'épaule gauche pour bien voir le smiley. Tape "smiley" sur ton moteur de recherche, et tu auras toutes les arcanes.

          En attendant : 8-D)

        • > Le Temple de la Nature
          18 septembre 2006, par Eléonore


        • Bonjour tous et toutes.

          Si je trouve que le vote avec le principe de majorité à 75% est bien, je trouve en revanche que le 100% est, pour moi idéal.

          Lorsque que l'on n'est pas trop nombreux, je trouve bien de s'offrir ce luxe.

          C'est sur cela ne doit pas être toujours facile à réaliser et les réflexions peuvent durer longtemps, mais au moins personne ne peut rester en rade.

          Nous tachons (avec quelques amis) d'appliquer ce principe d'unanimité, déjà pour quelques décisions (association, chorale, et aussi la société d'informatique que nous sommes en train de monter avec 3 amis). Nous ne nous en portons pas plus mal, et après, j'ai remarqué que le groupe est très efficace.

          Mais c'est vrai que selon le nombre et les différences de chacun, cela peut être long parfois et casse pied je reconnais.  (Je viens de le vivre, on a mis 3 semaines pour décider un logo et c'est moi qui dessinait, j'ai du en faire 40 avant que tout le monde soit d'accord, ouf, heureusement que les personnes extérieures pour qui je dessine parfois n'ont pas adopté le principe d'unanimité,sinon je deviendrais chèvre !)

          Eléonore

          • > Le Temple de la Nature
            19 septembre 2006, par fabermother


          • Bonjour ma biquette loll

            J'aimerais bien les voir tes logos : tu peux m'en envoyer quelques uns, histoire de te perturber en te faisant connaître mon choix !

            Petite astuce, les votes sont plus faciles en nombre impair. Il ne vous reste plus qu'à trouver un 5ème larron ou à en virer un !!! Non, pas sur la tête...  :-D)

            Je t'embrasse,

            Faber

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
14 septembre 2006, par EMEREK
la demeure d'un maçon
 

Pour ceux qui ont suivi l'affaire :allez voir,chez ROCBO, le courriel annonçant la victoire en appel de"la demeure du chaos"

http://rocbo.lautre.net/spip/article.php3 ?id_article=337

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    14 septembre 2006, par EMEREK


  • le lien ne marche pas,tapez accueil sur cette page et choisissez "demeure du chaos"

  • > Ordo ab chao ?
    15 septembre 2006, par fabermother


  • Coucou,

    J'ai vu, j'ai répondu. Ca m'a fatigué, j'en reste KO. Tant mieux pour les artistes tâcherons : suis contente pour eux.

    • > Ordo ab chao ?
      16 septembre 2006, par EMEREK

    • rebondissement du chaos


      Voir ROCBO "demeure du chaos"

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
14 septembre 2006

bonjour ! ""faber ""


je reste discret et je ne tiens pas à me faire connaître sur ce site !


par respects pour toi ! faber ! et pour les autres personnes qui sont en recherche !


bon je l'ai mis dans mes favoris...et je reviendrais, voir de quelle manière vous occuper votre encéphale ! et les liens qu'il y as !


bonne continuation à toi ! mes respects !


l'ancien routier !

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    14 septembre 2006, par fabermother


  • Bonjour "ancien routier", et vous tou(te)s,

    Pas de problème pour la discrétion. Tu es libre de faire comme tu veux. Tu as remarqué que pour écrire dans ce forum (comme tous les autres forums du site), il n'est pas obligatoire de donner de pseudo ni d'adresse e-mail. Donc l'anonymat reste total. Y compris vis-à-vis de moi.

    Sauf que dans ton cas je sais bien sur qui tu es. :-)

    Tu sais, l'ambiance que j'ai désirée pour les échanges n'incite pas à s'occuper de trop de notre encéphale, ni notre ego.

    La voie initiatique relève plus du coeur, de l'intuition que de l'intellect, et surtout pas d'une culture universitaire d'apparat.

    Faber

    Pour répondre à une remarque que tu m'as faite par ailleurs, rassure-toi : je n'ai pas d'ordre à recevoir de qui que ce soit ni de remontrance quelconque.

    A partir du moment où mes paroles et mes actes n'engagent que moi, je suis totalement libre.

    Ce n'est pas le chemin qui fait le Maçon, c'est le Maçon qui fait le chemin.

    Faber

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      14 septembre 2006

    • bonjour faber ! ___ çà me fait un peu drôle de parler à un(e) franc-maçon ! depuis tant d'années que j'étudie ! et lis vos divers livres et pensées ! qui sont d'ailleurs assez diverses et parfois contradictoires ! mais en général ; j'ai en quelque sorte un peu de votre esprit ! à ma manière ! je me suis souvent posé des questions ! refaisant les routes des croisades !
      tu me découvriras mieux sur le blog du coyote !
      je ne veux pas me cacher ! je ne crainds rien ! ma vie est faite....chaque minute est un emprunt sans valeur marchande !!! ___ je suis mort au monde ! ___ c'est simplement que je ne veux pas troubler ici le lieu de vos rencontres ! ___ par contre je trouve que tu es subtile et forte de caractère ! tes remarques sont judicieuses ! et ta recherche par le coeur est vrai puisque tu as osé me répondre !
      la sociétè humaine se doit d'être meilleure !
      c'est ce gachis des forces et de voir ce qui se passe qui me révolte ! çà fait partie (à présent ) de ma nature ; !.......... bonsoir ! appel de phares !

      • > Pas E.T.
        15 septembre 2006, par fabermother


      • Bonjour à tous et en particulier au coyote routier.

        çà me fait un peu drôle de parler à un(e) franc-maçon !

        On s'habitue très vite quand on s'aperçoit que nous ne sommes pas des E.T. Et puis c'est bien que ça te fasse drôle, car pour ma part mes bien aimés Frères et Soeurs ne me font pas rigoler tous les jours. Mais je les aime tels qu'ils sont, charge à eux de me supporter aussi, telle que je suis.

        Je ne suis pas persuadée que l'esprit maçonnique souffle dans tous les livres traitant le sujet (euphémisme, car j'en suis convaincue). Rien ne remplaçera jamais le vécu et la transmission orale.

        Je rappelle que ce forum est destiné avant tout aux "profanes" ("promeneurs" pour faire plaisir à Antonio qui brille par son absence).

        Tu as une bien belle phrase :

        chaque minute est un emprunt sans valeur marchande

        Que voilà un sujet de réflexion pour nous tous.

        Bonne journée.

        Faber

        • > nous,nous marchons tous sur les pieds !!!!
          15 septembre 2006  


        • bonjour à vous ! oui la vie !pour vous est peut-être ponctuée par la mort et la résurrection style hyram je crois ! en fait une sorte de baptême...
          mais vous aussi et à chaque instant ! si on veut sans donner la peine (ou la joie ) l'instant est un apprentissage, jamais l'oeuvre de nos vies est fini...
          mais dommage des efforts faits par de gens biens ; sont salis et souillés par le quotidien ! faut -il s'enfermer dans une tour d'ivoire ? pour plus y voir ? (sic !)
          cette vie est pour moi la seule ! je suis simplement une flamme sur une bougie ! quand elle s'éteindra au 1er souffle ! je serais absent..et repartirai dans le cycle des atomes terrestres ! mais j'ai pas de continuité ! j'en suis sur ! et même si je n'en veux pas !
          celà me va d'être sur le même pied d'égalité que mes frères et soeurs que sont les plantes et les animaux ! ___ sinon on retombe dans un système et des systèmes... non merci !
          regardez dans la campagne.....les arbres, la forêt et l'herbe....comme c'est beau...de sortir et marcher dans la nature chaque été ! mais si on réfléchit les plantes qui sont là !!!!
          c'est plus elles ! mais leurs petits enfants !
          l'herbe...c'est la même et c'est pas la même ! ___pour nous c'est pareil ! il y as toujours du monde ! des noirs en afrique ! des jaunes en asie ! mais c'est pas les mêmes ! (c'est un exemple )
          on continue le lég des autres ! parfois on l'améliore ! mais vu d'ailleurs je sais pas.....qui sait ????
          coyote !

          • > nous,nous marchons tous sur les pieds !!!!
            15 septembre 2006, par fabermother


          • Bonsoir,

            Le baptême, fortement récupé par les religions, est une initiation par les trois éléments eau, air, feu (la terre étant la materia prima, la matière première, c'est à dire soi-même). En FM on ne parle pas de baptême, puisque toutes les croyances et non croyances sont admises. Le mythe d'Hiram n'enseigne pas la résurrection, mais la transformamtion.

            S'enfermer dans une tour d'ivoire est stérile. Même si parfois "l'enfer c'est les autres" comme disait Sartre, il faut vivre avec les autres.

            Pour le rapport à la nature, j'ai mis un post en haut.

            Amicalement,

            Faber

            • le temps de la réflexion !!!
              16 septembre 2006


            • bonjour faber ! et le monde....
              oui je découvre et visite le site merci de me l'avoir fait connaître et de certaines de tes pensées et propos !
              tu peux me retrouver sur mon blog (si tu le veux ) je te reconnaîtrais ! je ne souhaite pas trop gêner ce site avec mes diatribes ! el coyote......

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
12 septembre 2006

Bonjour, c'est la première fois que je visite votre forum, mais aussi que je rencontre un site dans lequelle on semble parler avec "honneteté" de la "philospihie maçonnique" afin, comme vous le dite de : "...informer de votre recherche et de votre implication dans la vie au quotidienne." Celà est louable, d'autant plus que nombreux de vos "Frères" ou "pseudo-frères" sont à l'origine d'un présentation déformée et orgueilleuse des enjeux de votre "communauté" et de son rôle dans la société... Des questions se bousculent dans ma tête, je me reserve de vous en poser maintenant, car dejà après lecture de plusieurs thèmes, plusieures reponses ont été trouvées...

Bien à vous... TFS

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    12 septembre 2006, par Fabermother


  • Bonsoir et bienvenue.

    Vous êtes ici chez vous. Prenez tout le temps qu'il faut pour lire les échanges (n'oubliez pas les archives).

    Mais ne jugez pas trop durement (je m'en charge ;-) ) les initiatives de sites Maçonniques officiels. C'est déjà un grand progrès par rapport au silence d'antan.

    Amicalement,

    Fabermother

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      12 septembre 2006, par Anne


    • Bonsoir à tous et en particulier aux nouveaux,

      vous vous ferez une idée par vous-mêmes...

      Ne vous laissez pas trop impressionner par Faber, mais faites néanmoins attention : elle est terrible et ne laisse rien passer : pas de hors sujet, impossible de brler les étapes...

      Et cela fait bientôt 6 mois que je supporte tout cela, il faut s'accrocher...

      Bonne nuit à tous.

      Anne

      P.S. : vive l'indépendance Faber (nous nous comprenons !)

      • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
        13 septembre 2006, par fabermother


      • Ma chère Anne,

        Rassure-moi. Je ne suis pas si terrible que çà quand même ? Si ? Ouuupss, va falloir que je me rectifie ?

        Et que vive notre forum libre !

        Faber

        • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
          13 septembre 2006, par Anne


        • Bonjour Faber,

          alors il va falloir vous faire au fait que je dis aussi beaucoup de bêtises...

          N'oubliez pas que je suis le diable et méfiez-vous... de votre chat noir...

          à très bientôt, toutes griffes dehors, Anne

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      14 septembre 2006, par TFS


    • Merci pour ce message de bienvenu... Bonne journée à tous.

  • Sites "officiels"
    13 septembre 2006, par Cobravif


  • Ils font un bon "tout" avec celui-ci. Notre TVS et le gourou ROCBO ont eu soin de nous faciliter l'accès à des sites très instructifs qui permettent notemment de se trouver face à des questions.

    Et sur ce site, ici, on peut les poser. On peut même s'étonner, voire s'énerver un peu si on respecte les règles de la courtoisie.

    0n peut ne pas être d'accord, parce qu'on relève d'une autre tradition qui a imprégné notre culture. Et toujours ici on trouve quelqu'un qui répond aux objections, aux interrogations voire aux critiques.

    Ce qui m'est très sympathique, c'est que, en général, celui qui répond apporte des éléments fruits de son expérience et non un ukaze dogmatique.

    C'est vrai que les archives sont riches. Et je ne saurais trop recommander de les fouiller, comme on fouille un grimoire et pour la même raison : en épluchant les pages d'un grimoire, on trouve souvent ce qu'on ne cherchait pas et qui était indispensable à la poursuite vers l'étape suivante de sa quête...

    Ora et labora....

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
11 septembre 2006, par isis
en recherche
 

je n'ai pas de question (pour l'instant) ou alors j'en aurais trop, il me faut faire un tri

je lis depuis quelques temps ce forum

ce n'est surement pas un hasard, ma soif de connaitre est ancienne, elle s'intensifie depuis quelques mois

alors je viens chaque jour un petit moment

isis

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    12 septembre 2006, par Fabermother


  • Bonjour Isis,

    Bienvenue sur ce forum d'échange, de réflexion, d'information et, j'espère, de convialité.

    Sachez qu'ici aucune question n'est saugrenue et aura toujours une réponse, sinon totalement satisfaisante, mais honnête et aussi objective que possible.

    Même si vous ne faites que lire, c'est déjà participer.

    Bonne journée à vous et à tou(te)s.

    Fabermother

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
10 septembre 2006, par fabermother
 

Un débat intéressant sur le dernier article du weblog Hiram (dont vous avez le lien en haut du forum).

J'en fais, à chaud, une phrase brève :

Où finit l'intélorance et où commence l'Amour ?

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    10 septembre 2006, par EMEREK
    L'hérétique


    Je ne résiste pas, chère Fabermother,à resortir pour la circonstance cette phrase de Chistopher Marlowe qui,une fois de plus, résume ma pensée vis à vis de "L'hérétique".... :

    "Accueillez le comme il le mérite et ne le tenez pas pour le pire des hommes,car il me ressemble"

    Nota :c'était le nom du bateau de Bombard...Naufragé volontaire :le premier livre qui m'a marqué...J'ai appris longtemps plus tard qu'Alain B était maçon...Lui aussi était hérétique !!!

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      10 septembre 2006, par Anne


    • Bonsoir à tous,

      je rejoins assez la citation d'Emerek concernant le texte sus visé.

      L'intolérance me semble être le fait de ne pas accepter l'autre tel qu'il est ; c'est monnaie courante et présent chez presque tout un chacun...

      Je ne vois pas le rapport avec l'amour dans ce texte ?

      Que veux-tu dire Faber ?

      Ceci dit, on dit aussi que les extrêmes se rejoignent. Veux-tu dire la haine (symbolisée ici par l'intolérance) et l'amour ?

      On dit aussi que les contraires s'attirent ; cela me semble vrai.

      Mais je ne suis pas sre de comprendre ta question ?

      Bonne soirée à tous...

      Anne

      • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
        11 septembre 2006, par Fabermother


      • Bon matin tout le monde.

        Chère Anne, de quel texte parles-tu : le mien, celui d'Emerek, celui de l'article sur le blog Hiram ?

        En ce qui concerne ma phrase sur l'intolérance et l'amour, j'ai parlé en Franc-Maçon.

        Notre chemin initiatique nous fait travailler sur l'intolérance, avec le danger éventuel de la remplacer par le laxisme ou l'indifférence.

        La meilleure façon (la seule peut-être) de vaincre l'intolérance est de cultiver l'amour de l'être humain.

        Ma question n'en était pas une, juste un questionnement personnel.

        On dit en FM qu'il faut creuser des tombeaux pour les vices. On n'entend pas par là les vices des autres, mais des siens. Chacun est son propre fossoyeur, pas celui du voisin.

      • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
        11 septembre 2006, par Eléonore


      • Bin si, quand l'intolérance s'arrête l'Amour peut enfin avoir de la place...

        L'intolérance finit peut-être le jour ou l'on arrête de prendre pour soi et de s'identifier aux paroles et agissement de l'autre. Constater la différence sans chercher ce qui est mieux ou pire que soi-même, sans comparaison, sans envie, sans jalousie.

        L'intolérance finit peut-être lorsque l'on arrête de mettre son énergie au service d'être contre et ce qui sépare mais que l'on agi pour et ce qui uni. Renverser la vapeur.

        Certains sont durs à aimer et a comprendre, ils ne se laissent pas aimer, ni approcher, provoquer est peut-être leur dernière façon de susciter des réactions (d'amour ?), l'Amour commence peut-être en reconnaissant la différence de l'autre, il est comme ça, c'est son truc à lui, c'est vrai pour lui, et alors ? Cela n'a pas à me déranger puisque moi je suis autrement, je fais autrement.

        L'Amour pour moi est lié à mon sentiment de joie, plus je suis heureuse plus j'accepte les autres, donc autant de pas vers la Tolérance.

        Pas toujours facile de plonger dans ses méandres personnels et d'en revenir vainqueur et pas victime.

        Éléonore

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      13 septembre 2006, par fabermother


    • J'aime bien quand tu ne résiste pas ! Moi non plus je ne résiste pas à dire que toute pierre d'angle, de construction, est indispensable.

      La pierre est belle.

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    11 septembre 2006, par caro


  • Bonjour, Une petite reflexion sur l'intolerance et l'amour... Malcom de Chazal a ecrit dans Sens plastique : "la plupart des intolerants se recrutent parmi les ignorants de soi "... Apprendre a se connaitre ne serait il pas le premier pas vers l'amour de soi ? le premier pas vers la frontiere entre l'intolerance et l'amour ? S'accepter soi meme avec nos differences et nos similitudes avec l'autre et par la meme occasion accepter l'autre par et dans ses similitudes et ces differences avec nous meme ?

    Bonne journée caro

Pour celle qui dans l'entre deux...
8 septembre 2006, par Eléonore
 

Voici 4 semaines, Debbie se renversait avec son cheval, la laissant pour morte sur le sol, le crâne fracturé. Cela fait bientôt une semaine que Debbie est« réveillée » de son coma, mais son corps tout souffrant, n'obéit plus et ne vit que parce que la technique est là, elle ne peut pour le moment communiquer avec nous. Parfois, un clin d'oeil semble apporter une réponse à une question.

Debbie a un peu plus de 40 ans, un compagnon et des enfants qui l'aiment. Elle a aussi beaucoup d'amis qui viennent la voir, lui parler, la masser, lui chanter des chansons (Debbie est musicienne)...

Personne ne se prononce dans l'équipe soignante, sur ce que peut-être l'évolution de son état.

Il est quand même constaté que certains rares jours Debbie est rayonnante et détendue sur son lit. Si au moins l'amour de ses proches et ses de ses amis peut lui amener cela.

Lorsque quelqu'un est vivant, c'est clair pour moi, lorsque quelqu'un est mort aussi, il me faut assumer. Mais quelqu'un qui semble dans l'entre-deux, je trouve cela encore plus déstabilisant, tout ce que j'avais pu penser avant à ce sujet fond comme beurre au soleil.

Que nous reste t'il a part l'espoir ?

En tout cas à travers son épreuve Debbie fait encore un beau cadeau à notre petite commune, moment magique ou toute inimité s'est tu, les petites dissensions courantes lorsque l'on est peu d'habitant, se sont envolées. Un moment de prière est réservé chaque soir pour elle, que l'on soit présent ou non et quelque soit les croyances ou sans croyance de chacun. Et une organisation se met en place pour aider au quotidien, l'homme et les enfants qui sont seuls et désemparés, pour qu'ils puissent tenir la distance. Courage, Jérôme, Samuel, Max, Shanie et Tara !

Voila j'avais envie de partager tout ceci, car c'est tout le temps présent dans mon esprit.

Eléonore

  • > Pour celle qui dans l'entre deux...
    8 septembre 2006, par Anne


  • Bonsoir à tous et merci à toi Eléonore de nous faire partager ce moment de solidarité dans la douleur.

    Je souhaiterais voir ce type de réaction plus souvent face à la souffrance, qu'elle soit physique ou morale. Cela me paraît actuellement assez rare et ce particulièrement en milieu professionnel où le harcèlement devient monnaie courante et où plus personne ne réagit, à commencer par les syndicalistes.

    Et derrière combien de souffrances non dites ou exprimées dans les cabinets médicaux et sources de drames...

    Désolée de ce post, mais il est le reflet de ce que je peux observer ou écouter décrire...

    Bonne soirée à tous, Anne

    • > Pour celle qui dans l'entre deux...
      8 septembre 2006, par >fabermother


    • Bonsoir chère Anne, et rebonsoir le Forum,

      Je ne vois pas vraiment ce que les syndicalistes et le harcèlement quotidien viennent faire dans une situation d'être humain à être humain, à la porte de mort, où ces notions semblent intemporelles.

      Debbie ne souffre pas d'injustice sociale, ni de non-reconnaissance sociale, ni des non-dits furtifs des cabinets médicaux (le corps médical est quand même plus noble que ce que l'on peut en dire).

      Elle pèse, mesure, transmet à sa façon, et examine si son corps est assez fort pour continuer.

      Il adviendra ce que doit.

      Hiram sait.

      Douce nuit sous les étoiles.

      Faber

      • > Pour celle qui dans l'entre deux...
        8 septembre 2006, par Anne


      • oui je sais qu'une partie du message peut sembler un peu hors sujet, et pourtant ; je ne mets pas en cause le corps médical : je dis seulement que les personnels soignants sont témoins de souffrances que certaines personnes ne peuvent plus exprimer ailleurs.

        Cette autre forme de souffrance peut détruire une personne, voire un couple ou une famille ; et actuellement, il y a souvent peu ou pas de présence (ou peut-être d'amour, je ne sais pas Faber) autour des victimes... Je ne parle pas à la légère, tant s'en faut. Ceux qui de part leur "dit engagement" devraient être les premiers à soutenir sont aux abonnés absents (cf les syndicalistes) et d'autres se retrouvent aux portes de l'enfer.

        Et sans amour ou solidarité comme autour de la famille de cette jeune femme, on coule ; on peut même couler à pic... Rien à voir avec l'injustice sociale ou la non reconnaissance sociale.

        Je veux dire que ce que tu appelles "cette chaîne d'union" est très rare.

        Pour te répondre plus précisément Eléonore : je ne sais pas faire. Je ne sais jamais trouver de mots dans ce genre de situation. Je ne suis ni médecin ni infirmière et donc incompétente pour formuler quoi que ce soit.

        Cette famille aura sans doute besoin de vous tous et pour longtemps.

        Bon courage à vous...

        Anne

  • > Pour celle qui dans l'entre deux...
    8 septembre 2006, par caro


  • Bonsoir Eleonore, Ta simplicité a exprimer ta souffrance me touche... en tant qu'humain et surtout en tant que soignante. Je suis infirmiére et j'ai travaillé quelques temps dans un service d'urgence... les polytrauma comme nous les appelons dans notre jargont sont une veritable souffrance pour tout le monde ; les proches comme les soignants... que veux tu dire a un mari, a une epouse, a des parents, a des amis ou des collegues, a tous les proches d'un etre humain qui se retrouve cloué dans un lit, cassé de partout... ? Il est tres difficille de se prononcer sur l'evolution d'un etat clinique d'un patient polytraumatisé... il faut agir, reparer ce qui peux l'etre et ESPERER... l'espoir n'est pas la derniere arme des soignants, c'est notre motivation premiere, croire en la force humaine, en sa volonté de s'en sortir,de se battre... et donner a chaque patient le meilleur de soi meme tant en technique propre qu'en qualités humaines toutes simples. Le plus dur est d'accepter qu'un homme peut reparer faire des miracles de technique mais qu'il est impuissant face a la mort... cela reveille en moi de vieux fantomes... mais j'espere que tu sentiras un peu de reconfort dans ces quelques lignes, tout du moins mon empathie de femme et de soignante dans ces moments douloureux... caroline

    • > Pour celle qui dans l'entre deux...
      8 septembre 2006, par caro


    • ps : tant qu'il y a de l'espoir, il y a de la vie... caro

  • > Pour celle qui dans l'entre deux...
    8 septembre 2006, par fabermother


  • Bonsoir Eléonore et vous toutes et tous.

    Justement, deux mots-clés :
     Amour
     Espoir

    Deux mots totalement imbriqués, entrelaçés. Amour est Espoir, et Espoir est Amour.

    Espoir de quoi ? La question est vaste. Je parle en connaissance de cause.

    Amour : le mot devrait se suffire en lui-même sans rajouter quoi que ce soit (comme de quoi, de qui, comment, pourquoi, et d'autres choses inutiles).

    Debbie est dans la chaîne d'Union universelle, pas réservée aux Franc-Maçons. Advienne ce que doit et confiance pour le meilleur pour elle : elle sait ce qui est le meilleur et l'indiquera.

    Fabermother

  • Espoir... et espérance.
    12 septembre 2006, par Cobravif


  • Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. Un mien proche nous a fait un grave accident vasculaire cérébral il y a cinq mois. Avec un scanner du cerveau... je ne vous raconte pas.

    Il se désespérait, à 83 ans. Tout n'est pas parfait, mais il commence à remarcher. Avec de l'aide. Son bras gauche est toujours inerte, mais comme je le lui ai expliqué dès le début, « le cerveau est tolérant et plein de ressources. Il finira bien par retrouver des chemins de commande des membres touchés.

    Et cela fera la boule de neige. » »

    C'est ce qui est en train de se produire. Mais au prix de soutien moral et d'encouragements...

    Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. Mais pour garder la force de lutter - et d'aider les autres à lutter - il y a l'espérance.

    C'est pour les chrétiens une vertu théologale. Mais pour tous les hommes, l'espérance est de l'espoir repeint à l'éternité...

    Ora et labora

    • > Espoir... et espérance.
      12 septembre 2006, par Fabermother


    • Très belle réflexion, mon très cher Cobra. Je ne peux qu'abonder dans ton sens.

      L'espoir est temporel. L'espérance est intemporelle. L'espérance perdure même si tous les espoirs sont déçus les uns à la suite des autres.

      Quand Pandore ouvrit la boîte que Zeus lui avait confiée, tous les maux de l'humanité s'en échappèrent. Mais au fond de la boîte, resta (et reste encore et toujours) l'espérance.

      Faber

      • > Espoir... et espérance.
        12 septembre 2006, par Eléonore


      • Vous êtes merveilleux, je n'ai pas d'autre mot.

        L'espoir, cette chose fantastique qui permet de voir le meilleur quand tout semble bouché.

        Je n'oublierais pas de sitôt, je suis repartie et à fond. Tiens, un autre site qui me file la pêche pour elle, avec des personnes de qualité et de coeur, à mon idée. a peut servir on sait jamais.

        http://medicalis.grafbb.com/viewforum.forum ?f=25 Je crois que je vais les fréquenter un petit peu, beaucoup. L'aspect médical mais accompagné du coeur et d'espoir.

        Par contre j'ai une question. Les enfants de Debbie ont envie de parler, de savoir, je ne sais (pour le moment) trouver les paroles justes, vraies. J'ai besoin que l'on m'aide pour ceci. La plus jeune a 6 ans.

        Vous savez que je vous aime ?

        Éléonore

        • > Espoir... et espérance.
          13 septembre 2006, par Anne


        • Bonjour Eléonore,

          comme je te l'ai écrit, je ne sais rien faire dans ce genre de situation.

          Je ne peux dire que 2 choses :

           être présente,

           écouter les autres.

          Des mots, des paroles, je ne sais pas...

          Bon courage, Anne

        • > Espoir... et espérance.
          14 septembre 2006, par caro


        • Bonsoir Eleonore, je ne peux te donner de réels conseils pour t'adresser a ces enfants mais eventuellement te faire partager mon experience en quelques mots... j'ai deja vécu plusieurs fois le "contact " et la relation avec des enfants dont l'un ou les 2 parents etaient gravement malades et ceux comme pour ton amie, de maniere brutale... le plus important est surtout de ne pas mentir,ils doivent garder confiance en "l'adulte" , de leur expliquer avec des mots simples l'etat dans lequel ils vont "trouver" leur maman ( les perfusions dans son bras, l'oxygene sur son nez ou le respirateur branché pour l'aider a respirer...) bien leur expliquer ce qu'elle a comme si tu devais decrire quelque chose a quelqun d'aveugle... si elle a des trauma faciales ou ortho, parles leur en... il est primordial de preparer un enfant a "voir" la maladie telle qu'elle est reellemnt , donc d'une maniere tres concrete pour eux... la perfusion nourrit et hydrate leur maman car elle est trop fatiguée pour le faire... l'appareil sur son visage et le tyuau dans sa gorge ( si elle est sous repirateur ) lui permettent de pouvoir respirer sans fatiguer ses poumons et son coeur..etc...etc..il m'est difficile de pouvoir etre plus precise car je ne sais exactement l'etat clinique de ton amie... reste la douloureuse question qu'ils poseront tot ou tard : est ce que maman va mourir ? quand maman va rentrer a la maison ? il ne faut surtout pas leur mentir... leur parler de la perte de ses capacités motrices est aussi tres important... bref.. je ne sais que te dire de plus si ce n'est d'eventuellement te tourner vers l'equipe soignante qui est en general competente en la matiere pour aider l'entourage du patient.

          J'ai une fille de 4 ans et il m'arrive de devoir l'amener avec moi chez certains de mes patients quand ils m'appelent en urgence... cet hiver, j'ai du lui expliquer qu'elle allait rencontrer une dame tres mince qui avait perdue tous ces cheveux car le traitement de sa maladie etait tres fort (chimiotherapie)... je lui ai expliqué tout cela et j'ai ete tres impressionnée par la reaction de ma fille car elle m'a demandé comment s'appeler cette maladie... je lui ai dit le cancer... apres avoir effectué les soins chez ma patiente, ma fille est allée lui parler.. ; elle lui a dit " tu sais ma maman, elle va te soigner ton cancer comme elle m'a soigné ma varicelle... regardes, je n'ai plus de boutons et je ne me suis pas gratté alors bientot toi aussi tu vas guerir et tes cheveux ils vont repousser... " Nous etions 3 adultes, la patiente son mari et moi meme, a l'ecouter parler et meme si chacun d'entre nous savez que tout n'etait pas si simple, et bien nous avons tous eu une super bouffée d'oxygéne... y croire encore un peu... dans le sourire d'un enfant, dans sa simplicté...

          je pense bien a toi et a ces enfants

          Amitiés

          Caro

  • > Pour celle qui dans l'entre deux...
    14 septembre 2006, par TFS


  • Bjr eleonore, je suis bien d'accord avec Faber, quand elle dit : "il adviendra ce qui soit." ça peut retentire très durement dans un coeur en peine en pareil circonstance, mais c'est en même temps un puissant message de reconfort qui y est dissimulé pour te préparer à accepter que le passage de "l'autre côté" de ce qui nous parait être "vrai" la vie, est une expérience priviligiée, à laquelle nul ne peut se susbstituer... Prend courrage en gardons la Foi.

> Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
5 septembre 2006, par caro
 

Bien le bonjour chers tous, Juste envie de partager avec vous une nouvelle que j'ai apprise aujourd'hui... je passe sous le bandeau dans moins de 15 jours... j'attendais une reponse avec impatience... je m'etais préparé a un eventuel ajournement et maintenant que je sais et bien... en toute simplicité j'ai la trouille... enfin qui vivra verra... amitiés caro

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    5 septembre 2006, par fabermother


  • Bonjour chère Caro, bonjour tou(te)s,

    Voilà ! Tu vas passer la première épreuve (car le passage sous le bandeau est une véritable épreuve initiatique). Les enquêtes n'étaient que des préliminaires.

    En plaisantant, je dirais que tu es qualifiée pour les finales. Là commence le parcours du combattant. le mot "combattant" est déplacé : le parcours du "cherchant".

    Je ne commenterai rien et ne dévoilerai rien. Pour ne pas intervenir dans ton nécessaire parcours solitaire.

    Sache seulement que mes pensées, et celles des Frères de ce forum (pour l'instant je suis la seule Soeur) t'accompagnent. Ainsi que celles de fidèles Participants sans tablier.

    Confiance et sérénité.

    Faber

    Ps : Pour les lecteurs silencieux, je précise que le passage sous le bandeau est la présentation à la Loge du néophyte qui demande l'entrée. Le néophyte aura les yeux bandés pour ne pas voir ni la Loge ni l'assemblée, et devra répondre à quelques questions complémentaires, qui ne doivent pas être ni aggressives ni sournoises. Une simple vérification de la justesse des enquêtes.

    • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
      6 septembre 2006, par Anne


    • Bonjour Caro et bonjour à tous,

      encore une fois bonne continuation Caro. Tu as attendu peu de temps pour cette dernière étape.

      Je ne te connais pas et ne peux donc dire si tu as connu d'autres moments qui peuvent être forts comme celui là. Bonne chance à toi. Bizarre, la "trouille" ou plutôt dans mon cas la panique je l'ai connue suivie de moments de certitude absolue.

      Je ne sais toujours pas quand je passerai "sous le bandeau". Je n'ai plus de crainte, juste une extrême réserve sur ces préliminaires à la rencontre de l'autre...

      Je ne peux rien te dire de plus que Faber : nos pensées t'accompagnent.

      Bonne journée à tous, Anne

      • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
        6 septembre 2006, par caro


      • Bonjour Anne et bonjour a tous, La "trouille" dont je parle n'est aucunement liée a un probleme de certitudes ou de doutes... juste un moment de peur, peur de l'inconnu, peur qui stimule similaire au trac de l'artiste je le presume... la panique, je ne l'ai jamais resenti... Aprés une "grande" reflexion personelle et les entretiens j'attendais bien sagement une reponse, reponse que j'ai eu et qui fait naitre en moi la trouille dont je parle... trouille que je commence a faire mienne apres 24h de recul, d'ici peu, je la "dominerais " tout du moins je l'espere et y aspire... je suis contente de savoir que tu vis une experience similaire a la mienne... en vous souhaitant une agreable journée, plus ensoleillée que chez moi ( et pourtant je suis au bord de la méditerrannée... ) caro

        • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
          6 septembre 2006, par Anne


        • Bonsoir Caro,

          notre crainte n'est pas de même nature. La "trouille" de l'artiste : à mon niveau d'accordéoniste débutante ou continuante (je ne sais pas), je connais la crainte de jouer devant un public ; pour le moment, je ne joue jamais seule.

          Tant mieux si ta crainte est dopante ; pour moi elle était complètement destructrice. C'est aussi bien que l'on t'ait donné une date rapidement. Cela te permet de t'organiser. Pour moi ne rien savoir et être prévenue au dernier moment est très gênant en ce début d'année scolaire où je me trouve avec des rendez-vous à prendre.

          Encore bonne chance à toi, Anne

          • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
            6 septembre 2006, par fabermother


          • Bonsoir Anne,

            Le rendez-vous en question est au minimum à 19h30. Et un soir de semaine. Ce petit "tuyau" pour tes rendez-vous professionnels...

             :-)

            A bientôt,

            Faber

  • > Les Tenues Blanches de la Franc-Maçonnerie
    6 septembre 2006, par Tao

  • Préparation


    Bonsoir,

    Respire à fond et soit toi-même.

    Fraternellement

Réflexion brève suscitée par les derniers échanges
3 septembre 2006, par fabermother

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »

Ce principe attribué à Antoine-Laurent de Lavoisier, célèbre chimiste qui perdit la tête sous la guillotine aveugle, viendrait en fait d'une maxime d'un savant et philosophe pré-socratique : Anaxagore de Clazomènes. Ce qui n'enlève rien aux travaux de Lavoisier.

Ce principe est la plupart du temps attribué à l'énergie, mais il est tellement universellement cosmique, qu'il est applicable à tous les modes de fonctionnements, d'échanges, de transformations, de mutations, d'adaptation... que ce soit dans les domaines chimique, physique, biologique, médical, sociologique, culturel, cultuel, philosophique, spirituel (je dois en oublier, ah oui... maçonnique).

En fait, cette dynamique sans cesse renouvelée à travers les brassages, les métissages, les ratages aussi, est l'évolution naturelle.

Mais là où peut se situer le danger, c'est l'apprenti sorcier qui joue au démiurge et la non prise en compte du résultat immédiat pour les cobayes vivants et la plus-value financière du détestable pouvoir de l'argent au mépris parfois d'une éthique de base.

Ce n'est pas l'acte qui est répréhensible, c'est l'intention. Et le Maçon, curieux comme il est en principe, ne se gêne pas pour aller vérifier les choses en dehors de sa Loge, sur le terrain. C'est un aller-retour naturel entre l'intérieur et l'extérieur.

Il y a un temps pour tout, il y a un lieu pour tout. Il suffit d'harmoniser et de ne pas mélanger les plans, autrement les échanges entre les plans peuvent devenir une bouillie pas très digeste au lieu d'un enrichissement mutuel.

C'était ma réflexion de ce dimanche soir.

Bonne nuit.

Fabermother

  • > Réflexion brève suscitée par les derniers échanges
    6 septembre 2006, par Tao

  • De l'eau


    Bonsoir à vous tous

    Un peu d'eau au moulin de Faber. En extrême orient on découpe la vie en quatre phases :

    L'apprentissage

    La vie sociale

    La libération de la vie sociale

    L'enseignement

    L'apprentissage ne demande aucun commentaire particulier, il faut apprendre pour peut-être devenir adulte un jour.

    La vie sociale n'apporte pas non plus de commentaire particulier, c'est une rétribution normale à ce que la société nous a apportée et nous apporte.

    La libération de la vie sociale intervient lorsque les obligations familiales, sociales... ont disparu alors il est possible de faire ce que l'on veut et cela sans contrainte car on vit pour soi.

    Enfin, parce que l'expérience acquise a été relativisée, il est possible d'enseigner avec tolérance et patience.

    Dans notre société, nous voulons souvent mélanger les activités des différentes phases travailler mais pas trop, avoir des loisirs, de la reconnaissance immédiate... Cela provoque obligatoirement des tensions internes et externes : anxiété, stress, divorce...

    Je fais ici référence à l'extrême orient qui comme vous avez pu le constater est un peu ma deuxième culture. Mais si vous étudiez avec attention les rituels vous pourrez constater que l'on trouve les mêmes recommandations.

    Fraternellement

    • > Réflexion brève suscitée par les derniers échanges
      6 septembre 2006, par Anne

    • i bien compris que


      Bonsoir Tao,

      tout le monde n'a pas la chance ou la possibilité d'appartenir à une double culture.

      Je crois avoir déjà écrit sur ce forum "ne tirez pas toujours sur les civilisations occidentales". Je le réitère et ce sans aucune agressivité. J'ai eu l'occasion l'année dernière de pouvoir écouter l'écrivain Jean-Claude Guillebaud qui disait si j'ai bien compris : pour pouvoir être ouvert aux autres, il est nécessaire de bien savoir à quoi l'on appartient et d'y croire (sans connotation religieuse obligatoire).

      http://www.arretauxpages.com/rencontre/article.php ?id=18

      A mes yeux la nature humaine est la même partout avec ses qualités et ses limites. Je suis une occidentale vivant dans une société où le mode de vie me convient. Je ne pense pas que je pourrais m'adapter dans une civilisation du moyen ou de l'extrême orient. Mais cela n'est pas grave.

      Par contre, il ne me viendrai pas à l'idée de demander à ces personnes de vivre "à l'occidentale" si cela ne leur convient pas, ce que je conçois tout à fait.

      Je ne crois pas au risque de communautarisme, mais il me semble que le multi culturalisme nécessite que chacun soit bien conscient de ce qu'il est pour mieux comprendre et accepter l'autre...

      Pour ce qui est des étapes que tu décris, je m'y retrouve partiellement. (voir le film printemps, été, automne, hiver, printemps du coréen Kim Ki-Duk...

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Printemps%2C_%C3%A9t%C3%A9%2C_automne%2C_hiver..._et_printemps

      Mais le temps est si court Tao ; personnellement il m'oblige à tout mener de front. Très sincèrement cela correspond aussi à mon caractère...

      Bien amicalement à tous, Anne

      • > Réflexion brève suscitée par les derniers échanges
        6 septembre 2006, par Anne


      • Excusez-moi pour le sous titre : je ne l'ai pas vu à la relecture. Cela doit être un problème de frappe. Il ne correspond à rien.

        Anne

      • > Réflexion brève suscitée par les derniers échanges
        7 septembre 2006, par Tao

      • La croix


        Bonsoir Anne,

        Cela me rappelle que je dois faire un travail maçonnique sur le travail. A la fin des travaux on prononce cette phrase, « le travail d'un maçon ne s'arrête jamais, ce qui est entrevue dans la loge de saint Jean... ». C'est la continuité même si on change de plan. Il y a une résonance entre les différents plans, les différents symboles, les différentes cultures... cette résonance permet de comprendre, d'appréhender, s'assimiler plus rapidement et plus profondément. Il ne faut pas rester à la surface, à l'horizontale mais aussi explorer le haut et le bas comme une fleur de lotus.

        • > Réflexion de la voie
          7 septembre 2006, par fabermother


        • Du point au trait : Multitude de points.

          Du trait au plan : Multitude de traits.

          Du plan au volume : Multitude de plans.

          Du volume au point : Réintégration !

          C'était ma méditation nocturne.

          Douce nuit, Tao et vous toutes et tous.

          Faber

          Ps : il est dit "le chantier n'est jamais terminé"...

Pour débattre sur les OGM
1er septembre 2006, par Fabermother
L'europe ?... C'est Bizance !
 

Le lien vers le forum "L'Europe ?... C'est Bizance !"

En clair pour les réfractaires du clic sur le sous-titre :

http://rocbo.lautre.net/spip/article.php3 ?id_article=231

  • > Pour débattre sur les OGM
    1er septembre 2006, par Anne


  •  

    Bonjour à tous,

    me voici de retour avec la fin définitive des vacances. Dommage, je serais bien restée à m'enivrer un peu plus longtemps de musique ; mais les 6 jours de stage sont bien vite passés.

    Je suis hors sujet, mais en ces moments là, on se sent ailleurs, dans une ambiance quelque peu magique ; est-ce une sensation que l'on peut ressentir au sein de vos loges, peut-être...

    Byzance, Constantinople, Istanbul, pont entre l'orient et l'occident... La Turquie frappe à la porte de l'Europe depuis 1963... C'est aussi un sujet pour l'autre forum mais aussi pour celui-ci. La FM est aussi présente en Turquie...

    amicalement à tous, Anne

    • > Pour débattre sur les OGM
      3 septembre 2006, par fabermother


    • Bonsoir Anne et tou(te)s,

      La FM est présente sur une grande partie de la surface de la planète (parfois en sommeil suivant les régimes étatiques).

      Elle peut se passer d'accords politiques et économiques internationaux pour survivre. Mais pas de Liberté de pensée, ni de Tolérance et encore moins d'Amour.

      Je peux m'imaginer la douleur des Frères Turcs et des Frères Arméniens.

      Faber

  • > Pour débattre sur les OGM
    4 septembre 2006, par Cobravif


    Un caillou dans la mare. Jusqu'où les ondes iront-elles. (Haïku)

    En indiquant l'adresse du site où se trouve la carte de plantations d'OGM, je ne pensais pas provoquer de telles lames sur le Fofo...

    Je ne pensais pas que naîtrait un débat menaçant de devenir houleux... (Débat que je n'ai jamais eu l'intention de lancer sur les OGM. Mes recherches personnelles me conduisent à avoir une attitude plus que pondérée sur le sujet.)

    A tel point que Fabermother a d « imposer » de "clore la polémique". Que je n'ai pas cherché à lancer. Il s'agissait juste d'une info. Même si je suggérais que chacun se fasse son idée.

    Mais comme je n'ai pas envie de débattre sur les nouvelles techniques génétiques, je ne suis pas intervenu sur "Byzance". Si je le fais, ce sera sur un autre plan à propos des OGM agricoles uniquement.

    Pax vobiscum

    • > Pour débattre sur les OGM
      4 septembre 2006, par Fabermother

    • Tempête dans un verre d'eau ?


      Mon cher Cobra, serais-tu plus provençal que moi ? Des "lames" sur le fofo ! Mais non, juste une petite vaguelette et pas vraiment de houle en vue.

      A tel point que Fabermother a d « imposer » de "clore la polémique".

      En fait, je n'ai pas imposé, j'ai demandé et j'ai proposé de continuer un débat intéressant sur un autre forum. Je me cite :

      Quoi qu'il en soit des consultations de sites, je désire que ce débat s'arrête dans ce forum. Il peut être continué de façon constructive sur un autre forum du Site : "L'Europe ?... C'est Byzance !".

      Pas de quoi fouetter un chat (le pauvre minet). Il suffisait juste de recentrer au bon endroit.  ;-)

      A très bientôt, ici ou là.

      Faber



 

LOGO SPIP Réalisé sous Spip

Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

Déclaré à la CNIL sous le n1153442
calement à tous, Anne

  • > Pour débattre sur les OGM
    3 septembre 2006, par fabermother


  • Bonsoir Anne et tou(te)s,

    La FM est présente sur une grande partie de la surface de la planète (parfois en sommeil suivant les régimes étatiques).

    Elle peut se passer d'accords politiques et économiques internationaux pour survivre. Mais pas de Liberté de pensée, ni de Tolérance et encore moins d'Amour.

    Je peux m'imaginer la douleur des Frères Turcs et des Frères Arméniens.

    Faber

  • > Pour débattre sur les OGM
    4 septembre 2006, par Cobravif


    Un caillou dans la mare. Jusqu'où les ondes iront-elles. (Haïku)

    En indiquant l'adresse du site où se trouve la carte de plantations d'OGM, je ne pensais pas provoquer de telles lames sur le Fofo...

    Je ne pensais pas que naîtrait un débat menaçant de devenir houleux... (Débat que je n'ai jamais eu l'intention de lancer sur les OGM. Mes recherches personnelles me conduisent à avoir une attitude plus que pondérée sur le sujet.)

    A tel point que Fabermother a d « imposer » de "clore la polémique". Que je n'ai pas cherché à lancer. Il s'agissait juste d'une info. Même si je suggérais que chacun se fasse son idée.

    Mais comme je n'ai pas envie de débattre sur les nouvelles techniques génétiques, je ne suis pas intervenu sur "Byzance". Si je le fais, ce sera sur un autre plan à propos des OGM agricoles uniquement.

    Pax vobiscum

    • > Pour débattre sur les OGM
      4 septembre 2006, par Fabermother

    • Tempête dans un verre d'eau ?


      Mon cher Cobra, serais-tu plus provençal que moi ? Des "lames" sur le fofo ! Mais non, juste une petite vaguelette et pas vraiment de houle en vue.

      A tel point que Fabermother a d « imposer » de "clore la polémique".

      En fait, je n'ai pas imposé, j'ai demandé et j'ai proposé de continuer un débat intéressant sur un autre forum. Je me cite :

      Quoi qu'il en soit des consultations de sites, je désire que ce débat s'arrête dans ce forum. Il peut être continué de façon constructive sur un autre forum du Site : "L'Europe ?... C'est Byzance !".

      Pas de quoi fouetter un chat (le pauvre minet). Il suffisait juste de recentrer au bon endroit.  ;-)

      A très bientôt, ici ou là.

      Faber



     

    LOGO SPIP Réalisé sous Spip

    Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net

    Déclaré à la CNIL sous le n1153442