rocbo menu
L'alphabet Braille

Système d'écriture tactile à l'usage des personnes aveugles ou gravement déficientes visuelles. Le système porte le nom de son inventeur, le Français Louis Braille (1809-1852) qui avait perdu la vue suite à un accident. Élève à l'Institut des jeunes aveugles, il modifie et perfectionne le code Barbier. En 1829 paraît le premier exposé de sa méthode.

- Au XVIIe siècle, Francesco Lana conçoit un procédé d’impression en relief sur du papier épais ainsi qu’un « système permettant aux aveugles d’écrire couramment en traçant seulement des lignes et en faisant des points ».
- Au XVIIIe siècle, Valentin Haüy, afin de faire lire les aveugles, fit réaliser des lettres de très grande taille et s'en servit pour gaufrer du papier cartonné..
- Au XIXe siècle, Charles Barbier de la Serre invente un procédé d'écriture des sons en relief : la sonographie. En 1821, il présente son système à l'Institution royale des jeunes aveugles. Il explique aux élèves son système et les laissent l’expérimenter. Parmi ces élèves, Louis Braille se montra très intéressé.

L'alphabet braille

En braille standard, un caractère est représenté dans une matrice de six points sur deux colonnes, chaque caractère étant formé par un à six points en relief. Ces points sont conventionnellement numérotés de haut en bas et de gauche à droite, selon le schéma suivant :

Par exemple, la lettre c se représente par les deux points supérieurs, soit la combinaison 1,4. Ce système permet de représenter jusqu'à 63 caractères.

La signification de chaque symbole dépend de la langue utilisée. Les langues utilisant l'alphabet latin ont le même codage pour les lettres de base, mais les lettres accentuées, signes de ponctuation et autres symboles diffèrent.

D'après l'article « Braille » de Wikipedia

Articles connexes
- Braille Unicode
- Système Lana
- Sonographie
- Chiffre des Francs-maçons

Voir aussi
- Braille abrégé

LOGO SPIP Réalisé sous Spip Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net
Déclaré à la CNIL sous le n°1153442