rocbo menu

La double vie de Kaycee Nicole

d'après François Landon

Elle est morte à 19 ans ce 14 mai, ayant lutté deux ans contre la leucémie. Une jolie fille du Midwest, dont la soif de vivre exemplaire lui avait valu des foules d´amis en ligne ...
et qui n´a jamais existé.

Deux ans durant, des internautes furent témoins du destin de Kaycee Nicole. Minée par la leucémie, cette étudiante belle, intelligente, émouvante, tenait à leur intention un journal intime en ligne. Kaycee devint le centre d´un extraordinaire réseau d´amitié. Lorsqu´elle rendit l´âme, le 14 mai dernier, tous ceux qui suivaient son combat furent frappés de plein fouet. Et pourtant Kaycee Nicole n´a jamais existé bien que des douzaines de pages Web relatent son martyre.

1998,

Kelli Swenson, jeune lycéenne, invente "Kaycee Nicole", lui donne le visage d´une lycéenne existante et lui crée un site internet. La mère de Kelli, s´empare du personnage et lui invente une leucémie. Sa maladie permet à Kaycee d'obtenir une certaine popularité. Entrée en scène de Randall van der Woning, alias BWG (Big White Guy) qui découvre la séduisante Kaycee.

Il offre à la jeune fille de lui créer un journal, afin qu´elle puisse partager au mieux son expérience. Debbie Swenson gère la vie de sa "fille", fait alterner rémissions et crises. Les présents affluent dans la boîte postale de la fictive héroïne : Chapeaux pour la protéger du soleil après une chimiothérapie éprouvante, cartes de téléphone, stylos, ours en peluche ...

Premiers soupçons

Debbie ouvre son propre journal où elle mêle les anecdotes sur "ses" filles, Kaycee Nicole et Kelli. Début mai, au moment où Kaycee Nicole va triompher de sa leucémie, Debbie déclare qu´une rupture d´anévrisme vient de l´emporter ! Douleur du cercle des internautes... et premiers soupçons : la boîte postale n´existe plus, Debbie refuse d´indiquer une adresse où faire parvenir les condoléances et ne dit rien des obsèques.
Pas de traces, au Kansas et en Oklahoma, de l´existence de Kaycee Nicole. Dans un article du New York Times, la jeune fille était présentée comme Kaycee Swenson. L´adresse IP d´un e-mail envoyé par Kaycee provenait d'un FAI établi à Peabody, ville ou réside désormais Debbie Swanson. Celle-ci reconnut être l´auteur de la supercherie.

Restait à éclaircir l´identité de la basketteuse prêtant ses traits à Kaycee. Sur les photos était camouflé le nom de l´école, une des photos montrait l´image de la mascotte de l´école (un lion), une autre montrait que Kaycee portait le n° 10. En recoupant la ville où vivaient les Swenson et la mascotte de l´école, identifier celle-ci fut facile. Une liste des joueuses présentait le n° 10 sous le nom de Julie xxx. Un moteur de recherche propose un lien ouvrant sur le visage de "Kaycee Nicole" rayonnant : Julie n´était pas morte !!! Elle a prêté malgré elle son visage à l´inexistante leucémique.

 

Liens :
L'enquête d'Adam :
http://rootnode.org/article.php?sid=26
Le groupe Yahoo dédié au sujet
http://groups.yahoo.com/group/kaycee-nicole/links
La page de Kaycee sur CollegeClub
http://home.collegeclub.com/kutebabe/
La confession détaillée de Randall
http://66.78.40.245/mess.shtml

d'après http://www.transfert.net/fr/culture/article.cfm?idx_rub=110&idx_art=5752



Page d'accueil


Retour