rocbo menu
Interface des systèmes d'exploitation 1973-2009
1

Une interface utilisateur graphique (GUI) permet aux utilisateurs d'interagir avec le matériel informatique de façon conviviale. Au fil des ans une gamme d'interfaces graphiques a été développés pour différents systèmes d'exploitation tels que OS/2, MacOs, Windows, AmigaDos, NextStep, BeOs, Linux, Symbian OS ...

Cet page ne concerne que les avancées significatives dans la conception de l'interface graphique des principaux systèmes d'exploitation depuis les années 70.

La première interface utilisateur graphique a été développé par des chercheurs de Xerox Palo Alto Research Center (PARC) dans les années 70. Cette recherche a ouvert une nouvelle ère dans l'innovation de l'informatique graphique.

Le Xerox Alto

Le premier ordinateur personnel qui utilise une interface graphique moderne interface utilisateur a été le Xerox Alto. Conçu au Xerox PARC en 1973, il fut un des premiers ordinateurs et le premier à utiliser la métaphore du bureau et une interface graphique. Bien qu'on le cite comme étant le premier ordinateur personnel, il y a d'autres machines qui sont aussi candidats au titre,1 et le Alto fut un outil de recherche de Xerox, pas un produit commercial. Le père de l'Alto, Charles P. Thacker. Il n'était pas un produit commercial mais servait principalement pour la recherche dans les universités. L'alto était muni d'un système d'exploitation appelé Alto OS. C'est sur l'Alto que la première barre d'outils est apparue en 1973.

Xerox Alto sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Xerox_Alto

Lorsque Douglas Engelbart présente son système, il espère voir son système être rapidement déployé à travers ARPANET et ainsi voir se former des communautés de chercheurs construire des bases d’informations communes.

Douglas Engelbart
Celui par qui tout arriva.

Le 9 décembre 1968, Douglas Engelbart (et son groupe de dix-sept chercheurs) a fait une démonstration de 90 minutes du système NLS (On-Line System). La présentation publique a été suivi par environ 1000 professionnels. C’était les débuts publique de la souris d’ordinateur (le prototype en bois ci-contre date de 1963). D’autres innovations étaient montrées ce jour-là, y compris l’hypertexte et la communication sur un réseau de deux personnes à des endroits différents avec l’interface audio et vidéo.

Le poste de travail du NLS est relativement moderne, composée d'un mini clavier, d’un clavier classique, d’une souris et un écran. Le NLS permet à l’utilisateur d'accéder à une arborescence thématique puis aux fichiers. En suivant un lien hypertexte, il peut avoir plusieurs vues sur plusieurs objets ouverts à la fois et ainsi naviguer entre plusieurs fichiers ouverts. Cependant, il ne s’agit pas encore d’un système fenêtré. La collaboration en ligne par un système de mails était possible. Plusieurs utilisateurs pouvaient intervenir directement sur le même document.

Douglas Engelbart sur wikipédia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Douglas_Engelbart

Douglas Engelbart Institute :
http://dougengelbart.org/

Période 1981-1985
Xerox 8010 Star Xerox Star 8010 (1981)

Premier système mentionné comme un ordinateur de bureau entièrement intégré informatique, y compris les applications et une interface graphique. Il était connu comme «Le Xerox Star», plus tard rebaptisé «ViewPoint" et plus tard à nouveau renommé en "GlobalView".

Il fut l'héritier des inventions ayant été réalisées au Xerox PARC avec le Xerox Alto.

Xerox Star sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Xerox_Star

Apple Lisa 1

Apple Lisa OS 1 (1983)

Lisa OS a été développé par Apple avec l'intention d'être un poste de travail de traitement de documents. Malheureusement, ce poste de travail n'a pas duré, il a été tué par le Macintosh d'Apple système d'exploitation qui était plus abordable. Il y a eu des améliorations à Lisa OS, OS 2 Lisa en 1983 et Lisa OS 7.7 3.1 en 1984, mis à jour le système lui-même, mais pas l'interface utilisateur graphique.
Lisa OS, utilisait le multitâche coopératif, fonction inconnue des ordinateurs personnels de l'époque, qui a été utilisé depuis le système 0.0 jusqu'au système 9.0 (1999). Cette fonction était en partie responsable de la lenteur de la machine.

Apple Lisa sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Apple_Lisa

Visi On

VisiCorp Visi On (1984)

Visi On a été le premier bureau avec une interface utilisateur graphique développé pour l'IBM PC. Ce système a été ciblée "grandes entreprises" justifiant son prix élevé. L'interface graphique fait usage d'une souris sans utiliser le concept d'icônes.

Visi On sur Wikipedia (ang) :
http://en.wikipedia.org/wiki/Visi_On

Visi On

Mac OS System 1.0 (1984)

Mac OS (pour Macintosh Operating System) est le nom du système d'exploitation d'Apple pour ses ordinateurs Macintosh. Il est surtout connu pour être le premier système grand public ayant une interface graphique basée sur les fenêtres, icônes, menus et souris (modèle WIMP).

Les fenêtres peuvent être déplacées avec la souris et les fichiers et les dossiers peuvent être copiés par glisser-déposer sur l'emplacement cible.

Mac OS sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mac_OS

Amiga Workbench 1.0

Amiga Workbench 1.0 (1985)

Le Workbench est l'environnement de bureau d'origine pour l'Amiga. Le nom utilise la métaphore de l'établi (workbench en anglais). Les répertoires sont dépeints comme des tiroirs, les fichiers exécutables sont dépeints comme des outils et les fichiers de données sont dépeints comme des projets. La plupart des applications Amiga ont des menus déroulants commençant par « Projet éditer... » au lieu du « Fichier éditer... » typique des autres plateformes.

Dès sa première version, Amiga était en avance sur son temps. Son interface utilisateur graphique inclus des fonctionnalités telles que des graphiques couleur (noir, blanc, bleu, orange), le multitâche préemptif, son stéréo et des icônes multi-états (sélectionnées ou non).

AmigaOs sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/AmigaOS

Windows 1.0 (1985)

Microsoft a finalement cédé à l'engouement de l'interface utilisateur graphique en publiant Windows 1.0 son premier système d'exploitation basé sur l'interface graphique. Le système utilise de icônes de 32x32 pixels et des graphiques couleur. La caractéristique la plus intéressante (qui plus tard a été omis) a été l'icône de l'horloge analogique animée.

Les premières versions de Windows étaient lancées depuis DOS et utilisaient le système de fichiers de DOS, ce qui a donné à Windows la réputation de n’être qu’un environnement graphique sur un noyau DOS.

Windows 1.0 sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Microsoft_Windows_1.0

gem_11_desktop1

GEM (1985)

GEM (Graphical Environment Manager) est un style de fenêtrage graphique créé par Digital Research, Inc (DRI). Il a été initialement créé pour être utilisé avec le système d'exploitation CP/M sur le 68000 de Motorola et a ensuite été développé pour fonctionner sur le DOS des Intel 8088. La plupart des gens se souviendront de l'interface graphique GEM pour les ordinateurs Atari ST. Il a également été utilisé sur une série d'ordinateurs IBM compatible Amstrad, a été le noyau de Ventura Publisher et quelques autres programmes DOS. L'interface graphique a également été porté sur d'autres ordinateurs.

GEM sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Graphical_environment_manager

Période 1986 – 1990
irix-33 IRIX 3 (1986)

SGI s'est basé sur le standard UNIX pour réaliser son propre système d'exploitation, nommé IRIX.

Une caractéristique intéressante de cette interface graphique est le support des icônes vectorielles. Cette fonctionnalité a été intégrée dans l'interface graphique bien avant Mac OS X.

Irix sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/IRIX

geos_commodore_64

GEOS (1986)

Le système d'exploitation GEOS (Graphic Environment Operating System) a été développé par Softworks Berkeley (plus tard Geoworks). Il a été initialement conçu pour le Commodore 64 et comprend GeoWrite, un traitement de texte graphique et un programme de dessin appelé GeoPaint.

GEOS sur Wikipedia (ang) :
http://en.wikipedia.org/wiki/GEOS_(8-bit_operating_system)

Windows 2 Windows 2.0 (1987)

Dans cette version de Windows, la gestion proprement dite des fenêtres a été considérablement améliorée. Les fenêtres peuvent se chevaucher, être redimensionnées, agrandies ou réduites.

Windows 2 sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Microsoft_Windows_2

Os 2 1 OS/2 1 (1988)

OS/2 a été co-développé par IBM et Microsoft, mais en 1991 les deux sociétés se séparent, Microsoft intégrant la technologie dans sa propre interface graphique Windows et IBM en développement OS/2 de son coté. L'interface graphique utilisée dans OS/2 est appelé "Presentation Manager". Cette version de l'interface graphique monochrome uniquement ne prend en charge que des icônes fixes.

OS/2 sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/OS/2

Os/2 1
Nextstep 1 NeXTSTEP 1.0 (1989)

Steve Jobs a eu l'idée de créer l'ordinateur idéal pour la recherche des universités et des laboratoires de recherche. Cette idée a ensuite évolué dans une start-up, NeXT Computer Inc
Son système d'exploitation NeXTSTEP 1.0, devenue ensuite OPENSTEP, utilisait des icônes 48x48. L'interface graphique a été initialement monochrome, mais la version 1.0 a commencé à soutenir des moniteurs couleur aussi.

Basé sur un micro-noyau Mach, un environnement BSD 4.3 et une interface graphique efficace fondée sur le Display PostScript. NeXTSTEP, conçu au départ pour fonctionner sur les machines de NeXT, fut porté sur les plateformes Sparc, PA-RISC et x86.
C'est sur une machine NeXT sous NeXTSTEP que Tim Berners-Lee développa WorldWideWeb, le premier navigateur Web (plus tard rebaptisé Nexus).
NeXTSTEP allait devenir le noyau de base de Mac OS pour donner naissance à Mac OS X.

NeXTSTEP chez Éric Lévénez :
http://www.levenez.com/NeXTSTEP/

NeXTSTEP sur Wikipedia ;
http://fr.wikipedia.org/wiki/NeXTSTEP

Windows 3 Windows 3.0 (1990)

Par cette version, Microsoft réalise le potentiel réel de l'interface graphique et commence à sensiblement améliorer Windows.
Le système d'exploitation fait usage de la capacité de la mémoire supérieure à 640 Ko et d'un espace sur le disque dur, ce qui entraîne la possibilité d'utiliser des résolutions d'écran plus élevée et des graphismes améliorés, tels que Super VGA 800x600 et 1024x768.
Microsoft a embauché Susan Kare (qui réalisa les polices et les icônes pour le Macintosh) pour la conception de la version 3.0 des icônes de Windows et d'unifier le style de l'interface graphique.

Windows 3 sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_3.x

Windows 3
Période 1991 – 1995
Amiga Workbench 2 Amiga Workbench 2.04 (1991)

De nombreuses améliorations ont été apportées à cette version de l'interface graphique. Le nombre de couleurs a augmenté et un look 3D a été introduit. Le bureau pouvait être divisé verticalement en écrans de différentes résolutions et profondeur de couleurs. La résolution par défaut de Workbench était de 640x256, mais le matériel pouvait prendre en charge une résolution plus élévée.

AmigaOs sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/AmigaOS

Macos 7

Mac OS System 7 (1991)

Mac OS version 7.0 a été la première interface graphique de Mac OS qui soutenait les couleurs. De subtiles nuances de gris, bleu et jaune ont été ajoutées aux icônes.

C'est la première vraie évolution majeure du système Macintosh, apportant une amélioration significative de l'interface utilisateur, une amélioration de la stabilité et de nombreuses nouvelles fonctionnalités. Lors de son apparition, le Système 7 apporta principalement la possibilité d'utiliser plusieurs applications en même temps, bien que le Système 6, avec l'aide de l'extension système MultiFinder, le permît dans une certaine mesure.

Mac OS 7 sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Système_7

windows_311_workspace Windows 3.1 (1992)

Cette version de Windows inclus les polices TrueType qui ont été pré-installé. Ceci a effectivement fait une plate-forme Windows de bureau fonctionnel de publication pour la première fois. Auparavant, il était seulement possible de réaliser une telle fonctionnalité dans Windows 3.0 en utilisant le système de la police Adobe Type Manager (ATM) à partir d'Adobe.

Cette version contient un jeu de couleurs vives (rouge, jaune et noir) conçu pour aider les gens, ayant un certain degré de daltonisme, à voir texte et graphiques sur l'écran plus facilement.

Windows 3.1 sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_3.x#Windows_3.1x

Os 2 2 OS/2 2.0 (1992)

Première interface graphique a être soumis à l'acceptation internationale, la convivialité et les tests d'accessibilité.

OS/2 2.0 utilise une nouvelle interface graphique: le Workplace Shell. Il est également très orienté objet (En conséquence, par exemple, le déplacement de quoi que ce soit sous OS/2, fichier ou application, implique la mise à jour automatique de tous les raccourcis s'y rapportant). Il avait également les fonctionnalités glisser-déposer et création de modèles.

À cette époque, la grande majorité des magazines spécialisés considère que OS/2 est beaucoup plus stable que Windows . Mais en nombre et qualité des logiciels applicatifs, Windows avait maintenant une bonne longueur d'avance sur OS/2.

OS/2 2.0 sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/OS/2#1992_:_OS.2F2_2.0

GNUstep (1994)

Environnement de bureau libre. Il implémente le framework OpenStep dont les spécifications ont été rendues publiques.
Les applications développées avec GNUstep - le plus souvent en langage Objective-C - alliées au gestionnaire de fenêtres WindowMaker peuvent constituer un environnement graphique convivial similaire par certains aspects à NeXTSTEP.
GNUstep fait partie du projet GNU et est inclus dans certaines distributions GNU/Linux.

Windows 95 Windows 95 (1995)

L'interface utilisateur a été complètement remodelée depuis la version 3. Il s'agissait de la première version de Windows où un bouton de fermeture a été ajouté à chaque fenêtre.

L'équipe de conception a donné des états (activé, désactivé, sélectionnés, contrôlés, etc) à des icônes et autres éléments graphiques.

Le fameux bouton "Démarrer" apparait pour la première fois.
"Grand pas en avant" pour Microsoft en ce qui concerne le système d'exploitation lui-même et l'interface graphique unifiée.

Windows 95 sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_95

Période 1996 – 2000
Os 2 Warp 4 OS/2 Warp 4 (1996)

IBM a publié OS/2 Warp 4, qui a apporté une importante cure de rajeunissement à l'espace de travail.
Les icônes ont été placées sur le bureau, où des fichiers et dossiers peuvent également être créés. La déchiqueteuse (shredder) apparait, semblable à la corbeille de Mac OS ou de Windows, sauf qu'elle supprime le fichier ou le dossier instantanément et ne stocke pas des copies supplémentaires pour une récupération ultérieure.

OS/2 Warp 4 chez Martin Lafaix :
http://lafaix.online.fr/os2/os2gui.html

Macos 8 Mac OS System 8 (1997)

Par défaut, les icônes sont définies en 256 couleurs dans cette version de l'interface graphique.

Mac OS 8 a été un des premiers à adopter les icônes de style isométrique, aussi appelée icônes pseudo-3D. Le thème gris platine utilisée ici est devenu une marque pour les futures versions de l'interface graphique.

Mac OS 8 sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mac_OS_8

Windows 98 Windows 98 (1998)

Nom de code Memphis.
Le style des icônes était presque le même que dans Windows 95, mais l'ensemble de l'interface graphique pouvait utiliser plus de 256 couleurs pour le rendu. Windows Explorer a changé presque complètement et l'Active Desktop apparait pour la première fois.

Windows 98 sur Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_98

800px-kde_10 KDE 1.0 (1998)

C'est ainsi que l'équipe de KDE décrit le projet de la version 1.0 :
"KDE est un réseau transparent, environnement de bureau contemporain pour les stations de travail UNIX. KDE vise à combler le besoin d'utiliser facilement les stations de travail Unix avec un bureau similaire aux environnements se trouvant sous MacOS ou Window95/NT. Une plate-forme informatique entièrement gratuite et ouverte à la disposition de tous, y compris son code source pour que quiconque puisse le modifier à sa convenance et le faire évoluer. "

KDE 1.0 sur Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/KDE

800px-beos_desktop BeOs 4.5 (1999)

Le système d'exploitation BeOS a été développé pour les ordinateurs personnels. Il a été écrit par Be In en 1991 pour fonctionner sur du matériel BeBox. Il a ensuite été développé pour tirer parti des nouvelles technologies et de matériels tels que le multitraitement symétrique en utilisant modulaires I/O de la bande passante, le multithreading, omniprésent, le multitâche préemptif et une coutume 64-bit système de fichiers journalisé connu sous le nom BFS. L'interface graphique BeOS a été développé sur les principes de clarté et un design propre et épuré.

Apple, qui recherche un nouveau système d'exploitation afin de remplacer un Mac Os vieillissant, voit BeOS à la fois comme un concurrent et comme un associé potentiel. L'entreprise demandant un prix trop élevé, Apple lui préférera NeXTSTEP de Steve Jobs qui reprendra d'ailleurs rapidement la tête d'Apple.

BeOs sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/BeOS

Gnome 1 GNOME 1.0 (1999)

GNOME a été lancé en août 1997 par les programmeurs mexicains Miguel de Icaza et Federico Mena dans le but de proposer un environnement de bureau complètement libre incluant les bibliothèques de fonctions pour les programmeurs et les logiciels pour les utilisateurs.

Le bureau GNOME a été principalement développé pour Red Hat Linux. Plus tard, il a aussi été développé pour d'autres distributions de Linux .

Gnome sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/GNOME

Période 2001 – 2005
Mac osx 1 Mac OS X (2001)

Mac OS X est le successeur du système Mac OS, qui avait été le principal système d'exploitation d'Apple depuis 1984. Contrairement à ses prédécesseurs, Mac OS X fait partie de la famille des systèmes d'exploitation UNIX, basé sur les technologies développées par NeXT depuis le milieu des années 1980. La première version du système fut Mac OS X Server 1.0, commercialisée en 1999, suivie par une version grand public en mai 2001.
La version serveur de Mac OS X est identique à la version grand public, mais incorpore des logiciels facilitant la mise en place et l'administration de réseau informatique, de serveur de messagerie électronique et de serveur SAMBA, entre autres.

Anti-aliasées et semi-transparentes, les icônes voient leur définition des icônes passer de 32x32 ou 48x48 à 128x128.

Cette interface graphique représente la base de tous les systèmes d'exploitation Mac OS X.

Mac OS X sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mac_OS_X

Windows xp Windows XP (2001)

Comme Microsoft a tendance à changer complètement l'interface graphique à chaque nouvelle version majeure du système d'exploitation, Windows XP n'a pas fait exception.

L'interface graphique elle-même est skinnable, les utilisateurs peuvent changer le look and feel de l'interface. La taille des icônes fait 48x48 par défaut, et a un rendu en millions de couleurs.

Windows XP sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_XP

Kde 3 KDE 3 (2002)

Depuis la version 1.0, le K Desktop Environment a été amélioré de façon significative. Tous les graphiques ont été améliorés et les icônes unifiés à partir de l'expérience des utilisateurs.

KDE sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/KDE

Période 2007 – 2009
Windows Vista Windows Vista (2007)

Le développement de Windows Vista a été annoncé en août 2001, comme une version intermédiaire de Windows 7. Ce dernier ayant un retard important, Microsoft a préféré sortir une version intermédiaire intégrant certaines fonctionnalités de Windows 7.

Vista inclus beaucoup de 3D et d'animation. À cela s'ajoute des widgets et un remplacement un peu améliorée de l'Active Desktop.

Windows Vista chez Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_Vista

Mac osx Leopard Mac OS X Leopard (2007)

Apple a encore une fois amélioré l'interface utilisateur de Mac OS X. La base est toujours l'interface graphique Aqua avec ses barres de défilement, gris platine. La nouvelle interface graphique dispose d'un look plus 3D, avec le dock 3D et beaucoup plus d'animation et d'interactivité.

mac os x 10.5 leopard sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mac_OS_X_v10.5

gnome_en_gb GNOME 2.24 (2008)

GNOME a fait beaucoup d'effort dans la création des thèmes et des illustrations dans la version 2.2.4, leur objectif étant de «to make your computer look good». Ils ont créé un concours pour recueillir une partie des fonds d'écran les plus "intrigants" .

Gnome sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/GNOME

kde KDE 4.0 (Jan. 2008)

La version 4 de K Desktop Environment amène de nombreuses améliorations à l'interface : animation, lissage, la gestion efficace des fenêtres et le support des widgets de bureau. La taille des icônes est facilement réglable et presque tous les éléments de conception sont beaucoup plus facile à configurer.

Certains des changements les plus notables incluent de nouvelles icônes, thèmes et des sons, qui sont prévus pour le projet "Oxygène". Ces icônes sont plus photoréalistes. Grande amélioration par rapport aux versions antérieures de KDE. Il peut maintenant aussi être exécuté sur les plates-formes Windows et Mac OS X .

KDE sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/KDE

Mac OS X v10.6 (août 2009)

Appelé par son nom de code Snow Leopard, Mac OS X v10.6 est le système d'exploitation actuel destiné aux ordinateurs Macintosh d'Apple. Il succède à Mac OS X v10.5 « Leopard ».
Cette version ne se focalise pas sur l'ajout de nouvelles fonctionnalités mais sur l'optimisation des performances du système en général.
Avec cette version, Apple a abandonné les fichiers en Universal binaries qui contenaient du code prévu pour être compatible avec les processeurs à architecture PowerPC. Cela explique l'amélioration des performances car il est très difficile d'optimiser un programme lorsque le code doit pouvoir s'exécuter sur des architectures complètement différentes.

Mac OS X v10.6 sur wikipédia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mac_OS_X_v10.6

Windows 7 (octobre 2009)

Cette nouvelle version de Windows reprend l’acquis de Windows Vista tout en apportant de nombreuses modifications, notamment par divers changements au niveau de l’interface et de l’ergonomie générale et le souci d’améliorer les performances globales du système (fluidité, rapidité d’exécution même sur des systèmes moins performants, tels les netbooks).
En identifiant cette nouvelle mouture par son numéro de version (septième version de Windows), Microsoft renoue avec une logique abandonnée depuis Windows 3.2 et Windows NT 4.0. Néanmoins, Windows 7 se base sur le noyau NT 6.1.
En avril 2010, le logiciel dépasse la barre des 10 % de part de marché tandis que Windows Vista avait dû attendre 16 mois pour arriver à un même score.

Windows 7 sur wikipédia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_7

Remerciements

Un grand merci à Guidebook pour le travail continu sur la conception graphique. http://www.guidebookgallery.org/
En outre, un grand merci à Nathan Toasty pour son site sur l'interface utilisateur graphique. http://toastytech.com/guis/index.html

D'après Gyorgy Fekete.