rocbo menu
Jean de la Hire

Jean de La Hire, pseudonyme d'Adolphe d'Espie de La Hire (1878-1956)

Le secret des XII
(Le mystère des XV)

Tout à coup, Brigitte fut tirée de son sommeil et une terreur soudaine la posséda. Sa tête lui faisait mal à hurler ! Elle voulu crier, mais sa gorge ne laissa échapper qu'un râle saccadé et elle sentit confusément qu'elle allait s'évanouir ou perdre la raison.

Le courage dont la nature l'avait douée l'aida cependant à reprendre son sang-froid. Elle fit un effort pour remuer, mais en vain, car elle était étroitement attachée par la ceinture, les bras, les jambes au bizarre fauteuil métallique sur lequel elle était assise.

Etait-ce un cauchemar ?...
Devant elle, au-delà d'une sorte de carapace de cristal, elle découvrait l'immensité d'un ciel nocturne. Des étoiles, innombrables, brillaient, et là-bas, bien en face, un astre rouge, immense, grandissait visiblement, semblant se rapprocher à une vertigineuse vitesse.

Brigitte tourna la tête vers la gauche et vit un homme casqué, vêtu de blanc, chaussé de bottes de cuir fauve. Immobile dans un fauteuil métallique à côté de celui de la jeune fille, il semblait dormir.

Stupéfaite, elle le considéra, puis, mue par l'instinct, elle regarda à droite et vit un autre homme vêtu exactement comme le premier...

L'invisible

En somme, l'homme invisible a raté son affaire ! conclut le Docteur Ascot en regardant fixement son élève, qui remuait avec lenteur, dans un long verre, un mélange de sucre, de café, de glace et de whisky.

Très certainement ! Et Joe Rollon but une gorgée de l'odorant amalgame. Puis, reprenant son cigare au bord du cendrier, il aspira longuement, ne rejeta la fumée qu'après quelques secondes, et il demanda, les regards perdus dans la campagne : Encore une fois, mon cher maître, tout s'est-il bien passé comme l'a raconté Wells ? Exactement ! affirma le Docteur Ascot avec force. Wells s'est documenté auprès de moi.

Dans son récit des aventures de l'Homme invisible, il a mis juste autant d'imagination qu'il en fallait pour transformer en épisodes d'un roman une série de faits réels.

Joe Rollon haussa imperceptiblement les épaules. Et il murmura, comme pour lui-même : Tous les noms ont été, avec le vôtre, modifiés par Wells, bien entendu ? Oui, les noms des lieux et des personnes, les âges, les situations...

Liens :
PocheSF
LOGO SPIP Réalisé sous Spip Hébergé par L'Autre.Net LOGO L'Autre.Net
Déclaré à la CNIL sous le n°1153442