rocbo menu

 Périodiques d'étude et de théorie de la bande dessinée


Cette page recense quelques périodiques consacrés à l'histoire et l'esthétique de la bande dessinée, et plus généralement ceux qui l'abordent du point de vue théorique, à la publication de planches ou à l'actualité de la BD. Liste exhaustive [ ICI ]


Merci à Raymond de Lausanne et à son forum " Fanzines et revues d'étude sur la BD"

Je ne pouvais parler de BD sans citer celui fut à la base de ma formation d'honnête homme, Jean Boullet qui ouvrit dans les années 60, à Paris, (rue du Château 14e), une librairie spécialisée dans la tératologie, l'épouvante, le fantastique, l’illusionnisme, les illustrateurs et la BD de collection. Il fut celui qui organisa la première exposition de dessins de Druillet dans sa librairie. Il créa le premier ouvrage français de cotation des bandes dessinées, le catalogue Le Kiosque qui portait le même nom que sa librairie.
Quant au reste, je vous propose d'admirer les couvertures de Giff-Wiff, le bulletin de l'association du Club des bandes dessinées (CBD) fondé le 29 mars 1962 ; de la revue Phénix fondée en 1966 par Claude Moliterni ; de Schtroumpf (Les Cahiers de la bande dessinée) fondé en 1971 par Jacques Glénat et de la revue Le Collectionneur de Bandes Dessinées, créé en mars 1977 par Michel Béra et Olivier Grimprel.

Ne passont pas sous silence l'existence de la revue Zoo le mag (gratuite), édité par Arcadia Media, dont le 1er numéro est paru en juin 200. Elle est disponible au format PDF sur leur site [ ICI ] et en version papier dans les magasins Fnac, Virgin, Leclerc ...

Ps : Ne faisant pas œuvre de paleo iconographie, je veux que les documents graphiques hébergés sur mon site soient, à défaut d'être irréprochables, au moins lisibles. Fi donc des vignettes, des outrages du temps, des traces d'ivrognes invétérés. Le traqueur de pixels a encore frappé !
D'autre part, n'ayant pas eu le temps de concevoir les page web pour chaque fanzine, les documents graphiques sont accessibles directement dans le dossier "img" correspondant. Les pages apparaitront au fur et à mesure de leur création.

Quant à l'hébergement de mes fichiers-images sur le site jenychooz.lautre.net, ayant atteint la limite de l'espace qui m'est dédié sur lautre.net et en attente d'une solution, ma fille a bien voulu héberger, provisoirement, mes fichiers. Merci, merci, merci.


Giff Wiff
Phenix
Les cahiers de la BD
Le collectionneur de BD
Zoo le mag

A

[dBD]
voir DBD
www.bedetheque.com/dBD-2e-serie.html

9e Art
La revue 9e Art "revue du Centre National de la Bande Dessinée et de l'Image", fondée en 1996, assumait l'ambition de devenir une référence culturelle. Choisissant ses sujets dans le gotha de la BD, 9e Art permettait à l'équipe de Thierry Groensteen de retrouver son "leadership" dans le monde critique de la BD.
Édité d'une manière annuelle, 9e Art est devenu à partir du n°8 une publication semestrielle (juste après que Groensteen ait quitté son poste de rédacteur en chef), puis a retrouvé, sous un format réduit, sa fréquence annuelle avec le N° 12. Quatre numéros sont ainsi parus avant l'arrêt de leur publication sur papier. 9e Art existe encore mais c'est devenue une revue à lire sur le Web. Cela s'appelle maintenant neuvième art 2.
Accès au dossier "img" [ voir ]
9e Art sur Wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/9e_Art
Page officielle http://www.citebd.org/

Age d'Or (L')
Fanzine belge qui apparaît en 1980 et dont le directeur était Claude Decnop. Concentré sur les auteurs belges, il accorde une large place aux rééditions de BD des années 40 et 50. Chaque numéro mettait en vedette un auteur auquel on consacrait une interview et quelques pages de BD. C'est ainsi que le numéro 18, consacré à Jacques Martin, contient 8 pages d'articles et offre une réédition de la Cité Fantastique. Les autres numéros prennent pour sujet Macherot, Liliane & Fred Funcken, Cheneval, Marc Sleen, Jidéhem, René Follet, Le Rallic, Giffey, Morris, Marcel Denis ou Henri Vernes. Ce fanzine s'est arrêté en 1996 après 37 numéros, mais les "éditions de l'Age d'Or" ont continué leur activité. Elles ont aujourd'hui un site Web. Certains dossiers du fanzine (Macherot, Tillieux...) ont été repris pour devenir des monographies.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://www.bdcharleroi.com/

Archibald, fanzine suisse
Au milieu des années 90, le BD Club de Genève s'est mis à organiser un petit festival de bande dessinées dans la région du Grand Saconnex. Ce festival invitait un dessinateur à qui était dédié une exposition. Dès le départ, les organisateurs ont cherché à marquer l'événement en publiant un petit fascicule concernant l'auteur vedette. Il y a eu 13 ou 14 numéros d'Archibald au format A5 d'une vingtaine de pages et contient une interview traditionnelle, agrémentée par des dessins en noir et blanc.
http://www.bedetheque.com/revue-Archibald.html

Auracan, fanzine belge.
Fondé par Marc Carlot en 1990. Le véritable démarrage d'Auracan se place en fait en 1993, avec un nouveau N° 1, la revue étant au départ bimensuelle. Au début 1999, le n°22, dernier numéro, sort après une longue attente, puis la revue se transforme en site Internet. Auracan contenait pour la moitié des interviews d'auteurs connus, et pour l'autre moitié des BD de débutants et des pages de news. orientation "classique" franco belge. Les 22 numéros d'Auracan s'intéressaient souvent à des dessinateurs trop ignorés comme Craenhals, Denayer, Graton ou Greg.
Accès au dossier "img" [ voir ]
Site officiel http://www.auracan.com/
bedetheque.com/revue-Auracan.html

B

Bachi Bouzouk
Journal d'actualités consacré à la BD, apparu en 1999 et distribué en kiosque. Continuation logique de BD Scope dont l'équipe de rédaction était la même, on y retrouve le même type de petits dossiers, d'interviews, de présentations d'auteurs, de commentaires sur l'actualité ou de critiques d'albums. Cette revue n'a eu qu'une courte carrière (7 numéros au cours de l'année 1999). Bachi Bouzouk se distinguait par la prépondérance du texte sur la BD.
http://www.bedetheque.com/revue-Bachi-Bouzouk.html

Bananas
Créé en 1995 par Evariste Blanchet, collaborateur de Louis Cance pour Hop, cette publication de 68 pages combinait un mélange de rédactionnel et de publication de bandes dessinées classiques et modernes. La première version comporte 4 numéros trimestriels, tous parus en 1995. La nouvelle version, support papier journal pour les articles et papier de qualité supérieure et emploi de la couleur pour les bandes dessinées, elle a connue 2 numéros en 2006, un en 2011, 2012, 2013.
Accès au dossier "img" [ voir ]
Bananas 1ere version sur bedetheque.com www.bedetheque.com/revue-Bananas-2e-Serie.html
Bananas 2e version sur bedetheque.com bedetheque.com/revue-Bananas-nouvelle-Serie.html

Bang
Édité en 2003, en partenariat avec Beaux Arts Magazine (140 pages). On pouvait y découvrir des interviews de dessinateurs, des rééditions d'oeuvres rares, quelques BD inédites, des articles de type thématique ou historique, des critiques d'albums et des chroniques personnelles. Après huit numéros, une deuxième formule de Bang apparut en 2005, publiée cette fois-ci en collaboration avec les Inrockuptibles. Edités dans un format plus simple et distribués trimestriellement en kiosque, quelques numéros thématiques consacrés au sexe, au Japon ou à l'avenir de la BD allaient sortir pendant l'année suivante.
2006, après six numéros, le nouveau Bang disparaissait.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bang_!
Bang 1ere série http://www.bedetheque.com/serie-9892-BD-Bang.html
Bang 2e série http://www.bedetheque.com/revue-Bang-2e-Serie.html

BDScope
Fondé en 1993 par l'agence Bédéscope, cette revue a connu plusieurs formats au cours de sa brève vie (14 numéros jusqu'en 1998). Elle était dirigée par Christophe Quillien.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://www.bedetheque.com/revue-BD-Scope.html

BDM Trésors de la bande dessinée
BDM est l'acronyme des noms des auteurs : Michel Bera, Michel Denni, Philippe Mellot. Originellement, l'ouvrage était un supplément à la revue Le Collectionneur de bandes dessinées. Le BDM est organisé en rubriques : albums, périodiques, récits complets, revue modernes ...
Les ouvrages évoqués dans chaque rubrique sont classés par séries de manière alphabétique. Pour chaque ouvrage, on trouve une cote et éventuellement un commentaire technique, historique voire critique.
L'ouvrage sert aussi de guide professionnel, tenant à jour une liste d'éditeurs de BD, de distributeurs, de bdthèques, de références bibliographiques...
Accès au dossier "img" [ voir ]
wikipedia.org/BDM_Trésors_de_la_bande_dessinée
bedetheque.com/BDM

Bédésup, ex Hagasup
Fondé en 1976 par une équipe "sécessioniste" d'Haga, le journal s'appelait d'abord "Hagasup", puis il a adopté le patronyme Bédésup dès son n° 8. Cette revue, contenant un mélange d'interviews, d'analyse et de BD de débutants, a eu 74 numéros sous des formats divers jusqu'en 1996. Il disparait en même temps que Jean-Claude Faur son fondateur. Bédésup s'est en partie fait remarquer par ses querelles avec Thierry Groensteen au moment où celui-ci dirigeait "Les Cahiers de la bande dessinée". L'article de Groensteen, intitulé "le cas Bédésup", parait dans le N° 71 des "cahiers", la réponse de Bédésup intitulé "le cas Groensteen" parait dans le n° 38-39 de Bédésup. Parallèlement à la revue principale, il existait une Lettre de Bédésup. Comme beaucoup d'autres, il s'est lancé dans l'édition d'albums.
bedetheque.com/revue-Bedesup-Haga-Sup-Puis.html

Belles en Bulles (De)
Créé par le "Club Durango" en 1995, ce petit fanzine, distribué aux membres du club, n'a jamais connu une grande diffusion. Bulletin photocopié, il s'intitulait la Lettre de Durango. A partir du N° 6, l'équipe rédactionnelle, dirigée par Luc Maillet, décide de s'intéresser aux dessinateurs franco belges et  leur consacre à chaque fois un dossier. De Belles en Bulles devient alors une revue de 40 pages imprimée en offset, avec une couverture qui présente un dessin original de l'auteur.
bedetheque.com/revue-De-Belles-en-Bulles.html

Blam.
L' objectif de ce fanzine, apparu en 2000, est de publier des oeuvres dessinées par des amateurs. Actuellement, Blam existe toujours grâce à son site Web mais "le Gang" propose également une édition papier.
Site officiel http://gang.asso.free.fr/
www.bedetheque.com/serie-5969-BD-Blame.html

BoDoï.
Fondé par Hervé Loiselet et Frédéric Vidal dont la rédaction est confiée à Frédéric et Jean-Marc Vidal, le premier numéro parait dans les librairies de BD en 1997. Après une dizaine de numéros, le contenu devint plus consistant en proposant de véritables petits dossiers. Ils associaient une interview, des images et des BD peu connues de l'auteur interrogé. Faisant progressivement plus de place aux interviews, aux comics américains, aux critiques d'albums et aux actualités. En 2007, un "combat des chefs" entraîna le départ de Jean-Marc Vidal (qui fonda quelques mois plus tard Casemate).
Accès au dossier "img" [ voir ]
Site officiel http://www.bodoi.info/
http://fr.wikipedia.org/wiki/BoDoï
www.bedetheque.com/revue-BoDoi.html

BullDozer
voir DBD
www.bedetheque.com/BullDozer.html

Bulles Dingues.
Fondé en 1983 par Michel Jans et Jean-François Douvry, ce fanzine grenoblois n'était au départ qu'un fanzine paraissant s'intéresser à la publication des BD de débutants. Il y a eu 19 numéros jusqu'en 1993. En 1993, Bulles Dingues se saborde et ses rédacteurs fondent les éditions Mosquito.
Accès au dossier "img" [ voir ]
editionsmosquito.com/collection=bullesdingues
www.bedetheque.com/revue-Bulles-Dingues.html

C

Café Noir
Créé par un groupe d'amateurs de la région de Brest, cette revue fut lancée en 1987 et avait pour principal objectif d'offrir un support de publication aux jeunes dessinateurs. Café Noir n'a pas fait une longue carrière car il n'y a eu que 5 numéros de 1987 à 1989.
Le comité de rédaction se composait de Duthill, P. Grée  et d'Alain Robet.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://www.bedetheque.com/revue-Cafe-Noir.html

Les Cahiers de la Bande Dessinée, Schtroumpf
Âgé de 15 ans, Jacques Glénat crée en 1969 le fanzine "Schtroumpf", dans lequel il publie une interview d'auteur et divers articles. Pendant les 6 premiers numéros, c'est une revue ronéotypée à faible diffusion. En 1972, pour la sortie du numéro 7, il professionalise le fanzine, qui devient "Schtroumpf - Les Cahiers de la bande dessinée", et accueille les contributions d'autres amateurs de BD. Ouvrage critique complet, il comporte une interview, des articles d'analyse et une bibliographie exhaustive. Rédacteurs : François Rivière, Yves Di Manno, Numa Sadoul ... Le succès du fanzine va être à l'origine de l'empire éditorial de Jacques Glénat. Le fanzine se transforme en "Les cahiers de la bande dessinée" au n°56 de février/mars 1984 sous la direction de Thierry Groensteen. Jacques Glénat décida de mettre fin à sa collaboration avec Groensteen en 1988. Une troisième formule des "Cahiers" apparait en 1989 sous la direction de Numa Sadoul et Filippini à partir du numéro 84 jusqu'au dernier numéro 89 de juin 1990.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://fr.wikipedia.org/wiki/
bedetheque.com/Cahiers-de-la-Bd-Schtroumpf
Blog de Groensteen neuviemeart.citebd.org/neufetdemi

Calliope
2002, Calliope, successeur d'Ekllipse. est un magasine sur le 9ieme art, sur tout le 9ieme art, y compris les mangas et les comics. Une tribune pour parler des albums qu'on aime et ceux qui nous agacent, critiques, portraits d'auteurs, incontournables, dossiers, infographie, 1er album...
http://www.bedetheque.com/revue-Calliope.html

Carrousel des comics
Publication de l'association A.N.A.F. (Association Neuvième Art France) sort, en 1975,  le premier Carrousel des comics avec Garth, (format 25x35) en lien avec l'Anaf Italie pour suivre leur production. La périodicité ne sera trimestrielle que la première année, puis les souscriptions seront pour 4 numéros sans date fixe. Avant cela, ces collectionneurs grenoblois adhèrent à la revue Giff Wiff.
Site de l'association http://anafbd.free.fr/

Casemate
Historiquement, l'équipe de Casemate faisait partie de la première mouture de BoDoi.
Pas de pré-publications de BD mais 2 ou 3 planches avec des commentaires des auteurs, le format de la revue permettant d'avoir la planche entière avec les commentaires dans la marge. Les critiques ne sont pas notées. Il y a un résumé, les pours, les contres et une conclusion. Les actualités et les reportages ne sont quasiment que sur la BD franco-belges. Peu de Comics et de Mangas...
Accès au dossier "img" [ voir ]
Site officiel http://www.casemate.fr/
bdnet.com/catalogue_seriemagazine_Casemate

Cochon Dingue
Fanzine de 40 pages au format pocket et à la publication irrégulière (quadrimestrielle au début puis annuelle) dont 13 numéros parurent entre 1997 et 2007. On pouvait se procurer sur les festivals et dans de rares librairies spécialisées.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://zinecochondingue.free.fr/

Le Collectionneur de bande dessinées
Trimestriel français d'étude de la bande dessinée fondée en mars 1977 par Michel Denni, dont les principaux collaborateurs sont Claude Guillot, Michel Denni, Jacques Bisceglia, Dominique Petitfaux et Patrick Gaumer. Son dernier numéro, portant le numéro 113/114, paraît en octobre 2008. La revue s'intéresse particulièrement à la bande dessinée du xixe siècle et de la première moitié du xxe siècle, ainsi qu'à la bande dessinée populaire, sans pour autant délaisser la période contemporaine. Chaque numéro présente ainsi 4 à 6 articles descriptifs qui peuvent toucher tous les domaines (précurseurs, vieux journaux des années 30,  albums, petits formats, comics books...).
Il apparait également des chroniques plus thématiques, tels que le jazz et la BD.
Après une trentaine d'années de publication régulière, Le Collectionneur de bande dessinées s'est arrêté de paraitre. Il reste aujourd'hui BDM qui établit des cotes et ayant l'ambition de recenser toute la production de BD.
Accès au dossier "img" [ voir ]
bdnet.com/Le-Collectionneur-de-Bandes-Dessinees



Comics 130
Revue éditée par la librairie Futuropolis de 1970 à 1974. Il y eut 9 numéros (+2 HS dont un consacré au Concombre Masqué). Comics 130 fait la part belle à la BD.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://www.bdovore.com/serie.php?id_serie=8647

Critix
Fondé par Evariste Blanchet en 1993, Critix, revue d'étude, frappait par sa présentation, son petit format (de simples pages photocopiées) et une sobre mise en page. Elle connaît une première série en 1992-1993 puis une seconde, composée de douze numéros, de l'automne 1996 à l'été 2001. Evariste Blanchet a continué à écrire des articles dans diverses revues (Hop...).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Critix
www.bdnet.com/magazine_Critix

D

DBD
Fin 1998 parait DBD, au départ diffusé en librairie. C'est un fanzine d'environ 30 pages et consacré essentiellement à l'actualité : infos sur les nouveautés ou les collectors, revue de la presse BD et des autres fanzines, compte-rendu des ventes aux enchères ... Chaque numéro était accompagné d'un "supplément", une monographie consacrée à un auteur (jusqu'au numéro 24). Il y a eu ensuite divers changements de noms ou de maquettes qui sont au fond anecdotiques
BullDozer : En septembre 2005, cette publication succéde à DBD. Elle est consacrée aux interviews, aux dossiers sur les dessinateurs et aux critiques d'albums. Le titre doit s'arrêter au n°6 pour une question de droits. La publication se poursuivra sous le titre [dBD].
[dBD] : En avril 2006, [DBD] succede à BullDozer (étant lui-même le successeur de DBD, sans les crochets).
Site officiel http://www.dbdmag.fr/
www.bedetheque.com/serie-806-BD-DBD.html
Bulldozer www.bedetheque.com/BullDozer.html
[DBD] www.bedetheque.com/dBD-2e-serie.html

E

Ekllipse
Créé par la société "Falhène Production" et éditée par SEMIC, cette revue d'informations et d'études se partageait entre manga, comics et BD française. Chaque numéro comprenant trois interviews (un auteur de chaque domaine) et un dossier thématique ainsi que des informations diverses. Neuf numéros sont parus de 12/1999 à 07/2000. Le journal a disparu en raison d'un désaccord entre l'éditeur et l'équipe rédactionnelle.
Accès au dossier "img" [ voir ]
www.bedetheque.com/Ekllipse

F

Falatoff
A publié 38 numéros tout au long des années 70. Au cours des 10 premiers numéros, Falatoff s'est intéressé aux grands dessinateurs contemporains (Franquin, Claire Bretécher, Jacques Martin...) pour, plus tard, se tourner vers la publication de dessinateurs débutants (Volny, Mako, Zorin etc...), interviewant des dessinateurs peu connus, débutants ou underground. Après une vingtaine de numéros ronéotypés, Falatoff a adopté l'offset sans renier ses choix éditoriaux. De nature indépendante et contestaire, les "Cahiers" représentant le bon goût, la "culture", Falatoff devint le défenseur de la "contre-culture" n'hésitant pas à brocarder Phénix ou Schtroumpf dans leurs colonnes de "news". La publication du fanzine s'est achevée en 1977 mais l'équipe de Jean-Pierre Mercier a ensuite fondé les éditions Artefact.
Accès au dossier "img" [ voir ]
www.bedetheque.com/revue-Falatoff

Fanzines et revues d'étude sur la BD
Je dois vous parler d'un forum dont le contenu m'a sérieusement aidé dans la recherche sur les fanzines. Je veux parler d'un certain Raymond de Lausanne et de son forum " Fanzines et revues d'étude sur la BD" sur le site lectraymond.forumactif.com. Qu'il en soit remercié.
lectraymond/fanzines-et-revues-d-etude-sur-la-bd
http://lecturederaymond.over-blog.com/
et pour le plaisir : http://alixmag.canalblog.com/

Fanzines étrangers
Comixene  [ Voir ]
Fumo Di China  [ Voir ]
Stay Tooned  [ Voir ]

Fun en Bulles.
Revue grenobloise fondée en 1995 et dirigée par Olivier Iung. De format A5, Fun en Bulles se consacre avant tout à la prépublication de BD d'amateurs. Le fanzine faisait 100 pages et était riche en BD d'amateurs (les 3/4 du journal). Il publiait aussi des "mini albums" en 44 pages. Il n'y avait pas de véritable dossier, mais 2 à 3 interviews (pas plus de 4 pages). Il y a eu 36 numéros.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://frenchycomics.free.fr/archives/fun-en-bulles

G

Giff-Wiff
Fin 1962 est créé Giff-Wiff, le bulletin de l'association le Club des bandes dessinées (CBD), fondé le 29 mars 1962, première association française consacrée à l'étude de la bande dessinée. Présidé par Francis Lacassin, avec Alain Resnais et Évelyne Sullerot pour vice-présidents, il compte parmi ses membres Pierre Couperie, Jacques Champreux, Alain Dorémieux, Jacques Lob, Delphine Seyrig, Pierre Zucca, Alejandro Jodorowsky ou Lee Falk. Le 5 novembre 1964, le CBD devient le Centre d'études des littératures d'expression graphique (CÉLEG). Giff-Wiff acquiert une plus grande audience en étant imprimée à dix mille exemplaires par Jean-Jacques Pauvert à partir du numéro 20. En 1967, l'association disparaît suite à des dissensions. La revue Giff-Wiff comprendra 23 numéros.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://fr.wikipedia.org/wiki/Céieg
http://anafbd.free.fr/giff.htm
www.bedetheque.com/revue-giff-wiff.html

H

Haga
Publié par l'ABD (Association des Amis de la BD), ce fanzine eut 57 numéros parus entre 1972 et 1986. Le rédacteur en chef était Jean-Paul Tiberi. Contenu classique associant interviews d'auteurs, extraits de leurs BD et articles divers. Après le dernier numéro de Haga, Jean-Paul Tiberi a continué son activité en publiant les "Amis de Pellos" ainsi que quelques albums à petit tirage.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://www.bedetheque.com/revue-Haga.html

Haga Sup
du n°1 (10/1976) au n°7 (12/1978),
puis Bédésup à partir du N°35.
Fondé par une équipe "sécessioniste" d'Haga, cette revue a eu 74 numéros sous des formats divers jusqu'en 1996. Le fanzine a disparu cette année là en même temps que son fondateur Jean-Claude Faur. Bédésup s'est en partie fait remarquer par ses querelles avec Thierry Groensteen au moment où celui-ci dirigeait les "Cahiers".
bedetheque.com/Bedesup-Haga-Sup-Puis.html

Hop
Créé en 1972 par une équipe d'amateurs regroupée autour des frères Pouget. Cette équipe fait connaissance de Louis Cance, un dessinateur de Pif qui s'impose rapidement comme rédacteur en chef. Hop voulait présenter et commenter toutes les publications qui ont trait à la BD : albums, journaux, petits formats revues d'études. Au cours des années 2000, la pléthore de publications obligea Hop à se limite à commenter une sélection choisie d'albums. Les longues bibliographies, consacrées à un dessinateur, ne sont apparues qu'à partir du numéro 11. Au n° 55 apparait le premier "Nostalgie BD", rééditions et fiches résumant l'évolution d'une série ou d'un auteur.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hop_!_(revue)
http://dumonteil.marc-andre.perso.sfr.fr/hop.htm
www.bedetheque.com/serie-HOP

J

Jade
Revue fondée en 1991 par les éditions "6 Pieds sous Terre" et onsacrée aux BD "indépendantes", Jade a connu trois époques. En premier, il y a un fanzine qui sort 10 numéros de 1991 à 1995. En 1995, Jade redémarre avec un N°1 et la revue est alors distribuée en kiosque. Cette période classique s'étend de 1995 à 2003 avec 26 numéros. Diffusé en librairie après une période de silence, Jade réapparait sous le format d'un album broché dont la dimension est plus petite. Dans ses deux premières versions, Jade publie des articles et interviews concernant aussi bien la BD que la musique ou le cinéma, la BD y occupant la place centrale. La 3ème série se consacre entièrement au 9ème Art.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jade_(magazine)
http://www.pastis.org/jade/

K

KRUKUK
Fanzine de faible tirage (300 à 500) totalisant 6 numéros parus entre 1971 et 1973  et au format A4. Chaque numéro était consacré à un dessinateur et contenait une longue interview avec de nombreux extraits ou des histoires complètes. Fanzine réputé pour la qualité de ses interviews et de son rédactionnel. Éditeur : Eric Pichon et Georges Gasco. Périodicité trimestrielle. n°1 Spécial Franquin, n°2 Spécial DERIB avec Yakari et Go West, n°3 Spécial André Chéret, n°4 Spécial Tabary, n°5 Spécial Caza et Mattioli, n°6 Spécial Will.
http://www.bedetheque.com/revue-Krukuk.html

L

L'immanquable
Fondateur et patron du magazine dBD, Frédéric Bosser a créé ce magazine consacré principalement à la prépublication d’albums de bandes dessinées. L’Immanquable a la possibilité de piocher dans les catalogues de toutes les maisons d’édition francophones sans distinction et dans tous les genres qu’offre la bande dessinée. Le contenu est simple, avec plus des deux tiers de son contenu consacré à des planches de bandes dessinées prépubliées en avant-première et dans leur intégralité sur deux à quatre numéros selon leur pagination.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://www.limmanquable.com/

L'indispensable

Magazine consacré à la critique de bande dessinée créé en 1998 par Franck Aveline et disparu en l'an 2000. Une nouvelle version est lancée en octobre 2011, reprenant la même formule. Dès son apparition, la revue accompagnait l'actualité de la BD en la soumettant à une critique exigeante. Elle avait une  prédilection pour les oeuvres au ton adulte, ne faisant aucune concession aux succès commerciaux. Un sommaire proposant 5 à 6 interviews, 3 ou 4 analyses d'oeuvres ainsi qu'une petite section dédiée à la critique d'albums. mais aussi parfois des articles dédiés à des illustrateurs comme Rackham ou à la polémique. L'indispensable bénéficiait de l'apport d'une importante équipe rédactionnelle. Les personnes les plus actives étaient Franck Aveline et Bruno Canard ainsi qu'Evariste Blanchet, Jessie Bi, Xavier Guilbert, Gregg ...
http://fr.wikipedia.org/wiki/L'Indispensable
http://www.bedetheque.com/revue-indispensable
http://www.du9.org/?s=l'indispensable

L'Inédit
Fanzine de l'association La Grande Ourse dont le principe est : "montrer les dessins que vous n'aurez sans doute jamais vus ! ". On a souvent droit qu'à un tout petit texte de présentation. Les cahiers présentent aussi bien des croquis que des planches finalisées de dessinateurs inconnus. La Grande Ourse édite aussi des petits port-folios disponibles en téléchargement gratuit.
Accès au dossier "img" [ voir ]
lagrandeourse.over-blog.com/LINEDIT
http://www.bedetheque.com/revue-Inedit-L.html

Le kiosque
Jean Boullet ouvrit dans les années 60, à Paris, (rue du Château 14e), une librairie spécialisée dans l'épouvante, le fantastique, l’illusionnisme, les illustrateurs et la BD de collection. Il organisa la première exposition de dessins de Druillet dans sa librairie et créa le premier ouvrage français de cotation des BD, le catalogue Le Kiosque qui portait le même nom que sa librairie. [ Voir ].
sur JB http://rocbo.lautre.net/cine/boullet/index.htm

Le Lézard
Proche du fanzine par l'esprit et le contenu, cette revue a connu 12 numéros de 1989 à 1996. Elle était dirigée par Joël Bernardis.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://www.bedetheque.com/revue-Lezard.html

O

On a marché sur la Bulle
C'est en 2003 que Yanick Bonnant, un rédacteur de Sapristi, a lancé le "numéro zéro" de cette revue. Il s'agissait en fait d'un numéro commémoratif qui fêtait les 10 ans du premier "On a marché sur la Bulle", petit fanzine disparu et inconnu du grand public.
il s'agit d'une petite revue au format A5, séparée en deux parties qui sont disposées en tête-bêche. Le rédactionnel est modeste, proposant trois ou quatre interviews d'auteurs ou de personnalités rattachées à la BD. Chaque numéro s'accompagne d'un ex libris.
Accès au dossier "img" [ voir ]
www.bedetheque.com/On-A-Marche-Sur-La-Bulle

P

Pimpf Mag
Revue d'études consacrées aux bandes dessinées en petit format créée en 2001. Complément du site internet Pimpf (Promenade Initiatique dans le Monde des Petits Formats) dont il reprend une partie des informations, le magazine propose de nombreux articles inédits, des interviews et même quelques bandes dessinées. Regroupés autour de Dominique Vallet et de Fabrice Castanet, experts en matière d'histoires de Blek le Roc et totalement fanatique de Tex Willer, ils se sont réunis en 2001 pour publier Pimpf.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pimpf_Mag
http://www.pimpf.org/pimpfmag/pimpfmag.htm



Phénix
n° 1 : octobre 1966, n° 48 : janvier 1977
En 1964, une partie des membres du C.E.L.E.G. fait sécession et fonde la SOCERLID (la Société civile d'études et de recherches des littératures dessinées). Cette équipe, composée de Claude Moliterni, de Pierre Couperie, d'Édouard François, de Maurice Horn et de Proto Destefanis. La SOCERLID, publiant le bulletin Mongo, envisage d'éditer une revue ambitieuse. La rencontre de Moliterni et Cottereau (SERG, S.R.P) permet de concrétiser le projet... Ainsi naît Phénix.
L'équipe rédactionnelle, Moliterni, Couperie et E. François est complétée par Le Gallo, chargé de la maquette. Puis A. Roux, Martens, P. Dionnet, Frémion, Numa Sadoul...
Le magazine présente tous les aspects du 9e art : bande dessinée classique américaine (Milton Caniff, Roy Crâne, Alex Raymond, Burne Hogarth) ou franco-belge (Hergé, Edgar P. Jacobs, Jacques Martin, Raymond Macherot Morris, Franquin) mais aussi la BD italienne, finlandaise, mexicaine, etc.
La revue rend compte des activités de la SOCERLID et présente quelques grands classiques (Male Call de Milton Caniff, le Rayon U d'Edgar P. Jacobs, les Pionniers de l'Espérance de Lécureux et Poïvet, etc.) À partir du n° 20, Phénix, de trimestriel, passe à dix fois par an.
À son vingt-huitième numéro (2e trimestre 1973), le magazine est édité par Dargaud. Il s'ouvre également de manière plus spécifique à la création. Mandryka, Druillet, Gourmelen, Buzzelli, Lob, Pichard.
Les BD traduites ne sont pas oubliées (Anita Guido Crepax, Blackmark de Gil Kane, Corto Maltese d'Hugo Pratt...). Au numéro 41 (août 1974), Dargaud interrompt sa collaboration. Septembre 1975, Phénix renaît de ses cendres. Du n° 42 au n° 48, le magazine - redevenu trimestriel - est repris par la S.R.P./ SERG.
Les deux derniers Phénix sont numérotés 47 et datés du 1er janvier 1977 ; pour les reconnaître, il suffit de consulter leurs tranches où le n° 48 est, lui, effectivement présent (celui-ci sous la couverture de Jean-Claude Forest). Phénix fait également l'objet de plusieurs numéros spéciaux.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://fr.wikipedia.org/wiki/Phénix
http://www.bedetheque.com/revue-Phenix.html

P.L.G.P.P.U.R.
(Plein la Gueule Pour Pas un Rond), puis PLG.
Créé en avril 1978 par Pierre-Marie Jamet et Philippe Morin, ce fanzine a connu 37 numéros jusqu'en 2003. Il existe un site Web des éditions P.L.G. La particularité de PLGPPUR est de consacrer un grand nombre de pages à la chronique d'un maximum de fanzines
A partir du N° 20, chaque numéro présente 2 auteurs et les interviews s'accompagnent d'une bibliographie exhaustive et minutieuse de l'auteur vedette. Le plus grand mérite de PLG reste cependant d'avoir publié de nombreux dessinateurs débutants.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://fr.wikipedia.org/wiki/Plagppur
www.bedetheque.com/revue-PLGPPUR
http://plg-editions.com/

Polemicker

9 numéros parus de décembre 1990 à juin 1993. Chaque numéro comprend un (ou deux) entretien avec un dessinateur et des informations diverses. L'équipe dirigeante créa ensuite les éditions Le Cycliste.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://www.bedetheque.com/revue-Polemicker.html

R

Ran Tan Plan
Fanzine belge apparu à la fin des années 60. Son rédacteur en chef était André Leborgne.
Revue typique des fanzines qui cherchaient à présenter des informations de base. Dans le N° 19 on trouve un dossier Spirou avec une liste commentée de toutes les aventures, un survol en image des personnages secondaires, une présentation des dessinateurs successifs et une réédition d'une histoire de Robvel. Il y a aussi une liste des albums de la collection Jeune Europe, une interview de Jean-Claude Mézière, une réédition de Brick Bradford ...
Accès au dossier "img" [ voir ]
www.bedetheque.com/revue-Ran-Tan-Plan

Rêve-en-bulles (ReB)
Fondé en 1991 et dirigé par Benoit Houbart, ce fanzine belge a connu 15 numéros jusqu'en 1997. Privilégiant l'interview des auteurs et les analyses, ReB présentait environ 60 pages de textes et d'un minimum d'images. BD Flash, une deuxième publication imprimée sur papier beige était encartée à l'intérieur du journal. Elle offrait un panorama de l'actualité sur le monde de la BD : brèves, critiques d'albums, revue des fanzines, flashs d'actualité et nouvelles pour les collectionneurs. Si ReB choisissait généralement des auteurs confirmés pour ses interviews et ses articles de fond, sa revue d'actualité et ses chroniques d'albums accordaient aussi une large part aux dessinateurs contemporains et aux indépendants. En juillet 1997, le N° 15 se terminait par un texte d'adieu, les rédacteurs remerciant tous les contributeurs.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rêve-en-Bulles
www.bedetheque.com/Reve-en-bulles-ReB

S

Sapristi
Commence à paraître en 1983 Ce journal a été fondé par un groupe de passionnés de la région de Dieppe, les principaux animateurs étant Alain Ledoux, Jean-Pierre Surest et Olivier Maltret. Ce journal présentait un contenu assez standard : un tiers de BD d'amateurs, un tiers consacré à un dessinateur connu et un tiers de news ou de rubriques diverses. Au fil des années les dossiers se sont étoffés, les interviews étant accompagnées de grandes bibliographies. Sapristi s'est subitement effacé en 2003 sans explication précise. Les collaborateurs réguliers de Sapristi sont restés dans le milieu de la BD mais ils se sont dispersés un peu partout. Olivier Petit a fondé les éditions "Petit à petit", Olivier Maltret est devenu la cheville ouvrière de DBD, de Canal BD et Jean-Paul Surest a fondé l'ANBD (Association Normande de BD) qui édite des albums et organise un festival.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sapristi_(périodique)
http://www.bedetheque.com/revue-Sapristi.html

Scarce
Fanzine édité depuis 1983 par l’Association Saga, ce journal traite des comics et plus généralement de la bande dessinée produite aux États-Unis. Si une large place est accordée aux super-héros des grands éditeurs, les comics indépendants ou underground sont également présents. Chaque numéro est généralement composé d’un dossier sur un théme particulier accompagné d’interviews exclusives, d’articles de fond et de chroniques. Maisons d’édition, lignes, auteurs, personnages, séries et tendances de la bande dessinée made in USA, toutes ces facettes sont abordées par la revue. Collaborateurs : Jean Wacquet et Jean-Paul Jennequin
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://fr.wikipedia.org/wiki/Scarce
http://scarcemag.blogspot.fr/p/blog-page_25.html

Schtroumpf
Lors de sa création en 1970 par Jacques Glénat, Schtroumpf n'était qu'un fanzine parmi d'autres. Pendant les 6 à 7 premiers numéros, c'est d'ailleurs une revue ronéotypée à faible diffusion. Peu à peu toutefois, un projet plus ambitieux se construit, celui d'une revue qui ne se limite pas à une accumulation d'informations, et qui propose un ouvrage critique complet, comportant à la fois une interview, des articles d'analyse et une bibliographie exhaustive. Schtroumpf devient alors les Cahiers de la BD. Le succès du fanzine, devenu semi-professionnel, va être à l'origine de l'empire éditorial de Jacques Glénat.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Cahiers_de_la_BD
www.bedetheque.com/Cahiers-de-la-Bd-Schtroumpf


Schtroumpfanzine
Au début, ce n'était qu'un simple supplément ronéotypé inséré au milieu de la revue Schtroumpf contenant quelques critiques d'albums et des actualités. Par la suite, le fanzine s'est étoffé et il est paru une première série indépendante. C'était un journal de 16 pages, dont le contenu provenait aussi de l'équipe des "Cahiers". En 1976, la revue est reprise par Henri Filippini. Le journal sort avec régularité pendant 3 ans, avant de s'arrêter au N° 36. Chaque numéro est composé d'une trentaine de pages, et contient en général 2 interviews de dessinateurs, un article plus général consacré à un journal ou à un thème, ainsi que quelques critiques d'albums ou notices d'actualités.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Schtroumpfanzine
www.bedetheque.com/Schtroumpf-Fanzine

Séduction de l'Innocent
Fanzine édité par l'AAAAI (Association active d'amateurs d'aventures illustrées) et dirigé par Jeff Vertigo.
Accès au dossier "img" [ voir ]
www.bedetheque.com/Seduction-De-L-Innocent

Slumberland
Créée en décembre 2001, la revue Slumberland est la revue de la librairie du même nom. Coups de cœur, présentation des nouveautés, programme des parutions des trois mois à venir. Elle est imprimée en couleurs et paraît trois fois par an. La revue au format PDF, y compris les anciens numéros, est téléchargeable sur le site :
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://www.slumberlandbd.com/

Submarine
Fondé en 1972 par Marc Minoutschine, ce fanzine a disparu en 1975 après 9 numéros. On retrouve la volonté de consacrer chaque numéro à un dessinateur considéré comme classique. Submarine suivait le modèle interview, analyse, réédition de BD de l'auteur. Il y a eu quelques dossiers remarquables sur Tillieux, Forest et Cézard. A partir du N° 7, Submarine a esayé de se professionaliser et la revue est parue en kiosque. Elle contenait diverses BD anglo-saxonnes (Pogo, Miss Peach) et quelques inédits (F'Murr).
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://www.bedetheque.com/revue-Submarine.html

Swof (Savage World Of Fantasy)
Créé dans la région de Lausanne, par une équipe regroupé autour de Stéphane Germann. Les 8 premiers numéros du fanzine contenaient essentiellement des dossiers consacrés à l'héroic fantasy, aux super-héros et aux dessinateurs vedettes des USA. A partie du n° 9, la présentation du journal s'améliore. Mais le véritable tournant se situe en janvier 1995, avec la sortie du n° 14-15 consacré à Hugo Pratt. C'est alors que les rédacteurs inaugurent la formule "tête-bêche", soit 2 numéros regroupés en 1 et devant être lus en sens inverse l'un de l'autre. C'est ainsi qu'il y avait dos à dos un journal consacré aux dessinateurs américains et un autre dédié aux classiques francophones. Chaque numéro contenait un dossier dédié à un ou deux auteurs de BD considérés comme "classique", en leur consacrant une grand interview ainsi que des articles d'analyse. Swof a fini par disparaître au cours de l'année 2002 après 28 numéros dont des hors séries et des numéros bis.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Swof
http://swof.scdi.org/swofin.html
www.bedetheque.com/Swof-Savage-World-Of-Fantasy

T

Tilt
Jacques Dhelliez crée, en 1979, son fanzine : “Tilt”, participe à différentes manifestations autour de la BD (festival de Clichy, Maisons-Laffitte, Amiens) et donne des cours sur la BD en direction des personnels de bibliothèques. Il s'est intéressé à quelques dessinateurs peu connus de Spirou comme Dédé ou Watch + Bom, ainsi qu'à des auteurs plus célèbres comme Poïvet ou Blanc-Dumont. Son rédacteur et fondateur a maintenant un site Web :
http://www.bdniouz.com/

Tout Bulle or not To Bulle
Créé en 1995 à Caen par l'association ACCABD. Sept numéros sont recensés par la Bédéthèque. Fanzine de 60 pages publiant des interviews de dessinateurs, des dossiers thématiques ainsi que des BD d'amateurs.
Accès au dossier "img" [ voir ]
www.bedetheque.com/Tout-Bulle-Or-Not-To-Bulle

Z

Zoo, Zoo le mag
Revue distribuée gratuitement dans les librairies.
Apparaissant au début de l'année 2005, cette revue avait en fait toute une histoire. Ce journal, créé par Eric Borg en 1989, était une revue culturelle gratuite (sans BD) imitant les "citymags" de l'Amérique du Nord. Le magazine disparait après 3 numéros, puis il ressort en 1997, sous la même formule, en se consacrant cette fois au cinéma. Il redisparait en 2000, puis revient en 2004 en s'intéressant cette fois à la BD. Neuf numéros paraissent jusqu'en 2007, avant qu'Eric Borg n'abandonne son titre à Olivier Thierry, un ancien rédacteur de Scarce.
Le numéro 10 sort alors avec une équipe plus étoffée. On y trouve 6 pages consacrées à Frank Pé (avec un interview), deux ou trois pages consacrées à des "sujets manga", un état des lieux sur les blogs de BD, un article de 2 pages sur Scott McCloud, une interview d'Etienne M, un texte sur les intégrales et des critiques d'albums. On retrouve dans l'équipe rédactionnelle quelques "plumes", rencontrées dans quelques fanzines, comme Christian Marmonnier, Didier Pasamonik, Brieg Haslé ou Jean-Marc Lainé.
Tous les numéros, au format PDF, sont téléchargeables sur le site Web du magazine.
http://fr.wikipedia.org/wiki/ZOO
http://bdoubliees.com/zoo/
http://www.zoolemag.com/

Zounds
Publiée entre 1972 et 1975, cette revue a eu 5 numéros. L'équipe rédactionnelle était regroupée autour de Jacky Goupil, qui fera par la suite une petite carrière dans la BD en tant que journaliste et éditeur.
Zounds était imprimé sur un papier bas de gamme, mais la mise en page et l'impression étaient soignées. Du côté des articles, les textes présentent un aspect sérieux. Dans le numéro 5, un dossier Charlier de 20 pages sur les 34 que compte le journal. Un interview suivit d'une analyse : "l'apport de Charlier dans la BD d'expression française". Précisons encore qu'à côté de ce dossier, le numéro contient 6 pages de dessins fantastiques (dûs à J Goncalves) et quelques rubriques de news.
Accès au dossier "img" [ voir ]
http://www.bedetheque.com/revue-Zounds.html


accueil