rocbo menu
Fichiers de police et de gendarmerie

1. Les fichiers existants

1.1. Les applications bureautiques
– a) ARAMIS
– b) Bureautique Brigade 2000 (BB 2000)
– c) Logiciel de rédaction de procédures (LRP)
– d) Main courante informatisée (MCI)
– e) Fichier de gestion du service central de préservation des prélèvements biologiques (SCPPB)
– f) Logiciel IC@RE

1.2. Les fichiers administratifs
– a) Fichier de la batellerie
– b) Fichier des personnes nées à l’étranger de la gendarmerie nationale (FPNE)
– c) Fichier de suivi des personnes faisant l’objet d’une rétention administrative
– d) Fichier des passagers aériens (FPA)
– e) Application de gestion du répertoire informatisé des propriétaires et possesseurs d’armes (AGRIPPA)
– f) Le fichier national des interdictions de stade (FNIS)
– g) Le fichier national transfrontières (FNT)

1.3. Les fichiers à vocation judiciaire
– a) Fichier des brigades spécialisées (FBS)
– b) Fichier de travail de la police judiciaire (FTPJ)
– c) Fichier national du faux-monnayage (FNFM)
– d) Fichier des véhicules volés (FVV)
– e) Fichier des objets signalés (FOS)
– f) Le fichier d’information Schengen (SIS)

1.4. Les fichiers de renseignements
– a) Fichier alphabétique de renseignements de la gendarmerie nationale (FAR)
– b) Centralisation du renseignement intérieur pour la sécurité du territoire et les intérêts nationaux (CRISTINA)
– c) Exploitation documentaire et valorisation de l’information relative à la sécurité publique (EDVIRSP)
– d) Gestion du terrorisme et des extrémismes à potentialité violente (GESTEREX)

1.5. Les fichiers d’antécédents judiciaires
– a) Système judiciaire de documentation et d’exploitation (JUDEX)
– b) Système de traitement des infractions constatées (STIC)

1.6. Les fichiers d’identification judiciaire
– a) Fichier judiciaire national automatisé des auteurs d’infractions sexuelles (FIJAIS)
– b) Fichier automatisé des empreintes digitales (FAED)
– c) Fichier national des empreintes génétiques (FNAEG)
– d) Fichier des personnes recherchées (FPR)
– e) Outil de centralisation et de traitement opérationnel des procédures et des utilisateurs de signatures (OCTOPUS)

1.7. Les systèmes de traitement du renseignement judiciaire
– a) Système d’analyse et de liens de la violence associée au crime (SALVAC)
– b) ANACRIM

1.8. Les fichiers d’identification administrative
– a) Fichier relatif à la carte nationale d’identité
– b) Fichier relatif aux passeports (Delphine et TES)
– c) Fichier de suivi des titres de circulation délivrés aux personnes sans domicile ni résidence fixe (FSDRF)
– d) Le fichier national des permis de conduire


2. Les fichiers en cours de développement

2.1. Les applications bureautiques
– a) Traitement de données « préplainte en ligne » (PPL)
– b) PULS@R
– c) Application de recueil de la documentation opérationnelle et d’informations statistiques sur les enquêtes (ARDOISE)

2.2. Les fichiers d’identification judiciaire
– a) Fichier des objets et véhicules signalés (FOVeS)
– b) Système de traitement des images des véhicules volés (STIVV)
– c) Lecture automatisée des plaques d’immatriculation (LAPI)

2.3. Les systèmes de traitement du renseignement judiciaire
– a) Application judiciaire dédiée à la révélation des crimes et délits en série (AJDRCDS)
– b) Cellule opérationnelle de rapprochement et d’analyse des infractions liées (CORAIL)

2.4. Les fichiers d’antécédents judiciaires
– a) ARI@NE

2.5. Les fichiers de renseignement
– a) ATHÉN@

Tableaux des fichiers de police et de gendarmerie [1] [2] [3] [4] [5]
d'après le rapport Bauer : http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/084000748/0000.pdf